Valeria, tome 4 : Passionnément Valeria, Elisabet Benavent

Couverture Valeria, tome 4 : Passionnément Valeria

Je remercie les éditions de l’Archipel pour m’avoir permis de découvrir Passionnément Valeria d’Elisabet Benavent.

Pour rappel, il s’agit d’un tome 4, je vous invite donc à lire les tomes précédents avant de poursuivre votre lecture de cet article.

PRÉSENTATION ÉDITEUR

Si Valeria est amoureuse de Bruno, pourquoi n’arrive-t-elle pas à oublier Victor ?
Carmen aurait-elle pris du poids pendant son voyage de noces ?
Lola s’interroge : est-elle vraiment faite pour la vie de couple ?
Nerea, elle, décide de se reprendre en main.
Toujours aussi passionnée, Valeria…
Comme toi !
Inséparables, Valeria, Carmen, Lola et Nerea ne se cachent rien. Ce qui aidera Valeria à pimenter son dernier roman, auquel elle s’apprête à apporter la touche finale.

Archipel (27 novembre 2019) – Broché (17€ ) – Ebook (11,99€)

AVIS

J’étais impatiente de lire ce quatrième et dernier tome tout en redoutant de quitter Valeria et ses amies. Mais toutes les bonnes choses ayant une fin, je me suis lancée dans la lecture du roman avec un certain enthousiasme…

Comme pour les trois tomes précédents, le roman se lit à vitesse grand V, la narration étant portée par une écriture simple, fluide et efficace qui vous fait rapidement oublier que vous n’êtes pas devant la télé ou n’assistez pas à un repas entre amis, mais que vous êtes bien en train de lire un roman. Une proximité autrice/lecteurs qui donne une saveur toute particulière à la saga et qui me pousse à la classer du côté des séries addictives comme L’accro du shopping. On prend le livre, on feuillette quelques pages et avant de s’en rendre compte, on en est déjà à la moitié du roman et l’on est en train de pester contre Valeria et ses choix toujours très discutables sur le plan moral.

Oui, parce que Valeria a tendance à ne pas vraiment apprendre de ses erreurs ni même à suivre les conseils avisés de ses meilleures amies qui tentent de faire de leur mieux pour la mettre face à ses contradictions et à cette vérité qu’elle semble bien décidée à ignorer : elle est accro à Victor et Bruno n’est qu’une manière de fuir ses sentiments. Pas très élégant comme comportement à moins que l’idée soit de se faire souffrir, et au passage, de blesser deux hommes qui n’attendent de Valeria qu’une chose, qu’elle prenne une décision, la bonne si possible, et qu’elle s’y tienne ! Vous aurez donc compris que notre héroïne m’a de nouveau fortement agacée par ses indécisions, mais surtout par son comportement puéril. On comprend qu’elle a peur de souffrir vu son passif avec Victor, mais la seule personne qui fait du mal à Valeria, c’est Valeria…

Quant à Victor, si je ne l’ai jamais considéré comme le prince charmant, force est de constater qu’il a parcouru du chemin depuis le premier tome, et qu’il nous apparaît ici comme un homme sûr de ses sentiments. Il fait de son mieux pour (re)conquérir le corps et le cœur de la femme dont il est éperdument amoureux. Il se dégage ainsi du personnage une certaine sensibilité, ce qui m’a bien plus attirée que son supposé physique d’Apollon. J’ai également apprécié d’en apprendre un peu plus sur son passé et notamment sur l’histoire très émouvante de ses grands-parents.

Aux côtés de Valeria, nous suivons toujours ses meilleures amies dont la vie est également bien mouvementée… Lola est, de nouveau pour moi, l’amie qui tire son épingle du jeu. Bien que vulgaire et trash, ce qu’en général je n’apprécie pas chez une personne, elle a un cœur énorme et n’hésite pas à dire ce qu’elle pense même quand cela ne fait pas plaisir à entendre. Je ne sais pas pour vous, mais c’est exactement que ce j’attends d’une amie ! En plus de jouer les entremetteuses entre Victor et Valeria, cette dernière doit également faire face à la tentation, la monogamie pouvant se révéler difficile pour une croqueuse d’hommes comme elle surtout quand son nouveau patron est un bel étalon au sang chaud…

Nerea découvre les affres de la passion, du sexe et de la difficulté de suivre ses envies et sentiments et non pas un plan mûrement et froidement réfléchi… Cela l’entraînera vers des terrains inconnus et la poussera à s’affranchir de ses dernières barrières. C’est un vrai plaisir de la voir faire ce qui lui plaît au niveau personnel et professionnel et non pas ce que son éducation lui impose… J’ai néanmoins eu l’impression que, durant toute la série, ce personnage a été sous-exploité, ce qui m’a quelque peu frustrée. 

Quant à Carmen et Barto, ils sont toujours aussi touchants et continuent à se soutenir quoiqu’il arrive. Le couple, étourdi de bonheur avec l’arrivée de leur fils, va vivre un événement inattendu qui m’a d’autant plus intéressée qu’une amie a vécu exactement la même chose… J’ai d’ailleurs trouvé que l’autrice évoquait le sujet avec pertinence et beaucoup de sensibilité. On sent également à la perfection les doutes et les émotions contradictoires de Carmen qui doit s’adapter à son nouveau rôle et statut de mère. Si elle adore son fils, la difficulté pour une femme de mener de front vie personnelle et vie professionnelle sans se perdre en chemin la frappe de plein fouet ! Une situation qui devrait parler à de nombreuses mères…

En conclusion, j’ai de nouveau pris plaisir à suivre la vie de ces quatre amies dont on n’approuve pas toujours les choix, mais dont on se sent inexorablement proche. Ce tome final m’a apporté ce que j’attendais de la série et offre une jolie réflexion sur le passage à l’âge adulte, cette délicate transition durant laquelle on sacrifie une certaine insouciance sur l’autel des responsabilités et de la maturité. Cela ne signifie pas que l’on doive se renier, mais qu’il faut parfois prendre des décisions difficiles pour assurer son avenir et se construire une vie avec ses hauts et ses bas, mais une vie qui nous correspond et dont on saura tirer le meilleur. Et en cela, l’épilogue est parfait, réaliste, mais résolument positif !

 Retrouvez le roman chez votre libraire ou sur le site Place des libraires.

2 réflexions sur “Valeria, tome 4 : Passionnément Valeria, Elisabet Benavent

    • Je serais curieuse de lire ton avis si tu te laisses tenter un jour 🙂
      C’est vrai que c’est assez rare que les tomes d’une série soient de qualité égale d’autant que l’autrice a su se renouveler en abordant à chaque fois, en plus de l’histoire passionnelle entre Valeria et Victor, des sujets qui parleront à beaucoup de femmes… Quant à la fin, je l’ai trouvée parfaite surtout l’épilogue 🙂

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.