Thé Box Happy Days, Juillet 2018

Comme chaque mois, c’est avec impatience que j’attendais ma Thé box dont je vous présente de ce pas le contenu très estival…

Quand on ouvre le carton, on tombe sur ce tote bag 100% coton, collection Season Paper.

Tote Bag Season Paper (Thé Box Happy days)

Puis, en ouvrant la box, vous trouverez un petit paquet de gaufrettes qui m’a rappelé quelques souvenirs d’enfance et une boisson au thé qui fera le bonheur de ma sœur.

DSC_0601

Quant à la sélection de thés, elle m’a complètement conquise, la plupart des références étant, pour moi, une totale découverte !

  • The Capsoul : j’ai adoré le thé blanc à la vanille et ai trouvé le thé vert plutôt sympathique.
  • Dammann : je ne connaissais que le thé noir Coquelicot (pétales de fleurs, arômes coquelicot, biscuit et pâte d’amande) qui est un classique dont je ne me lasse pas. Mais mon coup de cœur va au thé vert frais/pistache qui nous transporte dans un cocon de gourmandise, c’est léger tout en développant des notes sucrées très agréables. Voilà une référence qu’il va falloir que je me procure en vrac si elle existe. Le thé blanc passion de fleurs quant à lui allie le côté aérien du thé blanc aux notes parfumées et exotiques de la passion. Fidji (thé vert, citronnelle et gingembre, écorces et arôme citron vert) est un mélange qui me faisait un peu peur en raison de la présence de gingembre, mais ce dernier ne se développant pas exagérément en bouche, je l’ai trouvé très désaltérant.

DSC_0605

  • Mélange Melon Pastèque ( thé vert, thés noirs, arômes de melon et pastèque) : La Thé Box nous propose un mélange original puisque les thés avec des arômes de melon et de pastèque sont plutôt rares. Je n’ai, pour le moment goûté qu’une seule tasse, mais j’ai été séduite par ce mélange très estival qui devrait donner d’excellents résultats en version glacée.
  • Peau de pêche ( thé noir, morceaux de mangue, fleurs de souci et arôme) : laGrange est une marque que j’apprécie beaucoup et sans surprise, j’ai été séduite par ce mélange aux notes aussi fruitées que sucrées. Si vous aimez la mangue, ce thé va vous plaire.
  • Peter Pamplemousse (thé vert, arôme naturel pamplemousse, écorces de citron, écorces de mandarine, lavande et morceaux de citron) : je n’ai pas encore testé ce mélange Oh My Tea ! mais il me tente beaucoup, le pamplemousse étant un arôme que je n’ai que très rarement rencontré dans un thé…

DSC_0608

Voilà pour cette Thé Box que j’ai beaucoup appréciée et dont la sélection me semble parfaite pour nous accompagner durant ce chaud moi d’été.

Et vous, quels sont les thés qui vous tentent le plus ?

Avez-vous envie de tester La Thé Box ?

Publicités

La Thé Box (mai 2018) : Douceur

La Thé Box est une box mensuelle spécialisée dans le thé que je reçois chaque mois depuis ses débuts. Je vous propose dorénavant d’en découvrir le contenu sur le blog. Pour découvrir le contenu d’anciennes éditions, vous pouvez consulter mon ancien blog Une histoire de thé.


C’est encore une très jolie box que nous découvrons ce mois-ci. Avec des illustrations signées Manon Bucciarelli, nous entrons dans un monde de douceur que je vous propose de découvrir.

LES THÉS ET INFUSIONS

  • Kodama, La vie comme elle vient : Infusion aux morceaux de pomme, écorces de citron, hibiscus, écorces et morceaux d’orange et d’orange sanguine. Très fruité, ce mélange est parfait pour une infusion à froid.
  • Parti du thé, Les îles Stevenson: thé vert Sencha de Chine, arômes naturels de fraise, fruit de la passion, vanille et mangue. Ce mélange respire le soleil et les vacances, c’est probablement l’un de mes préférés de cette édition. Si vous aimez les thés fruités et exotiques, il est fait pour vous. Cerise sur le gâteau, les effluves de ce mélange sont aussi divines à sec qu’une fois le thé infusé.
  • Jardins de l’hermitage, Datte Kassiba : thé noir, morceaux de dattes, arôme datte, jus de datte bio, noisette, pomme tatin et miel. C’est exactement le genre de thé gourmand et parfumé que j’affectionne le matin ! Les personnes qui ont des difficultés à se passer de sucre dans leur thé devraient pouvoir y arriver un peu plus facilement avec celui-ci, sa gourmandise permettant de faire l’économie de l’ajout d’un sucrant.

  • Compagnie des Indes : Suntox (Gingembre, hibiscus, curcuma, romarin, mélisse et citron), Absolute Harmony (Reine des prés, vigne rouge, gingembre, menthe douce, olivier, mauve, marjolaine, fenouil, cannelle de Ceylan, cardamome et sauge), Chakra Booster (Cannelle, gingembre, citronnelle, cardamome, clou de girofle, écorce d’orange amère et zeste de citron) et Nirvana (Mélange rooibos, camomille, honeybush, citronnelle, mélisse, zeste de citron et orange amère).

J’avoue ne pas être très bon public pour ce genre d’infusions et sans grande surprise, je n’ai pas été particulièrement séduite même si j’ai apprécié Nirvana. Je n’ai, en revanche, pas réussi à terminer ma tasse d’Absolute Harmony. Il se dégage néanmoins une impression de qualité de ces sachets transparents qui ne cachent rien de la composition de chaque mélange. Je pense donc que les amateurs d’infusions pourront trouver leur bonheur avec cette marque.

  • P & T : Perfect Day (thé blanc, la pomme, l’arôme naturel d’abricot et de miel se mêlent à la fleur de sureau), Brave New Earl (Mélange de thés noirs, d’arômes de bergamote, de baies de genièvre et d’agrumes), Jackpot Derby (Mélange de thés noirs fumés à l’arôme de figue et aux notes cuivrées de miel) et Mint Julep (thé vert fumé au zeste de citron et à la menthe poivrée).

Le thé blanc reste un thé que je consomme peu, car je le trouve souvent un peu fade par rapport à mon thé de prédilection, le thé noir. J’ai cependant beaucoup apprécié Perfect Day qui, sur une base de thé blanc, nous offre de délicates saveurs fruitées et sucrées. Brave New Earl reste finalement plus classique avec ses notes de bergamote qui se révèlent assez prononcées sans être étouffantes. Mais ma préférence est allée à Jackpot Derby, un thé qui a définitivement du caractère !

  • Whittard : Tippy Assam, Marrakech Mint (thé vert à la menthe poivrée), English Rose (thé noir, arôme de rose) et Mango and bergamot (thé vert, arôme mangue, arôme bergamote).

Je n’ai pas particulièrement apprécié le thé à la rose dont l’odeur et le goût manquent pour moi de subtilité, mais je n’aime pas les thés à la rose… A l’inverse, bonne surprise avec Mango and Bergamot puisque malgré la présence de la bergamote qui est souvent forte en bouche, on perçoit assez bien les arômes de mangue. L’assam est bon sans se démarquer de ceux que j’ai eu l’occasion de tester. Quant au thé vert à la menthe, il est plus que rafraîchissant.

LES GOURMANDISES ET GOODIES

Il y a le traditionnel cahier des saveurs et la carte-postale :

Je ne mets pas de broches, mais je trouve celle-ci très jolie. Quant aux sablés au citron de la marque Regent’s Park, ils ont fait le bonheur de M., amateur de ce genre de gourmandises acidulées.

Dans le cahier des saveurs, vous découvrirez un petit article sur un roman qui me tente beaucoup et qui devrait plaire aux amateurs de thé : La Mémoire du thé de Lisa See aux éditions Pygmalion.

La mémoire du thé

Sud-ouest de la Chine, années 1990.
À la Source de Printemps, sur le mont Nannuo, la culture du thé rythme la vie des habitants depuis toujours. Loin de connaître les progrès sans précédent qui se propagent au reste du pays, les Akha perpétuent des méthodes de récolte archaïques et des principes religieux très strictes.
Li-yan, première personne de sa famille à savoir lire et écrire, rejette les traditions qui ont jusqu’alors façonné son existence. Sur le point de débuter la formation qui fera d’elle la prochaine sage-femme de la vallée, elle décide de poursuivre ses études malgré les réticences de la communauté.
Malheureusement, lorsqu’elle doit faire face à une grossesse non désirée, la loi akha tombe, et Li-yan n’a d’autre choix que tout abandonner – jusqu’à son enfant, qu’elle dépose sur les marches d’un orphelinat, accompagnée d’une galette de thé.
Les années passant, le souvenir de cette tragédie la hante, tandis qu’à des milliers de kilomètres, une jeune femme se lance à la recherche de ses racines…

Pour ceux qui souhaiteraient craquer, la box est disponible sur le site de La Thé Box.

Et vous, vous aimez le thé ? Lequel vous tente le plus ?

La Thé Box (avril 2018) : Le lac des cygnes

La Thé Box : Le Lac des cygnes

La Thé Box est une box mensuelle spécialisée dans le thé que je reçois chaque mois depuis ses débuts. Je vous propose dorénavant d’en découvrir le contenu sur le blog. Pour découvrir le contenu d’anciennes éditions, vous pouvez consulter mon ancien blog Une histoire de thé.


Le design de la box de ce mois est splendide autant à l’extérieur qu’à l’intérieur. Et vous allez voir que le contenu est plutôt à la hauteur du contenant.

DSC_0602

THES

  • Newby London : English Breakfast, Green lemon, Strawberry Mango et Milky oolong. Avec ses sachets qui font très industriels dans leur apparence, Newby London est la marque la moins qualitative de la box. Elle s’en sort néanmoins très bien niveau goût puisque sans être délicates, les différentes saveurs se dégustent sans peine. Bonne surprise avec le Milky Oolong qui n’a pas la délicatesse de celui de la maison de thé Théodor, mais qui développe néanmoins de délicieuses notes lactées en bouche.

DSC_0617

  • Les Jardins Osmane : Rêve étoile ( Oolong à la fleur d’oranger et à l’arôme de noix de coco), Infusion menthe, Genmaicha (thé vert avec des grains de riz soufflés grillés) et Thé vert exotique (Thé vert, morceaux de mangue aux arômes de fruits exotiques). J’avais découvert cette marque grâce à La Thé Box et c’est toujours avec plaisir que je la retrouve. En plus de nous proposer des sachets de thé visuellement magnifiques, Les Jardins Osmane nous offre de très belles saveurs à l’instar du Genmaicha dont les saveurs caractéristiques sont ici parfaitement retranscrites.
  • Dammann : Miss Dammann (thé vert, gingembre, citron vert et fruit de la passion) et Pomme d’amour (thés noirs avec arôme de pomme caramélisée, marasquin). Pomme d’amour est un classique de cette maison de thé, mais Miss Dammann est un mélange que je ne connaissais pas. Si je crains toujours les thés avec du gingembre, j’ai beaucoup aimé cette création qui fait la part belle au citron vert autant au niveau des effluves qui se dégage à froid que des saveurs qui se développent en bouche. Une légère pointe de gingembre vient agréablement dynamiser l’ensemble.

DSC_0609

  • Betjeman et Barton, Comme une étoile : Thé vert aux arômes de violette, kiwi et pêche. Voici une marque que j’aime beaucoup, mais dont je connais finalement assez peu les mélanges. J’ai donc été ravie de découvrir Comme une étoile, un délicieux thé vert fruité plutôt subtil. Mon seul regret : l’arôme de kiwi trop discret à mon goût.
  • Ladurée : Thé vert de Chine, bergamote, rhubarbe, caramel, pétales de souci et écorces de citron. Je n’ai pas encore eu l’occasion de m’attaquer à ce sachet…
  • La malle à thé, Mélange russe aux 7 agrumes : Thé noir, arômes naturels d’orange, orange amère, bergamote, citron, citron vert, pamplemousse et mandarine. Les thés aux agrumes n’ont pas ma préférence même si j’ai dégusté avec plaisir ce mélange qui n’étouffe pas nos papilles avec un arôme trop fort de bergamote. Il saura sans aucun doute conquérir les amateurs du genre.

DSC_0613

GOURMANDISES/GOODIES

  • Jules Destrooper, Gaufrettes croustillantes et galettes fines au beurre : un sans faute pour cette marque de gourmandises dont j’aime beaucoup la finesse des produits.
  • Gelée au chaudron Cassis
  • Un repose sachet : n’ayant pas vraiment besoin d’un repose sachet, j’ai trouvé une nouvelle fonction à ce magnifique accessoire…

DSC_0604

DSC_0619

Pour ceux qui souhaiteraient craquer, la box est disponible sur le site de La Thé Box.

Et vous, lequel de ces thés vous tente le plus ? 

La Thé Box (mars 2018) : La Petite Française

Je suis abonnée à La Thé Box depuis la première édition, vous pourrez d’ailleurs retrouver le contenu de certaines box sur mon ancien blog Une histoire de thé. Et c’est avec, à chaque fois, un immense plaisir que je découvre la box du mois. Et en ce mois de mars, cette édition intitulée La Petite Française nous propose un petit tour gustatif de France.

Côté thés/infusions :

  • Sainthé : La petite lorraine. En tant que Stéphanoise, c’est avec plaisir que j’ai découvert une entreprise locale dans cette édition de la Thé Box. Sainthé ne m’a jamais déçue même si je suis loin d’avoir encore testé toutes les références proposées. La petite lorraine, un thé vert aux morceaux de mangues séchées et à l’arôme de mirabelle, est d’ailleurs une totale découverte. Si vous aimez les thés aux effluves gourmandes et fruitées de mangues et de mirabelles, ce mélange devrait ravir et faire frétiller vos papilles. Que ce soit à froid ou à chaud, c’est doux, sucré, fruité et délicieusement parfumé.

  • 1336 : Thé noir Caramel. Ce thé noir fait partie des rares que j’achète en toute confiance dans les grandes surfaces. Gourmand, même s’il manque peut-être un peu de nuances, ce thé se déguste aussi bien au petit-déjeuner que dans l’après-midi pour une petite pause gourmande.

  • Provence d’antan : Cola, Fruits du soleil et Fruits des bois. Cola fait partie de ces mélanges tellement originaux qu’il m’est difficile de dire si je l’ai apprécié ou non. Je pense qu’il faudrait que je le teste de nouveau pour me forger une opinion. Quant aux deux autres saveurs, elles sont très agréables bien que beaucoup plus classiques.

  • Thé Hauts de France : Pain d’épices. Je suis toujours ravie de découvrir une nouvelle marque de thés d’autant que j’avoue n’avoir jamais entendu parler de celle-ci. Je confesserai détester la cannelle mais bizarrement, j’arrive à la tolérer dans le thé surtout quand il est à l’image de celui-ci, plein de gourmandise.

  • Callysthé : Maquis (Rooibos, myrthe, thym et romarin). Encore une maque que je ne connaissais pas, mais dont je trouve le nom très joli. Aimant beaucoup le rooibos, j’ai testé celui-ci sans appréhension particulière, mais je dois reconnaître ne pas l’avoir beaucoup apprécié. Le rooibos a un côté rond et doux qui ne se marie pas, du moins selon moi, avec le côté plus brut du romarin. Mais je ne suis pas objective n’appréciant guère le romarin dans les infusions…

  • Infusions Marie de Mazet : Mélisse, Menthe Verte et Cassis. Je ne suis pas une grande adepte de ce genre d’infusions toutes simples, mais j’aime bien, de temps en temps, en boire une d’autant que les produits de cette marque sont toujours agréables. J’ai donc bu avec plaisir ces trois infusions.

  • Compagnie Coloniale : Sencha Calida, Ceylan vanille et Thé vert au jasmin. Valeur sûre, je suis une grande amoureuse de cette marque qui ne m’a encore jamais déçue. Ces trois thés sont les premiers de la box que j’ai dégustés en commençant, au petit-déjeuner, par le thé à la vanille que je connais et que j’achète régulièrement. Le thé vert aux douces effluves de jasmin, quant à lui, a conclu en légèreté mon déjeuner et le Sencha Calida a marqué un tea-time des plus fruités. Points communs entre ces trois thés aux saveurs pourtant très différentes : les effluves qui font saliver et un goût toujours prononcé ET subtil, une alliance qui n’est pas si facile à trouver.

Côté gourmandises :

  • Une délicieuse tablette de chocolat noir 70% Le chocolat des Français : coup de cœur pour ce chocolat dont j’ai aimé la force de caractère et les légères notes fruitées. A tester de toute urgence si vous aimez le chocolat noir !
  • Des Petits sablés aux gouttes de chocolat Michel et Augustin.

Côté goodies et papeterie :

  • Le traditionnel cahier des saveurs et la carte postale :

  • Des dessous de tasse que je n’utiliserai pas : je les ferai gagner sur le blog lors d’un prochain concours.

Sans surprise, je suis encore ravie de cette édition et de toutes les nouvelles saveurs testées. Ayant reçu La The Box d’avril, je vous donne bientôt rendez-vous pour un nouvel article consacré au thé.

Et vous, que pensez-vous de cette édition ? Quel est le thé qui vous tente le plus ?

 

Calendriers de l’Avent : ChakaiClub et l’Occitane

dsc_0608

Comme l’année dernière, j’ai commandé mon calendrier de l’Avent Chakaiclub, un calendrier spécial « thé » qui a été pensé par une passionnée de thé pour les amoureux du thé. J’ai convaincu mon père d’en prendre un avec moi de manière à pouvoir parler du thé du jour lors de nos appels quotidiens.

J’ai en outre acheté le calendrier de l’Avent l’Occitane. Je n’achète que peu de produits cosmétiques mais on va dire que le packaging a eu raison de ma raison. Je pense que les produits me dureront au moins l’année.

Derrière la boîte, vous avez tous les produits contenus dans le calendrier. Je m’efforce donc lors des manipulations de ne pas les voir par inadvertance désirant garder la surprise. J’ai d’ailleurs failli me faire spoiler en boutique par la vendeuse, au demeurant adorable.

Je pense faire régulièrement le point sur le contenu de ces deux calendriers sur le blog ou les réseaux sociaux.

Et vous, vous avez acheté des calendriers de l’Avent ?

Helenettes, kitchenaid

20160930_154728-2

Ayant des jaunes d’œufs esseulés, j’ai recherché une recette pour pouvoir les utiliser. C’est ainsi que je suis tombée sur celle des helenettes, une gourmandise que je ne connaissais pas.

J’ai suivi la recette du blog Mes inspirations culinaires et j’ai utilisé mon kitchenaid mais ce n’est pas indispensable.

Les ingrédients :

  • 2 jaunes d’oeufs
  • 100 g de sucre
  • 100 g de farine
  • 80 g de beurre
  • 100 g de poudre d’amande ou même de la poudre de noisette
  • ajouts facultatifs : de l’amande amère ou de l’extrait de vanille ou de la fleur d’oranger…

La préparation :

  1. Préchauffer le four à 200 C
  2. Faire fondre le beurre
  3. Travailler les jaunes d’œufs avec le sucre (kitchenaid pour ma part)
  4. Ajouter le beurre fondu une fois refroidi
  5. Incorporer la farine et les amandes et mélanger.
  6. Faire des boules (j’en ai réalisé 9 de taille moyenne). Pour plus de gourmandise, j’ai mis un morceau de chocolat à l’intérieur de chaque boule.
  7. Disposer les boules sur une plaque recouverte de papier sulfurisé ou sur un tapis en silicone.
  8. Enfourner 8-10 minutes

20160930_154812-1

Les helenettes gardent tout leur moelleux à l’intérieur ce que j’apprécie beaucoup n’étant pas une très grande amatrice de biscuits secs. Elles développent en outre de délicieuses notes de frangipane qui rappelle la galette des rois en un peu moins gourmande.

Je les ai trouvées un peu trop sucrées mais mon compagnon, le bec sucré de la maison, les a adorées comme ça.

Facile à faire et délicieuse, les helenettes font dorénavant partie de ces petites douceurs que je ferai régulièrement d’autant qu’elles me permettront d’utiliser de manière très gourmande les jaunes d’œuf.

Et vous, tentés par la recette ?

Brioche facile, Kitchenaid

20160822_100913-1

Une envie de préparer une brioche pour le petit-déjeuner du week-end m’a conduite sur le blog Les recettes facile de Marlène sur lequel j’ai pu trouver mon bonheur.

Pour cette recette, j’ai utilisé mon robot pâtissier Kitchenaid.

Les ingrédients :

  • 500 g de farine
  • 60 g de sucre : j’ai mis 46 gr de sucre classique et 14 gr de sucre vanillé
  • 8 g de sel
  • 1 sachet de levure de boulanger
  • 200 ml de lait tiède : je l’ai passé 45 secondes au micro-ondes
  • 2 œufs + 1 jaune d’œuf pour la dorure
  • 100 g de beurre mou coupé en dés
  • 3 bouchons de fleur d’oranger : n’aimant pas ça, je n’en ai pas mis. J’ai préféré parfumer la brioche avec du sucre vanillé.

La recette : 

  1. Mettre la feuille et mélanger dans le bol du robot, la farine, le sucre, le sel et la levure à vitesse 1.
  2. Ajouter un à un les 2 œufs puis continuer à mélanger jusqu’à ce que tout soit bien amalgamé.
  3. Mettre le crochet pétrisseur, ajouter petit à petit le lait tiède tout en continuant à mélanger jusqu’à ce que la pâte se forme et se décolle des parois.
  4. Ajouter ensuite le beurre petit à petit tout en continuant à mélanger pendant au moins 5 min.
  5. Former une boule et laisser la pâte lever dans le bol pendant 2 à 3 heures en la couvrant d’un torchon.
  6. Pétrir et laisser encore lever pendant 1 heure.
  7. Pétrir de nouveau et placer votre brioche dans votre moule. Vous pouvez aussi faire des petites brioches que vous placerez sur votre plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé ou sur votre tapis en silicone.
  8. Laisser lever encore 1/2 heure.
  9. Faire des incisions sur votre ou vos brioches avec des ciseaux puis recouvrir d’œuf battu à l’aide d’un pinceau.
  10. Préchauffer votre four à 180° pendant 10 minutes.
  11. Enfourner votre préparation pour 15 à 25 min à 180° (17 minutes pour mon four)

Si vous préférez voir la recette en vidéo, Marlène a pensé à vous :

AVIS

Je n’aime pas les choses trop sucrées et du coup, j’ai été enchantée par cette brioche qui ne l’est pas du tout. Par contre, si vous avez le bec très sucré, il vous faudra ajouter plus de sucre.

La brioche est très bonne et a enchanté le petit-déjeuner du WE. Cerise sur le gâteau, si vous possédez un robot, elle se révèle vraiment très facile à réaliser. Comme Marlène, vous pouvez la parsemer de grains de sucre ou encore adjoindre des pépites de chocolat à la préparation.

Alors vous prendrez bien un peu de brioche pour le petit-déjeuner ou le goûter ?

 

Enregistrer