Throwback Thursday Livresque #174 : illustré

J’ai décidé de participer à un nouveau rendez-vous autour du livre : le Throwback Thursday Livresque. Imaginé par Bettie Rose Books, le principe est de partager chaque semaine sa lecture autour d’un thème mensuel qui sera décliné chaque semaine. Depuis peu, les liens de participation sont à déposer sur My-books.


Pour ce thème, j’ai hésité entre un certain nombre de titres avant de fixer mon choix sur un manga que j’adore : L’Enfant et le Maudit.

Couverture L'enfant et le maudit, tome 1Couverture L'enfant et le maudit, tome 2Couverture L'enfant et le maudit, tome 3Couverture L'enfant et le maudit, tome 4

Couverture L'enfant et le maudit, tome 5Couverture L'enfant et le maudit, tome 6Couverture L'Enfant et le Maudit, tome 7

« Il y a très longtemps, dans une contrée lointaine, existaient deux pays… “L’intérieur” où vivaient les humains, et “l’extérieur”, où habitaient des créatures monstrueuses qu’il ne fallait surtout pas toucher, sous peine de subir la malédiction. Cette histoire commence le jour où se sont rencontrés deux êtres qui n’auraient jamais dû se croiser…

Ils sont aussi différents que le jour et la nuit… Et malgré tout ce qui les sépare, malgré les ténèbres qui les entourent, ils vont écrire petit à petit une fable tous les deux… »

Je resterai vague sur cette série qui fait partie de celles qu’il est préférable de découvrir par soi-même.

Dès les premières pages, on se laisser imprégner par cette atmosphère si particulière que le génie de Nagabe arrive à instaurer. Sombre, mystérieuse et poétique à la fois, cette série n’a aucun équivalent, mais chaque tome est, pour moi, un moment de flottement absolu hors du temps, et l’occasion de me couper de tout afin de me laisser bercer par l’imaginaire du mangaka.

Les dessins sont épurés et simples renforçant ainsi le mystère qui se dégage du récit et créant parfois un sentiment de vide, rempli entièrement par la tendre et douce relation qui lie l’Enfant et le Maudit, l’espoir et la damnation…

En bref, ce manga inclassable ne plaira probablement pas à tous, mais je ne peux que vous encourager à lui donner sa chance. Nagabe a un univers qui lui est propre et qui vaut qu’on s’y attarde avec le risque, bien sûr, d’y rester complètement hermétique, mais aussi celui bien plus agréable, de se laisser envoûter et de s’y fondre !

Et vous, connaissez-vous cette série ?
Vous tente-t-elle ?

Week-end à 1000 (26-28 juin 2020) : ma PAL prévisionnelle

WE à 1000.png

Pour rappel, le WE à 1000 est un challenge organisé par Lili du blog Lili Bouquine. L’objectif est de lire 1000 pages durant une période déterminée. N’hésitez pas à vous inscrire au groupe FB pour partager votre avancée et échanger avec les autres participants.


Un nouveau week-end à 1000 commence ce vendredi 26 juin à 19h et se terminera le dimanche 28 juin à 23h59. Je vous présente donc ma PAL prévisionnelle que, pour une fois, je vais essayer de respecter.

Couverture La chronique des anciens, tome 1 : Le baiser du dragon

Mi-humaine, mi-dragonne, Pia Giovanni a été choisie pour une mission ultra dangereuse : dérober un élément du trésor de Dragos Cuelebre, le dragon le plus redoutable au monde. Simple pion dans la guerre qui oppose le roi Faë à Dragos, Pia va bientôt subir la colère de la ténébreuse créature…

  • La première reine de J. James (400 pages) : SP dont je dois rendre la chronique au maximum pour le 1er juillet, ce sera ma lecture prioritaire et celle qui me tente le plus.

Couverture Les tribulations de Lady Eleanor Grant, tome 1 : La première reine

1910
Après des années d’un mariage désastreux, Lady Eleanor Grant est enfin libre de mener sa vie comme elle l’entend. Grande amatrice d’égyptologie, elle décide de se rendre dans ce pays qu’elle a si souvent fantasmé, l’Egypte. Là-bas, elle va faire la connaissance de Karl Schaffenberg, un éminent professeur allemand. A eux deux, ils décryptent de vieux parchemins, trouvés dans la tombe d’un Grand Prêtre, qui leur révèlent une fantastique découverte : une nouvelle reine égyptienne, Nitetis, inconnue jusqu’alors, vient complètement bouleverser l’ordre dynastique. Lors de cette enquête, Eleanor est amenée à recroiser la route du brillant gallois, Warren Crowley.
Intrigué, ce dernier se laisse entraîner par cette étrange aventure, et se révèle être un précieux allié, pour suivre les traces de cette reine oubliée. Mais pourquoi n’a-t-on jamais entendu parler de cette Nitetis ? Qu’a-t-elle donc fait pour subir la Damnatio Memoriae ? Parfois, certains secrets bien gardés devraient le rester.

  • L’enfant et le maudit, tome 7 (174 pages) : voici l’une de mes séries préférées. J’ai hâte de me plonger dans ce septième tome que j’attendais avec impatience.

Couverture L'Enfant et le Maudit, tome 7

Les soldats en quête de salut sont toujours sur les traces des deux fugitifs.
L’un d’entre eux révèle au professeur un pan de son passé, à l’époque où il était encore humain, ce qui le saisit d’angoisse. C’est alors que le danger se rapproche encore davantage de Sheeva…  Où qu’ils aillent, ils ne pourront décidément pas trouver le repos.
Ils sont aussi différents que le jour et la nuit… Et malgré tout ce qui les sépare, malgré les ténèbres qui les entourent, ils vont écrire petit à petit une fable tous les deux…

  • La petite sirène de Michiyo Hayano et Shinobu Uemura (40 pages)

Couverture La Petite Sirène

TOTAL : 1021 pages

Et vous, participez-vous à ce week-end à 1000 ?
Prévoyez-vous une PAL ou préférez-vous choisir vos lectures au fur et à mesure ?

Top Ten Tuesday #178 : 10 livres dont la couverture vous inspire l’été

566856438

« Le Top Ten  Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire prédéfini. Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et est repris en français sur le blog Frogzine. »


Quand on évoque l’été, je pense soleil, glaces, mer, piscine, couleurs chaudes… Voici donc une sélection de 10 livres dont la couverture me fait penser à l’été.

  • Je triche un peu avec La gitane aux yeux bleus parce que ce qui m’inspire l’été est plus sur le bandeau que sur la couverture, mais j’avais quand même envie de citer ce livre qui est juste parfait pour l’été.

Couverture La gitane aux yeux bleusCouverture Beyond the clouds : La fillette tombée du ciel, tome 1Couverture Minute, papillon !

Couverture Toutes ces choses qu'on n'a jamais faitesCouverture La merveilleuse boutique de crèmes glacées de VivianeLa vieille qui marchait dans la mer

  • Friends n’est pas une lecture qui me restera longtemps en tête, mais si vous êtes en quête d’une romance adolescente facile à lire, le roman pourrait vous plaire.

Couverture Quand vient l'étéCouverture Bora-Bora's bitches, tome 1Couverture Friends, tome 1

  • Fake est une romance toute douce et toute mignonne que je ne peux que vous recommander pour une lecture facile et sans prise de tête !

Et vous, connaissez-vous ces titres ?
Certains vous tentent-ils ?

Top Ten Tuesday #177 : vos 10 BD / mangas / romans graphiques / albums jeunesse préférés

566856438

« Le Top Ten  Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire prédéfini. Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et est repris en français sur le blog Frogzine. »


Appréciant beaucoup les ouvrages graphiques, il m’a été difficile de n’en choisir que 10… Je ne suis d’ailleurs pas certaine qu’il s’agisse de mes préférés, mais voici une sélection de 10 BD, mangas, romans graphiques et albums jeunesse que j’adore.

MANGAS 

  • Black Butler est une série dont je savoure chaque tome avec un plaisir sans cesse renouvelé. Quant à L’Enfant et le Maudit, c’est un manga assez particulier, mélange de poésie et de noirceur qui est de toute beauté et qui mériterait d’être bien plus connu.
  • Bye, bye, my brother est un très beau one-shot que je ne peux que vous recommander. Pour en apprendre plus, je vous invite à découvrir l’excellent avis de l’Apprenti Otaku. Vous pouvez également retrouver ma chronique sur le blog.

Couverture Black Butler, tome 01Couverture L'enfant et le maudit, tome 1Couverture Bye bye, my brother

BD

Truffée d’humour et de références littéraires, De cape et de crocs est une magnifique et truculente série que j’aimerais beaucoup relire. Quant à Astérix, c’est l’une des rares BD que j’acceptais de lire enfant et probablement ma préférée depuis…

Couverture De cape et de crocs, tome 01 : Le Secret du JanissaireAstérix - Astérix le Gaulois - n°1 par [René Goscinny, Albert Uderzo]

ROMAN GRAPHIQUE

Le Prince et la Couturière est incontestablement mon roman graphique préféré… Des illustrations à l’histoire en passant par les messages et les émotions véhiculés par cet ouvrage, j’ai tout aimé.

Couverture Le prince et la couturière

Le prince Sébastien cherche sa future femme, ou plutôt, ses parents lui cherchent une épouse… De son côté, Sébastien est trop occupé à garder son identité secrète à l’abri des regards indiscrets. La nuit, il revêt les tenues les plus folles et part conquérir Paris sous les atours de l’époustouflante Lady Crystallia, l’icône de mode la plus courue de toute la capitale !
Sébastien a une arme secrète : sa couturière, Francès, une des deux seules personnes à connaître son secret, et sa meilleure amie. Mais Francès rêve de s’accomplir par elle-même, et rester au service du prince lui promet une vie dans l’ombre… pour toujours. Combien de temps Francès supportera-t-elle de vivre dans le boudoir de Sébastien en mettant ses rêves de côté ?

ALBUMS JEUNESSE

C’est dans cette catégorie que la sélection a été la plus difficile ayant fait un nombre incalculable de magnifiques découvertes… Je pense qu’on sous-estime fortement le pouvoir des albums jeunesse qui offrent un support idéal pour sensibiliser, en douceur et souvent avec grande poésie, les enfants à des sujets de société ou à des thèmes importants.

Couverture L'extraordinaire voyage du chat de Mossoul raconté par lui-mêmeCouverture Le chat bonheurCouverture Le singe de Hartlepool

  • Je n’ai choisi qu’un album de Benjamin Lacombe, mais tous auraient pu figurer dans cette sélection… Pour ma part, j’ai adoré Blanche-Neige dont l’illustrateur offre une magnifique interprétation graphique.

Couverture Blanche Neige (Lacombe)

dsc_0625dsc_0632

Et vous, connaissez-vous certains de ces titres ?
Lesquels avez-vous déjà lus ou lesquels vous tentent ?

C’est le 1er, je balance tout ! mai 2020

c-est-le-1er-je-balance-tout-banniere-bleue

C’est le 1er, je balance tout est un nouveau RDV livresque mensuel créé par Allez vous faire lire. Son objectif est de « remettre au centre de sa pratique de la blogosphère la notion de partage qui unit la toile ». Pour ce faire, il vous suffit de partager des informations en fonction de 4 catégories. Depuis quelques mois, les partages se font sur Charmant Petit Monstre.


1) Le Top & Flop de ce que vous avez vu/lu le mois dernier

Pendant les deux premières semaines de mai, j’ai beaucoup lu, puis mon rythme de lecture s’est bien amoindri autant en raison du déconfinement que de ma découverte d’un nouveau loisir créatif qui a supplanté mon envie de lire, mais qui m’a néanmoins permis d’écouter un livre audio en anglais.

J’ai eu de très bonnes lectures ce mois-ci avec trois presque coups de cœur : The Poet X lu en lecture commune avec Grâce, le deuxième tome des Sœurs Carmines dont la fin m’a brisé le cœur et Anouchka des Landes (chronique en attente de publication).

Prise d’une frénésie d’urban fantasy, j’ai continué ma redécouverte du genre avant de faire une pause ayant peur de frôler l’overdose : Ivy Wilde, Entre les flammes, Kate Daniels. Tous ces romans ont en commun de se lire vraiment rapidement et d’avoir un petit côté addictif qui me plaît bien.

Couverture Ivy Wilde, tome 1 : Quand fainéantise rime avec magieCouverture Dynasties, tome 1 : Entre les flammesCouverture Kate Daniels, tome 1 : Morsure magique

Au niveau des mangas, j’ai eu un coup de cœur pour Your lie in april qui est d’une grande poésie. J’avais eu le premier tome (version spéciale Loot Crate) grâce à une amie, il va donc me falloir me procurer les autres tomes parce que c’est définitivement une série que je souhaite avoir dans ma bibliothèque.

Parmi toutes mes lectures, je n’ai eu qu’un flop avec La Mélansire qui contient de bonnes idées, mais qui m’a profondément ennuyée malgré son peu de pages.

2) Chroniques d’ailleurs lues le mois dernier

  • Moka Au milieu des livres vous propose une belle chronique sur un classique qui m’a marquée et que j’ai relu, chose très rare, plusieurs fois : Des souris et des hommes de John Steinbeck.
  • Les miscellanées d’Usva vous parle de La danse de la méduse qui est loin de l’avoir convaincue. J’ai apprécié la manière dont elle présente aussi bien les atouts que les points faibles de ce roman. C’est vraiment ce que je recherche dans la blogosphère, des avis construits et argumentés qui permettent de se faire sa propre appréciation sur l’envie ou non de découvrir un ouvrage.
  • Si Jean-Luc Marcastel est un auteur que je vois passer régulièrement, je n’avais jamais entendu parler d’Un monde pour Clara découvert sur un blog que je connais depuis peu de temps et que j’apprécie beaucoup, Le grimoire fantôme.

La danse de la méduse (Bloom)

3) Liens adorés hors chronique littéraire

  • Planète diversité étant un blog que j’apprécie, j’ai été plus que ravie de découvrir son premier podcast. Je préfère néanmoins vous prévenir que votre wish list risque d’en prendre un coup ! Gros point fort de ce podcast, les avis sont brefs et vont à l’essentiel et vous découvrirez des conseils de lecture que l’on ne voit pas partout.

Casque D'Écoute, Audio, Technologie

Détective, Chercher, L'Homme, Recherche

  • Pikiti bouquine parle lecture et rythme de lecture dans l’une de ses vidéos. Je vous laisserai découvrir ses propos, mais je peux vous dire que je les partage entièrement. Aucun intérêt à se comparer au voisin puisque chacun à ses impératifs de vie, ses propres envies et sa propre manière de lire. De la même manière, si je ne prends même plus la peine de répondre, je trouve assez désobligeante la tendance de certains, notamment sur FB, à estimer que vous ne pouvez pas apprécier vos lectures à partir du moment où vous avez un rythme de lecture soutenu. En plus d’être aberrant, ce genre de jugement à l’emporte-pièce démontre une haute estime de soi parce qu’il faudra m’expliquer comment on peut savoir mieux que quelqu’un le plaisir qu’il prend à faire une activité…

4) PAL de juin

Il faut que j’avance dans mes SP que j’ai quelque peu délaissés ces derniers temps au profit de ma PAL personnelle, car si j’avais la tête à lire, je ne l’avais pas vraiment à écrire… Je vais donc essayer au moins de lire ces différents ouvrages dont deux sont en attente de réception :

Outsphere 2: Le Réveil par [Guy-Roger Duvert, Benjamin Sjöberg]Simone Veil, la force d'une femme par [Annick Cojean, Xavier Bétaucourt, Etienne Oburie]La gitane aux yeux bleus par Sànchez

Les Tribulations de Lady Eleanor Grant, Tome 1: La Première Reine par [J. James, Lowenael]J.: Nouvelle policière par [Laurent Moulin]

En ce qui concerne mes lectures personnelles, je vais piocher dans mes romans d’urban fantasy puisque je participe au Mois de la bit-lit. Je ne suis pas certaine d’atteindre les 6 romans prévus, mais voici les trois romans vers lesquels je compte m’orienter en priorité :

Couverture Ivy Wilde, tome 2 : Meurtre, magie et télé-réalitéCouverture Ivy Wilde, tome 3 : S.O.S. fantômes en détresseTango endiablé: InCryptid, T1 par [Seanan Mcguire, Delhia Alby]

Et pour ceux qui ne l’auraient pas compris, j’aime beaucoup le violet…

Et vous, que retenez-vous de votre mois de mai ?
Un roman ? Un film ? Une série ?

 

Week-end à 1000 (mai 2020) : ma PAL prévisionnelle

WE à 1000.png

Pour rappel, le WE à 1000 est un challenge organisé par Lili du blog Lili Bouquine. L’objectif est de lire 1000 pages durant une période déterminée. N’hésitez pas à vous inscrire au groupe FB pour partager votre avancée et échanger avec les autres participants.


Un nouveau week-end à 1000 commence aujourd’hui vendredi 29 mai à 19h et se terminera le dimanche 31 mai à 23h59. Je dois avouer avoir bien failli l’oublier !

Je ne suis pas certaine d’atteindre les 1000 pages ayant une randonnée programmée avec mon compagnon dimanche et un repas d’anniversaire en comité réduit chez mon frère samedi. Mais comme toujours, l’important dans ce genre de challenge est de participer !

Voici donc ma PAL prévisionnelle toujours susceptible d’évoluer :

  • Dark Grimoire, tome 1 :

Couverture Dark grimoire, tome 1
Atli Gold est étudiant dans une école d’ingénieur en magie.
Dans ce monde, la magie est très strictement régulée. Son usage n’est autorisé que pour ceux qui possèdent un permis spécial.
Autrefois, la magie pouvait être utilisée par n’importe qui. A cause de cela, des personnes mal intentionnées se sont mises à commettre des exactions, répandant la misère et la désolation autour d’eux. Pour mettre fin à ce chaos, une poignée de magiciens décida de bannir à jamais certains types de magies. Les grimoires dans lesquels étaient écrites les formules de ces sorts désormais défendus furent interdits eux aussi.
Un soir, quand Atli revient dans sa chambre du pensionnat et l’un de ces grimoires interdits se trouve mystérieusement posé là. Sachant que le fait même de posséder un grimoire interdit peut lui valoir une peine de prison à perpétuité ou pire, une peine de torture éternelle, Atli cherche à se débarrasser de cet ouvrage au plus vite…

  • Dark Grimoire, tome 2 :

Couverture Dark Grimoire, tome 2

Atli a utilisé la magie interdite pour ressusciter Leon, et le professeur Keith a découvert ce terrible secret ! Il ordonne aux deux garçons de partir à la recherche et de rassembler les pages du grimoire interdit qui se sont trouvées dispersées. Au même moment, la police de la sorcellerie, chargée d’enquêter sur les pratiques de la magie interdite, débarque à l’école ! Et les soupçons de l’adjudant Indigo se portent rapidement sur Atli, Leon et Keith…

  • Le troisième Gédéon, tome 1 :

Couverture Le 3e Gédéon, tome 1

À la veille de la Révolution, Gédéon rêve de représenter le Tiers-État aux états généraux pour sauver la France de la misère. Georges, duc de Loire, n’aspire quant à lui qu’à détruire l’ordre établi. Quel avenir la rencontre de ces deux hommes apportera-t-elle à la France ?

  • Spirtitual Princess, tome 1 :

Akihime a beau être la fille d’un tengu, un demi-dieu reclus sur sa montagne, elle vit parmi les humains avec sa mère et se réjouit de faire bientôt sa rentrée au lycée. Ce qui n’est pas le cas de Shun, son ami d’enfance, déterminé à devenir un tengu grâce à l’aide du père d’Akihime. Ces deux derniers aimeraient que la jeune fille prenne son destin de princesse spirituelle un peu plus au sérieux… Mais c’est Takeru, son charmant camarade de classe, qui occupe toutes ses pensées !

  • Finir le tome 2 de Dynasties mis en pause sans que je ne sache vraiment pourquoi :

Couverture Dynasties, tome 2 : L'étincelle sous la glace

Après une longue cavale, le tueur Jeff Caldwell a enfin été arrêté. Or les policiers l’interrogent en vain car l’une de ses victimes manque toujours à l’appel : Amy Madrid, une fillette de sept ans. Déterminée à lever le voile sur ce mystère, Nevada, détective professionnelle, décide de mener sa propre enquête. Car elle a le pouvoir de détecter les mensonges et d’obtenir la vérité, y compris quand on cherche à la lui cacher…
Cependant, lorsqu’un client la sollicite, espérant lui confier une nouvelle mission, elle reconnaît qu’un peu d’aide serait bienvenue. Le puissant et séduisant Mad Rogan accepterait-il d’unir ses forces aux siennes ?

TOTAL : 1096 pages

Et vous, participez-vous à ce week-end à 1000 ?

In My Mailbox #163

in-my-mailbox1

« In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C’est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque. Les liens pour les participants francophones sont regroupés sur Accrocdeslivres. »


EBOOKS : une sélection 100% graphique

Je remercie de nouveau les éditeurs pour avoir mis gratuitement à notre disposition de très nombreux ouvrages… Ne comptant pas me rendre en médiathèque avant un long moment (sauf pour rendre mes emprunts), je suis ravie d’avoir ces BD et ces mangas dans ma PAL.

Mes Cops - Tome 1 - Des copines à l'appel par [Christophe Cazenove, Fenech, Camille]

Boule à zéro - Tome 1: Petit Cœur chômeur par [Zidrou]Le Royaume - Tome 1 - Anne par [Feroumont, Benoît Feroumont]

Résistances - Tome 1 - L'Appel par [Jean-Christophe Derrien, Claude Plumail]Midnight Tales - Tome 1 par [Mathieu Bablet, Elsa Bordier, Sourya, Guillaume Singelin, Gax]Bots - Tome 1 par [Aurélien Ducoudray, Steve Baker]

Alpha (Premières Armes) - Tome 1 - Baptême du feu par [Emmanuel Herzet, Éric Loutte]

Et vous, quelles sont les nouveautés de votre PAL ?

 

Orgueil et préjugés, version manga ou le cas typique d’un livre difficile à noter

Orgueil et Préjugés

Lorsque Monsieur Bingley, jeune homme riche et célibataire vient s’installer à Netherfield accompagné de son ami Monsieur Darcy, c’est Madame Bennet et ses cinq filles à marier les premières averties ! Car chacun sait qu’un célibataire pourvu d’une belle fortune doit avoir envie de se marier ! Découvrez cette superbe adaptation en manga du mondialement connu chef-d’œuvre de Jane Austen. Tout l’humour et le romantisme de l’original y sont parfaitement éclairés par un dessin riche et somptueux

Soleil (23/11/2016 ) – Scénariste : King Stacy – Illustrateur : PoTse – 368 p.

AVIS

Si vous me suivez régulièrement sur le blog, vous savez peut-être qu’Orgueil et préjugés de Jane Austen est l’un de mes livres préférés. Je lis donc toujours avec impatience, excitation et crainte les livres qui tournent autour de cette œuvre. Et cette adaptation en manga n’a pas échappé à la règle…

Pour une fois, je ne vais pas vous en faire une chronique détaillée parce que d’une part, Orgueil et préjugés est assez connu pour que beaucoup d’entre vous en connaissent au moins la trame, et d’autre part, j’aimerais me focaliser sur un autre aspect : la difficulté de noter certains livres.

Je ne note plus mes lectures sur le blog, le côté scolaire me gênant, mais je continue à le faire sur les réseaux car c’est un critère pour mieux organiser mes chroniques, du moins, c’est ainsi que je le perçois. Mais il arrive que noter un livre devienne un vrai casse-tête, le lecteur étant partagé entre son ressenti en fonction de ses attentes et les qualités intrinsèques du livre. Et c’est ce qui s’est passé pour moi avec cette adaptation en manga.

Ce manga est bon, voire très bon, mais il ne m’a pas, pour autant, transportée. Un paradoxe dont j’ai perçu, au fil de ma lecture, les raisons. J’adore Orgueil et préjugés parce qu’il forme un tout : une critique sociétale sous fond d’humour et d’amour, le tout relevé par la plume caustique de Jane Austen et son acuité pour percevoir l’âme humaine. Privée de l’un de ces aspects, l’histoire perd, du moins pour moi, de sa force et de sa portée.

Or, même si le contexte historique est conservé et que l’on a quelques critiques sociétales sous-jacentes, cette adaptation graphique se concentre principalement sur la romance. N’étant pas une inconditionnelle du genre même si je commence à l’apprécier, je n’ai donc pas réussi à me sentir totalement impliquée dans ma lecture… Ceci n’est pas un point négatif dans la mesure où l’éditeur précise clairement dans son résumé que c’est un choix voulu et assumé. En attaquant le manga, je savais donc à quoi m’attendre.

D’ailleurs, si on aime les romances historiques et les mangas, je pense sincèrement que cet ouvrage devrait vous ravir : les personnages sont attachants et hauts en couleur pour certains, les décors et les dessins sont sublimes et les détails permettent une réelle immersion dans l’histoire, les principaux freins à l’amour entre Elizabeth et Darcy bien restitués, la complicité entre l’héroïne et sa sœur Jane toujours aussi forte et belle, les émotions au rendez-vous…

La scénariste et l’illustratrice ont même réussi à rendre Lydia encore plus agaçante que dans le roman : son égocentrisme, son égoïsme, sa frivolité, son manque de bon sens transparaissant à chacune de ses apparitions… J’ai également aimé la manière dont a été scénarisée Mme Bennet qui garde son côté « obnubilée par le mariage de ses filles », mais dont la représentation graphique tout en rondeur adoucit ce trait de caractère.

Toutefois, si vous êtes un fan de l’œuvre originale, certains points pourraient, comme ce fut le cas pour moi, vous perturber. Il y a d’abord le rôle minoré de la sœur de Darcy ce que j’ai trouvé fort dommage même si je comprends sans problème que l’autrice a dû opérer des choix. Mais j’ai surtout regretté le lissage de la personnalité de Lizzie et de Darcy qui m’ont semblé bien ternes par rapport à la version originale. Lizzie perd son sens de la répartie qui est, pour moi, l’atout charme de l’histoire et Darcy se transforme bien vite en amoureux incompris et éconduit…

J’ai donc eu l’impression qu’on tombait tout simplement dans une banale histoire d’amour avec le beau gosse de service riche et taciturne qui se rend compte que la fille qu’il a jusqu’à maintenant dénigrée est un petit bijou qui ne demande qu’à être poli. Un schéma qui ne me convient guère quand il est brut comme ici, mais qui devrait ravir le cœur des amateurs de romance.

En conclusion, cette version graphique d’Orgueil et préjugés est très bonne si l’on souhaite (re)découvrir l’histoire originale uniquement d’un point de vue romantique. L’autrice a su restituer avec précision les étapes marquantes de la relation entre Elizabeth et Darcy et l’illustratrice les sublimer. En revanche, si vous aimez les romances se déroulant dans un contexte sociétal et historique bien exploité et/ou que vous espérez retrouver l’humour présent dans l’œuvre de Jane Austen, vous pourriez rester sur votre faim…

In My Mailbox #159 : lectures gratuites pour le confinement

in-my-mailbox1

« In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C’est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque. Les liens pour les participants francophones sont regroupés sur Accrocdeslivres. »


EBOOKS

Pour cette édition, j’ai eu envie de me concentrer sur les nombreux ouvrages graphiques offerts par les maisons d’édition que je remercie pour leur générosité. J’ai dû en oublier, mais voilà déjà de nombreux titres à se mettre sous la dent. Certains sont déjà dans ma PAL papier, mais j’aimais l’idée de les avoir également sur mon ordinateur :

https://kbimages1-a.akamaihd.net/c5ea35c1-52ad-43ae-bf10-0e837f428771/353/569/90/False/il-etait-une-fois-l-homme-t01.jpg

  • Les trois premiers tomes de ces séries sont offerts par Kazé :

Et vous, quelles sont les nouveautés de votre PAL ?

Hadès chasseur de psycho-démons, tome 1, Shô Aimoto

Le collège Tokofushi vient d’accueillir un nouvel infirmier. Timide, maladroit et décalé, le professeur Hadès est surtout particulièrement effrayant avec son visage livide et couturé d’étranges cicatrices. Résultat, personne n’ose l’approcher, et cela à son plus grand désespoir. Mais tout va commencer à changer le jour où trois élèves découvrent son incroyable secret : il serait en réalité un chasseur de psycho-démons, en poste au collège pour en protéger les élèves… Mais d’où lui viennent ses pouvoirs ? Et quelle est la véritable origine des psycho-démons ? Ashitaba, Ryôsuke et Rentarô ne sont pas au bout de leurs surprises ! Avec l’arrivée d’Hadés, leur collège ne sera jamais plus comme avant !

Delcourt/Tonkam (4 juillet 2012) – 192 pages – Traduction : Tetsuya Yano  

La belle et gentille infirmière du collège est remplacée par un homme au faciès marqué et dont le comportement assez étrange tend à inquiéter les élèves. Ceux-ci préfèrent d’ailleurs se passer d’infirmerie au grand désespoir du très serviable Hadès qui rêve de prendre soin d’eux. Heureusement, certains élèves sont plus courageux que d’autres à commencer par le beau gosse de service, Fuji, qui confond infirmerie et dortoir et deux de ses amis, le gros lourd avec les filles et le calme qui ne se fait pas vraiment remarquer, mais qui reste apprécié des autres. Les personnages se révèlent donc assez stéréotypés sans que cela ne gêne vraiment l’intrigue d’autant que le vrai héros de l’histoire, c’est Hadès !

De fil en aiguille, on apprend à connaître cet infirmier qui est loin de se contenter de soigner les petits bobos, sa spécialité étant plutôt les dégâts causés par les psycho-démons ! Ces démons s’emparent des tourments de l’âme humaine pour posséder leurs victimes jusqu’à les rendre agressives et dangereuses. J’ai apprécié de découvrir ce personnage atypique qui ressemble physiquement à un psychopathe alors qu’il d’une grande douceur et n’hésite pas à affronter des démons pour protéger les élèves.

Le découpage du manga en différentes missions de sauvetage est intéressant et apporte un certain dynamisme bien que l’on puisse finir par ressentir une petite impression de répétition. Mais rien de bien gênant si, comme moi, vous appréciez de découvrir des démons variés et de suivre l’évolution des liens entre les différents protagonistes qui vont, petit à petit, se rapprocher. Il faut dire que combattre l’occulte et affronter des dangers d’ordre surnaturel, ça ne peut que créer des liens !

Dans ce premier tome, Hadès se dévoile progressivement à nous, mais il n’en demeure pas moins encore très mystérieux, ce qui n’est pas pour me déplaire. On sent que le personnage est loin d’avoir dévoilé tous ses secrets et l’étendue de ses impressionnantes compétences ! Autour de ce dernier, gravite également un personnage énigmatique qui semble lié à son passé…

En plus du rythme, ce qui est intéressant avec ce manga, c’est la manière dont l’auteur utilise le fantastique pour aborder des thèmes importants, surtout à l’adolescence : amitié, jalousie, rivalité, manque de confiance en soi, timidité, difficulté de s’affranchir du regard des autres et de se faire accepter lorsque l’on est différent, obsession de la beauté, rapports filles/garçons, nécessité de trouver sa place au sein d’un groupe…

Je ne suis, en revanche, pas emballée par les graphismes qui, du moins pour moi, mériteraient parfois d’être un peu moins fouillis. J’ai eu, en outre, le sentiment que les illustrations avaient mal vieilli, la série datant de 2012. Mais ce n’est qu’une appréciation personnelle, les dessins pouvant séduire d’autres lecteurs.

En bref, à travers différentes missions pour sauver des élèves possédés par des psycho-démons pas forcément très sympathiques, l’auteur aborde différents thèmes qui devraient parler à tous, et plus particulièrement aux adolescents. Rythmée et portée par un héros atypique et touchant, voici une série que je poursuivrai avec plaisir !