Premières lignes : La Chanson de Roland

Premi!èr-1

J’ai décidé de participer au rendez-vous Premières lignes, initié par Ma lecturothèque, dont le principe est de citer, chaque semaine, les premières lignes d’un livre.


Pour cette édition, je vais vous présenter les premières lignes d’un magnifique livre bilingue offert par mon père à Noël il y de cela plusieurs années : La Chanson de Roland. De mémoire, j’avais lu une bonne partie du livre, mais je pense que j’étais trop jeune pour tout comprendre.

20170813_152202-1

En 778, à Roncevaux, l’arrière-garde de l’armée de Charlemagne, conduite par son neveu le comte Roland, tombe dans une embuscade. Près de trois siècles plus tard, à l’époque de la première croisade, cette déroute militaire devient le prétexte à la plus fameuse des chansons de geste : Charlemagne, le roi chrétien, combat les Sarrasins musulmans et venge la mort de Roland.

PREMIÈRES LIGNES

20170813_152255-1

Et vous, avez-vous déjà lu ce livre ? Qu’en avez-vous pensé ?

Voici les premières lignes des autres participants :

• La Chambre rose et noire
• Lectoplum
Songes d’une Walkyrie
Pousse de Gingko
Camellia Burrows
Au baz’art des mots
Mon univers fantasy
Eléonore B
La Marmotte qui lit
Ibidouu
Page blanche et noire
Chronicroqueuse de livres
Chez Xander
Les pages qui chuchotent
Envie de lire
Critiques d’une lectrice assidue
A Blue Feather Blog
Les livres de Rose
Les livres de George
La couleur des mots
Rêveuse Éveillée
Au pays de Sophie
• Les lectures de Luna
Les Histoires d’Amélia
Félicie lit aussi

 

Premières lignes #15 : Quelques minutes après minuit – Édition du film, Patrick Ness

Premi!èr-1

J’ai décidé de participer au rendez-vous Premières lignes, initié par Ma lecturothèque, dont le principe est de citer, chaque semaine, les premières lignes d’un livre.


Pour cette nouvelle édition, j’ai décidé de vous présenter un livre que je n’ai pas encore lu, mais qui m’attend dans ma bibliothèque : Quelques minutes après minuit de Patrick Ness. Trouvant l’objet livre magnifique, j’ai opté pour l’édition du film illustrée par Jim Kay que j’avais découvert grâce aux livres illustrés de Harry Potter.

51Ddk1B35KL._SX392_BO1,204,203,200_

Depuis que sa mère est malade, Conor redoute la nuit et ses cauchemars. Quelques minutes après minuit, un monstre vient, qui apporte avec lui l’obscurité, le vent et les cris…
Le roman original de Patrick Ness, magnifiquement illustré par Jim Kay et récompensé par les plus grands prix littéraires (dont le Prix Imaginales 2013, le Jugendliteraturpreis 2012 et la Carnegie Medal 2012). Une histoire bouleversante qui sait toucher le cœur des lecteurs de tous âges.
Découvrez également la grande aventure du film : interviews des acteurs (Liam Neeson, Sigourney Weaver…), témoignage du réalisateur J.A. Bayona, révélations sur la création du monstre et les effets spéciaux, photographies et dessins inédits… Une édition exceptionnelle qui dévoile les coulisses du tournage.

PREMIÈRES LIGNES

20170804_102331-1

ADAPTATION CINÉMATOGRAPHIQUE

Une fois le livre lu, je regarderai le film dont voici la bande annonce :

Et vous, vous avez lu le livre et/ou vu le film ? Qu’en avez-vous pensé ?

Voici les premières lignes des autres participants  :

• La Chambre rose et noire
• Lectoplum
Songes d’une Walkyrie
Pousse de Gingko
Camellia Burrows
Au baz’art des mots
Mon univers fantasy
Eléonore B
La Marmotte qui lit
Ibidouu
Page blanche et noire
Chronicroqueuse de livres
Chez Xander
Les pages qui chuchotent
Envie de lire
Critiques d’une lectrice assidue
A Blue Feather Blog
Les livres de Rose
Les livres de George
La couleur des mots
Rêveuse Éveillée
Au pays de Sophie
• Les lectures de Luna
Les Histoires d’Amélia

Premières lignes #14 : Wonderpark – Libertad, Fabrice Colin

Premi!èr-1

J’ai décidé de participer au rendez-vous Premières lignes, initié par Ma lecturothèque, dont le principe est de citer, chaque semaine, les premières lignes d’un livre.

J’ai choisi de vous présenter les premières lignes d’un roman jeunesse : le tome 1 de Wonderpark écrit par Fabrice Colin. Je possède plusieurs livres de l’auteur dans ma PAL, mais j’ai eu envie de découvrir sa plume à travers un petit roman dont la couverture m’a tout de suite attirée.

20170726_124238-1

 

À l’école, Jenn et son frère, Mervin, ont fait la connaissance d’une fille au nom étrange : Orage. Son père est le concepteur de WonderPark, un parc d’attractions mystérieux et désaffecté. Quand leur nouvelle amie leur propose de visiter l’endroit, Jenn et Mervin sont ravis. Mais à peine sont-ils entrés dans le parc que Zoey, leur petite sœur, disparaît. Les enfants découvrent alors que WonderPark est le portail de mondes magiques et pourtant bien réels. Sans hésiter, Jenn, Mervin et Orage s’engouffrent dans Libertad, le monde des pirates, où la traîtrise est un art et le courage une nécessité

PREMIÈRES LIGNES

20170726_124316-1

PREMIÈRE ILLUSTRATION

20170726_124327

Et vous, ce roman jeunesse vous tente ?

 

 

Premières lignes #13 : Le Psy, le Caniche… et Moi, Elisabeth Nihous

Premi!èr-1

J’ai décidé de participer au rendez-vous Premières lignes, initié par Ma lecturothèque, dont le principe est de citer, chaque semaine, les premières lignes d’un livre.

Pour cette semaine, j’ai décidé de vous présenter le roman d’une autrice très sympathique : Le Psy, le Caniche… et Moi d’Elisabeth Nihous.

51TuOMYH+QL._SY346_

UN MARI PSY QUI LA TROMPE…
nie farouchement l’évidence et n’applique aucun des principes qu’il conseille à ses patients.
UN FILS ADO MANIAQUE DE LA PROPRETÉ…
dont la consommation d’eau et de savon rivalisent ceux d’une blanchisserie.
UNE VIEILLE TANTE DÉJANTÉE…
sur le point d’être chassée de sa maison de convalescence pour cause de soirées karaokés.

ÉGALENT : une Charlotte bien décidée à surmonter les embûches… par le RIRE.
Avec le soutien de deux amies et celui, inattendu, d’un vieux client qui confond retraite avec nouvelle jeunesse.
Entre assassinat de smartphone, pancakes aux myrtilles et course-poursuite dans un palace s’ensuit une comédie gaie, vitaminée, aux personnages attachants en proie à de multiples rebondissements.

PREMIÈRES LIGNES

J’ai un peu triché puisque j’ai préféré sauter le prologue.

20170721_145340-1

J’ai choisi ce roman pour son titre et sa couverture qui, tous deux, annoncent déjà une lecture parfaite pour l’été. J’espère arriver à lire ce roman en août… Alors si une lecture commune vous tente, n’hésitez pas à me le dire ; plus on est de fous, plus on rit.

Et vous, le roman vous intéresse ?

 

Premières lignes #12 : Monsieur Hippopotame

Premi!èr-1

J’ai décidé de participer au rendez-vous Premières lignes, initié par Ma lecturothèque, dont le principe est de citer, chaque semaine, les premières lignes d’un livre

Pour cette nouvelle édition, je voulais vous parler d’un livre découvert par hasard : Monsieur Hippopotame de Tanikawa Shuntarô illustré par Hirose Gen.

Ce livre bilingue japonais/français met en scène un hippopotame dans différentes situations de la vie. Chaque scène est commentée par quelques lignes à la fois poétiques et absurdes, et est accompagnée d’une illustration.

index

Monsieur Hippopotame nous vient du japon, mais ses vérités concernent chacun de nous. Les avis toujours cocasses de ce drôle d’animal frôlent l’absurde, s’appuient sur le non-sens, parfois sur le bon sens. Quelles que soient les situations, Monsieur Hippopotame embrasse son quotidien sans peur du ridicule et vit chaque instant de son existence comme un moment unique !

PREMIÈRES LIGNES

20170715_093029-1

PREMIÈRE IMAGE

20170715_093014-1

J’espère vous avoir donné envie de découvrir le livre ou, du moins, vous avoir intrigués…

Premières lignes #11 : Le Règne du Sang, Westley Diguet

Premi!èr-1

J’ai décidé de participer au rendez-vous Premières lignes, initié par Ma lecturothèque, dont le principe est de citer, chaque semaine, les premières lignes d’un livre

Aujourd’hui, je vais vous parler d’un petit roman qui a tout juste fait son entrée dans ma PAL  : Le Règne du Sang de Westley Diguet. Je dois dire que la couverture me donne très envie de le lire sans trop tarder.

le-regne-du-sang-westley-diguet

Le Pacte a été scellé ! Le sang des innocents a été versé. Dieu s’apprête à reprendre forme humaine.
Alors que les démons arpentent la Terre, avides de haine et de mort, le salut des Hommes peut-il encore espérer exister sous ce Règne du Sang ?

PREMIÈRES LIGNES

unnamed

Et vous, ces premières lignes vous tentent ?

 

 

Premières lignes #10 : Les souliers écarlates, Gaël Aymon

Premi!èr-1

J’ai décidé de participer au rendez-vous Premières lignes, initié par Ma lecturothèque, dont le principe est de citer, chaque semaine, les premières lignes d’un livre.

Pour cette édition, j’ai choisi de vous présenter un album très court, mais très fort : Les souliers écarlates de Gaël Aymon.

Cet album aborde un sujet qui reste encore trop tabou dans notre société : les violences conjugales qu’elles soient physiques et/ou morales.

51vI0Fc0GiL._SX369_BO1,204,203,200_

Un seigneur avait épousé une jeune fille telle qu’il l’avait souhaitée : aussi belle qu’il était grand, aussi fragile qu’il était fort. Plus elle était fragile, plus il se sentait fort. Il se mit donc à la malmener. Lasse d’être traitée comme une poupée, elle s’évada chaque nuit grâce à des souliers magiques. Un soir, son époux la suivit et découvrit qu’elle retrouvait la vie en dansant dans un bal. Désarmé, il ne put que la regarder lui échapper.

 

  • Album: 20 pages
  • Tranche d’âges: 3 – 5 années
  • Editeur : Talents Hauts Editions (4 octobre 2012)
  • Prix : 13,80€

PREMIÈRES LIGNES

20170623_195343-1

PREMIÈRE ILLUSTRATION

20170623_195400-1-1

J’espère sincèrement que cette brève présentation vous donnera envie de lire l’album qui est soutenu par Amnesty International.