The paper magician, Charlie N. Holmberg

The Paper Magician - Édition française (Saga The Paper Magician t. 1) par [Charlie N. Holmberg, Abigaïl Tal]

C’est le cœur brisé que Ceony Twill, 19 ans, débarque chez le magicien Emery Thane. Sortie major de sa promotion à l’école Tagis Praff, elle se voit contrainte d’embrasser la magie du papier, elle qui rêvait de travailler le métal. Or une fois qu’elle sera liée au papier, matériau qu’elle dédaigne, elle sait que c’est pour le restant de sa vie.

Dès le début de son apprentissage chez l’excentrique mais si charmant Emery, Ceony découvre un monde merveilleux qu’elle ne soupçonnait pas : animer des créatures de papier, donner vie à des récits grâce aux images qui les illustrent, prédire l’avenir… Mais son bonheur se ternit quand elle se trouve confrontée aux dangers de la magie interdite.

Une Exciseuse – pratiquant la magie noire liée à l’élément de chair – attaque le magicien et lui arrache le cœur avant de s’enfuir avec son précieux butin. Pour le sauver, Ceony devra affronter l’horrible sorcière assoiffée de sang et se lancer dans un périlleux périple qui la mènera dans les méandres du cœur de son mentor dont elle va découvrir les lourds secrets.

Issue de l’imagination débridée de Charlie N. Holmberg (dont c’est le premier roman), The Paper Magician est une histoire extraordinaire, sombre et loufoque, qui réjouira les lecteurs de tous âges.

Amazon Crossing (20 septembre 2016) – 232 pages – Ebook (3,99€ )
Broché (9,99€) – Traduction : Abigaïl Tal 

 

AVIS

J’ai adoré me plonger dans ce monde où la magie est une réalité. Si plusieurs types de magie existent, Ceony n’a, quant à elle, pas eu la chance de s’orienter vers la spécialité de son choix, son école lui ayant assigné un professeur spécialisé dans le papier. Le magicien Emery Thane n’est pas méchant et se révèle plutôt bon professeur, mais Ceony a un peu de mal à accepter la situation. Faisant contre mauvaise fortune bon cœur, elle finit néanmoins par s’investir dans sa formation d’autant que studieuse et intelligente, elle apprend fort vite.

Découpée en deux temps, l’aventure est pleine d’originalité et plutôt surprenante. Dans une première partie, on découvre la fascinante magie du papier qui permet, à ceux qui la maîtrisent, de créer des illusions à partir de livres, de lire l’avenir, mais aussi de donner vie à des créations de papier. À cet égard, j’ai adoré le squelette majordome et eu un coup de cœur pour Aneth, un chien en papier qui suivra très fidèlement Ceony dans ses péripéties. Aux côtés de la jeune femme, on apprend également à connaître Emery dont le côté décalé, rêveur et loufoque m’a beaucoup plu, voire complètement charmée. Touchant, il semble toujours de bonne humeur bien qu’il conserve une part de mystère assez troublante et intrigante.

L’apprentissage de Ceony se passait relativement bien jusqu’à ce qu’une femme fasse irruption chez le magicien afin de littéralement lui voler son cœur ! Une solution provisoire permet de le maintenir en vie, mais le compte à rebours a commencé puisque sans son cœur, le magicien est condamné. N’écoutant que son courage, Ceony se lance alors à la recherche de cette femme qui semble pratiquer une magie interdite et destructrice qui devrait vous faire froid dans le dos. La légèreté des débuts laisse place à une intrigue plus sombre dans laquelle Ceony va être mise à rude épreuve. En plus de devoir affronter une puissante magicienne bien décidée à la détruire, elle devra également faire face aux espoirs, aux doutes et aux souvenirs joyeux comme pénibles de son professeur. Un voyage dans son cœur qui ne sera pas de tout repos… 

Ceony arrivera-t-elle à sauver Emery et, par la même occasion, à trouver la sortie du piège qui s’est refermé sur elle ? Une question qui vous tiendra en haleine et qui vous poussera à faire défiler les pages les unes après les autres d’autant que la plume de l’autrice se révèle fluide et très immersive. Si j’ai regretté que Ceony ne bataille pas plus dans son apprentissage de la magie du papier, j’ai adoré qu’elle ne soit pas épargnée, l’autrice la plongeant dans des situations extrêmement difficiles dont elle ne sortira pas indemne, du moins, mentalement. Cela rend l’intrigue plutôt mouvementée et passionnante et donne du relief à une jeune fille qui aurait pu paraître fade face à l’excentrique Emery…

Au cours de l’aventure, Ceony semble développer pour ce dernier des sentiments dépassant la simple relation étudiante/professeur. Pour ma part, j’ai trouvé cette attirance peut-être un peu trop rapide, mais vu l’intensité des événements qu’elle a traversés, je peux comprendre que ses sentiments aient été exacerbés d’autant que Ceony a eu l’occasion de découvrir son mentor dans toute sa complexité. Loin de n’être qu’un gentil excentrique, Emery est, en effet, un homme avec ses zones d’ombre et un passé douloureux dont il semble encore prisonnier…

Ayant trouvé le duo complémentaire et ayant apprécié sa dynamique, je ne serais pas contre un rapprochement à condition, bien sûr, que la romance ne prenne pas le pas sur l’action et la découverte de la magie du papier. Je dois confesser que cette magie m’a fascinée et que toutes ses possibilités m’ont éblouie. Je n’ai d’ailleurs pas partager les réticences de Ceony à se lancer dans cette forme de magie qui est, pour la livraddict que je suis, une source d’émerveillement. Et puis, si ce premier tome nous apprend bien une chose, c’est que la magie du papier est pleine de surprises et peut se révéler des plus redoutables !

En conclusion, porté par une héroïne intelligente, douée, volontaire et courageuse, ce premier tome nous plonge avec fracas dans une intrigue mouvementée et pleine d’actions au cours de laquelle les masques vont tomber et les cœurs être mis à nu. Prise en étant entre une femme cruelle et son désir de vengeance et un homme bon mais écrasé par son sentiment de culpabilité, Ceony va devoir trouver la clef de la liberté et se forger son propre destin. Rythmé, prenant, original et plein de charme, un roman à ne pas manquer !

Retrouvez le roman sur Amazon.

31 réflexions sur “The paper magician, Charlie N. Holmberg

  1. Le système de magie m’attire vraiment beaucoup et le livre m’intrigue depuis un bout de temps.
    Par contre les romance professeur/élève, c’est vraiment un schéma qui me déplaît, j’espère que ça ne me dérangera pas 🙂
    En tout cas ta chronique réveille mon envie de le découvrir et notamment avec le chien de papier 🙂

    Aimé par 1 personne

    • Le chien de papier, c’est trop chouette comme invention 🙂
      Pour la romance, elle n’est pas présente dans ce premier tome, elle se dessine juste… J’attends de voir comment elle sera gérée par la suite, mais si ça reste léger, cela ne me dérange pas d’autant qu’ici, il n’y a pas cette notion d’ascendance et d’autorité qui me gêne dans une relation prof/étudiante.

      Aimé par 1 personne

  2. Pingback: Challenge jeunesse / young adult #9 [Bilan 8] – Muti et ses livres

  3. Pingback: Challenge jeunesse / young adult #9 [Bilan 9] – Muti et ses livres

  4. Pingback: Challenge jeunesse / young adult #9 [Bilan 10] – Muti et ses livres

  5. Pingback: Challenge jeunesse / young adult #9 [Bilan 11] – Muti et ses livres

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.