Throwback Thursday Livresque #162 : humour

J’ai décidé de participer à un nouveau rendez-vous autour du livre : le Throwback Thursday Livresque. Imaginé par Bettie Rose Books, le principe est de partager chaque semaine sa lecture autour d’un thème mensuel qui sera décliné chaque semaine. Depuis peu, les liens de participation sont à déposer sur My-books.


J’ai failli vous parler d’un livre avec un chat, mais j’ai fini par opter pour un livre mettant à l’honneur un médecin qui, dans un petit ouvrage plein de bonne humeur, nous propose une série de perles et d’anecdotes sur ses patients.

Le docteur Antoine Roberti exerce dans une petite commune de l’est de la France, à la limite entre la ville et la campagne. Médecin généraliste, il est le tout premier étage de notre cher système de santé et, comme tel, reçoit quotidiennement les demandes les plus farfelues de patients perdus, inquiets, esseulés, perturbés ou tout simplement mythomanes. Des maladies qui n’existent pas, des affabulations calculées, des exagérations camouflant de réelles détresses ou bien l’envie de faire marcher le portefeuille de la sécu : tout cela forme, au quotidien, une collection de perles, de dialogues involontairement comiques… et aussi un concentré sans filtre d’humanité.

Vous découvrirez, non sans une certaine incrédulité, les dessous parfois surréalistes de la vie de médecin. Entre les hypocondriaques, les amateurs de cachets en tout genre et les personnes voyant dans leur médecin un potentiel amant, vous ne devriez pas manquer de passer un moment divertissant.

Pour en apprendre plus sur Bonjour docteur !, voici la conclusion de ma chronique :

Même s’il peut porter à réflexion, Bonjour Docteur !, c’est avant tout un livre sans prise de tête qui devrait vous assurer quelques beaux moments de rire. D’ailleurs, je vous conseille de le lire chez vous ou à l’abri des regards extérieurs, les éclats de rire dans un transport en commun pouvant occasionner quelques regards suspicieux. Alors si vous aimez rire, foncez pour cette petite lecture parfaite pour accompagner vos vacances ou pour vous permettre de décompresser après une dure journée de labeur.

Si je n’évoque pas vraiment le confinement sur le blog, je profite néanmoins de ce TTL et du livre choisi pour remercier tout le personnel soignant qui travaille sans relâche, et parfois avec un manque de reconnaissance révoltant, pour que chaque victime de ce satané virus puisse se rétablir. Merci à leur dévouement et aux risques qu’ils prennent chaque jour…

Et vous, connaissez-vous ce livre ?
Vous tente-t-il ?

C’est le 1er, je balance tout ! mars 2020

c-est-le-1er-je-balance-tout-banniere-bleue

C’est le 1er, je balance tout est un nouveau RDV livresque mensuel créé par Allez vous faire lire. Son objectif est de « remettre au centre de sa pratique de la blogosphère la notion de partage qui unit la toile ». Pour ce faire, il vous suffit de partager des informations en fonction de 4 catégories. Depuis quelques mois, les partages se font sur Charmant Petit Monstre.


1) Le Top & Flop de ce que vous avez vu/lu le mois dernier

  • J’ai fait d’excellentes lectures ce mois-ci, les plus marquantes étant Le libraire de Cologne, le truculent La police des fleurs, des arbres et des forêts et La dame de L’Orient-Express. Trois lectures très différentes que je vous recommande à 100%.

Couverture Le libraire de CologneCouverture La Police des fleurs, des arbres et des forêtsCouverture La dame de l'Orient-Express

Mais d’autres lectures m’ont également beaucoup plu :

Couverture Les CicatricesCouverture Le château du temps perdu

Couverture Alice au pays des morts-vivants, tome 1

  • Côté FLOP :

Couverture Meurtre au manoir des féesCouverture L'Immortelle, tome 1 : la clef de cuivre

2) Chroniques d’ailleurs lues le mois dernier

  • Sur Au fil de l’histoire, vous trouverez une excellente chronique d’un livre dont il ne semble pas facile de parler.

  • Je ne suis pas une adepte des relectures mais après l’article de Hauntya, vous n’aurez qu’une envie, relire À la croisée des mondes.

  • Ma lecturothèque nous parle d’un livre que j’avais repéré lors d’une masse critique, mais que je n’avais pas osé demander : Les dessous lesbiens de la chanson. Son avis devrait vous convaincre de donner une chance à cet ouvrage qui semble atypique et instructif.

3) Liens adorés hors chronique littéraire

  • France culture vous présente quatre albums de Tintin à écouter. Je n’ai pas encore pris le temps de me laisser conter ces célèbres histoires, mais cela ne devrait pas trop tarder.

Pour les 90 ans de Tintin, France Culture propose 3 aventures à écouter et un podcast exceptionnel

  • Du calme Lucette vous propose une petite vidéo de son jardin. En cette période de confinement, ce petit moment d’évasion et de relaxation me semble plus que bienvenu.

Pavot, Fleur, Nature, Fleurs Sauvages

  • Dear Ema parle de la manière dont l’orthographe peut gâcher une œuvre. Son article est d’une parfaite justesse et reflète à la perfection ce que je pense.

Spellcheck, Corriger, Faute De Frappe

4) PAL d’avril

Couverture Thin Airinqenqincenc-ep2

Couverture La singulière aventure de Pénélope VermillonCouverture Fingus Malister, tome 1 : Feux follets, mandragore et cadavre fraisCouverture Le Suivant sur la liste, tome 1

Couverture FantominoCouverture La jeunesse de Mickey

Et vous, que retenez-vous de votre mois de mars ?
Un livre, une série, un film… ?

Top Ten Tuesday #168 : 10 livres avec le mot soleil dans le titre qui me tentent

566856438

« Le Top Ten  Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire prédéfini. Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et est repris en français sur le blog Frogzine. »


Le thème de la semaine ne m’inspirant pas outre mesure, je vous propose plutôt une liste de 10 livres avec le mot soleil dans le titre qui me tentent.

PAL

Couverture Hanako fille du soleil levantCouverture Espérer le soleilCouverture Loin de lui le soleil

WISH LIST

Couverture Comme neige au soleilCouverture Dans un rayon de soleilCouverture Princesse du soleil levant

Couverture Soleil NoirCouverture Soleil glacéCouverture Pour nourrir le soleil

Couverture Sous le soleil éternel de Finlande

Et vous, connaissez-vous certains de ces titres ?
Est-ce que certaines de ces couvertures vous donnent envie d’en apprendre plus ?

Ocean City, tome 1 : Chaque seconde compte, R. T. Acron

Hachette Romans (5 février 2020) – 320 pages – Broché (16,90€) – Ebook (11,99€)
Traduction : Véronique Minder

AVIS

Nous voici transportés dans une ville futuriste, Ocean City, mégalopole flottante qui dérive sur les mers et les océans, une manière ingénieuse de faire face à la montée des eaux qui a rendu la vie sur les continents très difficile. Cette ville présente une autre particularité : un système économique basé entièrement sur le temps ! Plus d’argent liquide ou virtuel, mais du temps que l’on obtient en travaillant et que l’on échange contre des biens et des services. Un système qui n’a rien d’anodin puisque le temps est devenu tellement précieux qu’il est dorénavant très mal vu et très difficile de le perdre en loisirs et autres distractions futiles, ou du moins, non productives.

Malgré une injonction permanente à l’efficience et l’efficacité, trois adolescents ont néanmoins trouvé le moyen de se distraire, notamment en bidouillant quelques anciennes consoles et surtout, en développant le transpondeur. Cet appareil miracle permet de pirater la Banque centrale et de voler du temps, mais en l’utilisant, Crockie va mettre les pieds dans un engrenage infernal et entraîner Henk et Jackson dans sa chute… Les forces de l’ordre, une branche des services secrets et une autorité importante de la ville vont ainsi traquer l’adolescent avant de s’attaquer à ses deux meilleurs amis.

Crockie, que l’on apprend principalement à connaître à travers les souvenirs et les pensées de Jackson, s’impose très vite à nous comme un électron libre, brillant et haut en couleur, mais peu en phase avec une cité où seuls le temps et le respect des règles comptent et sont valorisés… J’ai eu, en revanche, beaucoup de mal avec le personnage de Henk qui se montre antipathique, égoïste, froid et manipulateur. Je n’ai d’ailleurs pas compris comment il pouvait être ami avec les deux autres lycéens. Quant à Jackson, courageux, intelligent et gentil, il se révèle attachant que ce soit en raison de sa personnalité ou de la manière dont il veille sur sa petite sœur à la veille d’une cérémonie très importante qui la met dans tous ses états.

Dépassé par les événements, Jackson va devoir pourtant puiser au fond de lui-même pour trouver le moyen d’affronter les menaces et les dangers qui se dressent devant lui et qui prennent des formes diverses et variées. Je préfère vous laisser le plaisir de la découverte, mais ce qui est certain, c’est que les auteurs ne ménagent pas notre héros ni ses amis qu’ils mettent dans des situations très difficiles, parfois dignes d’un James Bond version adolescente : complot, espionnage, action, technologie, retournements de situation, trahison, suspense, mystère… Rien ne manque  !

J’ai donc lu le roman rapidement tenue en haleine par cette aura de mystère et de danger qui plane sur le récit et la ville, Ocean City cachant de bien sombres secrets sur lesquels certains veillent jalousement. Cette impression de mystère est accentuée par l’intervention d’un personnage énigmatique qui semble bénéficier d’un certain pouvoir. Reste à découvrir ses véritables desseins et son rôle au sein d’événements qui s’accélèrent jusqu’à prendre une tournure quelque peu inattendue. À cet égard, la fin devrait vous donner envie de vous jeter sur la suite dont on a un bref aperçu dans ce premier tome.

Au-delà des personnages et de l’action omniprésente, j’ai apprécié la critique sociétale sous-jacente à travers une ville qui prône le travail et le dépassement de soi pour grimper l’échelle sociale alors que la réalité est tout autre, Ocean City se révélant aussi inégalitaire que notre société. Les auteurs évoquent également l’environnement, la notion de liberté, de résistance civile et du sens de la vie. Une vie passée à travailler sans jamais pouvoir être libre, se divertir et s’évader du quotidien, est-elle vraiment une vie qui vaut la peine d’être vécue ? Une question qui nous permet de comprendre aisément la décision de certains habitants de lutter contre cette valeur temps devenue oppressante, contrôlante et liberticide. Mais cette lutte contre le temps et pour la liberté a un prix…

En conclusion, Ocean City est un roman jeunesse haletant et prenant qui nous transporte dans une ville futuriste et avant-gardiste dans laquelle le temps, à la fois monnaie et outil de contrôle, revêt une importance inédite et capitale. Décidés à leur manière de détourner le système, des adolescents, un peu trop ingénieux pour leur bien, vont apprendre à leurs dépens qu’on ne joue pas avec le temps en toute impunité ! Empli de tension, de mystère et d’action, voici un roman que je vous conseille si vous aimez les histoires dans lesquelles les apparences sont trompeuses et les révélations nombreuses.

Je remercie NetGalley et les éditions Hachette pour cette lecture.

In My Mailbox #157

in-my-mailbox1

« In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C’est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque. Les liens pour les participants francophones sont regroupés sur Accrocdeslivres. »


PAPIER

Le dernier gémini (Galénor t. 2) par [Verreault, Audrey]

EBOOKS

Merci aux auteurs et aux maisons d’édition qui ont veillé à nous proposer de nombreuses lectures à se mettre sous la dent en cette période de confinement.

  • Romans/nouvelles :

Couverture La femme du rétroviseur Couverture Le masque de loup

Couverture Le putain d'énorme livre du bonheur qui va tout déchirerCouverture Les soldats de la merLe Dragon d'Or: Fairy Valley, T1 par [Calista, Moon]

Couverture Je crée mes cosmétiques à base d'huiles essentiellesUn plaisir à la mode: Le Cercle des Gentlemen, T1 par [Charles, K.J.]Sous le vent: Les Tritons d'Ea, T1 par [Anthony, Shira]

Il faudrait pour grandir oublier la frontière de Sébastien JUILLARDComment parler à un alien ? de Frédéric LANDRAGIN

00000.jpgColin & Hunter: Quelques secondes, T1 par [Balavoine, Séverine]

Après la pluie par [Lockhart, Rohan]Jack O'Lantern: Cauchemars - 1 (VOY.ATOM 13-16A) par [Sophie Fischer]

Aria et la forêt de Vishap: Aria, T1 par [Aprahamian, Pathilia]En ton âme et conscience... par [NORTON, Claire]Interfeel par [ATGER, Antonin]

  • Ouvrages graphiques :

Le Grand Méchant Renard par [Renner, Benjamin]Il était une fois l'homme T01 : La Préhistoire par [Gaudin, Jean-Charles, Minte]

Et vous, certains de ces titres vous tentent-ils ?

Challenge Semaine à lire + Readathon (mars 2020) : mon bilan

Or, Coupe, Café, Panier, Livres, Livre

Je vous propose un petit bilan de la dernière Semaine à lire qui s’est tenue du vendredi 20 mars 19h au vendredi 27 mars 23h59. Je vous propose également un bilan du Readathon organisé par Two Face Lizzie pendant la journée du samedi 21 mars. Pour cette première participation, j’ai choisi le palier qui me semblait le plus accessible : lire au moins 6 heures entre samedi 7h et dimanche 7h.

Aucune description de photo disponible.

SAMEDI (journée/nuit) 

J’ai lu :

Couverture La dame de l'Orient-ExpressCouverture Meurtre au manoir des féesCouverture Isadora Moon, tome 1 : Isadora Moon va à l'école

MENU D du Readathon validé avec un peu plus de 6h de lecture.

Pour en apprendre plus sur le challenge, n’hésitez pas à regarder la vidéo de Lizzie :

MARDI À VENDREDI

Après un tel marathon de lecture, j’ai fait une pause de deux jours, puis j’ai lu une novella de 70 pages que j’ai adorée avant d’enchaîner sur une nouvelle déception, L’immortelle. Ma chronique sera bientôt publiée sur le blog.

Couverture InqEnqIncEnc – Les Inquiétantes Enquêtes d’Incoming Encounters S01-E01 : Pilote

J’ai, enfin, lu une centaine de pages d’un thriller que j’ai hâte de terminer :

Couverture Les Cicatrices

TOTAL : 1150 pages lues durant cette Semaine à lire

Et vous, avez-vous participé à ce ou ces challenges ?
Quel est votre bilan ?

 

Meurtre au manoir des fées, Delphine Biaussat

Couverture Meurtre au manoir des fées

Lors d’une nuit d’orage au manoir des fées, Charlotte d’Endora est assassinée. À trop vouloir causer du mal à tous ceux qui l’entourent, les suspects sont nombreux.
L’auteur de ce crime est-il son mari fou amoureux d’elle mais à la personnalité explosive ? Sa pire ennemie qu’elle n’avait plus vue depuis des années ? Un ex petit-ami qu’elle a autrefois manipulé ? Son ancienne souffre-douleur ? Une jeune femme qui protège ceux qu’elle aime contre vents et marées ? Une hôtesse qui tuerait ses clients jugés trop « incorrects » ? Un commissaire qui ne cache pas son mépris pour elle ? Ou alors une personne encore inconnue…
Caroline, une des résidentes du manoir, va faire une rencontre surprenante qui va chambouler aussi bien l’enquête que ses propres croyances. Le réel va se mêler à l’irréel.

Évidence Éditions (24 février 2018) – 184 pages – Broché (11,40€) – Ebook (5,99€)

AVIS

Mes envies d’un huis clos policier prenant et  bien mené n’ont malheureusement pas été satisfaites avec ce roman dont le scénario m’a paru manqué de consistance. J’ai également regretté une certaine maladresse dans la plume de l’autrice. Bien que l’on sente qu’il y ait une réelle volonté de bien faire, le phrasé manque de liant et le style m’a paru parfois assez enfantin avec une légère tendance aux dialogues creux.

Mon amour des belles plumes n’a donc pas été satisfait ni celui des personnages bien construits. Le roman est assez court, ce qui pourrait expliquer le choix de l’autrice de rester très en surface de la psychologie de ses personnages qui manquent cruellement de relief. Pire, ils se révèlent aussi exaspérants que caricaturaux : la pimbêche qui a tout ce qu’elle veut mais qui reste méchante, la fille consciente de son physique avantageux, l’ami ancien amant, la super bonne copine trop parfaite, la copine effacée, l’inspecteur sûr de lui et goguenard… Une galerie de personnages pour laquelle je n’ai développé aucun attachement et dont les mésaventures ne m’ont guère passionnée.

Dommage parce que l’autrice avait de bonnes idées, notamment en reprenant un schéma classique de roman policier qui marche toujours et en le teintant d’une pointe de fantastique. L’aspect fantastique qui aurait pu rendre le récit un peu plus palpitant n’est toutefois pas exploité outre mesure, ce qui m’a quelque peu frustrée. Il est vrai que l’apparition d’un inattendu et énigmatique personnage apporte une pointe de frisson en début de roman et un certain mystère, mais en absence d’enjeux réels autour de ce dernier, l’effet s’estompe assez vite. Je n’ai donc ressenti aucune envie de découvrir qui avait bien pu commettre le meurtre de l’un des occupants du manoir des fées d’autant que la solution semble plutôt évidente. Je n’ai pas non plus vraiment été impressionnée par les talents d’enquêteur du commissaire Renot qui ne semble d’ailleurs pas disposé à nous éblouir de son esprit de déduction…

J’ai toutefois apprécié le lieu de l’intrigue, ce manoir dont on sent l’atmosphère si particulière tout comme une révélation que je n’avais pas anticipée, mais qui s’accorde à merveille à cette bâtisse. L’alternance des points de vue est également assez bien maîtrisée.  Mais c’est la plongée dans le passé de l’un des personnages qui m’a probablement le plus marquée. On y découvre une histoire d’amour contrariée à une époque où les femmes n’avaient pas vraiment leur mot à dire quant au choix de leur futur époux…

En résumé, si la couverture et le résumé étaient prometteurs, ce roman n’a malheureusement pas tenu toutes ses promesses que ce soit en termes d’intrigue, de personnages ou de style. Les amateurs de romans policiers et ceux appréciant les récits fantastiques resteront probablement sur leur faim, mais les lecteurs souhaitant une enquête rapide à lire et facile à suivre pourraient peut-être trouver leur bonheur.

Merci à Évidence éditions pour cette lecture.