Beignets de tomates vertes, Fannie Flagg

index

 

Beignets de tomates vertes de Fannie Flagg est un roman que j’ai lu dans le cadre de mon Big challenge Livraddict 2016. J’avais acheté le livre depuis un moment mais c’est grâce à la lecture commune programmée avec Johanna du blog Popcorn and Gibberish que je me suis enfin décidée à le lire. Comme vous le verrez dans la suite de cet article, ce roman fut une belle découverte autant pour elle que pour moi. Je vous invite d’ailleurs à lire sa chronique pour vous en convaincre.

PRÉSENTATION ÉDITEUR

Au sud de l’Amérique profonde, en Alabama, un café au bord d’une voie ferrée… Ninny, quatre-vingt-six ans, se souvient et raconte à Evelyn les histoires incroyables de Whistle Stop. Et Evelyn qui vit très mal l’approche de la cinquantaine et sa condition de femme rangée, découvre un autre monde. Grâce à l’adorable vieille dame, elle peut enfin se révéler, s’affirmer… Une chronique nostalgique et tendre, généreuse et colorée, pleine de saveur et d’humour. Un baume au coeur, chaud et sucré.

  • Poche: 474 pages
  • Editeur : J’ai lu
  • Prix : 7,80€

AVIS

La narration est au début assez déstabilisante : l’auteure fait de réguliers bonds entre le présent et le passé tout en insérant dans le livre des articles de la gazette, en grande partie, de Whistle Stop (Alabama). Ce schéma demande un petit temps d’adaptation et nécessite de bien prendre le temps de lire les intitulés des chapitres pour situer correctement l’histoire. Néanmoins force est de constater que cette alternance entre le présent et le passé fait partie du charme de ce livre, on prend plaisir à écouter les histoires racontées par Ninny dans le présent avant de « vivre » aux côtés des personnages qu’elle évoque, leur vie et leurs aventures.

J’ai également bien apprécié les articles de la gazette de Weems non pas pour leurs contenus, qui n’avaient rien de transcendants ni de particulièrement intriguants, mais parce qu’en permettant aux lecteurs de partager des tranches de vie des personnages, ils participent à l’attachement que l’on ressent pour eux. Car oui, on s’attache assez rapidement à ces différents personnages dont la vie est touchante, avec ses lots de tracas et de joies.

Contrairement à des romans comme La Fille du train que j’ai dévoré, j’ai pris le temps de « déguster » Beignets de tomates vertes, le titre à cet égard me semble d’ailleurs bien choisi. Je n’ai pas enchaîné les pages à une vitesse folle mais j’ai lu posément et attentivement chaque ligne afin de mieux m’imprégner de l’atmosphère de l’Amérique profonde des années 30. Ainsi, chaque jour, j’ai retrouvé avec plaisir Ninny, Evelyn, la famille Threadgoode et leurs nombreux amis…

Dans le livre, les différents personnages vivent des situations parfois difficiles mais ce que l’on retient, c’est l’entraide, l’optimisme, la joie, les rires et le bonheur que cette petite communauté de Whistle Stop partage. Rassurez-vous, le roman n’a rien d’un roman à l’eau de rose, l’auteure évoque les réalités plus sombres de cette époque (pour certaines, hélas encore d’actualité) comme le racisme et la ségrégation.

« _Idgie, tu sais très bien que tu ne devrais pas vendre de nourriture à ces nègres. Et il y a des gars en ville à qui ça ne plaît pas du tout. Personne n’a envie de manger là où vont les nègres, ce n’est pas bien et tu ne devrais pas le faire. « 

Fannie Flagg les condamne et les critique à travers un humour que j’ai fortement apprécié et qui sera présent presque tout au long du roman. Il m’est arrivé à de nombreuses reprises de sourire voire de rire. Cependant, ce roman reste assez pudique sur la dureté de la vie et la violence que les individus de couleur ont pu subir, la réalité de l’époque semblant quelque peu édulcorée…

A la fin du roman, vous trouverez quelques recettes notamment celle de ces fameux beignets de tomates vertes auxquels l’auteure fait allusions à plusieurs reprises. Je n’en ai testé aucune mais j’ai apprécié ce petit clin d’œil en fin de livre.

ADAPTATION CINÉMATOGRAPHIQUE

Pour prolonger le plaisir de la lecture ou pour vous donner envie de le lire, vous pouvez visionner le film qui est sorti en 1991. Je ne l’ai pas encore regardé mais je ne devrais plus tarder…

MA NOTE : 4/5

En résumé, je suis contente d’avoir découvert Beignets de tomates vertes dans le cadre de mon Big challenge Livraddict et de l’avoir enfin lu grâce à ma lecture commune avec Johanna. Ce roman est à conseiller aux personnes qui souhaitent découvrir une belle histoire emplit d’amitiés (avec un S car ce livre est un peu une ode à l’amitié), de joies, d’optimisme mais également aux amoureux de l’Amérique profonde dont l’auteure a su dresser un portrait prenant même si édulcoré.

Et vous, vous avez aimé ce livre ou vous avez envie de le découvrir?

Enregistrer

Publicités

16 réflexions sur “Beignets de tomates vertes, Fannie Flagg

  1. Pingback: Lecture Commune – Beignets de tomates vertes de Fannie Flagg – ● Welcome to Popcorn & Gibberish ●

  2. Pingback: Livres chroniqués sur le blog | Light & Smell

  3. Pingback: Bilan lecture avril 2016 | Light & Smell

  4. Pingback: TAG Liebster Award | Light & Smell

  5. Pingback: Big Challenge Livraddict 2016 : 10 livres à lire | Light & Smell

  6. Pingback: Throwback Thursday Livresque #14 : LGBT + ou minorités | Light & Smell

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s