Premières lignes #25 :

Premi!èr-1

J’ai décidé de participer au rendez-vous Premières lignes, initié par Ma lecturothèque, dont le principe est de citer, chaque semaine, les premières lignes d’un livre.


Pour ce vingt-cinquième rendez-vous, je vais vous parler du dernier roman jeunesse que j’ai lu : le tome 1 de la série Edgar & Ellen. J’ai adoré ce roman jeunesse qui contient quelques illustrations en noir et blanc. La chronique attend sagement dans mes brouillons et devrait être bientôt publiée. Mais en attendant, je vous offre les premières lignes et la première illustration.

wp-image-691792806

wp-image-594837543

PREMIÈRES LIGNES

wp-image--598421828

PREMIÈRE IMAGE (hors illustration de début de chapitre)

wp-image--347868054

Et vous, il vous tente ce petit roman ?

Publicités

Premières lignes#24 : La dernière réunion des filles de la station service, Fannie Flagg

Premi!èr-1

J’ai décidé de participer au rendez-vous Premières lignes, initié par Ma lecturothèque, dont le principe est de citer, chaque semaine, les premières lignes d’un livre.


J’ai décidé de vous présenter un livre qui est dans ma PAL depuis un petit moment : La dernière réunion des filles de la station service de Fannie Flagg. Je l’avais acheté après ma lecture de Beignets de tomates vertes que j’avais beaucoup aimé.

index

Point Clear, Alabama. Après avoir marié la dernière de ses filles, Sookie Poole aspire à un repos bien mérité. Elle aimerait se consacrer enfin à elle, à son couple, faire avec Earle, son mari, les voyages dont elle rêve. Mais elle doit encore compter avec sa mère, l’incroyable Lenore Simmons Krackenberry qui, à 88 ans, épuise les infirmières à domicile les unes après les autres. Si certains de ses coups d’éclat récents peuvent laisser penser qu’elle souffre de démence sénile, le diagnostic n’est pas aisé à établir car, toute sa vie, son comportement a été des plus excentriques.
Le jour où un mystérieux interlocuteur révèle à Sookie un secret de famille parfaitement inattendu, son existence vole en éclats, à commencer par ses rapports avec sa mère. Afin de comprendre qui elle est vraiment, Sookie va alors se mettre sur la piste d’une femme exceptionnelle, Fritzi, qui, en 1940, tenait avec ses trois sœurs une station-service dans le Wisconsin. Le destin incroyable de Fritzi donnera-t-il à Sookie une nouvelle inspiration pour sa propre vie ?

PREMIÈRES LIGNES

20171025_115435-1

Et vous, avez-vous lu ce livre ? Qu’en avez-vous pensé ?

Premières lignes#23 : La Belle au Bois dormant, Minedition

Premi!èr-1

J’ai décidé de participer au rendez-vous Premières lignes, initié par Ma lecturothèque, dont le principe est de citer, chaque semaine, les premières lignes d’un livre.


Aujourd’hui, je vais vous présenter les premières lignes et les deux premières illustrations d’une histoire connue par la plupart d’entre nous : La Belle au Bois dormant. Il existe beaucoup d’éditions de ce conte, mais j’ai décidé de vous présenter la dernière que j’ai acquise, celle de Minedition.

DSC_0611

A la suite dune malédiction lancée par vengeance par une méchante fée, une princesse, le jour de ses seize ans, se pique le doigt avec un fuseau et tombe en un profond sommeil qui durera cent ans. Les ronces qui ont enseveli son château n empêcheront pas un prince de la sortir, d’un baiser, de ce maléfice. Tout le charme du conte classique illuminé par des illustrations au style très rétro.

PREMIÈRES LIGNES

DSC_0615

PREMIÈRES IMAGES

DSC_0614

Et vous, cet album vous tente ?

Si vous avez envie d’un roman s’inspirant, même sommairement, du conte, je vous invite à consulter ma chronique d’Au bois dormant, un thriller jeunesse que j’ai dévoré.

index7

Les autres participants :

• La Chambre rose et noire
• Lectoplum
Songes d’une Walkyrie
Pousse de Gingko
Camellia Burrows
Au baz’art des mots
Eléonore B
La Marmotte qui lit
Ibidouu
Page blanche et noire
Chronicroqueuse de livres
Chez Xander
Les pages qui chuchotent
Envie de lire
Critiques d’une lectrice assidue
A Blue Feather Blog
Les livres de Rose
Les livres de George
La couleur des mots
Rêveuse Éveillée
• Les lectures de Luna
Les Histoires d’Amélia
Félicie lit aussi
Fifty Shades of Books
Café littéraire gourmand
Lectrice assidue en devenir
Solivresse
Au détour d’un livre
La bibliothèque du manoir
1001 nuits de lectures

 

 

 

Premières lignes #22 : Le mystère du livre disparu, au secours de Peter Pan

Premi!èr-1

J’ai décidé de participer au rendez-vous Premières lignes, initié par Ma lecturothèque, dont le principe est de citer, chaque semaine, les premières lignes d’un livre.


Pour cette nouvelle session, c’est d’un livre jeunesse dont j’aimerais vous présenter les premières lignes : Le mystère du livre disparu (tome 1) que j’ai eu la chance de remporter à un concours. J’attends maintenant d’acheter le deuxième tome avant de le lire, histoire de ne pas être frustrée et de pouvoir enchaîner sur la suite si j’en ressens l’envie.

« Emportés par une cascade gigantesque, ils plongèrent dans un chaos où se mêlaient tous les héros de la littérature…Il était impossible d’en réchapper. »Anna et Gabriel sont bouleversés : la plus belle histoire jamais écrite, dont ils attendaient la sortie en librairie avec impatience, a disparu ! Pire encore, les héros et les histoires de leurs livres préférés sont tous mélangés… L’enquête commence, au cœur d’une aventure incroyable et magique, qui les mènera jusqu’au Pays imaginaire pour porter secours à Peter Pan.

PREMIÈRES LIGNES

PREMIÈRE IMAGE

Et vous, il vous tente ce livre ?

Enregistrer

Enregistrer

Premières lignes #21 : Vie et opinions philosophiques d’un chat, Hyppolyte Taine

Premi!èr-1

J’ai décidé de participer au rendez-vous Premières lignes, initié par Ma lecturothèque, dont le principe est de citer, chaque semaine, les premières lignes d’un livre.


Ces derniers temps, j’ai un peu délaissé le rendez-vous livresque Premières lignes que pourtant j’adore. Je le reprends donc avec un livre que j’ai trouvé, à ma grande surprise, ce week-end dans ma boîte aux lettres. C’est l’adorable Kakou qui m’en a fait cadeau !

Si vous ne connaissez pas son blog Complètement Kakou, je vous conseille d’y faire un tour autant pour découvrir les articles que la très gentille personne qui les rédige. Elle parle littérature, gourmandises, cosmétiques…

Screenshot-2017-10-8 Complètement Kakou

Voici donc le livre qu’elle m’a gentiment envoyé : Vie et opinions philosophiques d’un chat. Vous noterez que Kakou connaît parfaitement mon amour pour ces boules de poils ronronnantes.

51a-D05TqTL._SX318_BO1,204,203,200_

« J’ai beaucoup étudié les philosophes et les chats. La sagesse des chats est infiniment supérieure. »
Hippolyte Taine

Vie et opinions philosophiques d’un chat est un texte court, cynique et plein d’humour, que l’historien, philosophe et critique littéraire, Hippolyte Taine (1828-1893), rédige, comme entre parenthèses, pour reposer et amuser le lecteur, dans la seconde édition du Voyage aux Pyrénées, ouvrage paru en 1858 à la Librairie Hachette.

Considéré comme un texte rare, souvent cité, mais introuvable, c’est un petit classique de la littérature sur les chats.

PREMIÈRES LIGNES

20171008_174910-1

A noter qu’un petit chat se balade en bas de chaque début de chapitre 🙂

20171008_174846-1

Encore merci à Kakou pour cette lecture qui va être très vite dévorée. Et vous, il vous tente ce livre ?

Voici les participations des autres blogueurs :

• La Chambre rose et noire
• Lectoplum
Songes d’une Walkyrie
Pousse de Gingko
Camellia Burrows
Au baz’art des mots
Eléonore B
La Marmotte qui lit 

Ibidouu
Page blanche et noire
Chronicroqueuse de livres
Chez Xander
Les pages qui chuchotent
Envie de lire
Critiques d’une lectrice assidue
A Blue Feather Blog
Les livres de Rose
Les livres de George
La couleur des mots
Rêveuse Éveillée
• Les lectures de Luna
Les Histoires d’Amélia
Félicie lit aussi
Fifty Shades of Books
Café littéraire gourmand
Lectrice assidue en devenir
Solivresse
Au détour d’un livre
La bibliothèque du manoir

 

Premières lignes #20 : La nuit des Korrigans, Yvon Mauffret

Premi!èr-1

J’ai décidé de participer au rendez-vous Premières lignes, initié par Ma lecturothèque, dont le principe est de citer, chaque semaine, les premières lignes d’un livre.


Pour ce vingtième rendez-vous, je vais vous parler d’un livre découvert dans la bibliothèque du club de vacances Belambra de Guidel en Bretagne. Mes vacances ayant été assez pluvieuses, oui la photo est trompeuse, j’ai eu l’occasion de piocher dans les livres mis à disposition des clients. J’en ai ainsi ressorti un livre jeunesse au titre prometteur : La nuit des Korrigans de Yvon Mauffret.

20170916_113223-1

SACRÉS farceurs que ces korrigans Perr Balibouzic, l’usurier rapace, va en faire l’amère expérience. Mais quelle idée d’être un vieux ronchon et de ne penser qu’à l’argent ! Rien de tel pour les agacer… Le pauvre paysan Bénéad Guilcher, en revanche, n’aura qu’à se louer de leur fréquentation: c’est qu’il est toujours gai et qu’il sait inventer des histoires et des chansons. Et généreux avec ça… Mais sans doute voudriez-vous qu’on vous conte ici toute l’histoire ? Et puis quoi encore ?… C’est les korrigans qui en feraient, une tête, pour le coup ! Et avec eux, sait-on jamais… Prudence, donc.

PREMIÈRES LIGNES

20170916_113804-1

PREMIÈRE ILLUSTRATION

20170916_113832-1

Et vous, vous avez envie de rencontrer ces facétieux korrigans ?

Premières lignes #19 : La Voleuse de livres, Markus ZUSAK

Premi!èr-1

J’ai décidé de participer au rendez-vous Premières lignes, initié par Ma lecturothèque, dont le principe est de citer, chaque semaine, les premières lignes d’un livre.


Pour cette édition, j’ai décidé de vous présenter un livre qui a intégré ma PAL depuis peu, mais qui me tentait depuis très longtemps : La Voleuse de livres de Markus ZUSAK. C’est un livre dont j’ai entendu tellement de bien que j’appréhende un peu de le commencer… 

in22dex
Leur heure venue, bien peu sont ceux qui peuvent échapper à la Mort. Et, parmi eux, plus rares encore, ceux qui réussissent à éveiller Sa curiosité.
Liesel Meminger y est parvenue.
Trois fois cette fillette a croisé la Mort et trois fois la Mort s’est arrêtée.
Est-ce son destin d’orpheline dans l’Allemagne nazie qui lui a valu cet intérêt ? Ou sa force extraordinaire face aux événements ? À moins que ce ne soit son secret… Celui qui l’a aidée à survivre et a même inspiré à la Mort ce joli surnom : la Voleuse de livres…

PREMIÈRES LIGNES

20170904_173711-1

Et vous, vous avez lu ce roman ? Qu’en avez-vous pensé ?