In My Mailbox : édition Illumicrate, romans, BD, humour…

Boîte aux lettres avec livres, In My Mailbox

« In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C’est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque ».


De la fantasy, des romances historiques, un thriller… Cette semaine a de nouveau été placée sous le signe de la variété.

 
Lire la suite

In My Mailbox #270 : romans illustrés, romance, mangas, BD

Boîte aux lettres avec livres, In My Mailbox

« In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C’est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque ».


Lire la suite

In My Mailbox #257 : relié, romance et mangas

Boîte aux lettres avec livres, In My Mailbox

« In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C’est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque ».


Lire la suite

200 jours pour s’aimer, Victoria Deveraux

Couverture Avis 200 jours pour s'aimer par Deveraux

1629.
Le roi d’Autriche conclut une alliance avec le royaume français. Le monarque voit en sa fille, la princesse Constance, une excellente monnaie d’échange à offrir au dauphin Henri, comme gage de la loyauté de son pays envers la France.
Constance est une jeune femme fougueuse dont le caractère explosif et impétueux diverge avec les normes féminines de son époque. Une soif de liberté, d’indépendance et de libre-arbitre que rien ne semble assouvir.
Quant à Henri, le sombre jeune homme aux yeux clairs, il a tout ce que Constance déteste : un besoin constant de dominer et de disposer du fruit de ses plus noirs désirs.
Sur un point, ils sont parfaitement d’accord : il est impensable que quiconque tente de les unir devant Dieu. Mais le roi ne leur laisse pas le choix, dans deux cents jours le mariage sera célébré.
À trop vouloir se défaire de ses liens, ne risque-t-on pas de les resserrer encore plus ?

Hachette Lab (27 octobre 2021) – Ebook (7,99€)

Lire la suite

La lady au parapluie noir, Mary Balogh

La lady au parapluie noir

De passage dans une auberge malfamée, le vicomte Kincade est attaqué par des malandrins. Mais le drame vire au burlesque quand une espèce de furie en chemise de nuit met les voleurs en déroute à grands coups de parapluie. Le vicomte est mortifié. Quoi de plus humiliant pour un gentleman que d’être défendu par une faible femme ? Il va être la risée du Tout-Londres quand l’histoire se saura ! Et le pire reste à venir, car en guise de remerciement la pétulante Daisy lui demande de lui ouvrir les portes de la bonne société. Impossible de refuser sans passer pour un goujat. Voilà donc notre vicomte coincé avec cette femme exaspérante… horripilante… et adorable.

J’ai lu (01/09/2021) – 288 pages – Papier (6,50€)
Traduction : Maud Godoc

Lire la suite

Week-end à 1000 (20 au 22 août 2021) : ma PAL prévisionnelle

https://lightandsmell.files.wordpress.com/2016/11/we-acc80-1000.png?w=552&h=552

Pour rappel, le WE à 1000 est un challenge organisé par Lili du blog Lili Bouquine. L’objectif est de lire 1000 pages durant une période déterminée. N’hésitez pas à vous inscrire au groupe FB pour partager votre avancée et échanger avec les autres participants.


Premier week-end à 1000 d’août auquel je peux participer. Samedi, je ne devrais pas avoir le temps de lire, mais je compte bien multiplier les lectures vendredi soir/nuit et dans la journée de dimanche, d’autant que la météo devrait être maussade.

  • Romans : j’espère lire ces deux romances, l’une contemporaine et l’autre historique.

The Layover: the perfect laugh-out-loud romcom to escape with this summer (English Edition) par [Lacie Waldon]Couverture Le diable s'habille en tartan

  • Ouvrages graphiques :

Couverture Julian au mariageCouverture Un petit besoin urgent !

Couverture Lightfall, tome 1 : La dernière flamme Couverture Magic, tome 1 : La fillette aux cheveux violets

Et vous, participez-vous à cette nouvelle session du week-end à 1000 ?
Que comptez-vous lire ?

 

L’épouse du guerrier, Jenni Fletcher

Couverture L'épouse du guerrier

À la disparition de ses parents Constance n’a eu d’autres choix que de devenir l’épouse du glacial Matthew Wintour. Un inconnu qui l’a abandonné pour guerroyer, sans même lui accorder un baiser d’adieux. Encore moins une nuit de noces. Cinq ans plus tard, Matthew – devenu un colosse armé–, est de retour et entend partager sa couche. Mais Constance elle aussi a changé et compte bien affirmer son caractère coûte que coûte…

AVIS

Après un mariage éclair, le mari de Constance s’en est allé, probablement guerroyer, sans se retourner ni même chercher à échanger quelques phrases avec cette épouse qu’il ne connaît pas. Une situation qui convenait parfaitement à la jeune femme même si elle aurait préféré qu’il lui demande son avis avant de l’envoyer dans sa famille, la coupant ainsi du lieu où elle a passé son enfance. Un lieu chargé d’émotions et de souvenirs liés à ses parents décédés d’une fièvre.

Bien qu’en colère de n’avoir pu rester chez elle, Constance a été baignée d’amour et a passé de belles années auprès de son oncle, de sa tante et de ses deux cousines dont elle est très proche. Elle n’accueille donc pas vraiment de gaieté de cœur l’annonce du retour de Matthew qui a, apparemment, décidé de venir la chercher. Mais que peut-elle bien partager avec cet homme qu’elle n’a pas vu depuis 5 ans et dont elle ne connaît absolument rien ?

Si la romance a peut-être manqué de mordant, elle n’en demeure pas moins agréable, l’autrice prenant le temps de faire émerger les sentiments des personnages, malgré une attirance physique qui apparaît assez rapidement. Contrairement à d’autres romans du genre, les scènes de sexe ne sont pas omniprésentes et ne sont jamais détaillées dans leurs moindres détails, ce qui m’a parfaitement convenu. À noter également, et je tiens à le souligner, qu’il n’y a aucun problème de consentement entre ces pages. Matthew apprécie l’apparence de sa femme et lui dit parce qu’elle complexe à ce sujet, mais il ne se montre pas malaisant, pas lourd et attend qu’elle fasse le premier pas.

Alternant entre incompréhensions, doutes, rapprochements aussi bien physiques qu’émotionnels et espoirs, la relation entre Constance et Matthew est donc saine et touchante. On prend un certain plaisir à voir Constance prendre confiance en elle, et Matthew à ouvrir son cœur. Quelque chose de difficile pour cet homme élevé dans la cruauté d’un père obsédé par ses terres et l’argent. Ce père méchant et maltraitant fait froid dans le dos, notamment dans sa manière de traiter ses épouses qui finissent toutes par mourir, et ses fils qu’il s’acharne à rabaisser encore et encore… Heureusement que Matthew et Allan, son jeune demi-frère, ont pu compter l’un sur l’autre durant leurs jeunes années bien qu’actuellement, la situation entre les deux soit quelque peu tendue.

Au-delà des relations et des interactions entre les personnages qui sont plutôt bien pensées et développées, l’autrice introduit une dimension politique qui ne manque pas d’intérêt, mais que j’aurais adoré voir encore plus présente. Ainsi, Matthew est engagé dans un complot politique afin de brimer l’autorité d’un roi profondément injuste, lâche et dangereux pour la souveraineté de l’Angleterre. Mais un tel engagement n’est pas sans danger pour lui, mais aussi pour Constance dont la vie est maintenant étroitement liée à la sienne…

En bref, L’épouse du guerrier est une romance historique sympathique mêlant avec habilité secrets, complot politique et relations entre deux époux qui, après cinq ans de séparation, doivent apprendre à se connaître, avant peut-être de s’aimer.

 

Week-end à 1000 (23 au 25 juillet 2021) : ma PAL prévisionnelle

https://lightandsmell.files.wordpress.com/2016/11/we-acc80-1000.png?w=552&h=552

Pour rappel, le WE à 1000 est un challenge organisé par Lili du blog Lili Bouquine. L’objectif est de lire 1000 pages durant une période déterminée. N’hésitez pas à vous inscrire au groupe FB pour partager votre avancée et échanger avec les autres participants.


Nouveau week-end à 1000, nouvelle PAL. Je n’ai pas atteint les 1000 pages la semaine dernière malgré un très bon départ, mais je croise les doigts pour y arriver durant cette nouvelle session qui a commencé hier à 19h pour se terminer dimanche à 23h59.

Ayant en ce moment une capacité d’attention des plus réduites, je pars de nouveau sur des lectures faciles.

  • Romans :

Lu durant la soirée/nuit de vendredi à samedi, Une épouse à séduire est une romance historique agréable, bien qu’elle aborde en trame de fond un thème difficile. Heureusement, il n’y a aucun détail, mais j’avoue que j’aurais apprécié de le savoir avant de me lancer. En plus du couple principal, j’ai beaucoup aimé la sœur de l’héroïne.

Ayant apprécié ce deuxième tome de la série Les héritières américaines, je compte enchaîner sur le troisième : Raison et mariage, avant de passer à un petit roman jeunesse qui a l’air fort sympathique : Fiesta chez les vampires.

Couverture Une épouse à séduireCouverture Raison et mariageCouverture Fiesta chez les Vampires

  • Mangas/ BD : récupérés dans la semaine à la bibliothèque, le tome 10 de Moriarty et l’album jeunesse Les Petits Marsus ne devraient pas faire long feu. Quant à Spy x Family, j’en ai entendu tellement de bien que j’ai hâte de le lire.

Couverture Moriarty, tome 10Couverture Les Petits Marsus et la drôle de créature

Et vous, participez-vous à cette nouvelle session du week-end à 1000 ?
Que comptez-vous lire ?

 

Les caprices de lady Violet, Martha Waters

 

1817. Lady Violet ne décolère pas. Depuis quatre ans, elle est brouillée avec son mari. Passe encore qu’il se noie dans le travail et lui adresse à peine la parole en privé. Mais qu’il ne daigne même pas la prévenir quand il est victime d’un accident… Trop, c’est trop ! Elle décide de lui rendre la monnaie de sa pièce et, en matière de revanche, Violet est particulièrement inventive. Cependant, à son grand étonnement, James va se révéler tout aussi retors. Dans ce duel conjugal qui oppose les époux terribles, tous les coups sont permis, du plus cocasse au plus perfide. Un seul détail leur a échappé : ils sont toujours éperdument amoureux l’un de l’autre…

J’ai lu (5 mai 2021) – 320 pages – Papier (7€) – Ebook (5,49€)
Traduction : Anne Busnel

AVIS

Les caprices de lady Violet fait partie de la nouvelle collection Regency de J’ai lu. Une collection qui, je n’en doute pas, va vite s’imposer dans ma bibliothèque et le cœur des lectrices et lecteurs en quête de romances se déroulant durant une période historique qui ne manque ni de charme ni d’attrait. Lire la suite

Le mois de la romance (février 2021) : l’heure du bilan #MDLR2021

Papier, Romance, Symbole, Saint Valentin

Durant le mois de février, j’ai lu principalement de la romance afin de marquer ma participation au challenge Le mois de la romance de Ludovic de la chaîne booktube et du blog Prends un livre et détends-toi.

J’avais prévu de lire 9 romans, j’en ai lu 19. Je ne m’attendais pas à un tel bilan, mais le genre se prête très bien au binge reading. J’ai d’ailleurs pris l’habitude de lire les romances historiques d’une traite, notamment le week-end.

Globalement, j’ai fait de bonnes lectures, voire de très bonnes lectures. Et si j’ai également eu quelques lectures assez moyennes durant lesquelles je me suis parfois ennuyée, il n’y a aucun véritable flop à déplorer !

Toutefois, lire autant de livres d’un même genre a fini par me lasser et j’ai décidé de mettre au moins les romances historiques en pause pendant quelques semaines…

Plusieurs chroniques sont attentes de publication (The Ex Talk, Le Royaume Assassiné, Ivy Wilde...), mais je vous ai déjà parlé de Psi-Changeling qui m’avait agréablement surprise, de La Belle et le Highlander, des Hommes virils lisent de la romance, d’Entre les bras d’un rival et de Seigneur et époux.

Et vous, certains de ces livres vous tentent-ils ?
Avez-vous participé à ce challenge ? Quel est votre bilan ?