Les Orangers de Versailles d’Annie Pietri, Nicolas Digard et Christine Circosta

Couverture Les Orangers de Versailles Roi Soleil Maruise de Montespan

Je vous propose aujourd’hui mon avis sur une BD jeunesse que j’ai beaucoup aimée et qui m’a permis de faire patienter ma nièce pendant un voyage en voiture : Les Orangers de Versailles dAnnie Pietri, Nicolas Digard et Christine Circosta.

Parce que son père Antoine est jardinier dans les jardins du roi, Marion entre au service de la favorite de Louis XIV, la marquise de Montespan. Quel changement pour la jeune fille de découvrir dans le sillage de sa maîtresse le luxe de la vie à la cour, se faire des amies parmi ses dames de compagnie, approcher le roi en personne… Pourtant, des ombres se dessinent peu à peu dans ce paysage merveilleux. La marquise est-elle si angélique qu’elle le paraît ? Pourquoi serre-t-elle ainsi Marion dans ses bras les soirs d’orage ? D’autant plus qu’ayant découvert le talent extraordinaire de Marion pour créer des parfums, elle se les approprie sans vergogne. Mais il y a pire, comme ces bribes de phrases qui lui échappent quand elle dort… Sur la Reine plane un terrible danger !

Mise en images du best-seller éponyme d’Annie Pietri, auteur de romans jeunesse publiés chez Bayard et passionnée de Versailles.

BD Kids (3 septembre 2014) – 72 pages – 12,90€

AVIS

Découverte par hasard, cette BD, dont le petit format facilite la prise en mains par les jeunes lecteurs, est une adaptation graphique du roman d’Anne Pietri que je n’ai pas (encore) lu. J’ai d’emblée été séduite par les illustrations colorées et pleines de charme de Christine Circosta, mais aussi par le contexte historique, le siècle du Roi Soleil. Nous suivons ainsi Marion, jeune fille qui entre au service de la fameuse et splendide marquise de Montespan, favorite de Louis XIV. Loin d’être cantonnée aux cuisines ou à des taches subalternes, notre jeune héroïne va très vite s’imposer comme une Occupée, ces filles qui veillent sur la marquise durant ses nuits, cette dernière n’aimant ni l’obscurité ni la solitude.

En plus de peu dormir, qualité très appréciable quand on veut rester au service de la marquise, Marion possède un nez hors pair qui lui permet de se rappeler n’importe quelle odeur sentie une fois, et de composer de superbes parfums. Un don rare et précieux auquel sera sensible la marquise et auquel elle n’hésitera pas à faire appel même si elle aura quelque peu tendance à oublier de créditer Marion pour ses fabuleuses créations.

En plus de ce manque de reconnaissance qui l’indigne et l’agace, Marion va vite découvrir que tout ce qui brille n’est pas d’or, et que beauté de corps ne signifie pas grandeur d’esprit. Bien que j’aie trouvé en certaines occasions la BD trop rapide, ayant eu parfois l’impression d’avoir sauté des événements, j’ai apprécié de suivre Marion dans sa nouvelle vie.

Une vie pleine de splendeurs, l’environnement dans lequel la jeune fille évolue désormais ayant de quoi faire rêver, et pourtant je ne suis pas du genre à faire attention au décorum et aux belles toilettes… Mais également une nouvelle vie empreinte de dangers et de mensonges, la marquise de Montespan étant prête à tout pour assouvir son ambition. Elle a, après tout, de grands projets et les moyens de les mener à bien, surtout avec l’aide involontaire de Marion.

Intelligente, courageuse, perspicace et débrouillarde, Marion n’est néanmoins pas prête à se laisser manipuler sans réagir, surtout au regard des enjeux. J’ai beaucoup aimé cette fillette pleine de caractère, qui ne se laisse pas faire, que ce soit par les autres domestiques ou la marquise, mais qui ne fonce pas non plus tête baissée au risque de tout empirer. Elle pourra heureusement compter sur un allié de choix et de taille pour tenter de mettre à nu un odieux complot…

Au-delà de cette jeune héroïne qui devrait plaire aux enfants, et d’une très belle ambiance graphique qui vient contrebalancer la vilenie de la marquise, j’ai apprécié cette petite incursion dans l’Histoire qui permet de découvrir, au fil des pages, de célèbres figures historiques. Il y a évidemment quelques libertés et raccourcis, notamment en ce qui concerne l’affaire des poisons, mais cela ne gêne en rien le plaisir que l’on prend à suivre Marion dans son aventure. Une aventure qui lui réservera quelques surprises, certaines meilleures que d’autres, et qui lui offrira l’opportunité de prouver tout son talent et sa détermination.

Voici une belle BD qui m’a impressionnée par la qualité et la beauté de ses illustrations, et la force avec laquelle elle nous permet de vivre aux côtés d’une jeune héroïne courageuse et douée une incroyable aventure non dénuée de dangers. Les amateurs d’intrigues de cour, et de récits s’inscrivant dans un contexte historique judicieusement exploité, devraient apprécier cette adaptation du roman d’Annie Pietri, Les Orangers de Versailles, que j’ai dorénavant très envie de découvrir.

Publicité

28 réflexions sur “Les Orangers de Versailles d’Annie Pietri, Nicolas Digard et Christine Circosta

  1. C’est typiquement le genre d’album que j’aurais adoré enfant et avec lequel je travaillerais en littérature si j’avais des élèves plus grands pour le faire. J’adore cette façon aventureuse et féminine aussi de traiter de la grande Histoire en passant par de petites gens auxquels on s’identifie.

    J’aime

  2. Cette BD à l’air super , surtout que j’adore cette période historique et pour les enfants c’est top , ça leur permet comme tu dis de découvrir des figures historiques (un peu romancé certes) mais sans peut-être le côté pompeux pour les plus jeunes. 😉

    Aimé par 1 personne

  3. Pingback: C’est le 1er, je balance tout ! juillet 2022 | Light & Smell

  4. Pingback: [Bilan] Shiny Summer Challenge | Light & Smell

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.