Throwback Thursday Livresque #192 : N comme …

J’ai décidé de participer à un nouveau rendez-vous autour du livre : le Throwback Thursday Livresque. Imaginé par Bettie Rose Books, le principe est de partager chaque semaine sa lecture autour d’un thème mensuel qui sera décliné chaque semaine. Depuis peu, les liens de participation sont à déposer sur My-books.


Je triche quelque peu avec le thème de la semaine, mais quand j’ai lu « N comme… », j’ai tout de suite pensé à l’une de mes dernières acquisitions : Nevernight de Jay kristoff.

Nevernight, Collector De Saxus

Dans un pays où trois soleils ne se couchent presque jamais, une tueuse débutante rejoint une école d’assassins, cherchant à se venger des forces qui ont détruit sa famille.

Fille d’un traître dont la rébellion a échoué, Mia Corvere parvient de justesse à échapper à l’anéantissement des siens. Livrée à elle-même et sans amis, elle erre dans une ville construite sur les ossements d’un dieu mort, recherchée par le Sénat et les anciens camarades de son père.
Elle possède un don pour parler avec les ténèbres et celui-ci va la mener tout droit vers un tueur à la retraite et un futur qu’elle n’a jamais imaginé.
À 16 ans, elle va devenir l’une des apprentis du groupe d’assassins le plus dangereux de toute la République : L’Église rouge. La trahison et des épreuves l’attendent dans les murs de cet établissement où l’échec est puni par la mort. Mais si elle survit à cette initiation, elle fera partie des élus de Notre-Dame du Saint-Meurtre, et elle se rapprochera un peu plus de la seule chose qu’elle désire : la vengeance.

Ne l’ayant pas encore lu, il me sera difficile de vous en parler si ce n’est pour vous dire qu’il me tente terriblement et que j’espère que l’histoire sera à la hauteur de mes attentes qui, je le concède, sont plutôt élevées…


Mais parce que le but de ce rendez-vous livresque est d’évoquer d’anciennes lectures, je vous propose aussi de (re)découvrir Nostalgie Friends, un ouvrage très instructif qui m’avait permis d’apprendre plein d’informations sur cette série culte, de sa genèse, aux relations entre les personnages en passant par les critiques, notamment vis-à-vis de son manque évident de diversité et son humour parfois offensant et douteux.

Pour en apprendre plus, je vous invite à découvrir mon avis de Nostalgie Friends dont voici la conclusion :

Les fans de la première heure et les téléspectateurs occasionnels devraient prendre plaisir à parcourir cet ouvrage particulièrement bien documenté qui offre une rétrospective passionnante et éclairée sur une série que l’on connaît tous au moins de nom. Nostalgie Friends nous pousse à considérer avec un regard tantôt attendri tantôt critique, une série culte, mais non exempte de défauts, qui a su s’imposer dans le cœur et la vie de millions de téléspectateurs.

Et vous, connaissez-vous ces ouvrages ?
Vous tentent-ils ou les avez-vous lus ?

Throwback Thursday Livresque #191 : un personnage d’une gentillesse à toute épreuve

J’ai décidé de participer à un nouveau rendez-vous autour du livre : le Throwback Thursday Livresque. Imaginé par Bettie Rose Books, le principe est de partager chaque semaine sa lecture autour d’un thème mensuel qui sera décliné chaque semaine. Depuis peu, les liens de participation sont à déposer sur My-books.


Pour le thème de la semaine, un personnage d’une gentillesse à toute épreuve, j’ai tout de suite pensé à Akira du manga Jardin Secret que j’ai beaucoup aimé autant pour son ambiance que ses personnages.

Couverture Jardin Secret, tome 1

Aussi douée à l’école qu’en sport, belle et posée, Ran est surnommée « la fine fleur du lycée » par les garçons, qui préfèrent se tenir à une distance raisonnable d’elle. Mais Akira, un garçon de sa classe et fils de fleuriste, est différent des autres. Il est le seul à la traiter normalement et à rire avec elle.

Je triche un peu parce que j’ai lu ce manga très récemment, mais je n’ai pas résisté au plaisir de vous parler d’Akira, un jeune homme solaire, gentil, bienveillant et passionné par les fleurs. Alors que les garçons de son lycée la fuient, trop intimidés par son aura de fille parfaite, Ran sera touchée par les mots d’Akira, le seul qui ose lui parler. De fil en aiguille, se nouera entre les deux adolescents une douce et belle amitié, emplie de pudeur et d’une certaine poésie.

Doux, tendre et mignon, Jardin Secret est un manga doudou que je ne peux que vous conseiller. Pour en apprendre plus, n’hésitez pas à découvrir mon avis.

Et vous, connaissez-vous ce manga ? Vous tente-t-il ou l’avez-vous lu ?
Quel livre auriez-vous proposé ?

Throwback Thursday Livresque #190 : Happy Halloween

J’ai décidé de participer à un nouveau rendez-vous autour du livre : le Throwback Thursday Livresque. Imaginé par Bettie Rose Books, le principe est de partager chaque semaine sa lecture autour d’un thème mensuel qui sera décliné chaque semaine. Depuis peu, les liens de participation sont à déposer sur My-books.


Pour ce thème, j’ai tout de suite pensé à une BD pour laquelle j’avais eu un coup de cœur et que je compte relire vendredi soir : Horrifikland : une terrifiante aventure de Mickey Mouse.

Couverture Horrifikland : Une terrifiante aventure de Mickey Mouse

Mickey, Donald et Dingo tiennent une agence de détective. Sauf que les affaires tournent moyennement : pas un contrat en vue depuis des jours ! Mickey songe même sérieusement à plier boutique, lorsqu’une vieille dame leur charge de retrouver son petit chat Blacky. Problème : celui-ci aurait été aperçu pour la dernière fois près du terrifiant parc abandonné « Horrifikland », dont certaines attractions fonctionnent toujours… Au programme : brouillard artificiel, décor de cimetière, chauves-souris et fantômes plus vrais que nature ! Pour retrouver Blacky, les nerfs de nos acolytes seront mis à rude épreuve…

De l’ambiance très halloweenesque aux illustrations en passant par l’histoire, tout m’a plu dans cet ouvrage que je vous recommande chaudement si vous aimez les beaux objets-livres, les doux frissons et Mickey !

Et vous, connaissez-vous cette BD ?
L’avez-vous lue ou vous tente-t-elle ?

Throwback Thursday Livresque #189 : une couverture sombre

J’ai décidé de participer à un nouveau rendez-vous autour du livre : le Throwback Thursday Livresque. Imaginé par Bettie Rose Books, le principe est de partager chaque semaine sa lecture autour d’un thème mensuel qui sera décliné chaque semaine. Depuis peu, les liens de participation sont à déposer sur My-books.


Pour le thème de la semaine, une couverture sombre, la difficulté n’a pas été de trouver un livre, mais plutôt de n’en choisir qu’un…

Si je n’ai jamais lu les romans de la série Millenium qui traînent dans ma PAL depuis un moment, j’ai apprécié son adaptation graphique avec son atmosphère sombre à souhait, sa violence et la personnalité hors norme de Lisbeth.

Couverture Millenium (BD), tome 1 : Les hommes qui n'aimaient pas les femmes, partie 1

Mis à l’écart du magazine Millenium, Mikael Blomkvist est engagé pour reprendre l’enquête sur l’héritière Vanger disparue 44 ans plus tôt. Le journaliste accepte contre la promesse d’informations sur les cartels suédois. Son chemin croise alors celui de Lisbeth Salander. Pirate informatique surdouée, experte en close-combat et totalement asociale, Lisbeth applique aux « hommes qui n’aiment pas les femmes » sa propre notion de la justice.
Dès la première page – une impressionnante plongée sur le désespoir de Henrik Vanger – Homs et Runberg nous embarquent à nouveau dans un thriller ancré dans la réalité suédoise que connaît parfaitement le scénariste pour y travailler une partie de l’année. L’histoire est mise en scène de façon spectaculaire et invite à voir Millenium comme vous ne l’avez jamais lu.

Et vous, avez-vous lu cette adaptation ?
Qu’en avez-vous pensé ?

Throwback Thursday Livresque #188 : Enseignants

J’ai décidé de participer à un nouveau rendez-vous autour du livre : le Throwback Thursday Livresque. Imaginé par Bettie Rose Books, le principe est de partager chaque semaine sa lecture autour d’un thème mensuel qui sera décliné chaque semaine. Depuis peu, les liens de participation sont à déposer sur My-books.


Le premier livre qui m’est venu à l’esprit en découvrant le thème du jour (enseignants) est un album jeunesse : 10 raisons d’aimer la maîtresse. Mais vous en ayant déjà parlé lors d’un précédent TTL, j’ai opté pour un autre livre, un roman coup de cœur : Deux secondes en moins de Marie Colot et Nancy Guibert.

Deux lycéens racontent l’impensable, le drame, la révolte, dans un roman puissant et rempli d’espoir.
Depuis qu’un accident de voiture l’a complètement défiguré, Igor se mure dans le silence. Sa rancune envers son père, responsable de l’accident, est immense, comme sa solitude. Rhéa sombre dans le chagrin après le suicide de son petit ami. Encore sous le choc, elle ne sait plus à qui ni à quoi se raccrocher dans la ville où elle vient d’emménager. Pour l’un et l’autre, tout s’est joué à deux secondes. Deux secondes qui auraient pu tout changer… Et pourtant, Igor et Rhéa reprennent jour après jour goût à la vie en se raccrochant à la musique. Une fantaisie de Schubert et un professeur de piano pas comme les autres vont les réunir et les mener sur un chemin inespéré.

En plus d’être très émouvant et de raconter la rencontre entre deux adolescents brisés par la vie, mais réunis et apaisés par la musique, ce roman met également en scène des personnages attachants, qu’il s’agisse d’un perroquet haut en couleur ou d’un professeur de piano pas comme les autres. Doué d’une grande sensibilité et d’une bienveillance à toute épreuve, Fred est une personne solaire qui sait trouver la juste distance pour accompagner ses élèves sur le chemin de la guérison. Plus de deux ans après ma lecture du roman, je garde encore en tête la douce présence de ce professeur au grand cœur.

Pour en apprendre plus, n’hésitez pas à découvrir mon avis sur Deux secondes en moins dont voici la conclusion :

Je pourrais vous parler pendant des heures de ce livre qui m’a touchée et émue, qui m’a fait traverser différentes émotions et qui a réveillé en moi certaines choses bien enfouies. C’est d’ailleurs un peu la force de ce livre qui, bien qu’il soit destiné d’abord aux adolescents, pourra plaire et parler à tout le monde ; la mort, les drames, la vie et l’espoir n’attendant pas l’âge. Je m’arrêterai donc en vous conseillant simplement de vous laisser tenter par ce roman qui a été pour moi un véritable coup de cœur que ce soit pour son histoire, ses personnages ou le message d’espoir qu’il véhicule. Car oui, la vie et la douleur sont intrinsèquement liées, mais cela vaut la peine de se diriger vers la lumière quand la noirceur semble vous aspirer. Et si cela vous semble trop dur, mettez un CD qui vous fera ressentir des émotions, qui vous fera vibrer, faites-vous un thé… Ou plongez-vous dans cette histoire qui met du baume au cœur et qui vous apporte la dose d’optimisme nécessaire pour vous prouver que oui, après la douleur, le bonheur est possible.

Et vous, connaissez-vous ce roman ?
Quel titre auriez-vous proposé ? 

Throwback Thursday Livresque #187 : une lecture qui vous fait sourire

J’ai décidé de participer à un nouveau rendez-vous autour du livre : le Throwback Thursday Livresque. Imaginé par Bettie Rose Books, le principe est de partager chaque semaine sa lecture autour d’un thème mensuel qui sera décliné chaque semaine. Depuis peu, les liens de participation sont à déposer sur My-books.


Pour le thème de la semaine, un livre qui vous fait sourire, j’ai tout de suite pensé à tous ces livres mettant en scène les petits travers et adorables manies des chats, mais j’ai décidé de vous parler d’un autre animal. Et mon choix s’est porté sur un renard qui, malgré ses efforts pour croquer de la poule, se révèle juste adorable.

Couverture Le grand méchant renard

Face à un lapin idiot, un cochon jardinier, un chien paresseux et une poule caractérielle, un renard chétif tente de trouver sa place en tant que grand prédateur. Devant l’absence d’efficacité de ses méthodes, il développe une nouvelle stratégie. Sa solution : voler des œufs, élever les poussins, les effrayer et les croquer. Mais le plan tourne au vinaigre lorsque le renard se découvre un instinct maternel…

Les péripéties de ce grand méchant renard, qui n’en porte que le nom, ne devraient pas manquer de vous faire sourire et de vous mettre du baume au cœur. En plus d’être amusant et de vous envelopper dans une douce ambiance, ce livre fait partie de ces ouvrages doudous et universels qui peuvent être partagés et savourés par tous. À lire et relire, indéniablement !

Une adaptation cinématographique existe, mais je ne l’ai pas encore vue…

Et vous, connaissez-vous ce grand méchant renard ?
Avez-vous apprécié ses aventures ?

Throwback Thursday Livresque #186 : automne

J’ai décidé de participer à un nouveau rendez-vous autour du livre : le Throwback Thursday Livresque. Imaginé par Bettie Rose Books, le principe est de partager chaque semaine sa lecture autour d’un thème mensuel qui sera décliné chaque semaine. Depuis peu, les liens de participation sont à déposer sur My-books.


Pour ce thème, j’ai tout de suite pensé à un très beau livre lu il y a quelques années : L’autre herbier d’Amandine et Nicolas Labarre.

L'Autre herbier

Valentine s’ennuie, comme on peut s’ennuyer, bloquée en été avec ses parents sans ami ni téléphone.

Elle a bien trouvé cet herbier et cette carte, près de la maison en rénovation, mais les herbes et les chemins qui s’y trouvent ne mènent nulle part, n’existent sans doute même pas. Valentine va pourtant suivre ces sentiers qui ne peuvent se trouver là, passer de l’autre côté de cette rivière impossible, malgré les ombres entraperçues. Elle va y découvrir une forêt, infinie et sublime, que parcourent d’un pas lent des géants végétaux. Derrière elle, le chemin du retour disparaît déjà. Les feilges pourront-ils l’aider à repartir ?

En plus d’une couverture qui me semble parfaite pour le thème du jour, L’autre herbier est un magnifique ouvrage dont les illustrations intérieures et la poésie qui se dégage du texte offrent une jolie bulle de détente hors du temps.

Pour en apprendre plus sur ce livre et découvrir quelques photos, je vous invite à lire mon avis dont voici la conclusion :

L’autre herbier est une très jolie découverte qui devrait enchanter tous les amoureux des textes mêlant imaginaire et poésie. Les aventures vécues par Valentine sont loin de se révéler trépidantes, mais j’ai pris plaisir à suivre notre jeune héroïne et à découvrir ces créatures fascinantes que sont les feilges. Plus qu’une histoire, ce roman illustré nous offre un beau voyage dans un univers poétique et particulièrement bien soigné.

Et vous, connaissez-vous ce livre ? Vous tente-t-il ?
Quel titre auriez-vous proposé ?

 

Throwback Thursday Livresque #185 : un roman auto-édité

J’ai décidé de participer à un nouveau rendez-vous autour du livre : le Throwback Thursday Livresque. Imaginé par Bettie Rose Books, le principe est de partager chaque semaine sa lecture autour d’un thème mensuel qui sera décliné chaque semaine. Depuis peu, les liens de participation sont à déposer sur My-books.


Lisant beaucoup de romans auto-édités, le plus difficile avec ce thème a été de n’en choisir qu’un seul. J’ai failli vous parler de Sigurd ou de La première reine, mais comme je les ai lus récemment, j’ai préféré me tourner vers un roman lu fin 2018 : Lula et les monstres de Christelle Lebailly.

Couverture Lula et les Monstres

« Et s’il n’y avait pas de message caché derrière une lumière un peu étrange, un monstre derrière un individu, et un dieu derrière un frère ? »

Des loups qui philosophent à la nuit tombée, des géants semeurs d’étoiles, et des chats qui dansent sur les toits… Lula vit dans un monde à la fois merveilleux et inquiétant, créé par son grand frère, Perrie. L’amour qui les unit l’un à l’autre ne connaît aucune limite, aussi lorsque Perrie est emmené loin d’elle, la fillette n’hésite pas à se lancer dans une véritable odyssée pour le retrouver. Aidée d’une vieille luciole grincheuse, et d’une petite voix dans sa tête, Lula devra accomplir sa mission avant l’aube. Une épopée à la frontière entre rêve et réalité, monstres et féerie, vérité et mensonge, et où il peut être facile de se perdre en route. Et si c’était elle-même qu’elle devait sauver ?

Plongez dans une quête haletante qui repousse les frontières de l’imagination, et découvrez des héros attachants, prêts à tout par amour !

Ce roman, c’est une pépite qui mériterait d’être bien plus connue ! De l’univers merveilleux dans lequel nous plonge l’autrice à sa très belle plume en passant par la magnifique relation unissant un frère et sa sœur et les thématiques abordées, tout m’a plu dans ce roman que je vous recommande les yeux fermés. Christelle Lebailly fait définitivement partie de ces auteurs qui prouvent que l’auto-édition regorge de talents qui ne demandent qu’à vous émerveiller.

Pour en apprendre plus sur cette histoire, n’hésitez pas à lire ma chronique de Lula et les Monstres dont voici la conclusion :

Lula et les Monstres est un coup de cœur ! L’autrice, d’une plume délicate et poétique, nous transporte dans un univers fantastique d’une grande richesse qui invite à l’émerveillement et à la réflexion. Si vous aimez les contes et les fables qui mettent en scène des personnages forts et originaux, venez découvrir l’histoire de Perrie et Lula, un frère et une sœur unis pour la vie, mais quelle vie ?

Et vous, connaissez-vous ce roman ?
Vous tente-t-il ?

 

Throwback Thursday Livresque #184 : une sortie du mois

J’ai décidé de participer à un nouveau rendez-vous autour du livre : le Throwback Thursday Livresque. Imaginé par Bettie Rose Books, le principe est de partager chaque semaine sa lecture autour d’un thème mensuel qui sera décliné chaque semaine. Depuis peu, les liens de participation sont à déposer sur My-books.


Pour ce thème, il y a l’embarras du choix… J’ai d’ailleurs tellement eu de mal à me fixer sur un titre que j’ai décidé de tricher en vous proposant un roman en anglais et un roman en français.

  • La sortie du mois en anglais qui me tente le plus est Unbirthday de Liz Braswell qui, comme vous l’aurez deviné, s’inspire d’Alice au pays des merveilles.

Amazon.fr - Unbirthday: A Twisted Tale - Braswell, Liz - Livres

Alice is different than other eighteen-year-old ladies in Kexford, which is perfectly fine with her. She’d rather spend golden afternoons with her trusty camera or in her aunt Vivian’s lively salon, ignoring her sister’s wishes that she stop all that « nonsense » and become a « respectable » member of society. Alice is happy to meander to Miss. Yao’s teashop or to visit the children playing in the Square. She’s also interested in learning more about the young lawyer she met there, but just because she’s curious, of course, not because he was sweet and charming.

But when Alice develops photographs she has recently taken about town, familiar faces of old suddenly appear in the place of her actual subjects-the Queen of Hearts, the Mad Hatter, the Caterpillar. There’s something eerily off about them, even for Wonderland creatures. And as Alice develops a self-portrait, she finds the most disturbing image of all-a badly-injured dark-haired girl asking for Alice’s help. Mary Ann.

Returning to the place of nonsense from her childhood, Alice finds herself on a mission to stop the Queen of Hearts’ tyrannical rule and to find her place in both worlds. But will she able to do so . . . before the End of Tim

  • Quant au roman en français qui sort ce mois-ci et qui me tente le plus, il s’agit de Sorcery and thorns que je possède déjà en anglais, mais que je préfère lire en français de peur de passer à côté d’informations importantes. Mais si le roman m’a plu, je le relirai volontiers dans sa version originale.

Sorcery of Thorns (Big Bang): Rogerson, Margaret: 9782362316593: Amazon.com: Books

Elisabeth, élevée au milieu des dangereux grimoires magiques d’une des Grandes Bibliothèques d’Austermeer, le sait depuis son plus jeune âge. D’ailleurs, peu de temps après le passage à la bibliothèque du sorcier Nathaniel Thorn, un des ouvrages se transforme en monstre de cuir et d’encre, semant mort et destruction. Et c’est Elisabeth qui se retrouve accusée de l’avoir libéré.

Et vous, ces romans vous tentent-ils ?
Avez-vous prévu de craquer pour l’un d’entre eux, voire les deux ?

 

Throwback Thursday Livresque #183 : sur les bancs de l’école

J’ai décidé de participer à un nouveau rendez-vous autour du livre : le Throwback Thursday Livresque. Imaginé par Bettie Rose Books, le principe est de partager chaque semaine sa lecture autour d’un thème mensuel qui sera décliné chaque semaine. Depuis peu, les liens de participation sont à déposer sur My-books.


Cette semaine, difficile de ne pas penser à un célèbre sorcier à lunettes, mais j’ai préféré opter pour un album jeunesse tout mignon qui m’a semblé parfait pour ce thème : 10 bonnes raisons d’aimer la maîtresse de Laurence Colin.

Couverture 10 bonnes raisons d’aimer la maîtresse

Dans cet album, les enfants, tous très adorables, inventent des excuses amusantes et parfois farfelues pour expliquer le comportement de leur maîtresse qu’ils semblent beaucoup aimer.

capture d_écran (45)

Pour en apprendre plus sur cet album, je vous invite à lire mon avis dont voici la conclusion :

10 raisons d’aimer la maîtresse est un mignon petit album plein de douceur, de tendresse et d’humour. Riche en dessins, cette lecture familiale devrait séduire petits et grands lecteurs.

Et vous, tentés par cet album ?
Quel titre auriez-vous choisi ?