Mini-chroniques en pagaille #45 : romance (décevante), manga et chiens pirates !

De beaux livres Benjamin Lacombe et Harry Potter et des Funko Pop

Plus détaillées qu’un simple commentaire, mais moins développées qu’une chronique, les mini-chroniques en pagaille me permettent de partager succinctement mon avis sur certaines de mes lectures que je n’ai pas eu le temps ou l’envie de chroniquer de manière plus classique.


Au programme aujourd’hui, une romance qui ne m’a convaincue, une suite de manga et un truculent album jeunesse avec des chiens pirates !

AVIS

  • Embrasser l’hiver et danse avec lui de Gerorgia Caldera (J’ai lu)

Couverture Embrasse l'hiver et danse avec lui par Georgia Caldera

Je ne peux pas dire que j’ai détesté cette romance, mais je ne peux pas non plus dire que je l’ai appréciée. Je l’ai trouvée assez plate et n’ai ressenti absolument aucune alchimie entre les deux personnages. Probablement parce qu’il n’y a pas vraiment de scènes qui nous permettent de croire en une montée des sentiments et donc en une potentielle histoire d’amour. Je n’ai pas ressenti cette intensité que je recherche entre deux personnes qui apprennent à se connaître avant de mieux s’aimer.

Je dois également avouer avoir eu beaucoup de mal à supporter Romy, l’héroïne. Je l’ai trouvée d’une mauvaise foi incroyable, avec une légère tendance à se faire passer pour la victime quand c’est une erreur de sa part qui est responsable des tensions entre elle et Adriel, un veuf père d’une fillette. On a presque l’impression qu’elle aimerait que ce dernier s’excuse d’avoir emménagé dans l’appartement de son ex, Julien, faisant tomber à l’eau ses velléités de vengeance…. Des velléités qui n’auront pas été sans conséquence pour Adriel, mais ça, Romy a bien souvent tendance à l’oublier ou du moins, à en minimiser la gravité.

Devant cette femme qui a quelque peu du mal à simplement s’excuser pour ses erreurs, Adriel fera preuve d’une patience que je n’aurai pas eue. J’ai d’ailleurs beaucoup aimé ce veuf maladroit qui a fait des erreurs avec sa fille depuis la mort de sa femme, mais qui va, petit à petit, se rapprocher d’elle. Et comme je ne vais pas faire preuve de la mauvaise foi si chère à Romy, il faut bien avouer qu’elle n’est pas étrangère à l’évolution des relations entre ce père et sa fille. C’est un peu le paradoxe avec Romy, je ne l’ai pas appréciée en tant qu’individu, mais j’ai aimé la voir interagir avec d’autres, avec sa sœur qu’elle va aider à remonter la pente suite à une séparation difficile, avec ses neveux et nièces pour lesquels elle est une super tata, et avec la fille d’Adriel qu’elle va aider à sortir de sa coquille.

À défaut de m’avoir offert une romance qui m’a donné des papillons dans le ventre, Embrasser l’hiver et danse avec lui m’aura néanmoins permis d’assister à de beaux instants en famille et à la renaissance d’une relation entre un père et sa fille. Le roman aborde également des thèmes difficiles comme le deuil et les traumatismes que peut causer un acte qu’on ne peut pas forcément comprendre, mais qu’il faut bien finir par accepter afin de le surmonter.


  • The Elf and The Hunter, tome 2 d‘Aoi Umetaro (Soleil Manga)

Couverture The elf and the hunter, tome 2 par Aoi Umetaro (Soleil Manga)

J’ai pris de nouveau beaucoup de plaisir à suivre un duo atypique et parfaitement complémentaire : Magritte, une elfe artisane qui fabrique des objets, et Yura, un chasseur humain qui l’aide à récupérer certains matériaux.

Dans ce tome mené tambour battant, on retrouve les éléments qui font le charme de la série : une relation tendre et complice absolument adorable qui donne le sourire aux lèvres, du danger, des créations d’objets, des défis à surmonter, le tout servi par un graphisme attrayant alliant expressivité des visages et rondeur des traits.

Si clairement l’intrigue ne me restera pas très longtemps en tête, j’ai apprécié de me laisser bercer par l’imaginaire du mangaka qui nous fait vivre différentes aventures, toutes immersives, intéressantes et plutôt sympathiques. En trame de fond, on découvre également une menace sourde et inattendue qui permet d’expliquer la force exponentielle d’un personnage, tout en soulevant pas mal d’interrogations sur les conséquences à terme pour sa santé et sur sa personnalité… Un bon moyen de stimuler la curiosité des lecteurs et de leur donner envie de poursuivre une série aux atouts multiples et aux personnages terriblement attachants, entre une elfe de caractère et un humain tendre, doux et touchant.

Rythmé, empli d’action et de tendres émotions, voici un tome 2 qui ravira les personnes en quête d’un manga mignon, mais auréolé de mystère et de dangers !

Chronique du premier tome de The Elf and The hunter


  • Les Chiens Pirates, tome 1 : Adieu Côtelettes ! de Clémentine Mélois et Rudy Spiessert (L’école des loisirs) :

Couverture Les chiens pirates : Adieu Côtelettes !

Dans ce bel album à l’esthétique soignée, nous suivons une bande de  chiens pirates bien décidés à faire un festin et à manger autre chose que leurs sempiternelles croquettes ! Pour ce faire, pourquoi ne pas accoster et piller le navire en vue ?

Facile pour les « plus grands chiens pirates, la terreur des cinq océans, la pire canaille ayant jamais navigué, les plus redoutables pirates des mers du Sud » ! Enfin en théorie, parce qu’en pratique, les trois fillettes aux commandes du navire accosté ne réagissent pas, mais alors pas du tout comme prévu. Loin d’être effrayées par ces pirates canins, elles vont se révéler des adversaires à leur hauteur… Il faut dire que d’une part, il est fort mal avisé d’interrompre un goûter et que d’autre part, être des anciens chiens bien éduqués, ça laisse des traces et que certains réflexes canins ont la vie dure ! En attendant, nos chiens ont faim, très faim comme leur ventre aime à leur rappeler plutôt bruyamment d’ailleurs.

On ne peut s’empêcher de sourire devant ce bras de fer entre des toutous pirates pas très doués et des fillettes, toutes les trois très différentes les unes des autres, qui les tiennent en échec sans faire beaucoup d’efforts. Nos toutous des mers se révèlent adorables dans leurs piètres tentatives de pillage, et la manière dont ils fêtent avec beaucoup d’entrain ce qu’ils estiment être des victoires. On peut leur reconnaître une certaine pugnacité… à défaut d’une once de lucidité.

Drôle à souhait, coloré et loufoque juste comme il faut pour plaire aux petits et aux grands, voici un album jeunesse qui ravira les amoureux des chiens et les amateurs d’histoires de pirates qui ne sont peut-être pas aussi féroces qu’ils pensent l’être. Cerise sur le gâteau, ce livre divisé en sept chapitres, chacun correspondant à un jour de la semaine, peut servir de lecture du soir, tout en permettant aux enfants de découvrir quelques mots de vocabulaire maritime.


Et vous, connaissez-vous ces livres ?
Certains vous tentent-ils ?

Publicité

40 réflexions sur “Mini-chroniques en pagaille #45 : romance (décevante), manga et chiens pirates !

  1. Ce léger manque du côté de Gerorgia Caldera ne m’étonne pas vraiment. J’ai tenté les deux premiers tomes de ses précédentes sagas : Les Larmes Rouges et Les Brumes de Cendrelune et il est certain que malgré son talent, sa plume et son style ne sont pas faits pour moi 😉

    Aimé par 1 personne

    • Entre cette romance et Les Brumes de Cendrelune dont la qualité décroît fortement d’un tome à l’autre, je commence un peu à douter que le style de l’autrice me convienne vraiment… Il me reste à sortir de ma PAL Les larmes rouges et si je n’accroche pas, je pense que je m’arrêterai là.

      Aimé par 1 personne

  2. Je n’ai vu que des avis mitigés sur le Georgia Caldera, mais je dois dire que le point de départ de l’histoire ne me donnait pas envie de suivre l’héroïne, même si j’avais été une lectrice de romances ^^
    L’album avec les chiens a l’air rigolo 🙂

    Aimé par 1 personne

  3. Pingback: C’est le 1er, je balance tout ! janvier 2022 | Light & Smell

  4. Pingback: [Bilan] Cold Winter Challenge 2021 | Light & Smell

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.