#PLIB2022 : mon classement des 5 finalistes

Logo Plib 2022

J’ai de nouveau pris plaisir à participer au Prix Littéraire de l’Imaginaire de Booksphere édition 2022 (#PLIB2022), un prix que j’affectionne particulièrement et qui me permet, chaque année, de faire de belles découvertes. À cet égard, à l’exception d’une grosse déception qui s’est traduite par un abandon, les finalistes de cette édition m’ont enchantée et fait passer d’excellents moments de lecture. J’ai même eu peur d’avoir du mal à faire mon classement ! Heureusement, un ordre s’est très vite imposé à moi, m’évitant de très houleux débats intérieurs.

Voici donc les 5 finalistes du PLIB 2022 classés selon mon ordre de préférence. Je croise d’ailleurs les doigts pour que mon chouchou décroche le prix même si quel que soit le vainqueur, je suis certaine qu’il saura trouver son public.


Couverture Une couronne d'os et d'épines

Mon avis en bref : Plus que le manque d’attachement aux personnages et l’agacement ressenti devant certaines scènes (viol banalisé…), ce qui m’a fait abandonner Une couronne d’os et d’épines, c’est l’ennui ayant eu l’impression que l’intrigue traînait en longueur. J’ai tourné chaque page avec l’espoir qu’il se passe quelque chose qui pourrait m’intéresser et me donner envie d’avancer dans l’histoire, mais cela n’est jamais vraiment arrivé. Dommage parce que j’aimais cette idée d’ordre féminin mystérieux dont on découvre progressivement le fonctionnement et les mystères, un ordre puissant suscitant certaines peurs, mais ne demeurant pas moins essentiel à l’équilibre du royaume.

  • 4ème place : Fleurs d’Oko de Laëtitia Danae : j’ai beaucoup apprécié cette plongée dans le folklore africain mais il m’a manqué une certaine profondeur…

Couverture Fleurs d'Oko, tome 1

Mon avis en bref : Fleurs d’Oko m’a offert un très bon moment de lecture au coeur d’un environnement sous tension où la compétition fait rage et la magie déploie ses infinies possibilités. Une compétition durant laquelle notre héroïne va découvrir l’amitié et développer ses talents, mais aussi devoir faire face aux coups bas et aux affres des mensonges et du doute, la raison n’étant pas toujours en accord avec le coeur et les sentiments. Entre magie ou plutôt magies, intrigues de cour, quête de liberté, amitié, et récit initiatique, un roman de fantasy immersif s’inspirant du folklore africain, sur lequel plane l’ombre d’un danger mystérieux et terrifiant à la fois !

  • 3ème place : Encens de Johanne Marines : un roman que j’ai dévoré autant pour son ambiance steampunk que la double enquête…

Couverture Encens

Mon avis en bref : Encens a été une excellente lecture. Si j’ai regretté que la psychologie des personnages ne soit pas plus approfondie, j’ai adoré l’ambiance mystérieuse et sombre de cette Nouvelle-Orléans ancrée dans un univers steampunk accessible et convaincant, dont on prend plaisir à découvrir les contours. Johanna Marines nous plonge avec brio dans la traque de deux tueurs en série qui ne se ressemblent en rien, mais qui exercent la même attraction sur les lecteurs, entre rejet et fascination. Empreinte de zones d’ombre qui s’éclaircissent à mesure que l’on tourne les pages, et marquée par une vérité qui se dévoile à nous dans toute sa monstruosité, une lecture qui nous emmène à reconsidérer le vrai visage de l’humanité, ou plutôt de l’inhumanité !

  • 2ème place : Prospérine Virgule-Point et la Phrase sans fin de Laure Dargelos. Qu’il gagne ou non le PLIB 2022, je discerne sans hésitation le prix de l’originalité à ce roman qui ne ressemble à nul autre. C’est l’une des lectures les plus imaginatives qu’il m’ait été donné de faire.

Couverture Prospérine Virgule-Point et la Phrase sans fin

Mon avis en bref : Un monde à l’intérieur des livres, une enquête auréolée de mystère, des rebondissements, des dangers bien réels aux contours parfois flous, un complot, un personnage capable de plonger littéralement au coeur des textes, des lettres qui tombent, prennent vie ou disparaissent… L’autrice a réussi le tour de force de proposer un cosy mystery qui joue à merveille sur les codes du genre, tout en s’en détachant grâce à un imaginaire riche, original et complètement loufoque qui offre un sentiment de liberté incroyable aux lecteurs. En se plongeant dans Prospérine Virgule-Point et la Phrase sans fin, on a le sentiment que tout est possible et bien plus encore ! Un roman parfait pour les amoureux des mots, des lettres, et de la littérature sous toutes ses formes, mais aussi pour ceux souhaitant une enquête complexe dans un univers unique, inoubliable et inimitable.

  • 1ère place : D’or et d’oreillers de Flore Vesco. Pleine d’intelligence et d’audace, cette réécriture de conte est tout simplement celle que j’aurais aimé lire ado !

Couverture D'or et d'oreillers

Mon avis en bref : Avec mordant et un sens aigu de l’ironie, l’autrice détourne l’un des contes les plus insipides que je connaisse, La princesse au petit pois, pour nous proposer une version personnelle soufflant un vent de modernité et de féminisme bienvenu. Mais ce ne sera pas le seul conte évoqué, puisqu’au fil des pages, on découvre différentes références explicites ou non à tous ces récits qui ont bercé notre enfance, de Le Belle et la bête à La Barbe bleue. Plus que la bouffée de nostalgie offerte par le procédé, j’ai aimé la manière dont Flore Vesco en bouleverse les mécanismes et en dénonce leur absurdité. C’est fait avec piquant et une intelligence rare, de celle qui rappelle à quel point la littérature jeunesse et adolescente est un formidable vecteur de réflexion. Portée par une plume poétique et pleine de verve, une réécriture de conte qui dépoussière le genre en beauté et en finesse, jouant avec des stéréotypes éculés pour mieux les dépasser. Un pied-de-nez savoureux sans fausse note à ne pas manquer !

Et vous, avez-vous participé au PLIB 2022 ? Quel est votre grand gagnant ?
Certains de ces romans vous tentent-ils ?

44 réflexions sur “#PLIB2022 : mon classement des 5 finalistes

  1. 5ème est une place, mais j’allais dire, je me souviens de ta revue d’Une couronne d’os et d’épines, et j’étais bien surpris de le revoir ici ! Prospérine Virgule-Point, je vais le lire un de ces quatre.

    Mais cette dernière phrase…ça va ?

    Aimé par 1 personne

  2. J’ai lu en diagonale la fin d’Une couronne d’os et d’épines pour les mêmes raisons que toi! Sinon, je pense que j’aurais voté pour Encens! Avec D’or et d’oreillers serait aussi dans mon top 3 mais avec Fleur d’Oko! J’ai aussi trouvé Prospérine très original niveau de l’univers mais je le mettrais en 4ème position parce que je suis restée très extérieure à l’intrifue et aux personnages!

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.