FairyLoot février 2018 : Twisted Tales

DSC_0675

Avec un thème comme Twisted Tales, je ne pouvais que craquer d’autant que fait assez rare pour la box, le livre était annoncé dédicacé.

Voici donc le contenu :

  • 1 carte sur le thème du mois révélant le contenu de la box.
  • 2 marque-pages dont un magnifique marque-page Le Petit Chaperon Rouge en bois de Ink and Wonder.
  • 1 petite bougie de la marque Wick and Fable inspirée du livre du mois : je n’allume presque plus de bougies étant dans une période de migraines, mais je suis sous le charme de l’odeur boisée que la bougie dégage même à froid.

DSC_0686

  • des chaussettes inspirées par le célèbre conte Hansel et Gretel que je trouve aussi belles que confortables. J’avoue que les chapeaux de sorcières m’ont plus fait penser au Magicien d’Oz qu’à ce conte, mais cela n’ôte rien à leur charme.

DSC_0694

  • des sels de bain parfum « pomme empoisonnée » de Little Heart : n’ayant pas de baignoire, ils feront une heureuse parmi mes amies à moins que je ne les garde pour un séjour à l’hôtel.

DSC_0689

  • 1 très beau mug créé par Aunjuli Art : je possède beaucoup de mugs, mais comme les livres, on n’en a jamais trop. Je suis donc ravie d’avoir ce mug qui fait référence à différents contes des Frères Grimm.
  • le livre du mois dédicacé et accompagné d’une lettre ainsi que d’une interview de l’auteure. Nous avons ainsi reçu une édition exclusive de The Hazel Wood écrit par Melissa Albert. Je dois avouer une légère déception préférant nettement la version US à celle-ci, mais l’histoire me tente quand même. Et puis, j’avais repéré le livre sur des chaînes des booktubeuses américaines et canadiennes.

DSC_0677

Pour ceux qui ne lisent pas en anglais, le livre va être publié par Milan le 25 avril 2018 :

Ne t’approche sous aucun prétexte d’Hazel Wood. »

Ces quelques mots laissés par la mère d’Alice juste avant son enlèvement scellent à tout jamais le destin de la jeune fille.

Hazel Wood, la résidence légendaire d’Althéa Proserpine, auteur des célèbres « Contes de l’Hinterland ».
Hazel Wood, dont vient d’hériter Alice.
Hazel Wood, où Alice doit s’aventurer pour espérer sauver sa mère.
Hazel Wood, cette demeure d’où semblent s’échapper des personnages inventés par Althéa.
Hazel Wood, dont personne ne revient jamais.

Et si Hazel Wood était bien plus qu’un simple manoir ? Un leurre ? Une porte d’entrée sur l’Hinterland ?
Et si Alice était bien plus qu’une simple New-Yorkaise ? Une princesse ? Une tueuse ?

Il était une fois… Hazel Wood.

BILAN DE LA BOX

Je suis contente de m’être laissée tenter, mais je pense que je vais espacer mes achats.

Je regrette en effet la présence un peu trop régulière de certains articles comme les bougies d’autant que je trouve leur format bien trop petit par rapport à avant. Je ne m’y retrouve pas toujours non plus dans les goodies (sels de bain et compagnie ne me servant à rien…). Du coup, même si je prends beaucoup de plaisir à recevoir cette box, je n’ai pas forcément l’impression de rentabiliser mon investissement, ce qui est gênant si l’on considère le coût global somme toute élevé. Vous me direz, c’est tout à fait normal puisqu’en achetant une box, on prend des risques…

Je me contenterai dorénavant de regarder le déballage des box réalisé par mes camarades blogueuses comme Le Tanuki et noterai le nom des boutiques qui proposent des choses qui pourraient me plaire. Je pense que ce sera, du moins pour moi, bien plus rentable. Néanmoins, adorant les surprises, je craquerai probablement, de temps en temps, pour cet achat qui, à défaut d’être très raisonnable, peut être qualifié de plaisir.

Et vous, elle vous tente cette box ? Connaissez-vous le livre ? 

 

Publicités

Top Ten Tuesday #72 : Les 10 personnages avec qui vous aimeriez être ami(e)s

566856438

« Le Top Ten  Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire prédéfini. Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et est repris en français pour une 2e édition sur le blogue Frogzine. »


  • Hermione dans Harry Potter : ce choix n’est pas très original, mais être amie avec une fille intelligente, courageuse et, il est vrai, parfois agaçante, ne peut qu’être fort sympathique.

Résultat de recherche d'images pour "hermione harry potter"

  • Buffy dans Buffy contre les vampires : que ce soit dans la sérié télé, les romans ou les comics, Buffy est mon héroïne préférée. Je serais donc plus qu’enchantée de faire partie de son cercle d’amis et de rejoindre le Scooby Gang.

Scooby Gang (Buffy the Vampire Slayer).jpg

  • Elizabeth dans Orgueil et préjugés : intelligente et avec un sens de la répartie qui force l’admiration, Elizabeth est un personnage dont je ne me lasse pas et que j’adorerais côtoyer dans la vraie vie.

Orgueil et préjugés

  • Solange dans Je n’aimerai plus : cette jeune femme m’a agacée une bonne partie du roman et pourtant, l’idée d’être son amie ne me déplaît pas. Il faut dire qu’au fil des pages, on apprend à la découvrir, à dépasser ses récriminations injustifiées envers un autre personnage, à comprendre sa douleur face à la perte d’un être aimé et parti trop tôt… A la fin du roman, on est conquis par cette femme de caractère qui se révèle finalement plus fragile qu’il n’y paraît.

couv42697930

  • Mercy dans Mercy Thompson : héroine de bit-lit qui, fait de plus en plus rare, ne passe pas plus de temps dans un lit que sur ses deux pattes, Mercy est le genre de personne naturelle qui se montre tout de suite très attachante.

Couverture du livre : Mercy Thompson, Tome 1 : L'Appel de la lune

  • Blanche dans la trilogie Blanche : cette jeune fille de dix-sept ans se démarque par sa volonté de dépasser sa condition de femme dans un Paris du 19ème siècle afin de mettre ses talents d’enquêtrice au service de la justice. Intelligente, courageuse, rebelle tout en restant respectueuse des autres, c’est définitivement une personne avec laquelle j’adorerais être amie.

Couverture Blanche

  • Lazare dans la série de Lazare Donatien : au fil de ses aventures, j’ai appris à aimer ce personnage haut en couleur et à me délecter de son humour très british. Si vous être intrigués par cet homme, n’hésitez pas à télécharger gratuitement sa première aventure.

Couverture Lazare Donatien, tome 1 : L'écritoire

  • Cheshire dans Alice au pays des merveilles : parce que la vie ne vaut rien sans un grain de folie, je serais fort heureuse de compter ce chat parmi mes amis. Et oui, je considère que l’on peut être ami avec des animaux.

Résultat de recherche d'images pour "cheshire alice"

  • Chi dans Chi, une vie de chat : avouons qu’il est juste impossible de résister à cette petite bouille…

Chi, une vie de chat

Et vous, avec lequel des ces personnages aimeriez-vous être amis ?

Challenge : Une Semaine à 1000 pages Chez le Pingouin Vert, février 2018

Une Semaine à 1000 pages Chez le Pingouin Vert

Le Petit Pingouin Vert propose une fois par mois le challenge Une semaine à 1000 pages Chez le Pingouin Vert, le but étant évidemment de lire au moins 1000 pages sur une semaine donnée. Pour participer et échanger avec les autres membres, n’hésitez pas à rejoindre le groupe FB.


La deuxième session du Challenge Une semaine à 1000 pages Chez le Pingouin Vert se tiendra du lundi 19 au dimanche 25 février.

Pour l’occasion, j’ai décidé de me lancer un mini défi : 1 jour/ 1 BD. L’idée est de lire une BD ou un ouvrage graphique chaque soir afin de faire baisser ma PAL graphique et de me permettre de rendre certaines BD empruntées.

J’espère également lire deux romans :

TOTAL : 1027 pages

Et vous, participez-vous au challenge ? Préférez-vous faire une PAL prévisionnelle ou choisir vos lectures au jour le jour ?

Challenge Week-end à 1000 : février 2018

WE à 1000.png

Pour rappel, le WE à 1000 est un challenge trimestriel organisé par Lili du blog Lili Bouquine. L’objectif est de lire 1000 pages durant une période déterminée.


Le premier Week-end à 1000 de l’année 2018 est enfin arrivé et se tiendra du vendredi 9 février 19h au dimanche 11 février 23h59.

N’hésitez pas à rejoindre le groupe FB pour partager, avec les autres participants, votre PAL, mais également votre avancée dans le challenge…

PAL GRAPHIQUE

J’ai choisi deux ouvrages mettant à l’honneur un mignon petit toutou et un chat grincheux.

ROMANS

Rose devrait me permettre de valider également un autre challenge : le Challenge mystère du mois de février.

Et j’espère lire au moins 350 pages de Blanche d’Hervé Jubert.

couv62222635

TOTAL : 1035 pages

Et vous, vous participez ? Quelle est votre PAL ?

The Tiniest Elf, Laurentiu M. Badea

51jthL7vtxL

J’ai découvert cette nouvelle sur Amazon lors de mes recherches pour des lectures pour le Cold Winter Challenge. Par chance, sa couverture correspondait parfaitement au thème de janvier du Challenge Lire en thème : Lire un livre avec de la neige sur la couverture.

PRÉSENTATION ÉDITEUR

« Lilly sat with her eyes fixed on the window, watching snowflakes crowding on the alley in front of the house, and slowly, slowly everything was covered with a fluffy coat of snow. She thought about the letter that she wrote for Santa Claus, about the gifts he would place under the Christmas tree tonight. And then she realized she should ask Santa for something else. »

AVIS

Comme beaucoup d’enfants de son âge, Lilly a rédigé sa liste de Noël qu’elle a envoyée au Père Noël. Mais, l’impossibilité pour sa mère de passer cette fête avec elle et son père va la faire reconsidérer ses envies de cadeaux. Elle va donc s’empresser de rédiger une nouvelle lettre puis réfléchir à la manière de la donner au Père Noël avant qu’il ne soit trop tard.

Lilly est une enfant de cinq ans qui dès les premières pages se révèle attachante. Quand d’autres enfants espèrent recevoir de beaux cadeaux sous le sapin, elle souhaite simplement passer le repas de Noël avec ses deux parents. Un souhait que l’on ne peut que comprendre quand l’on sait que sa maman est souvent éloignée de la maison en raison de son travail. J’ai, pour ma part, croisé très fort les doigts pour que la fillette obtienne ce qu’elle désire même si j’avoue que vu le public visé par la nouvelle, je n’avais pas de doute quant au dénouement de l’histoire.

Cela ne m’a pas empêchée de suivre les péripéties de Lilly avec plaisir d’autant que, sans le vouloir, elle va entraîner un elfe dans son aventure. Le lecteur va donc avoir la chance de découvrir le récit du point de vue de Lilly et de celui d’un elfe excité à l’idée de participer, pour la première fois, à la tournée du Père Noël. Comme avec la fillette, l’attachement à ce jeune elfe plein de bonne volonté est immédiat. C’est, en outre, un réel plaisir de découvrir, par son intermédiaire, l’atelier du Père Noël et son effervescence…

Si l’histoire est mignonne à souhait, j’ai surtout apprécié la manière dont l’auteur nous plonge dans la magie de Noël. Il délaisse ainsi son côté mercantile pour s’attarder sur tout ce qui fait la beauté et le charme de cette fête : l’espoir, l’entraide, l’amour, la famille…

En résumé, que ce soit pour passer un joli moment parents/enfants ou réveiller votre âme d’enfant, je ne peux que vous conseiller cette nouvelle qui vous plongera dans l’ambiance de Noël et qui, comme une bonne tasse de chocolat chaud, vous réchauffera le cœur.

Et vous, envie d’acheter The Tiniest Elf ?

cli6a-lc3a9chiquierdumal_dansimmons

 

 

Prix des lecteurs Gallimard 2017 : et le gagnant est…

renc3a9-frc3a9gni-prix-des-lecteurs-gallimard-2017-entourc3a9-dantoine-gallimard-et-de-son-c3a9diteur-jean-marie-laclavetinec2a9f-mantovani-gallimard

Je vous avais déjà parlé du Prix des lecteurs Gallimard, prix invitant les lecteurs à choisir parmi une sélection de 135 titres publiés en 2017, leur roman préféré. Ce n’est pas le livre pour lequel j’avais voté, Cette chose étrange en moi d’Orhan Pamuk, qui a remporté le prix, mais le roman de René Frégni : Les vivants au prix des morts.

index

Lorsque le douzième coup de midi tombe du clocher des Accoules, un peu plus bas, sur les quais du Vieux-Port, les poissonnières se mettent à crier : «Les vivants au prix des morts!» Et chaque touriste se demande s’il s’agit du poisson ou de tous ces hommes abattus sur un trottoir, sous l’aveuglante lumière de Marseille…
À Marseille, René n’y va plus que rarement. Il préfère marcher dans les collines de l’arrière-pays, profiter de la lumière miraculeuse de sa Provence et de la douceur d’Isabelle. Il va toutefois être contraint de retrouver la ville pour rendre service à Kader, un encombrant revenant. Kader qu’il a connu lorsqu’il animait des ateliers d’écriture à la prison des Baumettes, belle gueule de voyou, spécialiste de l’évasion. Kader, qu’il voit débarquer un jour à Manosque traqué par toutes les polices, en quête d’une planque, bien avant la fin prévue de sa longue peine. Dès lors, il est à craindre que le prix des vivants soit fortement revu à la baisse…
Commence un face-à-face entre le silence de l’écriture et celui des quartiers d’isolement, entre la petite musique des mots et le fracas des balles. Au fil de l’intrigue haletante, René Frégni entraîne le lecteur de surprise en surprise, tout en célébrant de son écriture brutale et sensuelle la puissance de la nature et la beauté des femmes.

Malgré sa vingtaine de romans, je ne connaissais pas l’auteur, mais j’avoue que le lieu de l’action et le fait que l’un des protagonistes animait des ateliers d’écriture ont titillé ma curiosité.

Si, comme moi, le roman vous intrigue, vous pourrez en feuilleter quelques pages sur le site de Gallimard.

Et vous, connaissez-vous l’auteur ou ce roman ? Qu’en avez-vous pensé ? 

Challenge lire en thème 2018

logo-challenge

Pour rappel, le principe de ce challenge est de lire chaque mois un livre en fonction d’un thème choisi à la suite d’un sondage. Pour tous les détails, je vous invite à consulter le blog Lire sous la lune et/ou à rejoindre la page Facebook du challenge.


Pour plus de visibilité, le suivi du challenge avec les différentes chroniques sera effectué sur cette page :

  • JANVIER, lire un livre avec de la neige sur la couverture : The Tiniest Elf

images