Le temps d’un très grand week-end #1

logo-tgwe

J’ai participé à ma première session du challenge Le temps d’un grand week-end qui s’est déroulée du jeudi 16 février à 20H30 au lundi 20 février à minuit.

Pour ce challenge, il fallait choisir : un niveau de lecture , un groupe et des actions à réaliser parmi une liste.

Niveau de lecture :  j’ai opté pour le niveau lecteur suprême (451 à 600 pages) et j’ai dépassé mon objectif avec 688 lues.

Groupe : j’ai choisi le groupe 2 avec les consignes :

  • se fixer un nombre de pages à lire par jour : 100 pages par jour. Objectif atteint
  • lire un livre d’un genre différent de d’habitude : Votez « Moi d’abord!« . Objectif atteint
  • Lire une histoire fantastique / de science-fiction : Carabosse. Objectif atteint
  • Lire un livre qui est dans votre PAL depuis moins de deux mois : L’autre herbier. Objectif atteint

Liste d’actions, voici la liste de celle que j’ai réalisées durant le challenge :

  • Faire du sport / une sortie familiale : j’ai pu faire mes séances habituelles de vélo elliptique vendredi et dimanche. Samedi après-midi, j’ai également fait une sortie familiale en visitant l’ancienne Chartreuse de Sainte-Croix-en-Jarez (Loire).
  • Pâtisser : un gâteau au yaourt vanille/chocolat.
  • Chroniquer un livre lu lors du TGWE sur votre blog : c’est fait avec Votez Moi d’abord!
  • Réaliser une séance photo avec votre animal de compagnie : je dois certainement prendre en photos mes 2 poilus plusieurs fois par semaine alors cet objectif était plutôt facile à satisfaire.

16807051_1502979456381518_1729235042350950514_n

  • Prendre une photo par jour & la partager sur Instagram.

J’ai été ravie de participer à ce challenge et attends avec impatience une nouvelle session. N’hésitez pas à vous inscrire au groupe FB Le temps d’un très grand week-end pour les prochaines sessions dont voici d’ailleurs le planning :

15590327_1077293719046120_795252407298844214_nEt vous, ce challenge vous tente ?

 

 


Top Ten Tuesday #23 : les 10 romans que vous avez lus qui vous ont fait sortir de votre zone de confort

5668564381

« Le Top Ten  Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire prédéfini. Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et est repris en français pour une 2e édition sur le blogue Frogzine. »

LIVRES QUI ONT ÉTÉ UNE TRÈS BONNE SURPRISE

Il y a certains livres vers lesquels je ne me serais pas spontanément tournée car hors de ma « zone de confort ». Heureusement, le hasard de la vie et la tenue de ce blog me permettent régulièrement de partir à l’inconnu, pour mon plus grand bonheur.

A ce titre, Harley Quinn remporte la palme de la plus belle surprise ; j’ai juste adoré ce comics !

LIVRES QUE J’AI APPRÉCIÉS A MA GRANDE SURPRISE

Deux séries que j’avais commencées sans vraiment penser les apprécier et pourtant, sans être des coups de cœur, je les avais lues avec plaisir. Je ne les ai par contre pas encore terminées.

HORS ZONE DE CONFORT ET QUI AURAIT DU Y RESTER

Cette lecture m’a permis de valider un challenge, voilà son seul intérêt…

index

Et vous, lisez-vous parfois des livres qui sont hors de votre zone de confort ? Quelle a été votre plus belle surprise en la matière ?

L’Indé Panda #2 : nouvelles 1 à 6

couverture-idp2

L’Indé Panda : un webzine gratuit de qualité

L’Indé Panda est un magazine numérique entièrement gratuit qui vous propose onze nouvelles de onze auteurs. Je trouve cette initiative très sympathique pour faire découvrir des auteurs auto-édités au public. L’auto-édition reste encore peu plébiscitée alors que vous y trouverez de véritables pépites. Je suis d’avis qu’une petite lecture de l’Indé Panda vous en convaincra.

Pour télécharger le webzine : Amazon (à privilégier pour la visibilité du magazine), site de lIndé Panda, site Kobo, site Bookelis, Nolim

MON AVIS

Les histoires étant assez courtes, je vous donnerai, pour chacune d’entre elle, brièvement mon avis :

  • Première nouvelle : Je m’appelle Marion de Solenne Hernandez

index

J’ai beaucoup aimé le petit retournement de situation au début de la nouvelle comme la découverte du personnage principal et de sa relation aux couleurs. Cette histoire m’a totalement séduite au point d’avoir lu durant le mois de février un roman de l’auteur : la Rumeur.

 

 

  • Deuxième nouvelle : L’Aurore du rock and roll, Selma Bodwinger

indexAu début, j’ai été un peu destabilisée par cette réécriture de La Belle au bois dormant, car j’ai craint que l’autrice ne s’éloigne pas vraiment du conte que l’on connaît tous. Cela n’aurait pas eu grand intérêt, vous en conviendrez. Heureusement, elle s’en détourne pour nous offrir une réécriture très personnelle. Le format nouvelle fait que l’auteure n’a pas eu le temps de s’attarder sur la psychologie des personnages, notre Aurore est donc très stéréotypée. Mais je dois avouer que le résultat est plutôt savoureux. Qui sait, certains d’entre vous reconnaitront peut-être même leur moi adolescent… J’ai beaucoup aimé la fin qui devrait vous faire sourire et vous permettre de comprendre le titre.

 

  • Troisième nouvelle : La belle retraite, Khalysta Farall

indexCette nouvelle se démarque des deux premières par sa longueur plus importante ce qui n’est pas pour me déplaire. L’atmosphère qui s’en dégage est également particulière avec un mélange de suspense et de tension. On a envie d’en apprendre plus sur ces pilules qui semblent avoir révolutionné le monde du travail et le rapport à la retraite.
Quant à la tension, elle est produite par ce sentiment de malaise que l’on ressent quand l’on découvre, à travers l’histoire d’un garçon et de sa famille, les conséquences sur la vie personnelle des individus qui consomment ces pilules miracles. J’ai apprécié cette nouvelle qui, au-delà de l’histoire, ouvre à réflexion.

  • Quatrième nouvelle : La sirène, Nathalie Bagadey

lettre-manuscrite-comment-ecrire-une-lettre-damour-lettre-carte-de-voeux-manuscrite-politesse-savoir-vivre-etiquette-rediger-une-lettre-regle-de-bienseanceLe début de la nouvelle est assez trompeur, l’auteure nous mettant sur une fausse piste. Je ne vous en dis pas plus pour que vous découvriez le fin mot de l’histoire par vous-même, mais j’avoue avoir deviné assez rapidement la véritable destinataire de la lettre. Cela ne m’a pas empêchée d’apprécier la missive d’autant que la plume de Nathalie Bagadey est fluide et plaisante à lire.
Je pense donc me pencher à l’occasion sur son roman Kassandra et la Grèce des légendes, ouvrage qui était d’ailleurs déjà présent dans ma wish list tout comme l’un de ses autres romans, Eclosia ou L’Ecosse des légendes.

  • Cinquième nouvelle : S.O.S, Jeanne Sélène

indexL’héroïne de cette nouvelle est très attachante d’autant que je dois reconnaître que certaines de ses « faiblesses » font échos aux miennes. Le thème abordé, le ou plutôt les langages, étant un sujet des plus intéressants, j’aimerais beaucoup que l’auteure développe cette nouvelle, tirée d’une histoire vraie, sous forme de roman. Que ce soit le cas ou non, j’ai passé dans tous les cas un excellent moment de lecture bien qu’il se soit révélé bien trop court à mon goût. Quant à la fin, je l’ai trouvée particulièrement émouvante et effroyable en même temps.

  • Sixième nouvelle : Le petit chat est mort, Nicolas Chevolleau

indexL’auteur nous parle de trahison sous fond d’élection présidentielle. J’ai aimé le parallèle entre les deux sujets car il faut bien avouer qu’en matière de politique, on ne compte plus les trahisons et tromperies (coucou M. Fillon).
La manière dont sont décrits les personnages et leurs rapports aux élections et à la politique m’a semblé criante de vérité. J’y ai en tout cas retrouvé pas mal de personnes que je connais. Quant à la trahison amoureuse, elle est abordée de manière subtile et avec un style des plus fluides. Cette nouvelle est la seule depuis le début de ma lecture que je n’aurais pas souhaité voir développer ; le format nouvelle lui convenant parfaitement.

Voilà pour cette première partie, je vous donne rendez-vous pour un second article avec mon avis sur les autres nouvelles du webzine.

Et vous, vous allez succomber à l’Indé Panda ? Et parmi ces nouvelles, laquelle vous tente le plus ?

In My Mailbox #7

in-my-mailbox1

SERVICE PRESSE

Sébastien Morgan m’a très gentiment contactée, et je l’en remercie, afin de me faire découvrir son roman : La Flèche du Scythe. Le résumé me tentant beaucoup, je n’ai pu qu’accepter.

516ejg9gw9l-_sx331_bo1204203200_

IIIe siècle après JC, l’Empire Romain est assiégé de toute part. Chaque jour, les peuples barbares resserrent un peu plus leur étau. Des rumeurs font état d’une alliance possible entre les peuples goths autour du descendant d’Arminius, célèbre vainqueur des légions lors de la bataille de Teutobourg. Yares, un auxiliaire scythe est envoyé pour trouver et assassiner ce nouveau roi barbare. L’éclaireur pénètre dans la grande forêt alors que des forces surnaturelles s’éveillent… Fortement enraciné dans l’Histoire et les mentalités de l’époque, la Flèche du Scythe est un roman d’aventure plein de fantastique et de sorcellerie. Il plaira tant aux amateurs de l’Empire Romain qu’aux inconditionnels des sagas fantasy.

 

CONCOURS

J’ai gagné sur le blog Romanesquement Vôtre ce roman que Marion et Victoire, à l’origine du blog, ont adoré :

16684094_1498962956783168_1820490862697059621_n

ACHAT

Sur le site des Éditions du chat noir, vous trouverez en ce moment différents ouvrages en promotion dont ce roman illustré qui était sur ma wish list depuis un petit moment :

16641043_1501767003169430_5158883395605319206_n

En plus de livre, j’ai reçu un badge offert à l’occasion de la Saint-Valentin ainsi qu’une très belle carte.

EBOOKS GRATUITS

Quand s’embrasent les mers, trouvable gratuitement sur Amazon, n’est définitivement pas le genre de roman qui me plaît. Néanmoins, je l’ai téléchargé car je vais essayer de lire quelques romans LGBT friendly. Et je dois avouer que le fait que la mafia soit évoquée a titillé ma curiosité puisque là, c’est un sujet qui m’intéresse.

51jyg0utxvl

« Sergei Andronikov n’était qu’un enfant lorsque la Mafia éradiqua sa famille, le laissant dépourvu de tout et avide de vengeance. Des années plus tard, grâce à une stratégie sans pitié et une patience infinie, le voilà devenu homme de main aux ordres des trois familles à la tête de Cape Swan… et à deux doigts de les détruire de l’intérieur.
Domenico, « Dom » Maisano est un roi de la mafia, un homme d’honneur… et un tueur à gages. Immergé dans un quotidien violent auquel il ne peut échapper, il s’efforce tant bien que mal d’entretenir une image dont il ne veut pas et de refouler des désirs qu’il n’a pas le droit d’avoir.
Le hasard amène les deux tueurs à se rencontrer. Même si Dom sait qu’il s’agit là d’un jeu dangereux, sa curiosité le pousse à revenir encore et encore. Sergei n’a pas moins de mal à lui résister ; Dom représente tout ce qu’il s’est mis en tête de détruire, mais incarne également tout ce qu’il a jamais désiré chez un homme.
C’est alors que Sergei se voit offrir le contrat qu’il attendait : le coup qui est certain de mettre la mafia locale à genoux.
Mais lorsqu’un chef de meute agit de manière inattendue, Sergei est obligé de faire un choix : lâcher l’épée de Damoclès sur les familles qu’il s’est juré d’anéantir, ou protéger l’homme qu’il s’est interdit d’aimer.

Grâce au webzine l’Indé Panda, j’ai découvert de très bons auteurs dont Jeanne Sélène. Je n’ai donc pas hésité à télécharger sa nouvelle proposée gratuitement sur Amazon d’autant que ne faisant que 13 pages, elle devrait se lire très rapidement.

416rzqsysgl

 

Mes clients sont divers, de tous âges, de tous sexes, de toutes tailles et de toutes formes. Ils n’ont de commun que le vide qui consume leur âme, et rougit leurs yeux. Certains attendent de moi quelques mots apaisants, d’autres une oreille attentive, les plus émus un simple mouchoir en papier tendu du bout des doigts. Tous comptent sur l’irréprochable professionnel que je m’efforce d’être.
Cela vous étonnera sûrement, mais… j’exerce le plus beau métier du monde !

 

Bilan semaine : + 5 livres
Bilan depuis le 01/01/2017 : + 49 livres

Et vous, vous connaissez certains de ces livres ? Lequel vous tente le plus ?

Savon funnel 100% coco

20170216_102557

N’ayant quasiment plus aucun savon en stock, je me suis décidée à ressortir mon matériel.

Pressée, je suis allée à l’essentiel avec un savon 100% coco selon la technique du funnel.

La recette :

  • 100% coco
  • Surgraissage : 20%, beurre de karité
  • Réduction de soude : 10%
  • Lessive de soude 30,5%
  • Micas La folie des senteurs
  • Fragrance : tropicana de Manske, 2%
  • Moules utilisés : mon formidable moule cylindrique Dans ma nature, mon moule grue Etsy et mon moule fée Aroma-zone.

20170216_102135

Pour la technique du funnel, je vous invite à lire mon article sur le savon Saint-Pétersbourg.

Avis

J’ai été étonnée du rendu des couleurs qui ne correspond pas du tout à ce que j’imaginais, mais c’est bien là la magie de la saponification à froid. Par contre, sans surprise, la senteur Tropicana est toujours un régal pour les narines et vous donne l’impression, en un instant, de vous transporter dans un paradis tropical.

Le savon est maintenant en cure et j’ai hâte de l’utiliser aimant toujours beaucoup la sensation procuré par un 100% coco au surgraissage important.

Et vous, vous aimez les savons 100% coco ?

 

Blanche-Neige, album illustré par Benjamin Lacombe

dsc_0614

J’adore le travail de Benjamin Lacombe et j’essaie, petit à petit, d’acquérir ses différentes œuvres.

Il m’arrive également d’emprunter certains de ses livres à la bibliothèque comme ici avec Blanche-Neige  publié par les Editions Milan.

dsc_0617

PRÉSENTATION ÉDITEUR

« Miroir, miroir joli, qui est la plus belle dans tout le pays ? Ô ma reine, vous êtes très belle mais Blanche Neige est mille fois plus belle que vous.»À ces mots, la reine devint verte de jalousie. Désormais elle avait des haut-le-coeur dès qu’elle apercevait Blanche-Neige, tant elle la haïssait. Et l’envie et l’orgueil se développaient si fort dans son coeur qu’elle ne trouvait plus le repos, ni le jour ni la nuit. Elle devait trouver un moyen de la faire disparaître…

  • Album: 48 pages
  • Editeur : Éditions Milan (28 octobre 2010)
  • Prix : 16,90 €

AVIS

Cette chronique n’est pas destinée à vous parler du conte de Blanche-Neige. Je suis certaine que tout le monde ou presque connaît la version écrite des frères Grimm et/ou l’adaptation plus édulcorée de Walt Disney. C’est plutôt le formidable travail d’illustration de Benjamin Lacombe que j’aimerais vous présenter !

J’avais un peu peur que le livre ne contienne que quelques illustrations par-ci par-là.  Heureusement, ce ne fut pas le cas puisque Benjamin Lacombe n’a pas été avare en illustrations. En plus d’êtres nombreuses, elles sont également en grand format pour notre plus grand bonheur.

Cerise sur le gâteau, au gré de votre lecture, vous tomberez même parfois sur des double-pages sublimement illustrées.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Sans surprise, j’ai adoré l’interprétation graphique du conte par l’illustrateur ; on y reconnaît d’ailleurs parfaitement son style. Les magnifiques dessins et leur parfaite colorisation permettent de se plonger complètement dans le conte de Blanche-Neige.

En résumé, si vous aimez le travail de Benjamin Lacombe, je vous conseille les yeux fermés de vous jeter sur cet ouvrage. Vous ne pourrez tourner la dernière page du livre que des papillons plein les yeux.

NOTE : 5/5

 

 

Throwback Thursday Livresque # Océan, montagne ou grand air

Print

J’ai décidé de participer à un nouveau rendez-vous autour du livre : le Throwback Thursday Livresque. Organisé par Bettie Rose Books, le principe est de partager chaque semaine sa lecture autour d’un thème qu’elle aura au préalable défini.

Le thème de la semaine : Océan, montagne ou grand air.

augrandair

Pour ce TTL, j’aurais pu vous parler de Neige si cela n’avait pas déjà été fait lors d’une précédente édition ou encore vous présenter Une vie entre deux océans. Mais c’est finalement un titre de mon enfance que j’ai eu envie de partager avec vous : Heidi à la montagne.

collectif-heidi-a-la-montagne-livre-893748778_l

Heidi, une jeune orpheline, part vivre chez son grand-père à la montagne. D’abord effrayée par ce vieil homme bourru et solitaire, elle apprend vite à l’aimer et découvre la beauté des alpages avec Peter, son nouvel ami. Mais la tante de Heidi, estimant qu’il ne s’agit pas là d’une éducation convenable, place la fillette dans une riche famille de la ville. Heidi va-t-elle supporter cette nouvelle vie ?

  • Pourquoi ce livre ? : parce que qui dit montagne dit Heidi, non ? J’ai adoré cette histoire durant mon enfance au point de la lire régulièrement et de visionner je ne sais combien de fois le film. J’avais développé un attachement particulier pour Heidi, son grand-père et Peter ; peut-être parce que moi-même, j’avais une relation particulière avec mon grand-père paternel que j’adorais.
  • Pour qui ? tout le monde pardi, des enfants aux plus grands.
  • Quand ? pendant les vacances (c’est là où je lisais principalement l’album) et durant la période de Noël surtout pour le film.

Ce TTL me donne envie de me replonger dans l’histoire notamment avec cet ouvrage qui a l’air très sympathique :

51tio6fgil-_sx373_bo1204203200_

Et vous, vous connaissez Heidi ? Vous aimez cette histoire ?