Compote de bananes à la liqueur de pain d’épices, Délimix

2016-08-01 11.03.32

De passage dans mon magasin BIO préféré (Au grain de blé, Saint-Etienne), le patron m’a gentiment donné une grappe de bananes déjà bien mûres.  Me demandant comment j’allais les préparer, je me suis souvenue d’une recette au Délimix que j’effectuais régulièrement au début de ma découverte du robot : une compote de bananes.

2016-08-01 17.31.12

Dans la recette initiale du site Délimix une liqueur d’oranges est utilisée mais je lui ai préféré une liqueur au pain d’épices rapportée par mon frère après un bref passage en Alsace.

DSC_0639 DSC_0644

Les ingrédients :

  • Un bouchon d’eau : le bouchon du dessus de couvercle sert de doseur.
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 4 bananes : ici, j’en ai mis 5 pour une compote plus épaisse et plus prosaïquement, parce que j’avais 5 bananes à utiliser.
  • 4 cuillères à soupe de liqueur de pain d’épices.

La recette :

  • Mettre le bouchon d’eau et le sucre dans le bol, programmer 5 min à 90°, vitesse 1
  • Ajouter les bananes coupées en rondelles et la liqueur. Programmer 15 min à 80°, vitesse 1

AVIS

Facile à réaliser, cette recette permet d’utiliser les bananes trop mûres.

L’association liqueur de pain d’épices/bananes fonctionne très bien même pour moi qui n’aime pourtant pas le goût des bananes cuites.

Pour cette recette, vous pouvez très bien varier les plaisirs en changeant de liqueur. Vous pouvez également ne pas en mettre notamment si cette compote s’adresse à des enfants. Néanmoins, il est indéniable que l’ajout de la liqueur apporte un vrai plus à le recette.

Pour un dessert encore plus gourmand, j’ai mis dans un pot, de la compote de bananes à la liqueur et de la crème au chocolat réalisée également au Délimix. Le duo chocolat/banane a de nouveau fait ses preuves.

2016-08-01 11.01.48

Alors, tentés ?

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publicités

Glace à la noisette IG bas, Délimix et sorbetière

20160711_153500

Pour des raisons de santé, il m’est préférable de m’orienter, dans la mesure du possible, vers des recettes à indice glycémique bas. Aiment énormément la glace à la noisette, j’ai donc tenté d’en réaliser une qui respecterait cette demande.

Les ingrédients :

  • 3 jaunes d’œuf
  • 20 cl de crème fraiche liquide ou de crème végétale (j’ai une préférence pour celle à la noix de coco)
  • 60 grammes de sucre à IG bas : pour ma part, 20 grammes de miel d’acacia et 40 grammes de sucre de coco.
  • 400 ml de lait de vache ou végétal
  • 80 grammes de purée de noisettes : fait maison dans mon cas.
  • ingrédients facultatifs : de la poudre de noisettes, des noisettes concassées, des pépites de chocolat maison…

Recette : j‘ai utilisé mon Délimix mais vous pouvez faire la recette sans :

  • huiler légèrement le bol
  • mettre le fouet, ajouter le lait et la crème puis les œufs et le sucre
  • mettre 10 minutes à 80°, vitesse 2

Laisser refroidir la préparation, ajouter la purée de noisette avant de mélanger puis de mettre la préparation au frais quelques heures voire une nuit.

Mettre en sorbetière pendant 20 à 30 minutes (moins ou plus longtemps selon votre modèle, la température de votre mélange…) en n’oubliant pas d’incorporer les noisettes concassées et le chocolat si vous souhaitez en ajouter.

Vous pouvez déguster la glace ainsi mais je préfère la placer une ou deux heures au congélateur pour qu’elle soit plus ferme.

Si vous n’avez pas de sorbetière, vous pouvez :

  • congeler la préparation dans des bacs à glaçons puis démouler la quantité que vous désirez avant de la mixer jusqu’à l’obtention d’une consistance crémeuse. C’est mon alternative préférée.
  • ou verser la préparation dans un récipient, la placer au congélateur et la mixer toutes les 30 minutes quatre ou cinq fois.

AVIS

J’ai beaucoup aimé le résultat même si j’aurais préféré que le goût de la noisette ressorte un peu plus. Je pense, la prochaine fois, monter la crème en chantilly avant de l’ajouter au mélange lait/oeufs/sucre refroidi. Je trouve en général le résultat meilleur et plus crémeux.

Cette glace maison tend à fondre assez rapidement donc une fois servie, n’attendez pas pour la déguster.

Et vous, tentés par les glaces maison ?

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Riz au lait au Délimix

2016-07-08 17.45.22

Je vous avais parlé précédemment du Délimix, un robot cuiseur présent dans ma cuisine me permettant de réaliser de nombreuses préparations. Il y en a une que je réalise d’ailleurs régulièrement, il s’agit du riz au lait que ce robot rend facile et rapide à faire.

Je suis, en général, la recette officielle en apportant parfois des ajustements.

Les ingrédients

  • 1 litre de lait à température ambiante de préférence entier mais le demi-écrémé fonctionne également, le résultat sera juste un peu moins crémeux. Vous pouvez également utiliser un lait végétal.
  • 150 gramme de riz rond : j’ai pris celui-ci mais un riz d’une autre marque conviendra également.

357d643c76bdf4662d8227fe2fb281ad

  • 2 sachets de sucre vanillé car c’est tout ce que j’avais sous la main mais vous pouvez utiliser une gousse de vanille ou de l’extrait de vanille
  • 100 grammes de sucre ou 115 grammes si vous utilisez une gousse de vanille

La recette :

  • Rincez le riz : il m’est arrivé d’oublier et la foudre ne s’est pas abattue sur moi, je vous rassure
  • Huilez légèrement le bol du Délimix, placez le mélangeur, versez le lait et le sucre
  • Faire cuire 8 min à 90° sans le bouchon vitesse 2
  • Versez le riz et faire cuire 40 minutes sans le bouchon à 90° vitesse 2.

Le temps de cuisson va dépendre de vos goûts. La recette donnée permet d’obtenir un riz avec une légère couche de lait au-dessus. Quand je désire que tout le liquide soit entièrement absorbé pour un résultat un peu plus compact, je rajoute 5 à 10 minutes de cuisson. Rappelez-vous par contre que le riz va continuer à absorber le liquide lors de son refroidissement.

20160622_161918

REMARQUE

Cette recette permet de réaliser un riz au lait des plus classiques mais libre à vous de laisser votre imagination s’exercer. Vous pouvez :

  • ajouter de la crème fraiche, un ou deux jaunes d’œuf en veillant alors à manger rapidement le riz
  • ajouter des épices (cannelle…), de la fleur d’oranger, de la noix de coco, des noisettes ou amandes concassées, du pralin, de la purée de noisettes…
  • rendre le tout plus gourmand avec du chocolat en poudre, du chocolat râpé ou en pépites. Il m’arrive d’ajouter 100 grammes de chocolat noir lors de la préparation pour un riz au lait chocolaté.
  • parsemer le riz refroidi de fruits frais , de comptes ou de confitures ou de coulis de fruits, caramel ou chocolat.

index

Il existe d’autres recettes de riz au lait mais j’avoue avoir une nette préférence pour celle-ci. Ce dessert économique et gourmand remporte toujours un beau succès à tel point qu’il m’arrive d’en réaliser et d’en apporter à mes proches. Et puis, il est tellement simple à réaliser, pourquoi s’en priver ?

Et vous, vous appréciez ce dessert de l’enfance ?

 

Enregistrer

Enregistrer

Délimix : un robot cuiseur dans ma cuisine

Robot-Cuiseur-Delimix-Simeo

En grande fan de mon Délicook de Siméo, j’avais profité d’une promotion pour craquer sur le délimix QC350 de la même marque. Je ne désirais pas investir plus dans un robot cuiseur car je suis déjà bien équipée en petit électroménager.

Il m’arrive d’utiliser d’autres fonctions mais j’apprécie surtout de pouvoir préparer, sans intervention, des crèmes desserts, crèmes anglaises, de la béchamel, du risotto, du riz au lait… Mon compagnon étant un gros mangeur de ce type de préparations, le robot devient alors pour moi un gain de temps certain.

Mon magimix étant équipé d’anciennes cuves ne permettant pas de mixer des liquides chauds dedans, le délimix me sert aussi beaucoup pour les soupes même si je regrette sa moindre puissance de mixage par rapport à mon multi-fonctions.

J’avoue néanmoins que ma relation au robot a été « compliquée ». Au début, j’ai été très séduite puis le fait que le bol tende à très vite brûler quand une recette contenait du lait a fini par me pousser à l’oublier dans un coin de ma cuisine. Passer plus de temps à récurer le bol qu’à cuisiner ne m’intéressait pas spécifiquement.

Puis, ma plaque faisant des siennes, l’utilité du Délimix s’est rappelé à moi. Échaudée, j’ai d’abord consulté des blogs et forums avant de trouver quelques astuces pour limiter le problème du bol qui brûle : huiler légèrement le bol, réduire la température en allongeant le temps de cuisson voire en augmentant la vitesse du fouet, nettoyage du robot au vinaigre blanc…

Ces petites astuces fonctionnant très bien, j’ai repris grand plaisir à utiliser de nouveau mon robot.

Le robot est livré avec un livre de 200 recettes allant du plat complet au dessert en passant par les sauces. Les recettes proposées sont variées et tout le monde devrait y trouver son bonheur. En dehors de ce livre, vous pouvez piocher dans les très nombreuses recettes Thermomix disponibles sur la blogosphère. Il faudra néanmoins veiller à adapter les recettes à votre robot.

livre-recettes

Pour conclure, je suis au final très contente de mon achat car le Délimix complète très bien mes autres robots. Il faut prendre le temps de le maîtriser et surtout ne pas hésiter à modifier les recettes mêmes officielles. Il reste évidemment perfectible mais je trouve qu’il est d’un bon rapport qualité/prix. Maintenant, j’espère qu’il tiendra un petit moment car l’ayant laissé dormir trop longtemps dans la cuisine, la garantie prend fin dans quelques jours…

 

Enregistrer