Une couronne d’os et d’épines, Emily Norsken (abandon) #PLIB2022

Couverture Une couronne d'os et d'épines

Je remercie les Éditions Les Trois nornes d’avoir offert aux membres du jury du PLIB 2022 la version numérique d’Une couronne d’os et d’épines d’Emily Norsken.

Servir le royaume qu’importe le prix, qu’importe le moyen.

Bien au Nord, sur le royaume de Cnàimh, les Dieux, les Anciens et le Os veillent. Le souvenir du roi Teodor dit le Boucher hante toujours ses habitants. Pour survivre aux hivers glacials du dieu Wyrn, ces terres doivent rétablir les alliances défaites sous la lame des conquêtes du feu dirigeant sanguinaire.

Nayla appartient au sang sombre, la chamane l’a désignée ainsi lors de son rituel de passage. Corbeau, elle devra devenir. Elle doit rejoindre cet ordre de femmes pour devenir les yeux et les oreilles du roi des Os, Ingvar le Juste. Guidée par la Reine des Corbeaux, Frihër Agn, Nayla devient Nå, son héritière.

#ISBN9782492118043

AVIS

Mon avis sera court n’ayant pas accroché et ayant fini par abandonner ma lecture… 

Ce roman fait partie des 5 finalistes en lice pour le Plib 2022, et c’était celui qui me tentait le moins en raison, notamment de certaines chroniques qui ont pointé des choses dont je savais déjà qu’elles me poseraient problème. Je pense notamment à une scène de viol quelque peu romantisée et banalisée sous couvert de tradition, l’argument facile pour tout faire subir aux femmes. Et le fait de présenter cela comme une épreuve pas si terrible a le don de franchement me hérisser le poil…

Ce roman n’est pas pire à ce niveau que d’autres, mais j’ai été gênée par certains messages féministes et des passages qui sont tout sauf féministes. Un entre-deux que j’ai retrouvé dans cette étrange dissonance entre l’univers et les personnages. L’univers est dur et sombre, mais j’ai trouvé que les personnages manquaient de saveur, de profondeur et de nuance, tirant vers la littérature young adult. Ils m’ont semblé, entre outre, assez caricaturaux, surtout les personnages féminins ce qui ne m’a pas mise dans les meilleures dispositions pour apprécier l’intrigue.

J’avoue ne pas non plus avoir développé la moindre empathie ou le plus petit intérêt pour l’héroïne, et ses interactions avec son meilleur ami ont fini par me lasser, mais j’imagine que l’intérêt de cette relation réside avant tout dans les enjeux politiques qui l’entourent. En effet, de part leur rôle respectif, les deux personnages ne sont pas forcément libres de faire ce qu’ils veulent, chaque action de leur part étant étudiée et pouvant les desservir l’un et l’autre. En grande amoureuse des animaux, j’ai, en revanche, apprécié la manière dont les deux se sont rencontrés…

Mais plus que le manque d’attachement aux personnages et l’agacement ressenti devant certaines scènes, ce qui m’a fait abandonner Une couronne d’os et d’épines, c’est l’ennui ayant eu l’impression que l’intrigue traînait en longueur. J’ai tourné chaque page avec l’espoir qu’il se passe quelque chose qui pourrait m’intéresser et me donner envie d’avancer dans l’histoire, mais cela n’est jamais vraiment arrivé. Dommage parce que j’aimais cette idée d’ordre féminin mystérieux dont on découvre progressivement le fonctionnement et les mystères, un ordre puissant suscitant certaines peurs, mais ne demeurant pas moins essentiel à l’équilibre du royaume.

Emily Norsken nous fait miroiter des coups bas, des complots politiques, des faux sourires qui cachent des volontés de fer... tout autant de choses que j’adore en général mais qui hélas, ici, n’auront pas suffi à me donner envie de terminer le roman. Mais si le livre vous intéresse, n’hésitez pas à vous lancer, vous l’apprécierez peut-être bien plus que moi et vous laisserez séduire par l’univers et les personnages. Ce qui est certain, c’est que ce roman fait partie de ceux pour lesquels ça passe ou ça casse. À vous de voir si vous avez envie de savoir dans quel clan vous vous situez.

47 réflexions sur “Une couronne d’os et d’épines, Emily Norsken (abandon) #PLIB2022

  1. Connais-tu la série Dune (les 6 livres de Frank Herbert, PAS les suites de son fils) ? Il passe beaucoup de temps en explorant les actions d’un ordre féminin mystérieux qui essaye de gérer la galaxie — et plus tard d’un autre ordre qui rejette leurs méthodes pour des idées beaucoup plus violentes. Je trouve que cette série est presque une prophétie.

    Aimé par 1 personne

  2. Bon, Zoe n’avait pas forcément apprécié ce roman non plus. Ainsi, je gagne du temps grâce à ton avis car même si ce roman m’intriguait assez, le manque d’action que tu évoques me laisse bien trop songeur. Tout comme l’entrée en la matière et cette sombre scène…
    Merci à toi !

    Aimé par 1 personne

      • mince, je suis désolée que tu n’aies pas aimé non plus…
        et je suis désolée aussi que tu retrouves les mêmes reproches que j’ai pu faire sur ce roman, parce que cela veut dire qu’il y a vraiment un pb sur le traitement de certaines scènes et la manière dont certains messages sont passés…

        Tu as eu raison d’abandonner vu ton ennui, ce n’est jamais rigolo quand c’est comme ça – en plus c’est un gros pavé !

        Aimé par 1 personne

      • Oui, je pense que le livre est a minima maladroit sur certains points…Ton avis les détaille d’ailleurs avec précision et une belle capacité de recul !
        J’avoue que vu sa taille, je n’aurais jamais pu me forcer à aller jusqu’au bout quand rien ne m’a vraiment intéressée…

        Aimé par 1 personne

  3. C’est rare que tu n’aimes pas et/ou finisses pas un roman, c’est mauvais signe.
    Je pense que cette dissonance dont tu parles me dérangerait aussi beaucoup parce que pour moi aussi c’est inimaginable de romantiser un viol et de le passer à la trappe. Alors je ne pense clairement pas le lire, mais heureusement il y en a tellement d’autres qui me font envie que ce n’est pas bien grave.

    Aimé par 1 personne

    • Si j’abandonne de plus en plus de romances, en fantasy, c’est clairement plus rare… Mais là, j’ai eu peur de me créer une panne de lecture. Comme Zoé, je ne pense pas que ce soit conscient juste un résidu de notre société. Et puis, le coup de « on est une sororité puissante mais on perpétue une horrible tradition », ce n’est pas passé.
      Tu as raison de te concentrer sur ceux qui te tentent beaucoup plus !

      Aimé par 1 personne

  4. Pingback: Fleurs d’Oko, Laëtitia Danae #PLIB2022 | Light & Smell

  5. Je connais et apprécie l’éditrice par sa chaîne youtube, et même si le résumé de celui-ci ne me tente pas vraiment j’aimerais bien pouvoir la soutenir à l’occasion. Mais ton avis me refroidit un petit peu sur ses autres publications : même si elle n’est pas l’autrice, c’est quand même un peu le rôle de l’éditeur.rice de corriger le traitement de certains sujets, et elle semble être passée à côté ici… Dommage, mais ce roman ne sera définitivement pas pour moi !

    Aimé par 1 personne

  6. Pingback: C’est le 1er, je balance tout ! août 2022 + Cocorico Challenge | Light & Smell

  7. Pingback: #PLIB2022 : mon classement des 5 finalistes | Light & Smell

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.