Prêts à tout, Théo Lemattre

Prêts à tout par [Lemattre, Théo]

Je remercie les éditions Ramsay de m’avoir proposé de découvrir Prêts à tout de Théo Lemattre que j’ai lu en lecture commune avec Melle Cup of tea.

PRÉSENTATION ÉDITEUR

On a beau courir après l’amour, il se trouve souvent plus près qu’on ne le pense…

Pria enchaîne les déceptions amoureuses, et ce, depuis toujours. À chaque fois qu’elle pense avoir trouvé le bon, le sort s’acharne sur elle… Pourquoi son nouveau patron, le multimillionnaire Wendall Winslow, intransigeant avec les autres, est-il aussi doux et affectueux avec elle ? Que cache Valentin, son ami d’enfance devenu avocat qu’elle n’a pas revu depuis des années ?

Une soirée pour fêter son nouvel emploi, quelques verres et tout peut basculer…

En quelques jours, Pria va laisser ressurgir en elle des passions enfouies, des flammes qu’elle croyait éteintes et se laisser dévorer par le passé.

Marivole (11 juin 2019) – 199 pages – Broché (18€)

AVIS

Quand la maison d’édition m’a proposé de m’envoyer ce roman, j’ai accepté me faisant une joie de découvrir une lecture légère parfaite pour l’arrivée de l’été et des beaux jours. Malheureusement, après un début prometteur, j’ai vite déchanté devant les interventions intempestives manquant de subtilité de l’auteur, les maladresses, les invraisemblances, l’immaturité des personnages et de l’histoire, et cette impression non pas de lire un roman, mais d’être entrée en catimini dans l’esprit d’un adolescent.

J’ai ainsi été fortement rebutée par ce côté « fantasme d’adolescent ». Il faut dire que même adolescente, j’ai toujours eu du mal à me faire à l’immaturité de mes camarades, ce n’est pas maintenant que les choses risquent de changer… C’est dommage car l’auteur avait de bonnes idées et l’on sent un vrai potentiel dans la plume, mais pour moi, cette histoire nécessite d’être retravaillée.

Je n’attends pas d’un récit qu’il soit réaliste, la réalité étant déjà bien assez présente dans nos vies, mais j’attends néanmoins d’un auteur qu’il prenne le temps de construire une intrigue et des personnages vraisemblables. Or ici, ce n’est pas le cas. L’héroïne, jeune adulte, se comporte comme une adolescente inconsciente et instable. Pour moi, quand on est au chômage et qu’on n’est pas l’héritière d’une grande famille, on ne passe pas sa matinée à jouer aux jeux vidéos alors même qu’un entretien inespéré au vu de votre manque de compétences vous attend dans l’après-midi, dans un groupe côté de surcroît… Oui, parce qu’en plus d’être bigrement inconsciente et écervelée, Pria est aussi très très chanceuse dans la vie ! Vous imaginez, un travail rêvé qui vous tombe tout cuit dans le bec…

Voici un exemple parmi tant d’autres qui m’a fait lever les yeux au ciel à maintes reprises. Il y a bien des tentatives d’explication quant aux réactions du personnage, mais ça m’a plutôt donné l’impression que l’auteur était conscient des lacunes de son récit et qu’il essayait de les justifier…

Si on ajoute à cela la ribambelle de clichés allant du patron mystérieux au meilleur ami gay tenant un bar, le triangle amoureux très peu subtil, et des personnages caricaturaux manquant de profondeur, on obtient un roman auquel je n’ai pas du tout accroché. Peut-être que l’auteur a voulu nous proposer une parodie de comédie romantique, mais dans ce cas, l’effet est raté, du moins pour moi…  Ce premier tome ne m’ayant pas convaincue et la fin se terminant sur une révélation manquant quelque peu d’originalité, je ne lirai évidemment pas la suite… Mais je pense néanmoins tenter un autre roman de l’auteur, car sa plume a du potentiel.

C’est peut-être ce qui m’a d’ailleurs le plus frustrée dans cette lecture. Je vous ai présenté tous les points qui ont rendu ma lecture agaçante, mais paradoxalement, j’ai trouvé que Théo Lemattre avait vraiment quelque chose dans le style d’accessible et d’entraînant. Je n’ai pas aimé l’histoire, mais je l’ai lue très rapidement d’autant que la présence de nombreux dialogues apporte un rythme indéniable. Avec un peu plus de maturité et de cohérence dans la construction de ses personnages et de ses péripéties, je ne doute pas que l’auteur arrive à proposer de véritables page-turners.

À cet égard, il y a un point qui m’a plu, le mystère et le suspense apportés par un certain personnage. J’avais très vite deviné son identité, mais j’ai aimé l’incertitude qu’il fait planer sur le récit. Manipulateur, victime, voire un peu des deux, le doute s’insinue dans l’esprit des lecteurs et de l’héroïne… Si l’auteur arrive à insuffler avec un tel naturel du suspense dans ses thrillers, c’est peut-être de ce côté-là que je piocherai dans sa bibliographie.

En conclusion, parfois maladroite et manquant de maturité et de vraisemblance, cette histoire ne m’a pas convaincue, mais elle dégage une certaine légèreté qui devrait plaire aux lecteurs en quête d’un roman facile et rapide à lire, et non dénué d’humour. Une bonne lecture de plage donc à condition de ne pas être réfractaire aux clichés utilisés allègrement sans jamais être dépassés et à une héroïne, certes abordable, mais quelque peu immature, agaçante et déconnectée de la « vraie vie ».

Comme toujours, mon avis est personnel et ce qui m’a déplu pourrait vous plaire. Je vous invite d’ailleurs à lire la chronique de Mlle Cup Of Tea qui a un avis bien plus enthousiaste que le mien puisqu’elle a adoré l’humour de l’auteur.

Feuilletez un extrait sur le site de Ramsay Éditions.

21 réflexions sur “Prêts à tout, Théo Lemattre

  1. J’ai lu deux livres de cet auteur. Le second en bêta lecture. Il est très jeune et cela se ressent dans sa manière d’écrire. Mais les idées sont là, parfois 😉
    Le soucis c’est qu’il a son cercle d groupies et qu’il ne peut progresser dans cet atmosphère. Et malheureusement ceux qui lui diront la vérité, se verront harceler par les groupies ! Tout ce que je déteste! Je suis très contente de lire ton avis, je ne te cache pas qu’en voyant ton article, je me suis dis bon bein il y aura certainement un avis très élogieux…. Merci de ta franchise ça fait du bien 🙂

    Aimé par 2 personnes

    • Le problème n’est pas vraiment l’humour d’autant que je suis très bon public, mais plus les nombreuses maladresses et la construction de l’intrigue et des personnages qui rendent le tout bancal…

      J'aime

  2. Je sentais bien que ce n’était pas mon truc avec le résumé et en lisant la chronique de Mlle Cup of Tea j’étais rassurée dans mon idée: pas pour moi.
    Ta chronique pointe des éléments qui en plus m’aurait énervée au plus haut point comme le boulot hyper cool qui tombe du ciel (comme j’en cherche un en ce moment en plus…^^) ou les personnages clichés, le triangle amoureux…
    Bref je croise les doigts pour que la prochaine LC soit la bonne 😉

    Aimé par 1 personne

    • Tu as bien fait de ne pas tenter le diable 🙂
      Pour le job de rêve, c’est le truc qui m’a le plus agacée. La fille n’a aucune formation pour le travail, aucune compétence, aucune motivation, aucun sérieux, aucune maturité et la place qu’on lui donne est déjà occupée…
      Je croise aussi les doigts pour la prochaine LC 🙂

      Aimé par 1 personne

  3. Pingback: C’est le 1er, je balance tout ! Juin 2019 | Light & Smell

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.