C’est le premier, je balance tout ! Septembre 2017

c-est-le-1er-je-balance-tout-banniere-bleue

C’est le 1er, je balance tout est un nouveau RDV livresque mensuel créé par Allez vous faire lire. Son objectif est de « remettre au centre de sa pratique de la blogosphère la notion de partage qui unit la toile « . Pour ce faire, il vous suffit de partager des informations en fonction de 4 catégories.


1) Le Top & Flop de ce que vous avez lu le mois-dernier

Ce mois de septembre a été le mois des lectures en demi-teinte même s’il n’y a qu’un roman que je placerais dans la catégorie des Flop :

index

Heureusement, deux livres sont venus me redonner le sourire et me rendre ma bonne humeur :

36190400

« Aimer ce qui est présente une démarche étonnamment simple et pourtant d une incroyable efficacité pour se libérer du stress et mieux vivre sa vie.

« Ce n est pas la réalité qui nous fait souffrir, nous dit Byron Katie, mais nos pensées sur la réalité. »

Le Travail de Byron Katie, fondé sur quatre questions simples et profondes à la fois, permet à chacun de se libérer des illusions et des limites du mental qui nous bloquent l accès à la
sérénité, à l amour et à la joie de vivre.

Aimer ce qui est est organisé comme un manuel pratique qui vous guidera pas à pas pour découvrir et mettre en pratique le Travail pour vous-même.

Un DVD de plus de 2 heures en français présente le Travail en action. »

  • Les chats de Siné

36284547

« J’adore les chats. J’ai beaucoup de points communs avec eux : ils sont beaux, intelligents et racés… comme moi. Paresseux, ils passent plus de la moitié de leur temps à dormir. Moi aussi. Langoureux, ils raffolent de papouilles, surtout sur le ventre. Ils ont huit seins, j’en ai moins, mais je ronronne autant qu’eux quand ma maîtresse me les caresse tendrement.

Et puis, surtout, ils sont foncièrement anarchistes : alors qu’il existe des chiens policiers, jamais aucun chat au monde n’accepterait d’exercer ce foutu métier. Moi non plus. Vive les chats ! »

2) Chroniques d’ailleurs lues le mois dernier

  • Pour commencer, je vous invite à lire l’avis de PatiVore sur un livre dont l’illustration devrait plaire aux amoureux des minets : Les mémoires d’un chat.

indexUn chat de gouttière au franc-parler et rompu au langage des humains a pris ses quartiers dans le parking d’un immeuble de Tokyo. Pour rien au monde il ne troquerait sa liberté contre le confort d’un foyer. Mais le jour où une voiture le percute, il est contraint d’accepter l’aide de Satoru, un locataire de l’immeuble, qui le soigne, lui attribue un nom – Nana – et lui offre la perspective d’une cohabitation durable. Cinq ans plus tard, des circonstances imprévues obligent Satoru à se séparer de Nana. Anxieux de lui trouver un bon maître, il se tourne vers d’anciens camarades d’études, disséminés aux quatre coins du Japon. Commence alors pour les deux compères une série de voyages et de retrouvailles qui sont pour Nana autant d’occasions de découvrir le passé de Satoru et de nous révéler – à sa manière féline – maints aspects de la société japonaise. Prenant et surprenant, profond et plein d’humour, Les Mémoires d’un chat est un beau roman sur l’adoption, l’amitié, et la force des liens qui unissent l’homme et l’animal.

  • Je vous propose ensuite de lire la chronique de Lily lit sur Neverland de Timothée de Fombelle.

visuel-couv-bandeau-neverland

« Je suis parti un matin d’hiver en chasse de l’enfance. J’avais décidé de la capturer entière et vivante. “Regarde, elle est là, tu la vois ?”Je l’avais toujours sentie battre en moi, elle ne m’avait jamais quitté. Mais c’était le vol d’un papillon obscur à l’intérieur, le frôlement d’ailes invisibles dont je ne retrouvais qu’un peu de poudre sur mes bras au réveil. »
Neverland est un retour au pays d’enfance, un irrésistible voyage vers ces hauts territoires perdus que nous portons tous en nous.
Après ses immenses succès en littérature jeunesse (Tobie Lolness, Gallimard, 2006 ; Vango, Gallimard, 2010 ; Le Livre de Perle, Gallimard, 2014), Timothée de Fombelle signe ici son premier livre pour les adultes.

41+QN1ps7ZL._SX333_BO1,204,203,200_

Herschel Grynszpan est plus quun simple fait divers du mois de novembre 1938 ; Herschel Grynszpan servit de prétexte au déclenchement dune des nuits les plus terribles dAllemagne, la Nuit de cristal ; Herschel Grynszpan personnifia le complot juif international aux yeux des plus hauts dignitaires nazis ; Herschel Grynszpan fut au coeur dun procès dont la politique et la diplomatie pesèrent autant, voire plus, que le droit ; Herschel Grynspan fut le premier prisonnier livré par Vichy aux Allemands car, à bien des égards, il a pu être considéré comme le premier Résistant juif de France.

3) Liens adorés hors chronique littéraire

  • On file chez June & Cie, notre dragon préféré, pour baver devant son récit de la Convention Sherlocked.

imag2279_1

  • Parce qu’on a tous plus ou moins gardé notre âme d’enfant et notre capacité à nous émerveiller (enfin, je l’espère), on se précipite sur le blog Chibi Geeky où de belles photos de l’exposition Disney Sand Magic  vous attendent.
  • Enfin, on teste nos connaissances littéraires en participant au Quiz sur les classiques proposé sur le blog The Eden of Books.
cl1510

Photo du blog The Eden of Books

4) Ce que j’ai fait de mieux le mois dernier

  • Je suis partie en vacances avec mon frère, ma belle-sœur et ma petite nièce en abandonnant mon compagnon, qui n’a pas pu poser de congés, à la maison. C’est peut-être bête, mais il y a encore deux ou trois ans, je me serais sentie trop coupable pour le faire…
  • J’ai appliqué la méthode du livre Aimer ce qui est pour ne pas râler une seule fois malgré le mauvais temps qui a marqué les vacances. Et ne pas me plaindre m’a permis de passer de très bonnes vacances d’autant que malgré la pluie, nous ne nous sommes pas ennuyés un seul instant trop occupés à divertir un petit monstre de 19 mois plein d’énergie.
  • J’ai réussi à refuser une sortie pour des raisons morales : je ne suis pas allée au zoo avec mes compagnons de vacances, car j’ai de plus en plus de mal à supporter de voir des animaux sauvages enfermés. Je suis encore partagée sur la question, car je comprends le plaisir des gens à voir de majestueux animaux en vrai. J’aurais d’ailleurs adoré voir ma nièce des étoiles plein les yeux devant l’enclos des tigres ou des lions. Mais je ne peux m’empêcher de trouver la situation injuste. A quel point les animaux doivent souffrir pour notre plaisir ? Je ne dis pas que je ne retournerai jamais au zoo, mais c’est quelque chose que je préfère éviter au maximum.

Et vous, que retenez-vous de votre mois de septembre ? Des articles à partager ?

Publicités

C’est le 1er, je balance tout ! : Août 2017

c-est-le-1er-je-balance-tout-banniere-bleue

C’est le 1er, je balance tout est un nouveau RDV livresque mensuel créé par Allez vous faire lire. Son objectif est de « remettre au centre de sa pratique de la blogosphère la notion de partage qui unit la toile « . Pour ce faire, il vous suffit de partager des informations en fonction de 4 catégories.


1) Le Top & Flop de ce que vous avez lu le mois-dernier

Août a été un mois encore très riche en lecture et en belles découvertes. Je n’ai pas eu de flop, mais j’ai lu un ou deux livres dont mon avis reste mitigé. Voici mon top 3 :

2) Chroniques d’ailleurs lues le mois dernier

  • Je vous propose d’aller visiter le blog de l‘ourse bibliophile et de lire, entre autres, sa chronique sur Chère Ijeawele .

index

A une amie qui lui demande quelques conseils pour élever selon les règles de l’art du féminisme la petite fille qu’elle vient de mettre au monde, Chimamanda Ngozi Adichie répond sous la forme d’une missive enjouée, non dénuée d’ironie, qui prend vite la tournure d’un manifeste.
L’écrivain nigériane examine les situations concrètes qui se présentent aux parents d’une petite fille et explique comment déjouer les pièges que nous tend le sexisme, à travers des exemples tirés de sa propre expérience.
Cette lettre manifeste s’adresse à tous : aux hommes comme aux femmes, aux parents en devenir, à l’enfant qui subsiste en nous et qui s’interroge sur l’éducation qu’il a reçue. Chacun y trouvera les clés d’une ligne de conduite féministe, qui consiste à croire en la pleine égalité des sexes et à l’encourager.

  • Je vous invite ensuite à lire l’article de Bettie sur le roman qui a déchainé les passions sur les réseaux sociaux : Outrage. J’ai trouvé son article, qui n’est pas vraiment une chronique, très bien construit. Contrairement à beaucoup qui ont appelé à la censure sans même lire le roman (logique quoi), Bettie l’a lu et a surtout pris le temps d’analyser le contenu de l’histoire. Et si le résumé ne me tentait pas, j’avoue que la manière dont en parle Bettie lui donne une dimension intéressante. J’ai également apprécié qu’elle mette en avant les points qui l’ont perturbée. Bref, Bettie vous propose un article qui permet de rappeler qu’évoquer des pratiques ne signifie pas en faire l’apologie. Et pour cela, rien ne vaut de remettre les éléments dans leur contexte comme elle a su si bien le faire. N’ayant pas lu le livre, la seule chose que j’accorderai aux détracteurs, c’est le manque d’informations de la part de la maison d’édition ; un bandeau d’information aurait peut-être été souhaitable.

Le roman de l’emprise. Le roman de l’injustice des sentiments. Le roman de l’amour qui s’enfuit.

 » L’amour, le seul, l’unique, celui dont on n’oubliera jamais le nom, porte les stigmates de nos plus terribles douleurs.  »

Rose est une femme libre, indépendante, torturée, traumatisée, elle s’est construit une carapace de survie.Elle fuit l’amour par peur de l’attachement. Elle est perverse, passionnée, cyclique, addict au sexe et à l’alcool mondain. Mais ce soir-là, dans un bar, elle tombe amoureuse d’un être qui lui ressemble, peut être un peu trop. Tout en lui la repousse et pourtant… Lui, c’est Alex, un artiste paumé, un je-m’en-foutiste tout aussi névrosé qu’elle.

Rose va vivre cette passion destructrice où Alex la guide, la commande, la déconstruit, la fabrique, la façonne… Rose n’écoute pas la bête qui rugit en elle et qui lui dit  » fuis « . Son corps, son sexe deviennent chaque jour plus douloureux, mais elle tient, par amour pour cet homme qui la dévore chaque jour un peu plus…

Puis vient la douleur du déchirement. Alors, elle va essayer de noyer ses maux dans la seule addiction qui lui permet d’échapper à la douleur : le sexe.

  • Dans un style très différent, c’est du côté de June que je vous embarque. Alors vous la connaissez peut-être pour son amour et sa profonde connaissance de l’œuvre de Sir Arthur Conan Doyle, mais notre dragon préféré a plus d’une corde à son arc. C’est donc sa chronique sur La Maison jaune : Van Gaugh et Gauguin que j’aimerais vous faire découvrir.

Entre les mois d’octobre et de décembre 1888, deux des plus grands peintres de l’histoire ont partagé une petite maison jaune aux angles irréguliers dans la ville d’Arles.
Pendant neuf semaines, Vincent Van Gogh et Paul Gauguin y ont peint, bu, visité les bordels et hanté les cafés, se sont étudiés, jalousés, disputés, et s’y sont affrontés dans un huis-clos créatif à nul autre pareil.

Le célèbre critique d’art anglais, Martin Gayford, relate ici cette incroyable aventure ; la subtile, prodigieuse et toxique amitié entre deux géants qui ne pouvaient que se heurter dans un si petit espace, produisant des étincelles de génie et les ferments d’un drame connu. Le talent de Gayford est de dessiner pour nous, autour du motif tragique de cette oreille tranchée, une exploration intime ne se réduisant pas à une glissade vers la folie.

Dans sa maison jaune, Gayford, mieux que personne avant lui, nous fait pénétrer dans le secret de la création, toucher du doigt, ressentir le mystère et la matière nécessaires au surgissement du sublime.

3) Liens adorés hors chronique littéraire

  • J’ai découvert un rendez-vous organisé sur le blog La Frog Family : On lit quoi ? La blogo lit quoi ?. Le concept est de mettre en avant, chaque mois, le coup de cœur littéraire des blogueurs souhaitant partager leur chronique. Je trouve l’idée juste géniale et participerai avec plaisir chaque fois que je jugerai un livre assez bon pour être proposé. Si vous possédez un blog, je ne peux que vous encourager à participer à ce super rendez-vous. Pour ma part, j’ai proposé pour ma première participation l’excellent Codex Memoriae de Christophe Michaud.

logo

  • Si vous me suivez régulièrement sur le blog ou les réseaux sociaux, vous avez certainement constaté que je lis pas mal d’auteurs auto-édités. Pour moi, un auteur est un auteur, je ne fais pas de distinction entre ceux qui ont eu la chance de signer chez un éditeur et les autres. Je trouve donc intéressant l’article consacré à l’auto-édition sur le blog Les histoires d’Amélia et la Culture Geek. Au passage, mon petit doigt me dit qu’Amélia organise un concours qui pourrait vous intéresser.

4) Ce que j’ai fait de mieux le mois dernier

  • J’ai enfin remplacé mon ordinateur portable qui me rendait chèvre. Il faut dire qu’âgé de presque 10 ans, c’était un peu une antiquité. Cet achat va réduire de manière très importante mon budget livre pour les mois à venir ce qui tombe très bien puisque j’ai décidé de limiter au maximum mes achats en la matière. Je mets progressivement ma PAL à jour sur Livraddict et je suis un peu catastrophée par l’ampleur des dégâts. Je ne me suis pas lancée dans un défi no buy que je ne tiendrai jamais, mais plus dans un défi « devenir un peu plus raisonnable » avec l’optique de peser et soupeser chaque acquisition. J’ai cependant établi une wish list prioritaire et je piocherai dedans de temps en temps si le besoin s’en fait ressentir ou si je tombe sur de très bonnes occasions.
  • J’ai également commencé un petit tri de ma bibliothèque et ai donné une vingtaine de livres. C’est un bon début même s’il me reste encore beaucoup de travail pour avoir une bibliothèque épurée qui ne contient que des livres que je relirai ou aurai plaisir à côtoyer. Oui, voir de beaux livres me donne tout de suite le moral 🙂
  • J’ai également sauvé de la poubelle un sac entier de romans de type Harlequin. Je ne les lirai pas, mais je vais en dispatcher dans les boîtes à livres de la région stéphanoise, puis apporter le reste à Emmaüs. Je suis certaine que ces livres rencontreront leur public d’autant qu’ils sont en bon état.

Voilà pour ce mois d’août! Et vous, qu’aimeriez-vous partager avec nous sur vos lectures…. ?

 

C’est le 1er, je balance tout ! #6

c-est-le-1er-je-balance-tout-banniere-bleue

C’est le 1er, je balance tout est un nouveau RDV livresque mensuel créé par Allez vous faire lire. Son objectif est de « remettre au centre de sa pratique de la blogosphère la notion de partage qui unit la toile « . Pour ce faire, il vous suffit de partager des informations en fonction de 4 catégories.

1) Le Top & Flop de ce que vous avez lu le mois-dernier

Ce mois, j’ai beaucoup lu. J’aurais presque envie de remercier mon cerveau de ne pas arriver à se mettre en pause histoire que je puisse éventuellement dormir plus que 4 heures par nuit… Le point positif c’est que les découvertes littéraires se sont multipliées ce mois-ci. Voici mon trio gagnant :

Pas de flop à déplorer 🙂

2) Chronique d’ailleurs lue le mois dernier

Ayant pas mal de liens hors chronique à vous présenter, je ne parlerai ce mois-ci que d’une seule chronique, celle de AccioLivres sur la bd Simone de Beauvoir : une jeune fille qui dérange.

simone-de-beauvoir

 

L’enfance et l’éducation d’une jeune fille qui va devenir une des plus brillantes intellectuelles du 20ème siècle et une des féministes les plus engagées.

Un récit qui s’attache à montrer le parcours d’une toute jeune femme dont la passion pour les lettres et la connaissance est née dès l’enfance, dans un milieu et à une époque où il n’était pas si facile d’être une femme libre.

3) Liens adorés hors chronique littéraire

La sélection a été difficile ce mois-ci, car j’ai trouvé mes comparses blogueurs/blogueuses très inspirés. Voici donc les principaux articles que je retiendrai :

De l’émotion…

  • BettyRose Books partage avec nous, de manière très émouvante, son expérience de la dépression. J’ai trouvé son témoignage aussi courageux que touchant…

index

  • Complémentaire à l’article de Bettie, je vous invite à découvrir un article du journal Le Parisien qui aborde, à travers le témoignage d’Héloïse, l’intérêt de la lecture en cas de dépression. La jeune fille tient d’ailleurs, avec une amie, un blog : Peanut Booker.
7164060_1-0-1731919212_1000x625

Photo du site Internet Le Parisien

  • Sur le blog Les histoires d’Amélia et la culture Geek, vous découvrirez un article sur un film coréen dont je n’avais jamais entendu parler : Okja. Je vous invite à lire l’avis d’Amélia qui vous donnera envie de vous jeter sur cette pépite. Je n’ai pas encore vu le film ayant surtout passé mon temps libre à lire, mais c’est un film que je veux absolument découvrir.

De la culture…

  • Le vent dans les pages nous présente différentes Youtubeuses à suivre et je dois dire que je trouve sa sélection très intéressante. D’ailleurs, nous découvrons en ce moment, avec mon compagnon, les vidéos de Passé sauvage.

  • Sur le blog Violette à pois, on découvre une série documentaire Les grands mythes qui a l’air fascinante. Je n’ai pas encore eu le temps de la regarder, mais ce sera fait sans faute.

4) Ce que j’ai fait de mieux le mois dernier

 J’ai terminé la lecture de toutes les participations au Prix des auteurs inconnus et ai donc hâte maintenant de voter pour mes dix chouchous même si le choix a été très difficile… La faute à des auteurs qui m’ont conquise par la qualité de leurs écrits !

logo_pai

J’ai intégré l’équipe du webzine Emaginarock. Comme vous vous en doutez, je sévirai dans la catégorie livres.

Et vous, quel bilan tirez-vous de ce mois de juillet ?

C’est le 1er, je balance tout ! #5

c-est-le-1er-je-balance-tout-banniere-bleue

C’est le 1er, je balance tout est un nouveau RDV livresque mensuel créé par Allez vous faire lire. Son objectif est de « remettre au centre de sa pratique de la blogosphère la notion de partage qui unit la toile « . Pour ce faire, il vous suffit de partager des informations en fonction de 4 catégories.

1) Le Top & Flop de ce que vous avez lu le mois-dernier

Ce mois de juin, j’ai un peu moins lu que d’habitude ce qui ne m’a pas empêchée de faire de belles découvertes. Voici donc le top 3 de mes lectures du mois :

  • Demain, quand j’étais mort ! : des zombies, de l’hémoglobine, mais surtout une histoire complètement déjantée où se côtoient des débiles profonds, des cannibales, des zoophiles… Du grand délire !
  • Overlord : mon premier light novel et une grande révélation, j’aime beaucoup ce format d’autant que le livre-objet est magnifique (photos dans ma chronique).
  • Abyss : première lecture commune avec Saiwhisper (sa chronique) et un beau moment de lecture avec cette histoire de monstres marins et d’amour à la Roméo et Juliette.

D’autres lectures m’ont moins convaincue, mais je ne les qualifierais pas de flop pour autant.

2) Chroniques d’ailleurs lues le mois dernier

Je vous propose de faire un petit tour du côté de Pause Earl Grey qui m’a donné très envie de découvrir Les mémoires de Zeus de Maurice Druon.

index

À ceux qui pensent que vivre pour un dieu est aisé, je dis : « Détrompez-vous. » Aux mortels qui croient que notre vie n’est que volupté et délices, je dis : « Apprenez de votre erreur. »

Ayant échappé à l’infanticide, j’ai grandi seul, caché sur une île. Je suis devenu homme, et, guidé par ma grand-mère Gaia, j’ai concocté un plan afin de renverser mon père, Cronos, maître de l’Olympe. Seul, j’ai appris la vie, l’amour, la mort et la colère. J’ai levé une armée, j’ai réveillé les géants, j’ai libéré mes frères et mes soeurs. J’ai accompli mon destin ! Moi, zeus, roi des dieux, dieu des rois, je vais vous conter mon histoire…

Avant de cliquer sur le blog Bar aux Lettres qui parle d’un ovni littéraire qui est dans ma PAL : Le Bateau de Thésée.

31+dbKmuAzL._SX325_BO1,204,203,200_

Straka est le nom de l’écrivain le plus énigmatique du XXe siècle. Auteur de dix ouvrages sombres et scandaleux, il aurait trouvé la mort en 1946, sans que nul n’ait jamais découvert son identité. D’aucuns pensent qu’il est lié au déclenchement de la Première Guerre mondiale, d’autres, qu’il est le nom derrière lequel se cache une sinistre société secrète ; quelques originaux disent même qu’il s’agit de l’esprit d’une nonne martyre s’exprimant par l’intermédiaire d’une fillette de 9 ans ! Éric, doctorant en lettres fasciné par cet auteur, tente de percer son mystère. Pourtant, seul, il piétine. Ce n’est qu’en retrouvant la copie égarée du dernier ouvrage de Straka, Le Bateau de Thésée, annoté par Jennifer, une autre étudiante, qu’il avance dans son enquête. La jeune fille a un esprit plus audacieux que le sien, et ses théories farfelues pourraient bien être plus proches de la vérité que les siennes. Travaillant de concert, les deux étudiants sont désormais tout près de découvrir l’identité de Straka. Un secret qui a pourtant défié le monde pendant près d’un siècle. Et certains sont prêts à tout pour le préserver… jusqu’à faire couler le sang. LA VERITE N’A PAS DE PRIX

Pour finir par lire l’avis de Popcorn & Gibberish sur l’essai « Nous sommes tous des féministes » de Chimamanda Ngozi Adichie.

516yxOsc53L

 

« Partout dans le monde, la question du genre est cruciale. Alors j’aimerais aujourd’hui que nous nous mettions à rêver à un monde différent et à le préparer. Un monde plus équitable. Un monde où les hommes et les femmes seront plus heureux et plus honnêtes envers eux-mêmes. Et voici le point de départ : nous devons élever nos filles autrement. Nous devons élever nos fils autrement. »

Chimamanda Ngozi Adichie aborde le sujet controversé du féminisme avec lucidité, éloquence et humour.

3) Liens adorés hors chronique littéraire

J’ai découvert récemment les light novels à travers Overlord que j’ai beaucoup apprécié. Ce format m’intéressant de plus en plus, j’ai eu envie de faire quelques recherches et suis tombée, entre autres, sur une vidéo concise, mais claire datant de deux ans.

J’y ai appris différentes choses notamment une qui me donne des cauchemars : les Japonais jettent leurs light novels après lecture. Je comprends le manque de place, mais jeter un livre, c’est un peu le crime suprême en matière de livre dans ma petite tête…

Si les light novels vous intéressent, il y a en ce moment une campagne Ulule pour financer deux light novels français respectant le format original ce que ne font pas pour le moment les éditions Ofelbe. Pour ma part, je me suis laissée tenter par curiosité d’autant que la vidéo de présentation de l’auteur est très intéressante et particulièrement bien articulée.

J’avoue néanmoins approuver  le choix des éditions Ofelbe de respecter les habitudes de lecture des Français en nous proposant des light novels sous forme de roman avec un papier de grande qualité. On va dire que je reste très faible face à de beaux livres !

4) Ce que j’ai fait de mieux le mois dernier

Ce mois-ci, je suis assez fière d’avoir réussi à vaincre ma peur de ne pas être à la hauteur et d’avoir fini par accepter la proposition de Virginie (Beltane lit en secret) de faire partie des membres du jury du Prix des auteurs inconnus. Ce prix vise à encourager les auteurs auto-publiés ou provenant d’une petite maison d’édition. 

J’en profite au passage pour féliciter Virginie et Amélie ( Les Histoires d’Amélia Culture Geek) qui sont à l’origine de ce prix. C’est une très belle initiative de la part de ces deux férues de lecture qui nous prouvent qu’avec de la volonté, de l’énergie et de la passion, il est possible de soutenir des auteurs. D’ailleurs, si l’on considère le nombre d’inscription au prix, on peut dire que les auteurs partagent mon enthousiasme.

logo_pai

Page FB du prixSite Internet du prix

Voilà pour ce mois de juin qui est encore passé trop vite à mon goût. Et vous, quelles sont vos plus belles découvertes ?

C’est le premier, je balance tout ! #4

c-est-le-1er-je-balance-tout-banniere-bleue

C’est le 1er, je balance tout est un nouveau RDV livresque mensuel créé par Allez vous faire lire. Son objectif est de « remettre au centre de sa pratique de la blogosphère la notion de partage qui unit la toile ». Pour ce faire, il vous suffit de partager des informations en fonction de 4 catégories.

1) Le Top & Flop de ce que vous avez lu le mois-dernier

Je n’ai pas eu de flop ce mois, mais j’ai fait de belles découvertes. Voici donc le top 3 de mes lectures d’avril :

Vous pouvez retrouver sur le blog les chroniques d’Albédo et d’Une mère.

2) Chroniques d’ailleurs lues le mois dernier

J’ai sélectionné 3 chroniques, mais j’aurais pu vous en présenter beaucoup d’autres. En ce mois d’avril, on part donc chez :

9782354884413_1_75

Un mystérieux virus semble développer prodigieusement l’intelligence des animaux. A travers le monde, l’épizootie se propage rapidement dans les villes, les élevages, les forêts, affolant les biologistes, les amis des animaux… et les compagnies agroalimentaires. Et si le rapport de force entre les animaux et les hommes s’inversait ? Et si les bêtes décidaient de lutter pour sauver leur peau et leur liberté ?

  • Pativore avec Le chat qui ne mangeait pas de souris de Carmen Agra Deedy et Randall Wright,

chatsouris

Skilley est un bon gros matou : paresseux, solitaire, il aime se prélasser au coin du feu dans la nouvelle auberge où il a élu domicile. Sa mission, en échange de quelques restes et de beaucoup de tranquillité : débarrasser la cuisine des souris voleuses de fromage. midis Mais voilà, Pip, la plus malicieuse des souris de l’auberge, découvre le terrible secret de Skilley… En échange de leur silence, le chat se voit donc contraint et forcé d’offrir sa protection aux souris. Elles en auront bien besoin quand il s’agira de chasser Pinch le chat cruel et dangereux qui pourrait mettre en péril… la couronne d’Angleterre !

9782818941430

À la maison… le roi, c’est le chat !

Chez Akihiro Kimura, auteur de manga, on comprend vite qui commande : ce sont ses chats ! Depuis ce jour où il a ramené chez lui un premier petit chaton tout mignon, les félins règnent sur son foyer ! Ils l’empêchent de travailler, n’en font qu’à leur tête, se battent pour un rien…  Ce sont eux les maîtres, et lui ne semble être là que pour les servir ! Découvrez le quotidien de cinq maîtres chats et de leurs dévoués serviteurs humains… Une vie avec ses joies et ses peines, et surtout pleine d’amour, de gaffes et de ronrons qui feront vibrer le coeur des amoureux des chats

3) Liens adorés hors chronique littéraire

Ce mois, beaucoup de choses ont attiré mon attention, mais voici 3 d’entre elles :

  • Un article de Sciences et avenir : les lions mangeurs d’hommes du Tsavo, la faute à une rage de dents. Cet article permet d’expliquer un comportement anormal de deux fauves en 1898 et de démystifier le côté tueur en série d’humains.
cover-r4x3w1000-58ff4955214f3-lions-mangeurs-d-hommes

Photo du site Sciences et avenir

« Une vidéo, réalisée par la chaîne de télévision qatarienne Al Jazeera — ce qui n’est pas non plus un hasard —, propose un résumé animé de la thèse développée par Noam Chomsky et Edward Herman dans leur livre La fabrication du consentement, publié par Agone en France. »

Remarque : ce n’est qu’en  finalisant cet article que je me suis aperçue d’une sélection très centrée sur les animaux. Ce n’est pas volontaire, mais assez représentatif de mon amour pour les animaux en général et des chats en particulier.

4) Ce que j’ai fait de mieux le mois dernier

Je me suis inscrite à un rendez-vous littéraire que je suis toujours avec grand plaisir d’autant qu’il a été mis en place sur l’excellent blog Ma lecturothèque : Premières lignes.

Pour mes premières participations, je vous ai parlé :

En espérant vous avoir fait faire de belles découvertes, je vous donne rendez-vous le 1er juin…

Et vous, quelle a été votre plus belle découverte de ce mois d’avril ?

C’est le 1er, je balance tout ! #3

c-est-le-1er-je-balance-tout-banniere-bleue

C’est le 1er, je balance tout est un nouveau RDV livresque mensuel créé par Allez vous faire lire. Son objectif est de « remettre au centre de sa pratique de la blogosphère la notion de partage qui unit la toile » . Pour ce faire, il vous suffit de partager des informations en fonction de 4 catégories.

1) Le Top & Flop de ce que vous avez lu le mois-dernier :

J’ai de nouveau fait de belles découvertes livresques en mars et voici mon top 3 :

Aucun flop à déplorer ce mois-ci, mais je ne vais pas m’en plaindre.

2) Chronique d’ailleurs lue le mois dernier

J’aime beaucoup les romans asiatiques ou qui parlent d’Asie, mais j’ai tendance à me focaliser uniquement sur le catalogue des Éditions Philippe Picquier qui regorge de pépites.

C’est donc avec surprise que j’ai découvert, grâce à Prettyrosemary, un titre des éditions Charleston qui pourrait me plaire : La Dame de Kyoto d’Eric Le Nabour. Le titre n’est certes pas nouveau, mais je pense que je serais passée à côté sans la belle chronique de Prettyrosemary que je vous invite à consulter.

Pour aller plus loin, vous pouvez également trouver, sur le site des Éditions Charleston, une interview de l’auteur.

3) Lien adoré hors chronique littéraire

Si vous me suivez régulièrement sur le blog et/ou les réseaux sociaux, vous connaissez probablement mon amour pour les chats. Alors quand je découvre une vidéo intéressante qui parle de ces adorables félins, je ne peux qu’adorer.

Si vous aimez les chats, l’article Les chats aiment… les humains ! de 30 Millions d’Amis vous intéressera également.

4) Ce que j’ai fait de mieux le mois dernier

Je participe à de nombreux challenges littéraires au point d’ailleurs d’en perdre parfois mon latin. Cependant, je suis contente de m’être inscrite au Challenge Le Printemps de l’Imaginaire francophone organisé par Monde Fantasy dont l’objectif est de soutenir les auteurs francophones de l’imaginaire.

La fermeture programmée des Éditions du Riez prouve que cette initiative, en plus d’être louable, se révèle nécessaire. A noter que pour assurer le plus en douceur possible sa fermeture, la maison d’édition propose différentes promotions sur son site Internet. N’hésitez pas à craquer, c’est pour la bonne cause.

Et vous, de belles découvertes à partager ?

C’est le 1er, je balance tout ! #2

c-est-le-1er-je-balance-tout-banniere-bleue

C’est le 1er, je balance tout est un nouveau RDV livresque mensuel créé par Allez vous faire lire. Son objectif est de « remettre au centre de sa pratique de la blogosphère la notion de partage qui unit la toile » . Pour ce faire, il vous suffit de partager des informations en fonction de 4 catégories.

1) Le Top & Flop de ce que vous avez lu le mois-dernier :

  • TOP : j’ai apprécié toutes mes lectures de février, mais voici mon TOP 3 :

Vous pouvez consulter mes chroniques ici : Carabosse, Le château des étoiles et Suite française.

  • FLOP : comme le mois précédent, je n’ai eu aucun FLOP, mais je vous présente néanmoins le livre ou plutôt la série de livres qui m’a le moins enchantée :

2) Chronique d’ailleurs lue le mois dernier

Saiwhisper de l’excellent blog Les pages qui tournent vous propose une chronique très originale du roman Songe à la douceur de Clémentine Beauvais.

51f1gcozqjl

Si le roman ne l’a pas emballée, sa critique m’a quant à elle complètement conquise. Rédiger son avis en rimes, il fallait y penser et oser ! Heureusement que Saiwhisper a sauté le pas, le résultat se révélant très sympathique.

3) Lien adoré hors chronique littéraire

Je vous avais déjà parlé d’Adélaïde du blog Les carnets de Dea avec laquelle j’ai participé à mon premier SWAP livresque. En plus d’aimer les livres (grande qualité, vous en conviendrez), celle-ci est une artiste qui met son talent au service de la cause animale.

Elle s’est ainsi lancée et investie dans un magnifique projet, le projet 52, dont le but est de  « représenter chaque semaine une espèce en voie de disparition ou d’extinction ».

16864130_674633259391382_6533540542713011301_n

Avec ses magnifiques dessins, Adélaïde montre la beauté de ces animaux menacés par l’homme. C’est donc un beau projet qui devrait plaire à tous les amoureux des animaux et qui, espérons-le, ouvrira les yeux aux personnes peu enclines à s’intéresser à la disparition de certaines espèces animales.

Vous pouvez suivre ses dessins et son avancée dans ce très beau projet sur :

  • son blog : je vous invite vraiment à aller voir ses dessins, ils sont beaux et touchants.
  • Instagram
  • Facebook

4) Ce que j’ai fait de mieux le mois dernier

Je me suis enfin inscrite à Netflix pour la période d’essai gratuite d’un mois. Je n’ai pas encore exploré entièrement le vaste catalogue du site, mais j’ai déjà repéré quelques reportages, films et séries qui m’intéressent :

J’en ai également profité pour découvrir la série Riverdale dont j’ai beaucoup entendu parler et l’animé Sword Art Online qui m’intriguait. Je regarde ce dernier pendant certaines de mes séances de vélo elliptique afin de rendre le tout un peu plus ludique même si je pense être beaucoup plus efficace en musique.

Voilà pour cette deuxième participation. Et vous, de belles découvertes à partager ?