Le Paris des Merveilles Tome 1 : Les Enchantements d’Ambremer

9782352948483_3

En vieillissant, et étrangement, je suis de plus en plus sensible aux couvertures des livres alors qu’il n’y a encore pas si longtemps, je n’y prêtais guère attention… C’est ainsi que j’ai complètement craqué sur la couverture du livre « Les Enchantement d’Ambremer », premier tome de la trilogie Le Paris des Merveilles de Pierre Pevel, sublimement réédité par les Éditions Bragelonne.

J’ai lu ce livre dans le cadre de mon challenge Objectif du mois. Pour le mois de juin, il fallait lire une série contenant plus de deux titres.

PRÉSENTATION ÉDITEUR

Paris, au début du XXe  siècle.
Les messieurs ont de fières moustaches, des chapeaux melons ; les dames portent des corsets, des jupons, des bottines à boutons. Déjà, de rutilants tacots pétardent parmi les fiacres le long des Grands Boulevards aux immeubles haussmanniens. Mais ce n’est pas le Paris de la Belle Époque tel que nous l’entendons : la tour Eiffel est en bois blanc, les sirènes ont investi la Seine, les farfadets, le bois de Vincennes, des chats-ailés discutent philosophie et une ligne de métro permet de rejoindre le pays des fées.
Occupé à enquêter sur un trafic d’objets enchantés, Louis Denizart Hippolyte Griffont, mage du Cercle Cyan, se retrouve mêlé à une série de meurtres. Confronté à des gargouilles immortelles et à un puissant sorcier, Griffont n’a d’autre choix que de s’associer à Isabel de Saint-Gil, une fée renégate que le mage ne connaît que trop bien…
Bienvenue dans le Paris des Merveilles.
  • Broché: 384 pages
  • Editeur : Bragelonne (20 mai 2015)
  • Collection : Steampunk
  • Prix : 17,90€
  • Illustrateur : Xavier COLLETTE

AVIS

Un Paris alternatif magnifiquement décrit et peuplé de créatures…

Afin que le lecteur soit d’emblée plonger dans l’aventure, Pierre Pevel prend le temps d’expliquer en quelques pages son Paris, celui que nous découvrirons tout au long de l’histoire. L’auteur nous invite à découvrir ce Paris alternatif dont le merveilleux et la richesse sont mis en valeur par son élégante plume. Ses magnifiques descriptions permettent d’ailleurs sans peine de s’y plonger avec délectation.

En plus du décor, nous découvrons les différentes créatures qui habitent ce Paris allant de la fée aux gargouilles. A cet égard, j’ai adoré les chat-ailés qui absorbent la matière des objets sur lesquels ils s’endorment. Il leur est ainsi possible de s’approprier le contenu d’un livre seulement en s’y allongeant dessus. Le rêve, non ?

Je rassure les allergiques aux longues descriptions, le livre est entrecoupé de dialogues ce qui insuffle un certain dynamisme et en rend la lecture accessible à tous. Ces dialogues sont, en outre, l’occasion d’échanges, parfois savoureux, entre les protagonistes notamment entre le mage Griffont et Isabel de Saint-Gil. Je vous laisserai néanmoins découvrir, au fil de votre lecture, les liens profonds qui les unissent.

« – Vous n’avez pas beaucoup changé, dit-elle pour l’épargner. Physiquement, je veux dire…
Flatté, il voulut jouer les modestes.
– Oh, j’ai pris un peu de ventre, tout de même…
– Non, non. Vous l’aviez déjà.
Et vlan, songea Griffont. Voilà pour ma pomme. »

Une intrigue intéressante mais pas captivante

Je pense que ce roman m’aurait énormément plu quand j’étais enfant ou du, moins, plus jeune. Je lisais à cette époque énormément de contes et de livres avec des fées et sorcières, ces dernières m’ayant longtemps fascinée. Les descriptions enchanteresses de Paris et de l’Ambremer, les créatures diverses et fantastiques, les interactions entre les personnages, l’intrigue principale … Tous les éléments auraient été réunis pour rendre ma lecture passionnante si ce n’est inoubliable.

Cependant, sans m’en rendre compte, j’ai au final beaucoup évolué. Comme mon attrait récent pour les thrillers le montre, j’attends maintenant beaucoup plus de l’intrigue principale. J’ai besoin d’actions certes, mais surtout de suspens ou du moins, d’une manière de narrer le récit qui me donne envie de tourner encore et encore les pages d’un livre. Or si j’ai beaucoup apprécié ma lecture, elle ne m’a jamais été « vitale » au point de me pousser à dévorer les pages jusqu’à tard dans la nuit. L’intrigue était intéressante, mais pas captivante. Mais j’avoue que c’est là, pour moi, le seul défaut de ce livre.

L’AUTEUR (photo et propos recueillis sur le site de l’éditeur)

Pierre Pevel, né en 1968, est l’un des fleurons de la Fantasy française. Il a obtenu le Grand Prix de l’Imaginaire en 2002 et le prix Imaginales 2005. Avec une verve romanesque digne des grandes heures du feuilleton populaire, il signe là tout à la fois un hommage aux romans de cape et d’épée, un récit historique admirablement documenté et une Fantasy épique à grand spectacle. La trilogie des Lames du Cardinal est un éclatant succès déjà traduit en sept langues y compris, événement sans précédent, en Grande- Bretagne et aux États-Unis ! Le premier volume a par ailleurs remporté le David Gemmell Morningstar Award du meilleur premier roman, en 2010.

1304-pevel_3

MA NOTE : 3,75/5

En résumé, Les Enchantements d’Ambremer, premier tome de la trilogie Le Paris des Merveilles de Pierre Pevel, pose le décor et permet de découvrir les protagonistes principaux qui sont, chacun à leur manière, plutôt attachants. C’est un livre que je ne peux que conseiller aux personnes qui ont envie d’une lecture divertissante mêlant efficacement fantasy et enquête. Pour ma part, j’ai été autant séduite par l’histoire que par la très belle plume de l’auteur et ses traits d’humour.

Publicités

7 réflexions sur “Le Paris des Merveilles Tome 1 : Les Enchantements d’Ambremer

  1. Pingback: Le Paris des Merveilles, tome 2 : l’Elixir d’oubli | Light & Smell

  2. Pingback: Le Paris des Merveilles tome 2 : le royaume immobile | Light & Smell

  3. Pingback: Top Ten Tuesday #44 : 10 livres de ma PAL achetés d’abord pour leur couverture | Light & Smell

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s