Premières lignes #63 : L’insaisissable logique de ma vie, Benjamin Alire SAENZ

Premi!èr-1

J’ai décidé de participer au rendez-vous Premières lignes, initié par Ma lecturothèque, dont le principe est de citer, chaque semaine, les premières lignes d’un livre.


Je possède un autre roman de Benjamin Alire Saenz dans ma PAL, Aristote et Dante découvrent les secrets de l’univers, mais j’ai eu envie de vous présenter les premières lignes d’un livre de l’auteur qui me semblent moins connu : L’insaisissable logique de ma vie.

Sal mène une vie paisible et sans histoires, dans une famille moitié mexicaine, moitié américaine. Mais tout bascule le jour de sa rentrée en terminale. Pour défendre l’honneur de son père adoptif, il sort les poings et frappe. Surprise, colère, satisfaction, culpabilité se bousculent dans la tête du jeune homme, qui se met à douter de tout, même de sa propre identité. Alors, avec l’aide de Sam, sa meilleure amie, et de son père, Sal va tenter de comprendre l’insaisissable logique de sa vie.

PREMIÈRES LIGNES

La vie commence

Le ciel s’assombrissait, il allait pleuvoir. En sortant de la maison, j’ai senti l’air frais sur mon visage. L’été avait été paisible, longue succession de jours chauds et secs.
Nous allions vers l’automne.
Jour de rentrée. Terminale. Je m’étais toujours demandé ce que ça faisait d’être en terminale. J’étais sur le point de le découvrir. La vie commençait. En tout cas, c’était ce que disait Sam, ma meilleure amie. Elle savait tout. Quand on a une meilleure amie qui sait tout, ça aide. Sur n’importe quel sujet, il suffit de l’interroger et elle fournit l’information dont on a besoin. Même si la vie ne se résume pas à des informations.
Elle était extrêmement intelligente, Sam. Elle savait des tas de trucs. Elle ressentait aussi des trucs. Ah ! ça oui, Sam ressentait. Parfois, je me disais qu’elle pensait, ressentait et vivait pour nous deux.
Sam savait qui était Sam.

Et vous, connaissez-vous ce livre ?
Avez-vous envie de le lire ?


Découvrez les premières lignes des autres participants :

La Chambre rose et noire
Au baz’art des mots
Chronicroqueuse de livres
Les livres de Rose
Au détour d’un livre
Lady Butterfly & Co
Le monde enchanté de mes lectures
Cœur d’encre
Les tribulations de Coco
La Voleuse de Marque-pages
Vie quotidienne de Flaure
Ladiescolocblog
Selene raconte
Les lectures d’Angélique
Pousse de gingko
Rattus Bibliotecus
La Pomme qui rougit
Ma Petite médiathèque
Chat’Pitre
La Booktillaise
Lectoplum
Encore un livre
Le monde de Gulia
Alohomora
The Cup of Joys
Prête-moi ta plume
Le Parfum des Mots (première participation à venir)

Publicités

Mini-chroniques en pagaille #12

Mini-chroniques en pagaille

Plus détaillées qu’un simple commentaire, mais moins développées qu’une chronique, les mini-chroniques me permettent de partager succinctement mon avis sur certaines de mes lectures que je n’ai pas eu le temps ou l’envie de chroniquer de manière plus classique. 


  • Pepper et Carrot, David Revoy :

couv33981490

La BD se présente sous la forme de scènes qui prêtent bien souvent à sourire. Cette BD est, en effet, emplie d’humour d’autant que l’adorable duo qu’elle met en scène est plutôt du genre gaffeur. Entre une apprentie sorcière qui invite les monstres à prendre le thé au lieu de les enjoindre à attaquer, par exemple, son horripilante rivale et un chat aussi gaffeur que sa maîtresse, le lecteur n’a pas fini d’avoir le sourire aux lèvres. Les situations dans lesquelles se retrouve notre jeune sorcière sont, en outre, variées et bénéficient bien souvent d’une chute inattendue ou, du moins, décalée. Rires, sourires et bonne humeur garantis !

Et puis que dire de ces magnifiques illustrations qui sont d’une douceur à vous donner envie de vous plonger complètement et irrémédiablement dans cet univers plein de magie. C’est beau, drôle et mignon ! Il ne m’en faut pas plus pour vous conseiller de foncer chez votre libraire pour découvrir ce duo gaffeur, mais tellement attachant. Je suis maintenant impatiente de découvrir la suite des aventures de Pepper et Carrot… À noter qu’en fin d’ouvrage, est présente une petite interview de l’auteur qui vous en apprendra plus sur la genèse de ce projet et sa volonté de proposer son travail en open source. Un pari à première vue risqué qui semble pourtant lui avoir réussi.

  • Le Pass’Temps : Les Joyaux de la couronne, Ariane Delrieu et Carbone :

couv71408797

Ce sont d’abord les superbes illustrations qui m’ont donné envie de découvrir cette BD. Et je dois dire que je n’ai pas été déçue par la qualité graphique de cet ouvrage. Les couleurs sont lumineuses et les dessins d’une douceur très enfantine. C’est donc un pur bonheur visuel de parcourir les différentes planches qui s’offrent à nous, et de voyager aux côtés de Marie et de son frère dans le temps.

Ces deux enfants ont été transportés au temps de la Renaissance grâce à un miroir posé dans le grenier de leur costumière de grand-mère. C’est ainsi qu’ils vont se retrouver, pour leur plus grand étonnement, dans un château face à la future reine de France, Claude de Bretagne. Celle-ci, s’étant fait voler un précieux bijou, sera plus que ravie de pouvoir compter sur l’aide de ces deux enfants débrouillards qui se lanceront, avec l’aide d’un soldat, sur la piste du voleur.

L’intrigue devrait plaire autant aux amateurs de voyages dans le temps qu’aux amateurs d’histoire, et plus particulièrement à ceux appréciant la Renaissance. En plus de situer son récit à cette époque, l’auteure a veillé à faire intervenir des personnages historiques. Elle offre même à ses lecteurs, en fin d’ouvrage, un petit rappel sur ceux-ci et sur les principaux faits marquants de l’époque. Je ne suis pas une spécialiste de cette période, mais j’ai apprécié la fidélité avec laquelle elle est abordée.

Fidélité qui se retrouve également dans les très beaux costumes des personnages ou encore, dans le vocabulaire quelque peu châtié de ceux-ci. D’ailleurs, l’auteure joue avec brio sur le décalage entre le vocabulaire de la reine, de sa gouvernante et du soldat, et celui de Marie et Léo. Nous aurons donc droit à de beaux anachronismes qui feront indubitablement sourire les lecteurs. Avouons qu’entendre parler de voiture ou d’ordinateur en ce début de XVIᵉ siècle a de quoi amuser !

  • Diary of a responsible fairy and her pet unicorn, Victoria Summers

51+wLwi6VFL._SX331_BO1,204,203,200_

Pour son anniversaire, Lily veut, comme beaucoup d’enfants de 11 ans, un animal de compagnie, mais pas n’importe lequel : une licorne ! Ce n’est pas si surprenant pour une petite fée… Mais elle va apprendre qu’adopter un animal, aussi magique soit-il, demande une attention de tous les instants.

Cette histoire se déroule dans un monde magique, mais elle permet néanmoins aux enfants de comprendre, de manière ludique et légère, la responsabilité que représente un animal de compagnie. Je conseillerais donc aux parents, dont les enfants se montrent intéressées par l’adoption d’un animal, de parcourir avec eux cette jolie histoire. Cette dernière pourrait également plaire aux adultes qui, comme moi, ont gardé leur âme d’enfant et qui aiment s’imaginer un monde où les licornes existent !

S’agissant d’un livre destiné à un très jeune public, le niveau d’anglais est très accessible, et représente donc une bonne initiation à la lecture en anglais pour les enfants, et une manière douce de s’y (re)mettre pour les adultes.

Et vous, connaissez-vous ces ouvrages ?
Certains vous tentent-ils ?

Challenge Voix d’autrices 2019

Participant à déjà pas mal de challenges, j’avais décidé de ne pas en tenter d’autres, mais c’était avant de tomber sur celui proposé par Arcanes Ouvertes : Voix d’autrices.

Quand je lis un livre, je ne prête guère attention au sexe de l’auteur, mais je trouve intéressante l’idée de donner voix aux autrices dans une société où le mot autrice suscite encore un âpre débat…

Le challenge se tient du 1er janvier 2019 au 31 décembre 2019. Vous pouvez participer sans vous inscrire, mais vous pouvez également signaler votre participation et partager vos lectures sur le blog Arcanes Ouvertes ou sur le sujet consacré au challenge sur Livraddict. En plus d’assurer le suivi de votre challenge, cela vous permettra de faire de belles découvertes grâce aux lectures des autres participants.

Parmi les deux niveaux de participation proposés, j’ai opté pour le niveau aventurière de l’extrême qui consiste à lire 50 livres en fonction de 50 catégories.

◻ un album jeunesse ◻ un roman policier ◻ un roman historique ◻ un roman de science fiction ◻ une dystopie ◻ une uchronie ◻ un conte ◻ un conte détourné ◻ un roman d’espionnage ◻ un roman d’épouvante ◻ un roman écrit à la première personne ◻ un roman de fantasy ◻ un roman fantastique ◻ un roman d’aventure ◻ une romance ◻ un roman young adult ◻ un roman épistolaire ◻ une nouvelle ◻ un recueil de poésies ◻ une pièce de théâtre ◻ un comics ◻ un manga ◻ une bande dessinée ◻ Un roman humoristique ◻ un roman sous forme de journal intime ◻ Une biographie / une autobiographie ◻ Un documentaire ◻ un livre dont le personnage principal est une femme ◻ un roman avec un personnage principal LGBTQ+ ◻ un personnage littéraire célèbre détourné ◻ un roman féministe ◻ un diptyque/une trilogie ◻ le dernier tome d’une série ◻ un roman adapté en film/série ◻ un livre censuré ◻ un livre de plus de 500 pages ◻ un roman publié dans l’année ◻ un livre que je n’ai pas réussi à lâcher ◻ un livre que j’ai déjà lu ◻ un livre que je voudrais offrir à tout le monde ◻ un livre qu’on m’a conseillé ◻ un livre qu’on m’a offert ◻ une traduction ◻ une autrice francophone ◻ une autrice racisée ◻ un roman/une autrice ayant reçu un prix ◻ le premier roman d’une autrice ◻ une autrice classique ◻ une autrice que j’aurais aimé découvrir à l’école ◻ un roman d’une autrice que j’apprécie

Le défi est de taille, et vu ma PAL prioritaire, je ne pense pas pouvoir le relever dans son intégralité, mais peu importe, l’important restant de découvrir de nombreuses autrices et d’élargir mes horizons littéraires.

Et vous, pensez-vous participer ?

Si vous avez des suggestions de lecture pour certaines des catégories, n’hésitez pas à les partager en commentaire. 

Top Ten Tuesday #112 : les 10 romans de la rentrée littéraire hiver-printemps 2019 que vous attendez avec impatience

566856438

« Le Top Ten  Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire prédéfini. Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et est repris en français pour une 2e édition sur le blogue Frogzine. »


Je ne suis pas vraiment la rentrée littéraire, mais j’ai néanmoins découvert, au cours de mes pérégrinations sur Internet, des livres qui me tentent pas mal à commencer par celui que je place en haut de ma wish list : Romanov :

Grégoire et le vieux libraire par Roger

David Moitet - Les secrets de Tharanis - Tome 1, L'île sans nom.

Adrien Tomas - Engrenages et sortilèges.Abi Elphinstone - Les sept étoiles du Nord.

Frances Hardinge - La voix des ombres.Stephanie Garber - Caraval Tome 2 : Legendary.

Michel Le Bris - Pour l'amour des livres.

Et vous, avez-vous repéré des sorties qui vous tentent ?

Crapule – Tome 1, Jean-Luc Deglin

Crapule - tome 1 - Crapule, tome 1

Cadeau de Noël surprise de la part d’une amie, j’ai lu Crapule dès sa réception et je peux d’ores et déjà vous dire de foncer chez votre libraire si vous aimez les chats.

PRÉSENTATION ÉDITEUR

Crapule est un chat, un vrai. Le genre qui porte bien son nom. Dans son appartement au cœur de la ville, qu’il partage avec sa maîtresse, chaque jour comporte son lot d’aventures et de bêtises : missions d’exploration dans les placards, amour fou avec les rideaux et séances de câlins incongrues… Parfois au grand dam de sa propriétaire qui doit réparer les dégâts. Mais on pardonne toujours à Crapule, tant il est mignon.

Tous les propriétaires de chats reconnaîtront les facéties de leurs boules de poils et ne pourront qu’apprécier cette ribambelle d’anecdotes aux ambiances bleutées, pleines de drôlerie et de ronronnements.

Dupuis (3 novembre 2017) – 128 pages – 14,50€

AVIS

Crapule est un ouvrage graphique dont j’avais entendu beaucoup de bien et dont le sujet ne pouvait que me plaire : les chats. Enfin pas les chats, mais un chat en particulier, Crapule ! Une petite boule de poils dont une jeune femme obtient la garde sans qu’elle ne l’ait vraiment demandée. Elle n’était d’ailleurs pas très enthousiaste à l’idée de s’occuper de ce chaton. Mais ceux qui connaissent le pouvoir d’attraction des chats se doutent sans peine de la suite : elle va inexorablement tomber sous son charme.

Nous suivons donc dans cette BD, la nouvelle vie de cette femme et de Crapule, un chaton qui porte bien son nom. Encore jeune, il fait des tonnes de bêtises, mais rien qu’un petit câlin et de douces séances de ronrons ne sauraient faire pardonner. On est mignon ou on ne l’est pas !

Se construit, au fil des pages, des scènes de vie que tout heureux possesseur de chat, dont j’ai la chance de faire partie, connaît fort bien :  les réveils brutaux, les coups de griffe volontaires ou non, la disparition de l’intimité les chats semblant allergiques à la notion de porte fermée, les lieux d’abreuvement quelque peu originaux (Crapule adore la cuvette des WC), le fameux quart d’heure de folie qui transforme votre salon en champ de bataille, les odeurs de litière qui vous font vous poser des questions sur la santé intestinale de votre animal…

L’auteur met en scène avec beaucoup d’humour les petites bêtises du quotidien qui peuvent vous faire râler, mais qui sont tout de suite oubliées, et qui, d’une certaine manière, constituent autant de souvenirs que vous vous rappellerez, plus tard, avec tendresse. Ce fut, du moins, pour moi le cas ayant lu ce livre quelques semaines après la disparition de mon Gribouille. En parcourant les vignettes, j’ai revécu plein de situations qui sur le coup, m’avaient fait pousser un petit soupir, mais que maintenant, je chéris avec émotion.

On suit donc avec le sourire aux lèvres l’évolution de la relation entre Crapule et son adoptante qui s’apprivoisent mutuellement et progressivement, prennent leurs habitudes et développent une jolie relation de confiance, la condition sine qua non pour une relation harmonieuse avec un chat. La tendresse entre les deux personnages transparaît à travers certaines vignettes, notamment celles où la jeune femme savoure les câlins de Crapule et prend le temps de profiter de ses doux ronrons. C’est d’ailleurs le charme de ce livre, avoir su aborder avec drôlerie les bêtises de nos boules de poils, et avec justesse et délicatesse, tous ces beaux moments que l’on partage avec elles, les câlins, les doux regards, les ronrons, cette présence aimante et réconfortante qui, en un instant, vous fait oublier les tracas de la journée…

Facile d’accès et avec peu de texte, ce livre conviendra aussi bien aux adultes qu’aux enfants. Seules les illustrations ne m’ont pas enthousiasmée même si j’ai trouvé que l’auteur avait parfaitement su harmoniser fond et forme. Le coup de crayon est simple, ce qui permet de visualiser et de se représenter les scènes facilement sans être submergé par une avalanche de détails. De la même manière, seul personnage en noir, Crapule est facilement repérable, ce qui donne le sentiment que le choix d’une colorisation épurée était destiné avant tout à le placer au centre de l’action. Si je ne l’ai pas trouvée magnifique, l’association illustrations/couleurs est donc d’une remarquable efficacité.

Résultat de recherche d'images pour "crapule"

En conclusion, Crapule est un livre plein d’humour et de tendresse que je recommande les yeux fermés aux amoureux des chats et à tous les heureux possesseurs de cet animal qui sait se faire aussi bien ange que démon. Notre héroïne est complètement tombée sous le charme de Crapule. Mais je vous rassure, elle n’est pas la seule puisqu’une fois la dernière page tournée, vous n’aurez qu’une envie, lire le deuxième tome ou recommencer votre lecture depuis le début !

Découvrez d’autres vidéos ou feuilleter le livre sur le site des éditions Dupuis.

Et vous, connaissez-vous Crapule ?
Ce livre vous tente-t-il ?

 

 

In My Mailbox #97

in-my-mailbox1

« In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C’est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque. Les liens pour les participants francophones sont regroupés sur Lire ou Mourir. »


Il est déjà temps de vous présenter le premier In My Mailbox de l’année !

CADEAU

Alors que je ne m’y attendais pas du tout, une amie m’a offert l’album Crapule que j’ai déjà lu et que j’ai beaucoup aimé.

Couverture Crapule, tome 1

CONCOURS

Je remercie Ma lecturothèque et Olivier Kourilsky pour m’avoir permis de gagner Marche ou greffe !

Marche ou greffe !: Un thriller médical haletant par [Kourilsky, Olivier]

ULULE

Je l’attendais avec impatience, mais l’attente a été largement récompensée. Le livre est encore plus somptueux que sur les photos. S’il vous tente, vous pouvez le commander sur le site des éditions du Héron d’argent.

ACHATS

Le livre sur Sherlock Holmes avait été commandé fin décembre et les deux autres romans proviennent de chez NOZ, un lieu que je dois absolument éviter si je veux faire baisser ma PAL…

https://images-na.ssl-images-amazon.com/images/I/51%2BMeeJqAmL._SX400_BO1,204,203,200_.jpg

Couverture Lady Grace, tome 08 : Le secret du fantômeCouverture Lady Grace, tome 09 : L'énigme de la Clé d'or

Et vous, quelles sont les nouveautés de votre PAL ?

C’est le 1er, je balance tout ! décembre 2018

c-est-le-1er-je-balance-tout-banniere-bleue

C’est le 1er, je balance tout est un nouveau RDV livresque mensuel créé par Allez vous faire lire. Son objectif est de « remettre au centre de sa pratique de la blogosphère la notion de partage qui unit la toile ». Pour ce faire, il vous suffit de partager des informations en fonction de 4 catégories.


C’est avec un peu de retard que je vous propose mon article C’est le 1er, je balance tout !

1) Le Top & Flop de ce que vous avez lu le mois dernier

Le mois de décembre a été très très riche en découvertes livresques notamment grâce au Cold Winter Challenge.

  • Mon TOP 3 de décembre :
    • A boy called Christmas : une très belle histoire nous rappelant les vraies valeurs de Noël.
    • Méphisto : un très bel album que je conseillerais à tous les amoureux des chats et des chats noirs.
    • Lula et les Monstres : mon dernier coup de cœur de 2018. Une belle plume, une histoire envoûtante, des personnages originaux et attachants, une atmosphère enchanteresse…

Couverture Un garçon nommé NoëlCouverture Méphisto

Couverture Lula et les Monstres

  • Quelques points intéressants, mais ce n’était pas vraiment pour moi :

Couverture La Fille de papierCouverture @Ellie #je n'ai pas de petit ami, tome 1

2) Chroniques d’ailleurs lues le mois dernier

  • Le sentier des mots m’a terriblement donné envie de lire Romanov. J’attends avec impatience sa parution.

Places

  • Grâce ou à cause du blog Emma’s Books, j’ai ajouté à ma wish list Les dames de Kimoto

3) Liens adorés hors chronique littéraire

  • En se basant sur les réponses d’un questionnaire,  Arcanes ouvertes vous propose, dans un article passionnant et détaillé, de parler de nos héroïnes de littérature jeunesse préférées.

Résultat de recherche d'images pour "hermione"

  • Grâce à Doc seven, j’ai découvert une chaîne Youtube sympathique dans laquelle sont abordés différents sujets en 3 minutes, parfois un peu plus :

 

4) Ce que j’ai fait de mieux le mois dernier

La fin du mois a été compliquée, la disparition soudaine et prématurée de Gribouille fin novembre ayant laissé un vide que les fêtes de fin d’année m’ont tristement rappelé. Alors ce que j’ai fait de mieux en décembre, c’est d’arrêter de me sentir coupable à l’idée d’autant pleurer la mort de mon chat. C’est un deuil qui m’affecte toujours beaucoup, mais j’ai eu la chance de trouver, notamment grâce à la blogosphère, des personnes bienveillantes et à l’écoute. Un grand merci !

Malgré des émotions à fleur de peau, j’ai réussi à profiter des fêtes de fin d’année pour passer de beaux moments en famille et entre amis. J’espère que vous avez pu également passer un peu de temps avec les personnes qui comptent pour vous et que vous avez pu vous créer de beaux souvenirs.

Enfin, pour commencer la nouvelle année de manière un peu plus légère, j’ai également entrepris de faire du tri dans mes bibliothèques. Pour le moment, il y a deux cartons de livres qui n’attendent qu’une seconde vie…

Et vous, que retiendrez-vous de ce mois de décembre ?