Premières lignes #29 : Harry Potter and the cursed child

Premi!èr-1

J’ai décidé de participer au rendez-vous Premières lignes, initié par Ma lecturothèque, dont le principe est de citer, chaque semaine, les premières lignes d’un livre.


Pour ce rendez-vous, je vais vous parler du script d’une pièce de théâtre lue dans sa version originale : Harry Potter and the cursed child. Ce script ne m’a pas complètement convaincue, mais j’ai pris plaisir à retrouver des personnages familiers avec lesquels j’ai grandi. Malgré une petite déception une fois la dernière page tournée, j’adorerais voir la pièce de théâtre, le jeu des acteurs et la mise en scène devant apporter une toute autre dimension à l’histoire.

It was always difficult being Harry Potter and it isn’t much easier now that he is an overworked employee of the Ministry of Magic, a husband and father of three school-age children.

While Harry grapples with a past that refuses to stay where it belongs, his youngest son Albus must struggle with the weight of a family legacy he never wanted. As past and present fuse ominously, both father and son learn the uncomfortable truth: sometimes, darkness comes from unexpected places.

PREMIÈRES LIGNES

ACT ONE, SCENE ONE KING’S CROSS

A busy and crowded station. Full of people trying to go somewhere. Amongst the hustle and bustle, two large cages rattle on top of two laden trolleys. They’re being pushed by two boys, JAMES POTTER and ALBUS POTTER, their mother, GINNY, follows after. A thirty-seven-year-old man, HARRY, has his daughter, LILY, on his shoulders.

ALBUS: Dad. He keeps saying it.
HARRY: James, give it a rest.
JAMES: I only said he might be in Slytherin. And he might so . . . (Off his dad’s glare.) Fine.
ALBUS (looking up at his mum): You’ll write to me, won’t you?
GINNY: Every day if you want us to.
ALBUS: No. Not every day. James says most people only get letters from home about once a month. I don’t want to . . .
HARRY: We wrote to your brother three times a week last year.
ALBUS: What? James!
ALBUS looks accusingly at JAMES.
GINNY: Yes. You may not want to believe everything he tells you about Hogwarts. He likes a laugh, your brother.
JAMES (with a grin): Can we go now, please?
ALBUS looks at his dad, and then his mum.
GINNY: All you have to do is walk straight at the wall between platforms nine and ten.
LILY: I’m so excited.
HARRY: Don’t stop and don’t be scared you’ll crash into it, that’s very important. Best to do it at a run if you’re nervous.
ALBUS: I’m ready

Pour en savoir plus, je vous invite à lire ma chronique dont voici la conclusion :

En résumé, Harry Potter and the Cursed child est un livre que je conseille aux amoureux de la série qui souhaitent retrouver un peu de la magie de la série en gardant à l’esprit qu’il s’agit avant tout d’un script de pièce de théâtre.Si ce livre ne m’a pas emballée, je serais par contre ravie de voir la pièce de théâtre étant certaine que le jeu des acteurs apporterait une autre dimension au scénario.

Et vous, Harry Potter and the cursed child vous tente ?

Les blogueurs et blogueuses qui participent également au rendez-vous :

• La Chambre rose et noire
Songes d’une Walkyrie
Pousse de Gingko
Camellia Burrows
Au baz’art des mots
Eléonore B
La Marmotte qui lit
Ibidouu
Chronicroqueuse de livres
Chez Xander
Les livres de Rose
Les livres de George
La couleur des mots
Rêveuse Éveillée
Les Histoires d’Amélia
Félicie lit aussi
Fifty Shades of Books
Café littéraire gourmand
Lectrice assidue en devenir
Solivresse
Au détour d’un livre
La bibliothèque du manoir
1001 nuits de lectures
Akatsuki no Manga
Lady Butterfly & Co
World des books
Lectures de Laurine
La bibliothèque d’une fangirl
Book & Share
Le monde enchanté de mes lectures
Cœur d’encre
Les tribulations de Coco
Chroniques étoilées
Bettie Rose Books
Les lectures de Martine

Publicités

6 réflexions sur “Premières lignes #29 : Harry Potter and the cursed child

  1. Pingback: Premières lignes #95 – Ma Lecturothèque

  2. Pingback: Premières lignes #96 – Ma Lecturothèque

  3. Pingback: Premières lignes #96 | Songes d'une Walkyrie

  4. Pingback: Premières lignes #97 – Ma Lecturothèque

  5. Pingback: Premières lignes #97 | Songes d'une Walkyrie

  6. Pingback: Premières lignes #98 | Songes d'une Walkyrie

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.