Blanche-neige doit mourir, Nele Neuhaus

index

En regardant mes habitudes de lecture sur Livraddict, je me suis aperçue que je lisais souvent des auteurs provenant des mêmes pays : France, Japon et États-Unis. J’ai donc entrepris de partir à la rencontre d’auteurs provenant d’autres pays avec pour commencer, l’Allemagne.

C’est ainsi que j’ai choisi de lire Blanche-Neige doit mourir de Nele Neuhaus, publié aux Éditions Actes Sud. J’ai également lu ce livre dans le cadre du Challenge Vide ta Pal en été.

PRÉSENTATION ÉDITEUR

Une femme est tombée d’un pont sur une voiture. Selon un témoin, elle aurait été poussée. L’enquête conduit Pia Kirchhoff et Oliver von Bodenstein à Altenhain où la victime, Rita Cramer, a vécu avant son divorce d’avec un certain Hartmut Sartorius. Onze ans plus tôt, deux jeunes filles du village avaient disparu sans laisser de trace. Sur la foi de maigres indices, un garçon de vingt ans, Tobias Sartorius, avait été arrêté et condamné à dix ans de prison.
Or, depuis quelques jours, Tobias est revenu chez son père à Altenhain… Dans le village, Pia et Bodenstein se heurtent à un mur de silence. Mais bientôt une autre jeune fille disparaît et les habitants accusent Tobias Sartorius, même si ce dernier a toujours clamé son innocence. Les preuves manquent, la police piétine et certains villageois semblent bien décidés à prendre les choses en main.

  • Broché: 400 pages
  • Editeur : Actes Sud Editions (6 octobre 2012)
  • Prix : 23,50€
  • Autres formats : ebook, poche

 

AVIS

Lu en trois soirées, on peut sans peine dire que j’ai beaucoup aimé suivre notre duo d’enquêteurs : Oliver von Bodenstein et Pia Kirchhoff.

En apparence anodin, Altenhain est un village dont les habitants vont réserver de grosses surprises aux lecteurs. Je ne préfère pas vous en dire plus pour ne pas dévoiler l’intrigue mais vous verrez que les apparences sont trompeuses et que les gens ne sont pas forcément ce qu’ils paraissent être.

J’ai adoré le talent de Nele Neuhaus pour créer une intrigue complexe où tout semble être lié sans que l’on sache comment ni pourquoi. Chaque nouvel élément que nos policiers découvrent, loin d’éclaircir l’affaire, la rend encore plus opaque. Aux côtés de Pia et d’Olivier, on essaie de séparer le vrai du faux alors que l’auteure prend un malin plaisir à brouiller les pistes.

Les rouages permettant de relier le meurtre de deux jeunes filles il y a une dizaine d’années à la disparition d’Amélie se mettent, petit à petit, en place avec son lot de révélations. On saisit alors dans toute son ampleur l’injustice dont a été victime Tobias, coupable idéal, accusé à tort du double meurtre. On comprend également l’urgence de retrouver Amélie avant qu’il ne soit trop tard et que le village soit de nouveau la scène d’un drame.

En plus de l’enquête, on découvre certains éléments de la vie privée de notre duo et notamment d’Olivier avec ses problèmes de couple. Je me suis interrogée sur la pertinence ou l’intérêt de certains détails mais force est de constater qu’on finit par s’attacher à ces deux policiers. Loin de l’image de super justiciers, on les voit essayer de faire leur travail au mieux malgré leurs difficultés personnelles et leurs faiblesses.

Le seul point négatif à mon sens est l’omniprésence de l’adultère. Je ne suis pas puritaine et cela fait évidemment partie de la vie mais dans une telle mesure, ça finit par donner un côté Melrose Place assez agaçant.

NOTE : 4/5

AUTEURE (informations BABELIO)

Nele Neuhaus, née en 1967 à Münster en Westphalie, vit depuis son enfance à Taunus, près de Francfort.
Après ses études universitaires, elle travaille dans une agence de publicité et après son mariage dans la charcuterie de son mari. Obsédée par l’écriture dès son enfance, elle publit ses trois premiers romans policiers à compte d’auteur, puis se met à écrire des romans policiers qui rencontrent un succès immédiat. Flétrissure est le premier traduit en français.
Son polar « Blanche-Neige doit mourir » s’est vendu à 1 million d’exemplaires Outre-Rhin (Actes Sud noir)

AVT_Nele-Neuhaus_4723.jpeg

En résumé,  Blanche-Neige doit mourir est un roman que j’ai beaucoup aimé et dont je n’ai pas vu défiler les pages. L’auteure a su créer un climat anxiogène dans ce village où certains sont prêts à tout pour protéger leurs secrets. Si vous aimez les histoires faites de faux-semblants et de suspense, ce polar est fait pour vous.

Pour ma part, je lirai sans aucun doute la première enquête de notre duo (Flétrissure) et toutes les prochaines.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publicités

10 réflexions sur “Blanche-neige doit mourir, Nele Neuhaus

  1. Cela me semble pas mal. Comme toi l’adultère m’énerve. En fait je n’aime pas quand on la présente comme un truc banal, genre tout le monde est adultère, c’est normal… Peut-être qu’avec le temps je vais finir par me rendre compte qu’en fait c’est le cas… Mais laissez-moi encore rêver un peu.^^

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s