Throwback Thursday Livresque #163 : un livre que vous regrettez d’avoir acheté

J’ai décidé de participer à un nouveau rendez-vous autour du livre : le Throwback Thursday Livresque. Imaginé par Bettie Rose Books, le principe est de partager chaque semaine sa lecture autour d’un thème mensuel qui sera décliné chaque semaine. Depuis peu, les liens de participation sont à déposer sur My-books.


À la lecture du thème, je voulais vous parler d’un livre que je n’ai pas aimé, mais ayant dans mes brouillons un Top Ten Tuesday avec mes 10 plus grosses déceptions livresques, j’ai préféré opter pour un livre que je regrette d’avoir acheté non pas parce que je ne l’ai pas aimé, mais parce que je manque de courage pour le lire : Dominium Mundi de François Baranger.

Couverture Dominium Mundi, tome 1

2202. Né des cendres d’une conflagration planétaire, l’Empire Chrétien Moderne règne sur une Terre ravagée et irradiée. Urbain IX, pape tout puissant, contraint les populations à vivre selon un mode de vie médiéval, restaurant ainsi le Dominium Mundi. Sous son impulsion, un vaisseau colonisateur est envoyé vers Alpha du Centaure, dans l’espoir d’y trouver de nouveaux territoires pour l’humanité. Lorsque les passagers abordent une planète et son peuple, les Atamides, le choc est grand. Mais ce n’est rien en comparaison d’une découverte encore plus bouleversante : le véritable tombeau du Christ ! Guidés par leur foi inébranlable, les missionnaires tentent de s’en emparer, en vain. Les indigènes les massacrent. Sur Terre, la nouvelle se répand comme une traînée de poudre. Deux ans plus tard Urbain IX achève d’armer un gigantesque vaisseau, le St-Michel, capable d’abriter un million d’hommes. Pour Tancrède de Tarente, le Méta-guerrier héros des champs de bataille, et Albéric Villejust, le génie de l’Infocosme enrôlé de force, débutera une Croisade sanglante vers une nouvelle Jérusalem… Les événements feront-ils bégayer l’Histoire ?

La couverture et le résumé m’avaient fortement intriguée, notamment la mention d’un mode de vie médiéval, mais les 700 pages du roman ont fini par quelque peu me décourager d’autant que la SF est un genre que je ne lis qu’avec parcimonie… Ce livre risque donc de dormir dans ma PAL encore quelques années.

Si vous l’avez lu, n’hésitez pas à me dire ce que vous en avez pensé ou à me laisser le lien de votre chronique en commentaire.

Et vous, quel livre auriez-vous choisi ?

Les Explorateurs, Alan Spade

Les Explorateurs (nouvelle) par [Spade, Alan]

Pour ma deuxième participation au Challenge The Maki Project, j’ai choisi une nouvelle qui me sort complètement de mes habitudes de lecture : Les Explorateurs d‘Alan Spade.

PRÉSENTATION ÉDITEUR

Deux officiers de la Compagnie d’Exploration Interstellaire aux personnalités divergentes, envoyés sur une planète inexplorée, vont vivre une série d’expériences paranormales au cours desquelles leurs capacités d’adaptabilité et leur esprit d’équipe vont être mis à rude épreuve.

Les Explorateurs est l’une des huit nouvelles du recueil de science-fiction (space opera) Les Explorateurs, d’Alan Spade, parue en 2009 aux Éditions Lokomodo.

AVIS

J’ai été très agréablement surprise par cette nouvelle qui, dès les premières pages, m’a conquise. D’une plume fluide et immersive, l’auteur arrive, en une trentaine de pages, à construire un récit prenant et empli de tension.

Une tension qui passe autant par la relation entre les deux protagonistes que les différentes péripéties qu’ils vont traverser. Covain Chase et Kara Elison n’auraient pu être plus différents : le premier est sûr de lui, vantard et sexiste,  quand la seconde est intelligente, réfléchie et mature. C’est d’ailleurs cette opposition de caractère qui leur a valu de devoir collaborer sur une mission. Leurs supérieurs estiment, en effet, qu’il est préférable de faire travailler ensemble deux personnes qui ne s’apprécieront jamais et ne seront donc pas tentées de compromettre le succès d’une mission en sauvant l’autre en cas de gros problème. Les adeptes de l’entraide et de l’esprit d’équipe n’ont qu’à se faire une raison, business is business !

Après quelques échanges tendus dans leur vaisseau et un atterrissage mouvementé, Covain et Kara explorent la planète X-0968 afin de confirmer ou d’infirmer la présence de trinocium, un minerai prisé. Une mission en apparence anodine qui se révèlera bien plus difficile que prévu ! Les nerfs mis à vif, nos deux explorateurs vont ainsi faire face à une série d’épreuves devant laquelle ils réagiront très différemment. La force brute et l’impulsivité contre la réflexion et l’intelligence des situations !  Ces épreuves nous permettront donc de découvrir les forces et faiblesses de chacun ainsi que quelques bribes de leur passé…

En plus des tensions entre les personnages qui apportent pas mal de piment au récit, j’ai apprécié cette plongée sur une planète mystérieuse qui recèle bien des surprises et des questions. Qui est derrière cette série de tests qui nous donne l’impression d’assister à une émission de télé-réalité version survie dans l’espace ? Qu’attend-on réellement de notre duo pas vraiment complémentaire ? Comment vont s’en sortir nos explorateurs et surtout s’en sortiront-ils vivants ? Tout autant d’interrogations qui facilitent l’empathie avec les personnages et nous donnent envie de tourner les pages afin de découvrir le fin mot de cette étrange aventure.

De la même manière, si j’aurais souhaité en apprendre plus sur les différentes espèces rencontrées tout au long du récit, force est de constater que l’auteur stimule avec aisance notre imagination grâce à une galerie d’êtres aux formes et aux capacités diverses et variées.  Quant à la chute, je l’ai trouvée plutôt savoureuse et inattendue. Je n’en dirai pas plus si ce n’est que je serais ravie de lire une nouvelle, voire un roman, sur l’après….

En conclusion, entre illusions et faux-semblants, l’auteur nous offre une nouvelle emplie de tension qui repose autant sur des protagonistes que tout oppose que sur un suspense savamment distillé qui saura tenir en haleine les lecteurs !

Vous pouvez télécharger gratuitement la nouvelle sur Kobo ou sur Amazon.