Le Lys de feu : La Houle éclatante, Jacquelyn Benson

Couverture La Houle éclatante

Je remercie Steven du blog Maven Litterae et Florence du blog Lotica Dream Blog pour cette lecture commune. Je n’ai pas avancé aussi rapidement que je l’aurais souhaité mais j’ai pris grand plaisir à échanger avec eux, d’autant que si au début, mon opinion était plutôt positive, j’ai fini par partager certaines de leurs réserves…

La suite des aventures d’un groupe de héros extraordinaires.

Cinq mois ont passé.

Alors que l’ombre de la guerre se profile sur Londres, Lily tente tant bien que mal de dompter son pouvoir hors du commun.

Cependant, une nouvelle vision ne tarde pas à poindre, et il lui faudra tout risquer pour déjouer l’avenir et ainsi sauver ses amis charismatiques – et lord Strangford, dont la capacité à lire dans les recoins les plus sombres de son âme menace l’équilibre de leur relation.

Des bas-fonds de Limehouse aux salles de bal de St John’s Wood, Lily se lance dans une course contre la montre pour lever le voile sur un complot qui pourrait bien mettre l’empire britannique à genou.

Rivka (22 juillet 2022) – 453 pages – 18€ (relié)
Traduction : Bérengère Amadie et Liliane-Fleur C.  

AVIS

J’avais adoré le premier tome, La Prophétesse, mais cette suite m’a moins emballée. D’une part, parce que je n’étais clairement pas dans le bon état d’esprit pour ce genre de lecture et d’autre part, parce que l’autrice s’est éloignée de ce qu’elle avait proposé précédemment.

Si j’apprécie de lire des ouvrages évoquant la Seconde Guerre Mondiale, ce n’est pas ce que j’attendais avec ce roman, d’autant que le sujet est finalement présent, sans être vraiment exploité. De la même manière, je suis restée sur ma faim quant à la dimension fantastique. J’aurais aimé que l’autrice explore plus en profondeur le pouvoir de Lily et des autres charismatiques, même si je reconnais avoir apprécié la manière dont Lily s’approprie de plus en plus son don de prémonition qu’elle a longtemps considéré comme une malédiction. J’ai, en outre, été de nouveau fascinée par le pouvoir de Sam qui peut parler aux animaux ce qui n’est parfois pas une sinécure, certains pouvant se révéler plus retors que d’autres.

L’amitié entre Lily et Sam nous offre de nouveau des moments émouvants, d’autant qu’on en apprend plus sur le passé de Sam. Un passé qui va le rattraper d’une manière que je n’avais pas anticipée, nous offrant un retournement de situation bienvenu mais tellement vite expédié qu’il en devient un brin caricatural. Chose qui a contribué à mon sentiment d’une mauvaise gestion du rythme de la part de l’autrice, certains passages traînant en longueur, quand d’autres, qui auraient mérité d’être approfondis, sont bien vite expédiés. Il m’aura ainsi fallu attendre un certain nombre de chapitres avant que mon sentiment d’ennui laisse place à un intérêt plus vif pour l’intrigue, sans toutefois que je ne retrouve le côté addictif du premier tome.

Malgré ces bémols, force est de reconnaître que la qualité d’écriture est bien là, Jacquelyn Benson possédant un réel sens de l’immersion, et un don certain pour choisir les bons mots. Que ce soit pour nous faire saisir l’impact de certains maux, la tension inhérente aux événements, ou simplement nous laisser entrevoir le brouillard dans lequel sont plongés nos personnages. Entre les conflits intérieurs menaçant l’unité du Royaume-Uni, la menace de plus en plus palpable d’une guerre mondiale, la possibilité d’une trahison, et une vision que Lily ne peut ignorer, les lecteurs sont pris dans un entrelacs d’événements qui fait monter la pression et les enjeux.

D’ailleurs, si je me suis parfois ennuyée, je ne peux nier qu’il se passe pas mal de choses dans ce tome qui s’est éloigné de ce que j’attendais, mais qui n’en reste pas moins finement écrit. Au fil de ma lecture, j’ai vécu des moments d’angoisse pour Lily et ses amis, ceux-ci se trouvant parfois dans des situations dramatiques. Mais j’ai aussi pris plaisir à les voir interagir, même si un personnage que j’avais beaucoup apprécié dans le premier tome m’a fortement agacée et déçue dans cette suite, n’approuvant pas ses méthodes radicales. À cet égard, j’ai apprécié que Lily et Sam conservent un certain esprit critique quand d’autres ne possèdent pas cette présence d’esprit, oubliant qu’un guide n’est pas un messie…

J’avais beaucoup aimé l’ébauche de romance dans le premier tome alors j’ai un peu regretté que cet aspect ne soit pas plus développé ici, mais vu le contexte, le contraire aurait été étrange. J’ai toutefois apprécié les quelques passages entre Lily et lord Strangford qui semblent, petit à petit, trouver un certain équilibre, malgré leur pouvoir respectif qui ne facilite par leur rapprochement qu’il soit psychique ou physique. De fil en aiguille, Lily fait sauter une à une les barrières qui enserrent son esprit et un coeur qui a longtemps évolué en marge de la société afin de se protéger. Je n’ai pas ressenti le même attachement pour la jeune femme que dans le premier tome, mais j’ai été touchée par son évolution et la manière dont elle fait face aux décisions difficiles que son don l’oblige à prendre. Des décisions qu’elle a encore tendance à prendre seule quand d’autres sont prêts à partager son fardeau…

À la fin de La Houle éclatante, je ne pensais pas lire le tome suivant quand il sortirait, mais rédiger cet avis m’a permis de réaliser que malgré les défauts de ce tome, j’ai quand même envie de connaître la conclusion de la série, et ce qu’il adviendra d’un groupe pour lequel j’ai développé un plus grand attachement que je ne le pensais.

En conclusion, je n’ai pas autant apprécié ce tome que le premier, ayant eu le sentiment que l’intrigue peinait à démarrer et que certains passages traînaient en longueur, rendant la lecture parfois ennuyante. Mais force est de constater que Jacquelyn Benson compense une gestion du rythme hasardeuse par une plume immersive et entraînante, et un don pour faire monter la tension et la pression jusqu’à ce que l’angoisse se fasse insurmontable. Entre l’éventualité d’un conflit mondial dévastateur et des dissensions intérieures, Londres est soumise à des dangers que notre héroïne et ses amis sont bien décidés à tenir éloignés, quitte à en payer le prix fort…

Découvrez l’avis de Steven et de Florence

23 réflexions sur “Le Lys de feu : La Houle éclatante, Jacquelyn Benson

  1. Moi qui pensais découvrir une chronique élogieuse, ce n’est pas le cas malgré les atouts que tu relèves. Finalement, nous sombre tous les trois d’accords pour noter que ce volet ne relève pas les promesses engendrées par son prédécesseur.

    Aimé par 1 personne

    • Je pensais aussi avoir un avis bien plus positif mais l’ennui a pointé le bout de son nez 🙂 Oui, on en tire la même conclusion. Je ne pensais pas lire la suite mais finalement, je tenterai par curiosité. Mais je n’insisterai pas si je vois que l’autrice ne renoue pas avec les débuts…

      Aimé par 1 personne

  2. Pingback: C’est le 1er, je balance tout ! septembre 2022 | Light & Smell

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.