Crème au cacao pour les mains

DSC_0600

Mon compagnon, ayant les mains abîmées, m’a demandé de lui réaliser une crème qu’il pourrait appliquer le jour mais surtout la nuit avant de se coucher.

Après un rapide coup d’œil sur la blogosphère, j’ai trouvé mon bonheur, ou plutôt le sien, sur Le Petit Blog de Framboise.

RECETTE

J’ai suivi sa recette en apportant un ou deux changements en fonction de mes produits en stock :

  • Beurre de cacao BIO Aroma-Zone: 20g.
  • Huile de cameline BIO dont l’odeur est insupportable mais les bienfaits avérés : 20g.

« Très riche en oméga-3, l’huile végétale de Cameline fait aujourd’hui office d’ingrédient noble dans la confection de soins anti-âge ou de soins apaisants et réparateurs pour les peaux atopiques et les peaux sensibles. »

  • Cire émulsifiante n°3 d’Aroma-Zone : 10 g.
  • Eau minérale : 60 g
  • Glycérine : 10 g
  • Conservateur Cosgard : 0,8 g

RÉALISATION

Vous pouvez réaliser cette préparation au bain-marie mais pour ma part, j’ai utilisé mon émulsionneur à lait. La démarche suivant devrait également fonctionner avec la Naturalis.

  1. Mettre dans la cuve avec la roue, le beurre de cacao, l’eau, l’huile végétale et la cire n°3.
  2. Lancer 1 programme à chaud puis 2 programmes à froid.
  3. Ajouter la glycérine et le conservateur
  4. Mettre en pot dès que la préparation est complètement refroidie

AVIS

Appliquée en fine couche, elle laisse les mains apaisées sans aucune sensation de gras.

Mon compagnon semble avoir complètement adopté cette crème qu’il aime appliquer juste avant d’aller au travail mais également le soir avant d’aller se coucher, en couche épaisse. Même dans ce dernier cas, la sensation de gras s’estompe assez rapidement.

La délicieuse odeur gourmande du beurre de cacao suffit à faire oublier celle de l’huile de Cameline. Je n’ai pas ressenti le besoin d’ajouter de fragrance mais quelques gouttes d’huiles essentielles peuvent être ajoutées en fonction de l’effet recherché.

Photo du site Aroma-zone

Photo du site Aroma-zone

Pour conclure, cette recette présente l’avantage de ne contenir que peu d’ingrédients et surtout des ingrédients communs à beaucoup de recettes. Elle fait donc partie de celles que je réaliserai de nouveau avec plaisir d’autant que la douceur qu’elle apporte aux mains est très agréable.

 

Publicités

Un émulsionneur à lait en guise de Naturalis

Si vous vous intéressez à la cosmétique maison, vous avez peut-être entendu parler de la Naturalis, cet appareil de la marque Rowenta qui est supposé vous permettre de créer rapidement et surtout facilement des crèmes, masques, baumes…

« Avec Naturalis, initiez-vous à la fabrication de soins naturels : partez à la découverte de la composition des ingrédients et prenez soin de votre peau ou de vos cheveux de manière ludique et créative, et obtenez un résultat adapté. »

Ne l’ayant jamais testé, je ne pourrai pas vous en parler même si c’est typiquement le genre d’appareil que j’apprécie. La Naturalis m’a régulièrement fait de l’œil mais son prix élevé, environ 200€, m’a freinée d’autant que les avis la concernant sont plutôt partagés.

Certaines enseignes la proposent parfois en promotion comme c’est le cas régulièrement sur le site Internet de Darty où elle est affichée à 140€. Le prix, certes plus raisonnable, n’en demeure pas moins trop élevé pour moi. L’appareil peut même se trouver parfois dans des magasins de déstockage (Home & cook) à moins de 50 euros mais il n’y en a pas près de chez moi.

Je m’étais donc résignée à réaliser moi-même toutes mes émulsions avant de tomber sur un article du blog Biotytille que je vous invite vivement à consulter. L’auteure du blog a eu la très bonne idée d’utiliser un émulsionneur à lait en remplacement de la Naturalis. Après plusieurs recherches, j’ai opté pour le même modèle que cette dernière:  le Severin 9688. Vous le trouverez sur différents sites marchands pour environ 100€.

 61EjaGaQT1L._SL1500_41AVqSZdD4L

Caractéristiques:

  • Puissance: 500w
  • Contenance: 700ml
  • Choix de température: 45°C, 55°C, 60°C et 65°C

Comme la Naturalis, il possède un programme à chaud et à froid, ce dernier permettant de refroidir les préparations avant d’y incorporer les actifs cosmétiques, plus fragiles. Point de programme de nettoyage comme sur l’appareil de Rowenta mais il n’est de toute manière pas nécessaire: le nettoyage de l’émulsionneur est très rapide et facile à réaliser. Je n’ai pour le moment testé que deux ou trois recettes mais je suis déjà très satisfaite de la facilité d’utilisation et de la qualité des émulsions.

Le prix de cet émulsionneur à lait reste élevé d’autant qu’il est loin d’être indispensable à la réalisation des cosmétiques maison. C’est néanmoins un outil qui vous facilitera la vie et qui vous fera gagner du temps. Il existe en outre, sur le marché, des modèles moins onéreux.

Je profite de cet article pour remercier l’auteure du blog Byotitille pour cette ingénieuse idée. Si vous êtes à la recherche d’une alternative à la Naturalis, un émulsionneur à lait est sans aucun doute une solution pertinente.