Duel au soleil, Angie Hockman

Couverture Duel au soleil

Henley Evans, 28 ans, est accro au travail. Entre son emploi de responsable marketing chez un croisiériste et les cours du soir, elle n’a plus de temps à elle. Et surtout pas pour une relation amoureuse !

Tous ses sacrifices sont sur le point de payer : la voilà pressentie pour un poste de direction. Il n’y a qu’un seul problème : Graham Crawford-Collins, le community manager de la société et rival de Henley, est lui aussi en lice pour cette promotion. Pour les départager, il leur faut doper les réservations de croisières pour les Galapagos… en s’y rendant ensemble !

Quand Henley rencontre Graham en chair et en os, la surprise est totale : il n’a rien à voir avec ce qu’elle avait imaginé…

Entre décor paradisiaque et cocktails acidulés, les préjugés de Henley vont être mis à rude épreuve. Est-elle prête à tous les sacrifices pour décrocher le job de ses rêves ?

  L’Archipel (10 juin 2021) – 370 pages – Papier (20€)

Traduction : Danièle Momont

AVIS

Quand j’ai vu le résumé, j’ai tout de suite su que ce roman était fait pour moi : un cadre idyllique, un bateau de croisière, une compétition entre deux collègues pour avoir la même promotion, des préjugés, une romance qui s’annonce mouvementée…

Et je ne m’étais pas trompée puisque j’ai dévoré ce roman qui reste assez classique dans ce genre mais qui offre ce que l’on attend, une jolie romance en même temps qu’un très bon et divertissant moment d’évasion. On prend ainsi un plaisir certain à se délecter des décors enchanteurs des îles Galápagos, d’en admirer les richesses, et d’en explorer les merveilles, tout en découvrant une faune locale somptueuse et variée. Une faune fascinante qu’il convient de respecter et de ne pas déranger comme le découvriront les croisiéristes au cours d’excursions auxquelles j’aurais adoré prendre part.

Mais loin d’être des vacances paisibles et reposantes, ce séjour sur un bateau de croisière représente avant tout pour Henley la chance de prouver à son supérieur que des deux candidats en lice, elle est la plus apte à obtenir le poste de Directrice Marketing Numérique. Mais avant de décrocher le Saint-Graal, la jeune femme doit réussir à trouver un concept qui la différenciera de son concurrent et ennemi depuis son arrivée, ou presque, au sein de l’entreprise de croisières où elle travaille, Graham.

Si elle a pu au début être charmé par sa voix, ce dernier travaillant en télé-travail loin des bureaux, elle a très vite revu son jugement à la baisse sur ce goujat toujours là à pinailler et incapable d’écrire plus de deux mots dans ses mails. Pire, un homme qui n’a pas hésité à se laisser attribuer la paternité de l’une de ses idées qui a fait un carton. Impardonnable pour Henley bien décidée à l’écraser par une idée de génie destinée à booster les réservations dans cette partie du monde paradisiaque où elle est en « séjour forcé ». Malheureusement pour elle, la tâche va se révéler plus ardue que prévu. Entre une sœur bien gentille, mais du style gentil boulet, un passager qui semble avoir du mal à comprendre qu’elle n’est pas là pour danser à l’horizontale, et un ennemi/concurrent qui se révèle bien différent de l’image qu’elle s’en faisait, elle ne sait plus où donner de la tête !

Le roman s’éloigne du schéma enemies to lovers que j’affectionne pour nous en proposer un autre qui a également mes faveurs, celui d’une personne qui s’est laissée aveugler par ses préjugés au point de se forger une image injuste et erronée de l’un de ses collègues. Petit à petit, nous découvrons à ses côtés que le Graham machiavélique et condescendant qu’Henley déteste n’existe que dans son esprit. À la place, nous faisons la connaissance d’un jeune homme adorable, altruiste, bienveillant et prévenant, avec ses propres failles à surmonter. Un jeune homme qui clairement ne la laisse pas indifférente, elle qui ne se laisse pourtant jamais détourner de ses plans de carrière…

Mais Henley peut-elle laisser une place à l’amour quand il y a tellement en jeu, a fortiori si elle se remémore une triste et amère expérience qui lui a laissé de profondes séquelles ? L’alchimie entre Henley et Graham est tellement évidente et palpable que nous ne pouvons que, tout au long du roman, croiser les doigts très forts pour la réponse soit positive, et que la jeune femme arrive à concilier vie professionnelle et vie personnelle, tout en laissant de côté le passé. À leurs côtés, nous ressentons ces papillons qui semblent les assaillir à chaque fois qu’ils se regardent, que leurs mains s’effleurent ou que le hasard, pas si hasard que cela, les pousse à explorer les environs ensemble. Je les ai trouvés adorables et j’ai apprécié chacune de leurs rencontres et de leurs interactions chargées de tension sensuelle et teintées de respect. Et ceci d’autant plus que je me suis autant attachée à Henley qu’à Graham dont on découvre progressivement les fragilités.

D’une certaine manière, les deux semblent faits l’un pour l’autre, mais reste à le faire accepter à Henley qui se débat entre son envie d’obtenir sa promotion, ses désirs profonds, mais aussi les contraintes d’un monde professionnel où les femmes doivent systématiquement faire mieux et plus pour légitimer leur place. Bien que le roman reste très léger, on appréciera la manière dont l’autrice aborde avec réalisme, mais sans pathos, ce fameux plafond de verre qui guette les femmes ambitieuses, mais aussi la condescendance et le sexisme de certains hommes qui semblent avoir quelque peu oublié que leurs attributs masculins ne leur assurent pas l’apanage de la compétence. Un personnage m’a d’ailleurs fait grincer des dents même si j’ai apprécié la conclusion du roman qui, bien que très gentillette par rapport à la réalité et à la dureté d’un monde professionnel pas encore prêt pour une totale parité, a le mérite d’offrir une belle note d’espoir aux femmes.

Le roman est centré autour de la romance, mais il nous permet donc également d’aborder des sujets importants comme le sexisme en entreprise, les préjugés et les jugements hâtifs, l’ambition, la solidarité féminine, la famille, l’importance de ne pas passer à côté de sa vie, l’amitié, mais aussi l’écologie à travers l’écosystème des îles Galápagos. Là aussi, on reste sur quelque chose de subtil, mais qui m’a personnellement intéressée et touchée, d’autant que l’autrice prend le soin de mélanger le grave et l’important au ludique grâce à un éclair de génie de son héroïne.

Mais chut, je ne vous en dis pas plus si ce n’est de vous jeter sur cette romance parfaite pour l’été ou pour se laisser embarquer dans un voyage qui va permettre à une jeune femme obnubilée par son plan de carrière de revoir ses préjugés et de réaliser que si le travail est important, il est également nécessaire de savoir croquer la vie à pleines dents avant qu’elle ne vous échappe. Et pour ce faire, quoi de mieux qu’une croisière qui, certes s’amuse et amuse, mais qui offre surtout de beaux moments d’évasion et d’amitié sans oublier une belle relation entre deux collègues qui nous fait retenir notre souffle en même temps que battre notre cœur ?

Un cocktail doux, sucré et tendre à déguster sur un ponton, au soleil ou caché sous une grosse couette, car après tout, peu importe l’endroit et le moment pourvu qu’on ait l’ivresse.

Je remercie les éditions de l’Archipel de m’avoir envoyé ce roman en échange de mon avis.
Lire un extrait sur Lisez.com.

32 réflexions sur “Duel au soleil, Angie Hockman

  1. Je le lis, actuellement, et il fait du bien. Justement, je me demande comment cela va se terminer pour Henley. J’ai envie qu’elle gagne sur tous les fronts, 😀.

    J'aime

  2. Pingback: Les amants de Key West, Priscilla Oliveras | Light & Smell

  3. Pingback: Throwback Thursday livresque #205 : un livre à emmener en vacances | Light & Smell

  4. Pingback: C’est le 1er, je balance tout ! juillet 2021 | Light & Smell

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.