In My Mailbox #233 : romans, beau livre, BD…

in-my-mailbox1

« In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C’est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque. Les liens pour les participants francophones sont regroupés sur Accrocdeslivres. »


  • Romans : en feuilletant Le palais des mille vents, j’ai eu la sympathique surprise de découvrir la belle dédicace de Kate McAlistair et son superbe tampon ! Cela m’a donné le sourire toute la journée. Merci à l’autrice pour cette belle attention et à la maison d’édition pour le roman.

Couverture de Les Détectives 2 : l'affaire du mystérieux M. Jekyll par Daniel Kenney et Emily BoeverLe palais des mille vents par McAlistair

  • Beau livre : cela fait longtemps que je n’ai pas lu de livre des éditions de Borée alors je suis ravie d’y remédier avec ce superbe ouvrage que j’ai déjà feuilleté.

  • BD et album jeunesse : La vache bizarre est un SP des éditions Lucca que j’affectionne particulièrement. Quant aux BD, ce sont des BD découvertes totalement par hasard chez un destockeur. Si toutes me tentent, j’avoue être complètement sous le charme des illustrations de Diosphère !

Couverture Jockey

Couverture DiosphèreCouverture de La Vache bizarre par Jean-Baptiste de Panafieu et Caroline Picard

Et vous, quelles sont les nouveautés de votre PAL ?
Certains de ces titres vous tentent-ils ?

In My Mailbox #232 : hardback, BD, webtoon et Oscar Wilde…

in-my-mailbox1

« In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C’est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque. Les liens pour les participants francophones sont regroupés sur Accrocdeslivres. »


  • Romans : vu les avis, je ne voulais pas craquer sur Les saisons de la tempête, mais quand je suis tombé par hasard sur une édition hardback quasiment introuvable à un prix acceptable, j’ai craqué. Mystic Land est un achat 100% motivé par la couverture même si le résumé me tente aussi beaucoup…

Couverture MysticlandCouverture Les Saisons de la tempête, tome 1

  • BD : j’ai longtemps hésité à prendre Bâtard, mais ma médiathèque tardant à l’acquérir et ma curiosité étant de plus en plus forte, j’ai sauté le pas.

Couverture Bâtard, tome 1Ceux du Chambon : 1939-1944 par Matz

  • Beau livre : un livre dont je n’avais jamais entendu parler, mais dont le grand format m’a tout de suite tapé dans l’oeil. Étant loin d’être une spécialiste d’Oscar Wilde, j’espère apprendre des choses. 

Et vous, quelles sont les nouveautés de votre PAL ?
Certains de ces titres vous tentent-ils ?

Top Ten Tuesday #230 : 10 livres que vous avez lus ou aimeriez lire dont la couverture arbore un chat

566856438

« Le Top Ten Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire prédéfini. Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et est repris en français sur le blog Frogzine. »


Si vous me suivez régulièrement sur le blog, vous ne serez pas étonnés que le thème de la semaine m’a diablement inspirée. Il a d’ailleurs été très difficile de ne choisir que 10 livres ayant un chat sur la couverture.

La littérature japonaise contient bien souvent cette part de retenue, d’élégance et de contemplation que l’on retrouve chez les chats. Pas étonnant donc qu’on trouve de très beaux romans japonais mettant à l’honneur cet animal comme Le Chat qui venait du ciel et 20 ans avec mon chat. Dans Mes vies de chats, l’auteur évoque avec beaucoup d’émotions les différents chats de sa vie, quand le chat nous guide sur le chemin de notre bonne étoile dans Chat Totem, un livre qui m’a clairement sortie de ma zone de confort…

Si on ne peut qu’être attendrie par un chat qui joue avec talent les cupidons (Un amour de chat), on est touché par L’extraordinaire voyage du chat de Mossoul (tiré d’une histoire vraie), avant de s’esclaffer devant un Robilar devenu maître dans l’art des manigances et des complots. Si Boucle d’or est un conte connu de tous, connaissez-vous La véritable Boucle d’or et du chat Marcel ? Un chat grand oublié de ce conte… Heureusement que cet album jeunesse remet les pendules à l’heure !

Et puis, parce que facéties et chats, c’est presque un pléonasme, on se délecte de l’imagination de Benjamin Lacombe qui nous enchante par ses superbes illustrations dans Facéties de chats, que je compte d’ailleurs prochainement relire, et peut-être enfin chroniquer. Enfin, on terminera cette sélection avec une grosse bouffée d’émotions, Le chat bonheur étant un conte aussi beau que triste…

Et vous, certains de ces livres vous tentent-ils ou en avez-vous lus certains ?
Aimez-vous les livres avec un ou des chats ? (Promis, j’accepte le non comme réponse)

 

Week-end à 1000 (24 au 26 sept 2021) : mes prévisions de lecture

https://lightandsmell.files.wordpress.com/2016/11/we-acc80-1000.png?w=552&h=552

Pour rappel, le WE à 1000 est un challenge organisé par Lili du blog Lili Bouquine. L’objectif est de lire 1000 pages durant une période déterminée. N’hésitez pas à vous inscrire au groupe FB pour partager votre avancée et échanger avec les autres participants.


Pour cette nouvelle session qui commence aujourd’hui à 19h pour se terminer dimanche à 23h59, je vais tenter d’avancer dans les deux challenges auxquels je participe actuellement : le Pumpkin Autumn Challenge et le Challenge Harry Potter. Au programme : un roman jeunesse très prometteur, un recueil de nouvelles, un manga et une bande dessinée.

Couverture Amari et le Bureau des affaires surnaturelles

Amari Peters sait trois choses :
1. Son frère Quinton a disparu.
2. Personne ne semble s’en inquiéter.
3. La disparition de Quinton est liée à son travail.

Quand elle trouve dans le placard de son frère une invitation à se rendre au mystérieux Bureau des affaires surnaturelles, Amari n’hésite pas. Et voilà qu’elle est reçue par un ascenseur parlant et rencontre une dragon-garou qui devine ses émotions !
Dans l’espoir de retrouver Quinton, Amari accepte de travailler pour le Bureau, dont la mission est de réguler le monde surnaturel. Elle fait alors une découverte qui va bouleverser sa vie. Son frère était un célèbre agent chargé de traquer les magiciens, considérés comme les ennemis du Bureau. Désormais, c’est à la jeune fille de prendre la relève.


Couverture Un grain de magie

Dans ce recueil, la magie prend toutes les formes et toutes les couleurs. Vaisseaux conscients, êtres nocturnes étranges, créatures légendaires, mondes imaginaires extravagants, artefacts redoutables ou encore musique céleste, tout y passe ! Un grain de magie invite à rêver et à accompagner des personnages attachants, dont les aventures uniques font ressentir allégresse, tristesse, espoir ou quiétude.

Histoires de familles, quêtes insolites, complots politiques, tranches de vie étonnantes ou enquêtes policières, chaque nouvelle se veut l’écho de ce que nous traversons, aussi bien dans notre quotidien que dans nos questionnements intérieurs.

La magie vit en toutes choses et ne demande qu’à s’exprimer.


Couverture Alter Ego

Quand sa meilleure amie Elena lui annonce qu’elle a maintenant un petit copain, la jeune Noel a déjà beaucoup de mal à l’accepter. Alors quand June, une autre amie très proche d’Elena arrive dans l’équation, c’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase ! Mais au fur et à mesure que Noel et June apprennent à se connaître, leur rivalité se mue petit à petit en un sentiment tout nouveau…

Ce joli one-shot romantique vous est proposé par une autrice européenne, qui a su créer des héroïnes aux sensibilités proches de nos lectrices. Cette histoire d’amour entre deux étudiantes à la fac, racontée avec justesse et naturel, plaira indubitablement à tous les cœurs sensibles.


Couverture Les cousines vampires

Vampire, vous avez dit vampire?

À l’invitation de sa cousine Frédérique, Camille retourne dans le vieux manoir où elle a passé le plus bel été de son enfance. Mais plus rien, dans le sinistre paysage qu’elle découvre, ne correspond aux tendres souvenirs qu’elle chérissait… et les gens méfiants qu’elle rencontre à la taverne du village semblent craindre ce lieu qu’ils nomment « la maison du diable ». Quant à la mystérieuse Frédérique, elle n’aime décidément ni le potage à l’ail, ni la quiche à l’ail, ni la salade de gousses d’ail.

Et vous, participez-vous à cette nouvelle session du week-end à 1000 ?
Que comptez-vous lire ?

137227335_4819506954789263_245718048418984401_o

 

Tag : Arc-en-ciel livresque !

Crayons De Couleur, Coloré, Peinturer

Voici un TAG très sympathique découvert sur le blog Ladiescolocblog : le TAG Arc-en-ciel livresque. Je trouve ce titre plein de poésie. Le but est d’associer chaque couleur à un livre que l’on a apprécié de préférence. J’ai décidé de me limiter aux d’ouvrages graphiques, mais je pense refaire prochainement le TAG en ne citant, cette fois-ci, que des romans…

  • Un livre avec une couverture rouge : dans Miss Annie, nous faisons la connaissance d’une chatonne de 6 mois, prompte aux bêtises, qui rêve de liberté et d’aventure…

  • Un livre avec une couverture rose : instructive et percutante, Simone Veil est une jolie BD parfaite pour ceux qui aimeraient en apprendre plus sur Simone Veil, sa vie et ses accomplissements…

Couverture Simone Veil, la force d'une femme

  • Un livre avec une couverture jaune : adaptation graphique d’un essai qui a fait beaucoup de bruit, je ne peux que vous conseiller Nous sommes tous des féministes, trouvant l’idée de mettre à portée des enfants ce type de texte très intéressante.

Couverture Nous sommes tous des féministes, illustré

  • Un livre avec une couverture orange : j’aime beaucoup cette série aussi étrange qu’amusante, alors je ne pouvais que lire un tome intitulé Les chats !

Couverture L'encyclopédie curieuse et bizarre par Billy Brouillard, tome 2 : Les chats

  • Un livre avec une couverture violette / lavande : cette adaptation d’Orgueil et Préjugés est superbe graphiquement, mais m’avait posé problème quant à sa notation. Je n’avais pas retrouvé le mordant du roman ni la critique sociétale si chère à Jane Austen. Si cela vous intéresse, je vous avais parlé de mon dilemme de notation dans cette chronique...

Couverture Orgueil & préjugés (manga)

Couverture Shiro et les flammes d'arc-en-ciel

Couverture Enola & les animaux extraordinaires, tome 2 : La licorne qui dépassait les bornes

  • Un livre avec une couverture marron / brun : truculente à souhait, Robilar est une série truffée de références qui dépote !

Couverture  Robilar ou le Maistre chat, tome 2 : Un ogre à marier

  • Un livre avec une couverture noir : je suis complètement fan de ce recueil de poèmes illustrés de Tim Burton. Si vous le pouvez, je vous conseille de le lire en VO.

Couverture La triste fin du petit enfant huître et autres histoires

  • Un livre avec une couverture blanc : Pourquoi les filles ont mal au ventre ? est un ouvrage féministe accessible qui pointe avec acuité toutes ces brimades faites aux femmes à travers le monde, tout en ouvrant un dialogue afin de faire évoluer les choses…

Couverture Pourquoi les filles ont mal au ventre ?

Et vous, certains de ces livres vous tentent-ils ?
Si vous reprenez ce TAG, je serais ravie de lire vos réponses.

Magic, tome 1 : La fillette aux cheveux violets, Lylian et Audrey Molinatti (illustrations)

Couverture Magic, tome 1 : La fillette aux cheveux violets

Evelÿne est une fillette turbulente aux cheveux violets. Abandonnée à la naissance, elle a été élevée par des sœurs dans un couvent. Et du haut de ses 7 ans, on peut dire qu’elle leur mène la vie dure ! Chaque jour, elle fait les quatre cent coups aux côtés de Benedict, le chat adopté en même temps qu’elle. Finalement, rien de vraiment anormal pour une enfant. À un détail près : elle fait également parler les statues et voit des fantômes !
Cette particularité rend son éducation plus compliquée, d’autant qu’Evelÿne ne maitrise pas encore ses pouvoirs. Les sœurs décident alors de la confier, ainsi que Benedict, au mystérieux Neil Farfadet, un chapelier londonien qui aidera la fillette à découvrir qui elle est vraiment.

Dargaud (20 août 2021) – 49 pages – Papier (9,99€) – Ebook (6,99€)

AVIS

Le destin tient parfois a peu de chose. Ici, en l’occurrence, à des cheveux violets qui pousseront un homme a abandonné son bébé au plus grand désespoir de sa femme…

Si le début peut paraître un peu sombre, bien que l’ambiance graphique sublime avec ses tons chaleureux tende à réchauffer l’atmosphère, l’humour est bien au rendez-vous. Car le bébé des débuts est devenu une enfant de sept ans plutôt turbulente. Et ce ne sont pas les nonnes qui l’ont recueillie et élevée qui vous diront le contraire ! Rebelle et quelque peu impertinente, Evelÿne n’est clairement pas la petite fille la plus facile à éduquer, d’autant qu’en plus de ses dons magiques, des événements surnaturels se multiplient autour d’elle. Son caractère plein de fougue ferait presque regretter à Bénédict, son chat un peu spécial, de lui avoir appris quelques tours de magie, et de l’avoir éveillée au monde de la sorcellerie… Il faut dire qu’Evelÿne ne fait pas montre de la plus grande des discrétions quant à ses pouvoirs et n’hésite pas à les utiliser pour des choses aussi futiles qu’éviter un bain.

Magic - couvent

Bien que parfois un peu agaçante par sa propension à n’en faire qu’à sa tête, Evelÿne se révèle très touchante et semble finalement bien plus attachée à ses protectrices qu’elle ne le montre. Néanmoins, dépassées par la situation, les nonnes décident de la confier aux bons soins d’un maître artisan chapelier, Neil Farfadet. Avec un tel nom, on ne peut que se poser des questions sur sa réelle identité, d’autant que le personnage dégage une certaine aura de mystère… Son comportement éveille, en outre, la suspicion de Bénédict et la nôtre, à défaut de celle d’Evelÿne.

Magic - Farfadet

Nous sommes ici dans un tome introductif qui nous laisse encore dans le flou quant au devenir de notre jeune sorcière auprès de son nouveau mentor et, de manière plus générale, quant à son destin que l’on pressent hors du commun. Quelle est vraiment l’étendue des pouvoirs et des capacités dEvelÿne ? Pour ma part, j’ai hâte de le découvrir bien que l’on devine que la fillette n’est qu’au début d’un long parcours…

J’ai apprécié la relation maître/apprentie naissante, mais c’est celle entre notre jeune sorcière et Bénédict qui m’a fait fondre et attendrie. La fillette et ce chat qui parle forment un duo aussi adorable que complémentaire, dont j’ai adoré suivre les échanges non dénués d’humour et de mordant, les deux ayant la langue bien pendue ! Notre minet va faire de son mieux pour veiller sur une Evelÿne inconsciente des dangers guettant les personnes ayant les cheveux violets. Dans ce monde comme dans le nôtre, la différence fait peur, ce que notre fillette va découvrir dans les rues de Londres ! Une ville dont la splendeur l’éblouira, avant de lui révéler une facette bien plus sombre. Il faut dire que sa vie auprès des nonnes ne l’avait pas vraiment préparée à affronter la malveillance et la haine.

Ainsi, derrière la magie, l’humour, les secrets, une certaine tendresse unissant un chat et une petite fille dont la fougue promet moult péripéties, il est également ici question d’intolérance et de la peur de la différence, poussant des individus à haïr ceux qui ne leur ressemblent pas. Un aspect traité tout en subtilité rendant le message pertinent sans être écrasant, l’auteur n’oubliant pas avant tout de nous offrir une sympathique aventure qui devrait plaire aux enfants. Ceux-ci n’auront d’ailleurs aucun mal à s’identifier à une jeune héroïne prompte aux bêtises, mais sympathique, amusante et pleine d’enthousiasme.

Quant aux sublimes illustrations tout en rondeur, vibrantes de vie, de couleurs et de bonne humeur, elles contribuent indéniablement au plaisir que l’on prend à se plonger au cœur des péripéties, à parcourir les différents lieux, avant de mieux s’arrêter sur les détails et les traits des visages particulièrement expressifs.

En conclusion, avec cette BD jeunesse de toute beauté, l’auteur nous offre une sympathique aventure qui n’en est qu’à ses débuts, mais dont on ne peut qu’attendre la suite avec impatience. En alliant esthétique, mystère, magie, aventure, personnages attachants et humour, La fillette aux cheveux violets devrait ravir les enfants, mais aussi tous les adultes ouverts à la littérature jeunesse, ou qui aimeraient partager une divertissante lecture avec les plus jeunes. Et puis, argument suprême, il y a un chat trop mignon qui parle !

Je remercie les éditions Dargaud et Netgalley de m’avoir permis de lire cette BD en échange de mon avis.

 

Throwback Thursday Livresque #211 : enfance (La journée du nounours)

J’ai décidé de participer à un nouveau rendez-vous autour du livre : le Throwback Thursday Livresque. Imaginé par Bettie Rose Books, le principe est de partager chaque semaine sa lecture autour d’un thème mensuel qui sera décliné chaque semaine. Depuis peu, les liens de participation sont à déposer sur My-books.


Pour le thème de la semaine (enfance), j’ai tout de suite pensé à Anna et le Père Noël de Jacques Mazeau, un joli conte de Noël, plein de bons sentiments, qui vous plongera dans la magie de cette fête où tout semble possible. Et puis, il y a un nounours sur la couverture !

dsc_0626

Anna est une adorable petite fille, pleine de charme et de malice. Elle aime les histoires, les écouter et aussi les inventer. Elle vit heureuse avec ses parents dans un joli chalet. Jusqu’au soir de Noël où son papa quitte la maison. Maman parle de dispute, mais Anna au fond de son lit interroge son meilleur ami, l’ours Câlinou, et ils sont d’accord : papa est allé retrouver le Père Noël pour offrir des cadeaux à Anna. La petite fille décide de partir à leur rencontre avec Câlinou


J’ai également eu envie de vous parler d’une BD jeunesse que j’aime beaucoup : Astrid Bromure de Fabrice Parme. Au programme, pas mal d’humour et une jeune héroïne avec de la personnalité !

Couverture Astrid Bromure, tome 1 : Comment dézinguer la petite souris

Astrid vient de perdre une dent, et découvre à cette occasion la légende de la petite souris… les versions proposées par son entourage différent tellement qu’elle n’en croit pas un mot. Pour le prouver, elle décide de mettre en place de savants pièges pour la capturer, échoue mais… Stupéfaction : la petite souris lui a déposé un tube de dentifrice sous son oreiller. Elle existe donc ! Astrid extrêmement motivée va tout faire faire pour résoudre le mystère du dentifrice et capturer sa première amie.

 

Et vous, quel livre auriez-vous cité ?

 

Mercy, tome 3 : La mine, nos souvenirs et la mortalité, Mirka Andolfo

Alors que la communauté de Woodsburgh livre ses derniers secrets, Lady Hellaine parvient enfin à ses fins. Ce plan machiavélique qu’elle a préparé soigneusement depuis toutes ces années arrive à son dénouement et nous découvrons enfin ses véritables intentions. Mais un grain de sable vient semer le trouble dans l’esprit de la mystérieuse jeune femme : quels sont donc ces sentiments nouveaux qu’elle ressent ? Serait-elle véritablement capable d’aimer ? Il y a fort à parier que le final explosif de la trilogie Mercy saura en surprendre plus d’un…

Glénat BD (24 février 2021) – 64 pages – 14,95€

AVIS

Ayant beaucoup aimé les deux premiers tomes (La dame, le gel et le diable et Des chasseurs, des fleurs et du sang), j’avais hâte de lire ce troisième et dernier tome qui s’est révélé à la hauteur de mes attentes.

On retrouve le charme incroyable des illustrations de Mirka qui allient beauté et horreur, et qui rendent la lecture aussi forte que marquante. Pour ma part, je suis satisfaite des réponses apportées aux nombreuses questions soulevées tout au long de la série. Mais ce qui m’a frappée dans ce tome, c’est qu’à mesure que l’on progresse dans l’intrigue, l’horreur monte d’un cran, tout en laissant de plus en plus de place à l’humanité. Car monstre ou pas, esprit d’un parasite détraqué par des souvenirs qui ne sont pas les siens, mais qui imprègnent sa psyché ou non, dans cette conclusion, lady Hellaine nous révèle sa superbe dualité. Derrière son aura de dangerosité et sa monstruosité, se dessine en filigrane quelque chose d’autre, des émotions, de la tendresse, de l’amour même, et des remords que bien trop humains… Ce personnage m’a touchée et attendrie malgré ses crimes, malgré sa nature, ou peut-être à cause d’une nature qui n’est plus vraiment celle d’un monstre, mais qu’on ne peut raisonnablement pas qualifier d’humaine.

Surprenante, lady Hellaine l’est ! Tout comme l’est un retournement de situation que je n’avais pas anticipé, mais qui s’intègre à merveille à une trame où l’horreur n’est jamais très loin, et dans laquelle l’humanité déploie ses vices même à des endroits et en des personnes inattendues. Néanmoins, dans cette ambiance sombre autant sur le fond que la forme, la lumière n’est jamais absente, faisant des percées marquées et appréciées. Cette luminosité passe notamment par Rory, cette fillette à laquelle lady Hellaine s’est attachée bien malgré elle, et qui sera autant un objet de rédemption que de perte. Il se joue indéniablement quelque chose de fort et de puissant autour de cette fillette qui touche et fait vibrer la corde sensible chez le lecteur, mais pas que, sans que l’autrice ait besoin de sortir les violons.

Cette BD fait, d’une certaine et déroutante manière, écho à l’amour maternel, qu’il soit traditionnel ou entouré d’une dose de surnaturel rendant les choses plus compliquées, mais pas moins puissantes. À cet égard, lady Hellaine devrait vous surprendre et Gloria vous toucher. Cette femme forte et intelligente est prête à tout pour protéger ses enfants, et notamment un aîné pris dans le piège de l’amour, et dans les filets d’une femme dont il n’imagine pas la vraie nature ni les réels desseins. Mais le danger ne vient pas forcément de là où on pense ! Et l’inimitié peut parfois laisser place à de déroutantes ententes, apportant un vent d’espoir et une certaine sensibilité à une histoire qui peut à tout moment sombrer dans l’horreur. Je n’en dirai pas plus, si ce n’est que la fin est à l’image de la série, spectaculaire, horrifique et belle à la fois.

En conclusion, si vous souhaitez vous plonger dans une histoire fascinante mêlant habilement horreur, fantastique, suspense, mystère, manipulation, secrets, et personnages sombres et dangereux, cette série est faite pour vous. À fortiori si vous cherchez une identité graphique forte, qui réussit à mettre de la beauté dans la monstruosité, et de la monstruosité derrière la grâce d’une lady qui n’est peut-être pas aussi belle que son physique le laisse penser. Voici une série courte mais riche en promesses et en sensations fortes que je ne peux que vous recommander, d’autant que le final ne devrait pas manquer de vous surprendre, et de vous rappeler la dualité d’une œuvre qui prend le temps de dévoiler toute sa noirceur et ses (sombres) secrets.

PAL du mois #9 : septembre 2021

PAL DU MOIS

En début de chaque mois, j’établis une liste d’ouvrages que j’aimerais lire : dans le cadre de challenges littéraires et/ou de lectures communes, reçus en SP, pour diminuer ma PAL, suite à des découvertes en bibliothèque ou sur des blogs… Cette PAL me sert donc de guide de lecture sans pour autant être figée dans le marbre.


Comme toujours, cette PAL est à titre indicatif et est fortement susceptible d’évoluer au fil des jours.

  • Lecture prioritaire : c’est en voulant le lire que je me suis aperçue que je n’avais pas Steam Sailors dans ma PAL. Soit je l’ai égaré soit j’ai oublié de le commander, la conclusion étant que je n’ai pas pu le lire en août. Je pense donc le lire dès que je l’aurai reçu, puisque les votes pour le vainqueur du PLIB est ouvert et que la date butoir approche.

  • Lectures que je suis certaine de faire (SP) : ce mois de septembre va être indéniablement tourné vers les éditions de l’Archipel et ses très bonnes parutions. Et c’est Les Indécis qui va ouvrir le bal, un roman que je compte lire en lecture commune avec Valmyvoyou lit.

Couverture Les indécis

La baronne des glaces : La fin d'un monde par VosselerMerlin et son chatCouverture Black Blade, tome 1 :  Froid brûlant

  • Livres de ma PAL personnelle que j’aimerais lire : je vais piocher en priorité dans ma très longue PAL que je vous ai présentée dans mon article sur le Pumpkin Autumn Challenge.
  • PAL ouvrages graphiques : voir mon article pour Le mois de la BD où je vous présente quelques BD et mangas que j’aimerais lire.

  • Livre audio : je compte continuer l’écoute de The shadows between us que j’aime bien mais sans être vraiment passionnée par l’histoire. La faute au manque total d’attachement envers les personnages et à la voix de la narratrice que j’ai de plus en plus de mal à supporter.

The Shadows Between Us

Avez-vous déjà lu certains de ces romans ou certains vous tentent-ils ?
Que comptez-vous lire en septembre ?

In My Mailbox #226 : rentrée littéraire, Pumpkin Autumn Challenge et les désillusions de l’occasion

in-my-mailbox1

« In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C’est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque. Les liens pour les participants francophones sont regroupés sur Accrocdeslivres. »


  • Deux belles réceptions aux éditions de l’Archipel, dont L’ombre du crépuscule que j’attendais avec impatience !

Cultiver le bonheur pour les Nuls en BD par SuranyCouverture Hey ! SenseiCouverture Tu es à croquer

  • Autres achats : dans ma commande, il y avait les quatre premiers tomes d’un manga, mais vu l’état déplorable dans lequel je les ai reçus, j’espère bien pouvoir les renvoyer : pages qui se décollent, moisissures, café, pages scotchées… Les livres ci-dessous sont arrivés dans un meilleur état, bien que pas dans un état aussi bon que celui annoncé dans l’annonce. D’ailleurs, petit conseil aux vendeurs, vouloir tout faire entrer dans le contenant le plus petit possible, écologiquement, c’est plutôt bien, mais veillez juste à ne pas finir par tordre tous les livres en les entassant… Heureusement, le Petit Robert est toujours disponible pour donner un coup de page. 

Couverture Number, tome 1Couverture Number, tome 2

Couverture Lucika Lucika, tome 01Escape ! Au secours de la licorne

Et vous, quelles sont les nouveautés de votre PAL ?
Certains de ces titres vous tentent-ils ?