La Septième Fée 1 – Idrasil, Susie Norman

Idrasil: La Septième Fée, T1 par Norman

À l’origine de la création de la terre d’Adara, six fées avaient été conçues pour protéger ses habitants. Unies, elles étaient invincibles grâce à leur talisman. Mais l’une d’elles, Magda, succomba à l’attrait du pouvoir et du mal, et s’allia avec le seigneur sombre de Tanis…

Évidence Éditions (16 octobre 2020) – 210 pages – Broché (14€) – Ebook (7,99€)

AVIS

Attirée par la très belle couverture, j’ai eu envie de découvrir ce titre de fantasy young adult que j’ai trouvé sympathique et plutôt accessible, notamment pour les lecteurs peu coutumiers du genre.

Six fées, chacune avec un pouvoir différent, ont été créées afin de maintenir l’équilibre du monde. Malheureusement, l’une d’entre elles, Magda, ivre de pouvoir, a fini par trahir ses « sœurs » et s’allier avec le seigneur de Tanis avant d’imposer sa loi et le règne de la terreur… Cette reine-fée est vicieuse, sournoise et extrêmement puissante d’autant que son alliance maléfique lui assure le soutien d’une terrifiante armée d’hommes-serpents. Si le couple maléfique semble intouchable, Magda n’en demeure pas moins inquiète : une vieille prophétie annonce l’arrivée d’une septième fée destinée à purger le monde de sa noirceur. Bien décidée à éviter cette menace, elle prend donc les mesures qui s’imposent et fait kidnapper les jeunes filles pouvant correspondre à la prophétie.

Nessaora n’a alors pas d’autre choix que de s’enfuir avec son frère aîné, Nao, et le prince Sigis venu avertir les paysans du danger. Est-elle cette septième fée sur laquelle repose tant d’espoir ? Aucune certitude à l’issue de ce premier tome, ce qui ne m’a pas empêchée d’apprendre à apprécier cette jeune fille arrachée à une famille aimante et bienveillante. J’ai d’ailleurs beaucoup aimé les liens unissant Nessaora à ses deux frères, à sa mère et à son grand-père. Avant que Madga ne vienne bouleverser leur vie, tous les cinq menaient une existence simple, mais plaisante, rythmée par les vendanges et les veillées au coin du feu à écouter Yun, le grand-père, raconter de fantastiques aventures.

Mais si toutes ces histoires n’étaient pas que des contes ? De fil en aiguille, on découvre ainsi le passé de ce grand-père qui fut également un grand guerrier respecté et auréolé de hauts faits de gloire. Ce personnage m’a beaucoup touchée que ce soit en raison de sa bienveillance, de son passé ou d’un choix cornélien qu’il a dû prendre et qui l’a profondément marqué. Le destin semble néanmoins lui offrir une seconde chance ou, du moins, la possibilité de faire la paix avec lui-même…

Alors que je m’attendais à suivre principalement le trio de départ, l’autrice a préféré diviser son récit entre plusieurs fronts et personnages. Le procédé ne manque pas d’intérêt pour dynamiser l’intrigue et rendre la lecture plutôt addictive, mais j’ai parfois eu le sentiment que cela s’est fait au détriment de la psychologie des personnages qui aurait mérité d’être un peu plus développée. On pourrait également regretter une tendance au manichéisme avec des personnages assez stéréotypés : le prince Sigis est le portrait type du preux chevalier quelque peu naïf, mais aux nobles idéaux, et Magda, celui de la grande méchante assoiffée de pouvoir…

J’ai toutefois apprécié de suivre la fée renégate et son sombre allié dans leurs plans machiavéliques et de découvrir jusqu’où ils étaient prêts à aller pour maintenir leur emprise. Attendez-vous donc à des scènes d’action parfaitement orchestrées et assez immersives pour avoir l’impression d’assister de près à ce combat entre les ténèbres et la lumière, entre une fée pervertie par la soif de pouvoir et une autre prête à reprendre les armes pour sauver son peuple.

Dans son combat pour le bien, cette dernière pourra heureusement compter sur des alliés qu’ils fassent partie du commun des mortels ou qu’ils soient de courageux chevaliers fidèles aux idéaux défendus par leur prince, et non par leur roi, un lâche bien indigne de sa grande lignée… Si Magda et le seigneur de Tanis se révèlent repoussants par la noirceur de leur âme et leur manque évident d’humanité, c’est ce roi, qui n’en porte que le titre, qui m’a le plus répugnée et indignée. Couard, il n’hésitera pas à trahir ses sujets pour assurer sa propre sécurité comme il n’a pas hésité à le faire par le passé. Au cours de ma lecture, je n’ai pu m’empêcher de me demander comment un tel être avait pu engendrer un fils aussi droit et courageux !

En plus des fées, le roman met en scène d’autres créatures comme un dragon qui m’a étrangement touchée, peut-être en raison de son attachement pour un trésor d’un genre particulier. Mais ce qui m’a le plus fascinée est cette figure de l’homme-serpent capable de se métamorphoser suivant les circonstances. N’étant pas fan des serpents, j’avoue que l’idée de me retrouver devant avec un tel spécimen m’a quelque peu fait froid dans le dos. Mais c’est finalement sous leur forme humaine que ces hommes-serpents se montrent les plus cruels et implacables…

Quant à la plume de l’autrice, je l’ai trouvée fluide, agréable et aussi convaincante dans les phases d’action que dans les moments plus descriptifs. Ainsi, si l’autrice ne s’appesantit pas sur les détails, elle prend néanmoins le temps de bien poser son décor afin que nous puissions nous immerger complètement dans son récit et son univers, un univers sombre, mais sur lequel se lève un vent d’espoir.

En conclusion, dans ce premier tome, nous découvrons les enjeux et les principaux protagonistes d’une lutte épique dont on ne peut qu’attendre le dénouement avec impatience et une certaine fébrilité. Rythmé et immersif, La septième fée offre un moment de divertissement plein de tension et d’action qui devrait plaire aux adolescents et aux adultes souhaitant se lancer dans un roman de fantasy accessible, mais riche en péripéties.

Retrouvez La septième fée sur le site d’Évidence Éditions que je remercie pour me l’avoir envoyé en échange de mon avis.

20 réflexions sur “La Septième Fée 1 – Idrasil, Susie Norman

  1. Pingback: Éléonore et les Démagicatrices, Loreleï Plume | Light & Smell

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.