10 livres dont la couverture arbore un élément qui me correspond bien – Top Ten Tuesday #287

566856438

« Le Top Ten Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire prédéfini. Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et est repris en français sur le blog Frogzine. » 


Pour le thème de la semaine, 10 livres dont la couverture arbore un élément qui me correspond bien, je me devais bien sûr d’inclure des couvertures avec des chats (Un amour de chat), dont l’un illustré par mon illustrateur préféré (Facéties de chats), mais aussi des couvertures avec des chats ET des livres ( Chambre 128, La bibliothèque des rêves secrets).

Il faut dire que chez moi, un instant lecture se passe rarement sans la présence ronronnante de M. Hardy, a fortiori si je lis sur mon canapé, élément que l’on retrouve sur la couverture de Nostalgie Friends ; une série que j’apprécie sans lui vouer le culte de certains fans. Pour ça, j’ai Buffy !

Couvertures livres Chat Tigre Souris Thé Jane Austen Dragon

Si j’aime les chats, j’aime aussi les félins qui ne sont pas de salon et la nature, telle qu’elle est représentée sur les couvertures du roman Le vieux qui lisait des romans d’amour et de la superbe BD, Le Cercle du Dragon-Thé. En parlant de thé, c’est ma deuxième passion, au point que j’ai eu durant un moment un blog (Une histoire de thé) consacré à cette boisson aux multiples facettes, parfaite pour passer un moment cocooning Dans les pas de Jane (Austen). À moins que l’on ne préfère tester Les thés meurtriers d’Oxford, chose que personnellement je compte faire.

Je vous narrerai peut-être mes aventures gustatives à travers une lettre délivrée par Winston en personne, une adorable souris qui a fait de mon Noël dernier une fabuleuse aventure, emplie de cette neige que j’adore et de ces beaux sentiments plus tendres que n’importe quelle guimauve !


Et vous, auriez-vous pu choisir certaines de ces couvertures ?
Quel élément qui vous correspond bien aimeriez-vous retrouver sur une couverture ?

Publicité

In My Mailbox #274 : enquête, BD, comics et mangas…

Boîte aux lettres avec livres, In My Mailbox

« In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C’est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque ».


Lire la suite

Tag : animal de compagnie

Illustration de mon chat réalisé par Adélaïde dans le cadre d’unSWAP.

Découvert sur Le blog de Chloé, j’ai décidé de répondre à mon tour à son sympathique TAG : animal de compagnie.


Si, pour une fois, il ne s’agit pas d’un TAG consacré à la lecture, il n’est pas non plus complètement hors de propos, mon chat étant mon compagnon attitré de lecture. Impossible de m’assoir avec un livre sans qu’il ne vienne se coller à moi pour mon plus grand plaisir comme vous vous en doutez Lire la suite

10 livres avec un félin sur la couverture que vous aimeriez lire – Top Ten Tuesday #275

566856438

« Le Top Ten Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire prédéfini. Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et est repris en français sur le blog Frogzine. » 


En grande amoureuse des chats et autres félins, le thème de la semaine, 10 livres avec un félin sur la couverture que vous aimeriez lire, ne pouvait que me plaire.  Lire la suite

Mini-chroniques en pagaille #48 : rires, tendresse et animaux

De beaux livres Benjamin Lacombe et Harry Potter et des Funko Pop

Plus détaillées qu’un simple commentaire, mais moins développées qu’une chronique, les mini-chroniques en pagaille me permettent de partager succinctement mon avis sur certaines de mes lectures que je n’ai pas eu le temps ou l’envie de chroniquer de manière plus classique.


Au programme de cette édition, des animaux à foison : une oursonne adorable, des chats amoureux et une petite boule de poils polissonne ! Bref, vous aurez compris, j’aime les animaux et les albums jeunesse ! Lire la suite

Mini-chroniques en pagaille #41 : challenge coréen, sorcière, chat et douceur !

Mini-chroniques en pagaille

Plus détaillées qu’un simple commentaire, mais moins développées qu’une chronique, les mini-chroniques me permettent de partager succinctement mon avis sur certaines de mes lectures que je n’ai pas eu le temps ou l’envie de chroniquer de manière plus classique.
Lire la suite

Top Ten Tuesday #230 : 10 livres que vous avez lus ou aimeriez lire dont la couverture arbore un chat

566856438

« Le Top Ten Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire prédéfini. Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et est repris en français sur le blog Frogzine. »
Lire la suite

Throwback Thursday Livresque #209 : Félin

J’ai décidé de participer à un nouveau rendez-vous autour du livre : le Throwback Thursday Livresque. Imaginé par Bettie Rose Books, le principe est de partager chaque semaine sa lecture autour d’un thème mensuel qui sera décliné chaque semaine. Depuis peu, les liens de participation sont à déposer sur My-books.


Pour le thème de la semaine, Félin, le plus difficile a été de ne sélectionner qu’un ou deux titres et de ne pas vous parler de tous les livres avec des chats que j’ai aimés. Et mon choix s’est porté sur un livre qui est un peu une ode aux chats, ou plutôt une ode aux chats de la vie de l’auteur, Jean-Noël Blanc.

Je me suis approché, par curiosité. Ce chaton paraissait misérable.Je me suis assis sur le muret pour le câliner. Trop tard : il avait déjà filé. Sans montrer la moindre hésitation, il avait escalade tant bien que mal les marches du seuil de notre maison, bien plus hautes que lui, franchi la porte d’entrée que j’avais laissée ouverte et attaque la montée de l’escalier qui mène aux chambres.Tout jeunot et pataud qu’il était, il avait fait fissa. Je l’ai suivi et c’est alors que j’ai compris : assis tout en haut des marches, la tête légèrement penchée, il m’attendait avec l’air assuré de celui qui accueille un visiteur en lui disant « bienvenue chez moi’.

Ce récit est une déclaration d’amour aux chats. À tous les chats. On y croise des matous chefs de quartier, des chattes vertueuses, des chatons aventureux, des amoureux, des vagabonds, des conquérants, des mutins, des séducteurs : les vies de chats d’un écrivain.

Pour en apprendre plus sur Mes vies de chats, n’hésitez pas à lire mon avis dont voici la conclusion :

Les chats sont des êtres à part, multiples, facétieux, attachants et complexes… Une vie à leurs côtés, c’est la garantie d’avoir des pages et des pages de souvenirs et d’anecdotes à raconter. Merci donc à Jean-Noël Blanc d’avoir pris sa plume et de nous avoir conviés à un joli voyage dans les arcanes de sa mémoire emplie, à ne pas en douter, de miaous et de minous en tout genre. Cri du cœur, déclaration d’amour et carnet de souvenirs à la fois, Mes vies de chats est un ouvrage fait par un amoureux des chats pour les amoureux des chats ! 


Au rayon graphique, les ouvrages mettant en scène un chat sont nombreux, et si j’ai mes chouchous dont je vous ai déjà parlé, j’ai choisi aujourd’hui de vous présenter une BD pleine d’humour à la hauteur d’un chat roublard et haut en couleur : Robilar ou le maistre chat.

Robilar fut une excellente lecture que j’ai autant aimée pour cette plongée dans la quête de vengeance d’un chat retors, et particulièrement machiavélique, que la manière dont l’auteur détourne un conte emblématique pour nous offrir une aventure trépidante à l’humour grinçant !

https://images-na.ssl-images-amazon.com/images/I/515v151YuNL._SX357_BO1,204,203,200_.jpg

Robilar est un chat domestique qui coule des jours heureux auprès d’une comtesse dont l’obsession est de marier son fils à la fille du roi. Un jour qu’ils cheminent tous ensemble vers le royal château, un ogre vient malencontreusement pulvériser le carrosse, ne laissant parmi les débris qu’un seul survivant : Robilar. Anéanti, perdu, chassé, passé à tabac, il ne doit son salut qu’à la gentillesse d’un fils de meunier et décide de le remercier… à sa façon.

Et vous, connaissez-vous ces livres ? Vous tentent-ils ?
Quel ouvrage auriez-vous proposé ?

 

Mini-chroniques en pagaille #36

Mini-chroniques en pagaille

Plus détaillées qu’un simple commentaire, mais moins développées qu’une chronique, les mini-chroniques me permettent de partager succinctement mon avis sur certaines de mes lectures que je n’ai pas eu le temps ou l’envie de chroniquer de manière plus classique.


Pour cet article mini-chroniques en pagaille, je vais vous présenter trois ouvrages graphiques lus dans le cadre du challenge Mai en BD : un album jeunesse qui ravira les fans de chat, un album jeunesse offrant une véritable ode à l’imagination, et un manga s’emparant d’un personnage historique auréolé de tout un folklore plutôt sanglant.

  • Mon amie Momo de Misun Hwang (Picquier éditions)

Attendrie par cette petite fille qui serre fort contre elle un chat qui semble faire la tête, je n’ai pu que me laisser tenter par Mon amie Momo. Un joli album jeunesse qui, en peu de mots, mais avec beaucoup d’éloquence et de justesse, dépeint la belle et tendre amitié entre une fillette et une chatte appelée Momo, soit poils en coréen. Pour la majorité des heureux propriétaires de chats, ce prénom original prend tout son sens, parce que des poils, vous en aurez un peu partout chez vous avec un chat.

Nos deux amies passent de très bons moments ensemble entre séances de câlins, jeux, ronronnements… De beaux instants qui ne pourront qu’émouvoir les lecteurs et a fortiori les amoureux de chats. Mais, il arrive à Momo de sortir les griffes, ce qui peine notre fillette qui se demande alors si son amie l’aime vraiment !

Une question à laquelle elle aura heureusement une belle et démonstrative réponse, car malgré les quelques incidents qui peuvent subvenir, Momo se révèle une joyeuse, tendre et affectueuse amie. Quant aux illustrations, elles sont indéniablement le grand atout de cet album. Elles se révèlent d’une telle expressivité qu’elles pourraient se passer de texte, les lecteurs ressentant sans peine les liens forts qui unissent notre fillette et sa gentille, mais parfois caractérielle amie à poils.

Pour ma part, j’ai été séduite par ces illustrations en grand format, leur douceur rehaussée par des teintes profondes, et par le véritable travail visuel fait sur les émotions. L’autrice se montre économe en mots et effets de style, mais elle arrive néanmoins à restituer tous les sentiments des deux héroïnes et leur joie de partager de beaux moments.

En bref, Mon amie Momo est un très bel album jeunesse qui devrait toucher et ravir les amoureux des chats de tout âge. Beau, tendre et poétique, un ouvrage à lire et à relire !

  • Adélidélo ne s’ennuie jamais ! (tome 2) de Marie-Agnès Gaudrat, illustrée par Frédéric Benaglia (min BD kids) :

Couverture de « Adélidélo ne s’ennuie jamais ! »Je ne connaissais pas cette série pleine d’humour et de peps mettant en scène une toute jeune héroïne, Adélidélo, qui déborde de bonne humeur et d’imagination.

Du découpage d’un pauvre livre qui n’avait rien demandé à l’invention de mots rigolos qui amusent son père, en passant par une théorie originale qui vous poussera à ne plus jamais regarder votre frigo de la même manière, Adélidélo ne s’ennuie jamais et trouve toujours un moyen de s’amuser. Un moyen plus ou moins sage et farfelu, mais un moyen quand même de transformer les situations du quotidien en une aventure qui amusera les enfants et les adultes ayant conservé leur âme d’enfant.

Les enfants devraient, en outre, apprécier que l’on s’adresse parfois directement à eux, un procédé qui a le mérite de favoriser leur implication dans la lecture. Quant à la mise en page simple et aérée et les illustrations colorées et vives, elles apportent un côté doux et enfantin qui sied à merveille à ces petites tranches de vie pleines d’humour et de punch.

En bref, tendre et amusant, voici un album jeunesse pour petits et grands lecteurs en quête d’une jeune héroïne haute en couleur et à l’imagination débordante !

  • Vlad Draculea (tome1) dAkiyo Ohkubo (Soleil Manga)

Couverture Vlad Draculea, tome 1

Intriguée par sa couverture et son titre, j’ai décidé de lire ce manga sans trop savoir à quoi m’attendre. Et je dois dire que j’ai été surprise par cette histoire qui nous offre une plongée mouvementée et fascinante dans les arcanes du pouvoir, et de ses jeux d’influence. Le jeune Vlad III est le prince de Valachie, mais dans les faits sa sphère d’influence est très réduite puisque ce sont les boyards qui prennent toutes les décisions, du moins celles qui comptent. Sans oublier que de par son positionnement stratégique et géographique, son royaume est pris entre deux grandes puissances, le royaume de Hongrie et l’Empire Ottoman… Cela ne lui laisse guère de marge de manœuvre.

C’est d’ailleurs une menace à peine voilée du Sultan qui va révéler aux lecteurs la position délicate dans laquelle se trouve le prince, qui doit faire bonne figure devant des ennemis extérieurs, mais aussi intérieurs. Mais loin d’être le pion que l’on attend de lui et qu’il semble, dans un premier temps, être, Vlad va nous prouver que son calme cache un sens de la stratégie politique impressionnant !

De fil en aiguille, il va déployer sa toile autour de personnes qui se pensaient au-dessus de tout, de la morale, du peuple, des marchands et lui-même. Grave erreur parce que loin d’être une faiblesse, sa tempérance n’était qu’un moyen pour entreprendre en sous-main une révolution qui menace bien de tout faire vaciller, et de redistribuer les cartes du pouvoir en Valachie, mais aussi dans la région entière.

Il y a peu d’action à proprement parler dans ce premier tome puisqu’on est plus sur le terrain de l’échiquier politique, mais la fin nous laisse entrevoir un tome 2 un peu plus mouvementé à ce niveau, voire carrément sanglant. En effet, il semblerait que Vlad commence à laisser tomber son image de prince soumis et plus ou moins conciliant pour, peut-être, se rapprocher un peu plus de cette version de lui-même, que l’on connaît sous le nom de Vlad l’Empaleur.

Du cadre historique, à l’intrigue politique, aux jeux de dupe et de faux-semblants entre les personnages, en passant par les illustrations qui accordent une large place aux expressions des visages, tout m’a plu dans ce premier tome que je vous recommande chaudement pour une plongée fascinante dans les arcanes du pouvoir et de la vie d’une figure historique à la réputation sanguinaire.

Et vous, connaissez-vous ces titres ?
L’un d’entre eux vous tente-t-il ?

 

 

In My Mailbox #214 : de beaux livres, des gains concours…

in-my-mailbox1

« In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C’est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque. Les liens pour les participants francophones sont regroupés sur Accrocdeslivres. »


Je continue à compléter doucement ma collection des livres de Benjamin Lacombe même si j’ai fait une erreur en achetant le tome 2 de Charlock à la place du premier…

J’ai également reçu deux services presse et ai gagné deux concours ! J’avoue que j’ai été plus que ravie parce que jugeant la plupart des conditions de participation aux concours abusives, je participe relativement peu. Du coup, gagner deux concours dans la même semaine a été une super surprise et a illuminé une semaine bien pluvieuse !

Couverture Charlock, tome 2 : Le trafic de croquettesCouverture Bambi (Lacombe)Couverture Dent de dinosaure

Couverture Léa , mon étoile filante Couverture Célestopol 1922 Couverture Biotanistes

Et vous, quelles sont les nouveautés de votre PAL ?
Certains de ces titres vous tentent-ils ?