Thursday Throwback Livresque #25 : Road trip et Voyage

Print

J’ai décidé de participer à un nouveau rendez-vous autour du livre : le Throwback Thursday Livresque. Organisé par Bettie Rose Books, le principe est de partager chaque semaine sa lecture autour d’un thème qu’elle aura au préalable défini.

Thème de la semaine : Road trip et Voyage

roadtrip

Ma lecture du moment aurait convenu à merveille à ce thème, mais l’intérêt du TTL étant de se remémorer d’anciennes lectures, j’ai préféré vous parler d’un roman découvert dans les allées de la médiathèque : Le maître de café d’Olivier Bleys.

21521598

« Rome, années 50. Massimo Pietrangeli, maître torréfacteur de 71 ans, règne d une main de fer sur l’empire des Cafés Pietrangeli. Il a l »insigne honneur de préparer, chaque matin, le café du président de la République italienne. Mais un jour, il est terrassé par un infarctus. Sauvé par une miraculeuse tasse de caffè doppio, le patriarche annonce à ses proches sa dernière volonté : entreprendre avec eux un ultime voyage au Costa Rica !
Sur place, le long cortège familial s »ébranle, accompagné d »un considérable bagage, à commencer par le cercueil dans lequel Massimo dort chaque nuit et un percolateur d’ une demi tonne de son invention ! Cette expédition improbable devient un véritable voyage intérieur pour Massimo, et lui permettra de révéler le secret qui le hante. Rapprochés par le récit de son histoire, les Pietrangeli finiront par former une véritable famille, soudée autour d une même passion : celle du café. « 

  • Pourquoi ce livre ? : parce que ce roman parle d’un road trip un peu spécial puisqu’il prend la forme d’un voyage familial entrepris à l’initiative du patriarche en fin de vie. Avec Le maître de café, vous ne découvrirez pas de beaux paysages à vous couper le souffle, mais vous ferez un voyage intime dans la vie d’un individu qui ne s’était jusqu’alors jamais vraiment dévoilé aux yeux des siens.
  • Pour qui ? : pour les amateurs de café, cette boisson étant omniprésente dans le roman et pour les amoureux des histoires de famille.
  • Quand ? : pendant des vacances ou un dimanche matin sous la couette, une tasse de café fumante à la main.

Vous pouvez retrouver ma chronique ici dont voici la conclusion :

« Le Maître de café est un roman que j’ai trouvé agréable. Je n’ai pas eu envie de le lire frénétiquement mais plutôt de le déguster lentement et avec attention comme un bon café. Je pense qu’il fait partie de ces romans dont une deuxième lecture s’impose afin d’en détecter les subtilités. Je le conseille aux amateurs de café qui apprécieront sûrement la belle place que le roman laisse à cette boisson. »

Alors, qui est prêt pour ce voyage ?

Top Ten Tuesday #31 : les 10 noms de personnages masculins que vous avez trouvés originaux

566856438

« Le Top Ten  Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire prédéfini. Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et est repris en français pour une 2e édition sur le blogue Frogzine. »

Thème de la semaine : Les 10 noms de personnages masculins que vous avez trouvés originaux

Voici ma liste de 10 prénoms masculins que j’ai trouvés originaux :

J’ai une petite préférence pour Angelo. Et vous, lequel préférez-vous ?

In My Mailbox #16

in-my-mailbox1

In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C’est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque. Les liens pour les participants francophones sont regroupés sur Lire ou Mourir.  »

CADEAUX KARINE

Karine du blog Complètement Kakou ! a eu l’extrême gentillesse de me faire parvenir un colis livresque sur le thèmes des chats connaissant ma passion pour cet animal. Ce geste m’a beaucoup touchée car les livres appartenaient à un proche cher à son cœur… Je ne peux que la remercier de nouveau, elle et son grand cœur.

ACHAT PAPIER

Alors, on est complètement dans un achat 100% couverture. Je ne sais pas trop de quoi parle le livre même si j’ai le souvenir de l’avoir vu dans quelques vidéos de Booktubeuses.

20170421_142249-1

EBOOKS

GAIN CONCOURS

J’ai eu la chance de gagner cette adaptation en manga de Jane Eyre. Encore un gros merci à Amélia du blog Les Histoires d’Amélia et la Culture Geek.

20170421_163732-1

Et vous, des nouveautés dans votre PAL ?

Premières lignes #2 : Blanche Neige illustré par Benjamin Lacombe

Premi!èr-1

J’ai décidé de participer au rendez-vous Premières lignes, initié par Ma lecturothèque, dont le principe est de citer, chaque semaine, les premières lignes d’un livre.

Pour cette deuxième participation, j’aurais pu rebaptiser le rendez-vous Premières lignes et Première image puisque j’ai choisi de vous parler du conte Blanche Neige illustré par mon illustrateur préféré : Benjamin Lacombe. Pour accompagner le texte, j’ai ainsi ajouté l’illustration correspondante.

PREMIÈRES LIGNES

20170421_143356.jpg

PREMIÈRE IMAGE

20170421_143404

J’avais emprunté l’album à la bibliothèque avant de finir par craquer et d’acheter mon propre exemplaire que j’ai reçu dans la semaine. Si vous avez envie d’un avis détaillé ou d’admirer d’autres photos, vous pouvez consulter ma chronique de Blanche Neige.

Et vous, cette version du célèbre conte vous tente ?

 

 

Throwback Thursday Livresque #24 : Noir et sans espoir ou Lumière et plein d’espoir

Print

J’ai décidé de participer à un nouveau rendez-vous autour du livre : le Throwback Thursday Livresque. Organisé par Bettie Rose Books, le principe est de partager chaque semaine sa lecture autour d’un thème qu’elle aura au préalable défini.

Thème de la semaine : Noir et sans espoir ou Lumière et plein d’espoir

blackwhite

Pour ce thème, j’avais envie de vous parler d’Une mère d’Alejandro Palomas, mais vous ayant déjà présenté le roman dans un article Premières lignes et publiant ma chronique demain, je ne voulais pas risquer l’effet overdose. Pour le côté noir et sans espoir, il y a bien la BD Jolies ténèbres, mais j’ai déjà joué cette carte…

J’ai donc décidé de vous parler d’un livre qui n’est pas considéré comme un « feel-good », mais qui m’a pourtant procuré les mêmes sensations : Le discours d’un roi.

index

« Ce scénario retrace l’histoire authentique du roi d’Angleterre George VI (1895-1952) atteint d’un lourd bégaiement.
C’est l’improbable et émouvante amitié qui va se nouer entre un souverain britannique devant vaincre son handicap et l’orthophoniste australien qui va le soigner.
Une brillante fresque historique où défilent des personnages illustres, interprétés par de merveilleux acteurs. »

Pourquoi ce choix ?

Je triche un peu dans le sens où plus que le roman qui n’est en réalité qu’un scénario, c’est le film que je vous enjoins à découvrir si ce n’est pas déjà fait. Vous y trouverez du courage, de l’espoir, de l’amour sous différentes formes (marital, amical, de sa nation..), de l’humanité. En d’autres termes, vous y trouverez de la lumière.

Le scénario est sympathique, mais il n’a pas la force du film car il lui manque le jeu parfait des acteurs, la symbiose qu’ils ont réussi à atteindre et toute l’émotion qu’ils transmettent aux spectateurs. Le film est juste beau et touchant quand le scénario n’est qu’intéressant…

Enfin, si vous regardez le film (très bonne décision), je vous invite vraiment à le faire en version originale.

Et vous, vous avez vu le film et/ou lu le script? Qu’en avez-vous pensé ? Quelle version avez-vous préférée ?

Top Ten Tuesday #: 10 noms de personnages féminins que vous avez trouvés originaux

566856438

« Le Top Ten  Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire prédéfini. Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et est repris en français pour une 2e édition sur le blogue Frogzine. »

Thème de la semaine : 10 noms de personnages féminins que vous avez trouvés originaux

Voici ma sélection de prénoms féminins originaux :

  • Amalia, Une mère de Alejandro Palomas : le prénom est peut-être courant en Espagne, mais pour ma part, je l’ai découvert dans ce roman.
  • Serafina, A Question of magic de E.D Baker
  • Belle, La Belle et la Bête de Mme Leprince de Beaumont
  • Hermione, Harry Potter de J.K. Rowling
  • Alara, La Flèche du Scythe de Sébastien Morgan
  • Fourmille de la série Ekhö
  • Rylin, Inaccessibles de Katharine McGee
  • Natty, Natty de Éric Corbeyran et Melvil
  • Hazel, La forêt des cœurs glacés de Anne Ursu
  • Enola, Enola et les animaux extraordinaires de Joris Chamblain et Lucile Thibaudier

Parmi tous ces prénoms, j’ai un petit faible pour Enola que je trouve plutôt joli.

Et vous, lequel préférez-vous ?

Premières lignes #1 : Une mère, Alejandro Palomas

Premi!èr-1

« J’ai décidé de participer au rendez-vous Premières lignes, initié par Ma lecturothèque, dont le principe est de citer, chaque semaine, les premières lignes d’un livre. « 

Pour ce premier rendez-vous, j’ai choisi Une mère d’Alejandro Palomas :

index

Barcelone, 31 décembre. Amalia et son fils Fernando s’affairent en attendant leurs invités. En ce dîner de la Saint-Sylvestre, Amalia, 65 ans, va enfin réunir ceux qu’elle aime. Ses deux filles, Silvia et Emma ; Olga, la compagne d’Emma, et l’oncle Eduardo, tous seront là cette année. Un septième couvert est dressé, celui des absents.

Chacun semble arriver avec beaucoup à dire, ou, au contraire, tout à cacher. Parviendront-ils à passer un dîner sans remous ?

  • Broché: 320 pages
  • Éditeur : Le Cherche Midi (16 mars 2017)

PREMIÈRES LIGNES

Maman avait dit qu’elle s’occuperait des fleurs, mais avec toute cette agitation, elle a oublié de passer chez le fleuriste cet après-midi, donc il n’y en aura pas. Maintenant, elle compte des grains de raisin à côté de moi. Elle les détache précautionneusement de leur grappe, avec en fond sonore la radio qui braille triplement dans le petit appartement : dans le transistor posé près de l’évier, dans celui qu’elle a laissé allumé  dans sa chambre et enfin celui de la salle de bains qu’elle n’éteint que très rarement. Nous sommes assis à la table du séjour, elle est occupée à compter son raisin et moi à plier les serviettes en papier rouges à motifs de Noël, tandis que dans le four le velouté refroidit en même temps qu’une viande, censée être de la dinde, à l’apparence indéfinie.

POURQUOI CE CHOIX

J’ai choisi ce livre car c’est celui que je viens de terminer et que je l’ai tellement aimé que j’aimerais le faire découvrir à tout le monde. Sous fond de repas de famille, Alejandro Palomas nous offre une magnifique histoire pleine d’émotions dont le seul défaut est de se lire bien trop vite.

Livre de ma bibliothèque, date de lecture : avril 2017

Et vous, vous connaissez ce livre ? Il vous tente ?

Chronique à paraître…