Le Royaume des Pierres (tome 1) : Les Couronnes de la montagne, Axel Jomo

couv37579949

Les Couronnes de la montagne de Axel Jomo est un livre que j’ai découvert par hasard sur le site des Éditions Le monde premier. L’éditeur cherchait des personnes pour le lire et en donner leur avis.

Ce n’est pas le genre de livres que j’ai coutume de lire mais le résumé m’ayant plutôt intriguée, j’ai décidé de me lancer. Je remercie donc la maison d’édition pour m’en avoir fait parvenir la version numérique.

Vous pouvez acheter le livre sur Amazon en format papier ou numérique.

AUTEUR

« Axel Jomo est un auteur touche-à-tout qui s’efforce de construire des histoires où le lecteur voyage avec les personnages.
Son premier roman « Le royaume des Pierres » a nécessité plus de trois ans d’écriture et baigne dans la fantasy « légère ».  » (informations prises sur le site de l’auteur)

Pour contacter/découvrir l’auteur :

PRÉSENTATION ÉDITEUR

« Cette forêt marque la limite du monde. Il n’y a rien au-delà »

CœurBois est une région paisible bordée par une forêt impénétrable. De mémoire d’habitant, elle n’a jamais été traversée et tout le monde s’accorde à dire que cela ne se produira pas. Malgré tout, Athor, un jeune homme inventif et curieux, rêve qu’il existe un monde derrière cette barrière.
Son ami Tim, plus audacieux, tente régulièrement de la franchir, mais ses essais se soldent toujours par des échecs. Découragés, les deux compères se demandent de plus en plus si cet objectif n’est tout simplement pas impossible.
Pourtant, la découverte d’une lueur lointaine et d’une étrange carte va les entraîner dans une exploration bien au-delà de leur contrée.
Des aventures, des rencontres et des combats vont les amener à découvrir un immense monde aux portes de la guerre.
Partis par simple curiosité… Ils se retrouvent, malgré eux, dans un périple rocambolesque. Seront-ils capables de sauver le royaume d’un effondrement ?

  • Broché: 374 pages
  • Prix ebook : 2,99€
  • Autre format : broché

AVIS

Je n’ai pas eu l’occasion de voir le livre sous sa forme papier mais je trouve la couverture très belle.

L’histoire

J’ai été d’emblée happée par l’histoire d’autant que l’auteur a su titiller la curiosité des lecteurs grâce à l’aura de mystère qui plane autour de la forêt et de cette étrange lueur au loin. Sur ces points, Axel Jomo fait perdurer le suspense puisqu’il vous faudra parcourir un certain nombre de pages avant que votre curiosité ne soit assouvie.

Quant aux explications concernant ces deux mystères, elles m’ont complètement surprise ; je m’attendais à quelque chose de différent et de, peut-être, plus spectaculaire ou effrayant. Au final, c’est simple mais fallait-il encore y penser.

J’ai en outre beaucoup apprécié le rythme insufflé à ce roman. Il n’y a pas de temps morts et de passages inutiles ; les actions s’enchaînent rapidement apportant avec elles leur lot de nouvelles rencontres et découvertes. Ce rythme soutenu ne peut que donner envie de tourner les pages les unes après les autres afin de connaître la suite de l’aventure et avoir des réponses aux questions que l’on se pose.

Le sujet du livre n’est pas forcément drôle en soi, il ne l’est même pas du tout, mais force est de constater que l’auteur a su me faire sourire plusieurs fois. Les touches d’humour allègent un peu le récit et nous rapprochent des personnages.

Les personnages…

Comme nous suivons plusieurs personnages, je ne me suis pas vraiment attachée à l’un d’entre eux en particulier si ce n’est au grand-père. Il apparaît peu dans le livre mais il est touchant dans sa démence.

Le duo Athor/Tim fonctionne très bien avec d’un côté un personnage plutôt intellectuel, Athor et de l’autre Tim, une personne non pas dénuée d’intelligence mais qui se démarque par une certaine forme physique et un goût prononcé pour l’aventure.

Athor s’est révélé à maintes reprises plutôt agaçant dans sa manière de geindre très, trop, souvent. Heureusement, son aventure auprès de ses compagnons lui permet d’évoluer progressivement et de devenir plus endurant que ce soit physiquement ou mentalement. Il ne devient pas du jour au lendemain un personnage allant au devant du danger mais il perd ce côté « je suis toujours le dernier et je suis le plus petit et je suis fatigué »….

Quant aux autres personnages, en plus d’être différents les uns des autres, ils sont tous intéressants. L’auteur nous donne bien sûr des informations sur ceux-ci mais j’ai eu l’impression qu’il y avait encore d’autres choses à découvrir ou du moins, je l’espère. Dans tous les cas, chacun d’entre eux semble être à sa place et apporte quelque chose à l’aventure.

Petite mention spéciale pour Rusé qui n’est pas un personnage classique mais que j’ai adoré. Je ne vous en dis pas plus…

La seule chose qui m’a un peu dérangée…

Pendant la première partie du roman, l’auteur a su distiller des petits indices par-ci par-là laissant deviner aux lecteurs qu’Athor va jouer un rôle important dans le futur. C’était subtil et bien amené.

Puis, après la première partie de l’ouvrage, l’auteur insiste bien trop souvent sur l’importance d’Athor pour la suite de l’aventure. Cela crée, il est vrai, une aura de mystère autour de notre jeune héros mais au bout d’un moment, cela devient surtout trop lourd. Deux personnages en viennent même régulièrement à s’extasier devant des idées ou des propos d’Athor qui, s’ils sont pertinents et souvent logiques, n’ont rien d’exceptionnel.

En conclusion, avec ce roman, l’auteur vous propose une aventure passionnante et mouvementée dans laquelle il est difficile de s’ennuyer. Je ne peux que vous inviter, à votre tour, à faire le voyage dans le monde imaginaire de Axel Jomo aux côtés de ses personnages hauts en couleur et qui, j’en suis certaine, nous réservent encore bien des surprises.

NOTE : 4/5

 

Enregistrer

Publicités

9 réflexions sur “Le Royaume des Pierres (tome 1) : Les Couronnes de la montagne, Axel Jomo

  1. Pingback: Chronique des Couronnes de la montagne | Éditions du Monde Premier

  2. Pingback: Le royaume des pierres : les couronnes de la montagne Axel Jomo | Lectures familiales

  3. Pingback: Bilan lecture novembre 2016 | Light & Smell

  4. Pingback: Top Ten Tuesday #31 : les 10 noms de personnages masculins que vous avez trouvés originaux | Light & Smell

  5. Pingback: Top Ten Tuesday #35 : 10 livres de votre bibliothèque dont les couvertures ne contiennent pas de personnages » | Light & Smell

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s