Savon rond Tropicana

DSC_1088

En pleine reconstitution de mon stock de savons, j’ai eu envie de réaliser un savon aux couleurs douces et attrayantes en même temps.

La recette est basique mais « efficace » :

  • 30 d’huile d’olive BIO
  • 70% de végétaline
  • surgraissage 4% : beurre de karité BIO, huile de tournesol BIO
  • réduction de soude : 5%
  • soude en perles diluée dans de l’eau minérale
  • fragrance : Tropicana de Manske
  • colorants : Micas de La Folie des Senteurs, bleu et violet

J’ai eu envie pour ce savon de délaisser mon moule à cloisons amovibles pour mon moule tube Dans ma nature. De manière générale, les savons ronds ont pas mal de succès, je suppose que leur prise en main aisée doit y jouer pour quelque chose.

J’ai divisé ma pâte à savon en 3 : une partie neutre, une partie colorée en violet et une autre en bleu. Puis, j’ai coulé une partie de la pâte à savon à travers un rouleau vide de papier d’aluminium et un rouleau vide d’essuie-tout. Ensuite, j’ai versé les différentes pâtes de manière aléatoire.

Cela donne des tranches qui sont très différentes les unes des autres :

DSC_1091 DSC_1096 DSC_1097 DSC_1098

Enfin, la fragrance Tropicana de Manske est une pure merveille qui donne envie de s’envoler sous les tropiques. Cela peut paraître bizarre à dire mais elle me donne presque envie de sourire.

Publicités

Savon bleu, marbrage improvisé

DSC_1084

Afin de faire un petit cadeau à une personne adorant le bleu, j’ai choisi de réaliser un savon comprenant cette couleur que j’aime d’ailleurs aussi beaucoup. Ayant dû écourter la session savon prévue, je me suis contentée d’un marbrage improvisé. Le mot improvisation est, somme toute, un peu fort puisque je me suis contentée de couler alternativement les différentes pâtes à savon colorées dans mon fidèle moule à cloisons Dans Ma Nature.

La recette :

  • 60% huile d‘olive BIO
  • 20,20% de beurre de karité BIO
  • 19,80% de beurre de coco BIO
  • surgraissage total : 10% dont 3% de surgraissage à l’huile d’avocat BIO et 7% de réduction de soude.
  • micas La Folie des senteurs
  • fragrance : aucune, je n’ai trouvé dans mon stock aucune fragrance se mariant vraiment avec les couleurs du savon.
  • lessive de soude 30,5%

Ce savon étant en partie un cadeau, j’ai utilisé des matières premières nobles mais vous pouvez très bien utiliser de la végétaline à la place du beurre de coco pour réduire le coût de cette recette.

J’ai attendu la découpe avec impatience n’ayant aucune idée de l’aspect qu’aurait ce savon.

DSC_1086

La pâte était encore un peu molle, une découpe plus tardive aurait sûrement été plus préférable mais la curiosité a pris le pas sur la raison :

DSC_1095 DSC_1092

Il me restait un peu de pâte que j’ai coulée dans mon moule grue du Japon.

DSC_1077

Il n’y a plus qu’à attendre la cure et à espérer que ce savon plaira…

 

Savon fouetté: mon premier essai

DSC_0764

Après avoir vu quelques beaux savons réalisés selon la technique du savon fouetté, j’ai décidé de me lancer. Pour le réaliser, il est nécessaire de se munir d’un fouet électrique afin de fouetter les beurres et les huiles qui serviront à la réalisation du savon. Pour un tuto très bien expliqué et illustré, je vous invite à consulter l’article du blog Les listées Citronnées.

Pour réaliser un savon fouetté, il est conseillé d’utiliser 80% de beurres ou d’huiles solides et 20% d’huiles liquides.

Pour ma part, j’ai utilisé:

  • 40% de végétaline
  • 40% de beurre de karité bio
  • 10% d’huile d’olive bio
  • 10% d’huile de tournesol bio
  • Surgraissage à 10%
  • mica La Folie des senteurs

DSC_0739

Cette pâte à savon m’a servi à réaliser le « glaçage » des mini-cupcakes. J’avais réalisé la base la veille , vous pourrez voir la recette ( un savon à l’argile et au yaourt) dans cet article.

DSC_0751

J’ai mis le restant de pâte dans mon moule à savon à cloisons amovibles Dans ma nature:

DSC_0741

Les savons fouettés doivent être coupés entre quatre et six heures après leur réalisation. Je ne l’ai fait que dix heures après et la tâche n’en a été que plus ardue:

DSC_0758

DSC_0779 DSC_0788

L’avantage de cette technique, en plus de permettre la fabrication d’un savon qui « flotte », est de laisser le temps de travailler le savon sans risque que la pâte ne se fige. Cela la rend particulièrement intéressante lorsque l’on souhaite réaliser de la pâtissavonerie. A noter que l’absence de trace visible, par rapport à la réalisation d’un savon classique, peut s’avérer déroutante au début.

REMARQUE:

La technique du savon fouetté ne change rien sur les nécessaires calculs rigoureux inhérents au processus de saponification à froid et dont vous pourrez trouver les détails sur la blogosphère, dans des livres ou encore sur Aroma-zone qui y a consacré un dossier plutôt complet.

En résumé, j’ai apprécié de tester la réalisation d’un savon fouetté bien que le processus se révèle un peu plus long qu’un savon réalisé de manière habituelle. Avoir le temps de travailler la pâte est un avantage précieux lorsque, comme moi, on ne maîtrise pas vraiment la poche à douilles. Je suis maintenant impatiente que la cure se termine notamment pour tester le gros super pouvoir de ce type de savon: savoir flotter.

Et vous, que pensez-vous des savons fouettés?

Crème pour le corps White Tea de Manske

DSC_0707

En pleine période de rangement, j’ai retrouvé un petit pot de beurre de karité Aroma-Zone qui m’a donné envie de réaliser une crème hydratante pour le corps. J’en ai également profité pour tester une fragrance cosmétique Manske que j’aime beaucoup: White Tea.

LA PREPARATION

Les ingrédients:

  • Beurre végétale de karité BIO: 20 grammes. Les bienfaits du beurre de karité sont nombreux, sans tous les énumérer, nous pouvons citer sa capacité à hydrater et à nourrir la peau en profondeur.
  • Émulsifiant Olivem 1000: 10 grammes. Cet émulsifiant, rapidement absorbé par la peau, favorise également une hydratation longue durée.
  • Eau: 80 grammes.
  • Fragrance Manske: 5 gouttes de la fragrance White Tea. Cette fragrance m’est difficile à décrire mais c’est l’une de mes préférées chez Manske. Elle possède un côté fleuri atténué par des touches d’effluves fruitées voire sucrées. Un gros coup de coeur!
  • Conservateur Cosgard: 20 gouttes permettant une conservation de 3 mois dans de bonnes conditions de stockage
  • Colorant: 0,3 grammes du mica Sorbet de La Folie des Senteurs. Vous pouvez vous passer de mica mais j’avais envie de donner une jolie couleur jaune à cette crème pour prolonger un peu le soleil de l’été. Je n’avais pas, par contre, penser au côté pailleté du mica qui heureusement se révèle assez discret pour ne pas me gêner.

Vous pouvez effectuer cette recette au bain-marie, à la Naturalis ou comme moi, à l’émulsionneur à lait.

  1. mettre dans la cuve de l’émulsionneur le beurre de karité, l’eau et l’olivem 1000
  2. lancer un programme à chaud
  3. lancer un programme à froid pour parfaire l’émulsion puis un deuxième programme à froid pour refroidir plus rapidement ma préparation. C’est à ce moment que j’ai ajouté mon mica.
  4. transférer la préparation dans un pot en verre ou non, au préalable désinfecté et stérilisé.
  5. ajouter la fragrance et le cosgard une fois la préparation bien refroidie.

AVIS

Je trouve cette crème agréable à appliquer, elle ne colle pas et ne nécessite pas d’attendre de longue minutes avant de pouvoir enfiler ses habits. Elle requiert, néanmoins, un léger massage pour une application optimale.

Je suis ravie d’avoir testé la senteur White Tea dans cette crème. L’attrait qu’à cette dernière sur moi rend l’utilisation de cette crème très plaisante. J’en viens même à attendre avec impatience son application et le savoureux moment de la crème entrant au contact de ma peau et déversant ses douces effluves sur mon corps.

En résumé, si vous êtes en quête d’une crème pour le corps  facile à réaliser, je vous invite à tester cette recette. Si vous la réalisez, n’hésitez pas à m’en donner votre avis.

Savon « fou de citron »

DSC_0600

Après avoir visionné une vidéo sur la chaîne Youtube Soap Queen TV, j’ai eu très envie de réaliser un savon du même style mais en éliminant la couche de mica pour un effet plus « tarte au citron meringuée« .

Voici la vidéo qui m’a poussée à réaliser un nouveau savon de toute urgence:

RECETTE

Une recette comportant un peu plus d’ingrédients que d’habitude:

  • huile d’olive BIO 60%: en l’occurrence, il s’agit d’un mélange de deux huiles d’olive BIO ayant deux bouteilles différentes à terminer.
  • huile de coprah 20%
  • huile de babassu 10%
  • beurre de karité 10%
  • surgraissage 5%: huile de pépins de raisin
  • réduction de soude 4%
  • huile essentielle: 1,6% d’huile essentielle de citron. Cette HE est photosensibilisante ce qui signifie qu’il faut éviter une exposition directe au soleil après avoir utilisé ce savon. Donc pas de séance bronzage après s’être savonné avec ce dernier. Et bien sûr, l’utilisation d’une HE le rend prohibé pour les femmes enceintes et les enfants.
  • colorants: dioxyde de titane et mica sorbet citron La Folie des Senteurs, ce dernier a une spécificité:

« Ce Mica en SAF, change de couleur et devient orange lors de la phase de gel. Aucune inquiétude à avoir, il redevient jaune étincelant par la suite. »

La preuve en images: la première photo a été prise une fois la pâte coulée dans le moule et la deuxième, 48h après.

DSC_0580DSC_0596

REALISATION

Une fois ma trace, volontairement épaisse, obtenue, j’ai séparé ma pâte à savon en deux: une partie plus importante colorée avec le mica sorbet citron et une partie contenant le dioxyde de titane. J’ai d’abord coulé la pâte à savon colorée. Puis, mon cerveau a finalement décidé qu’il était indispensable que mon savon possède, comme le savon de la vidéo, une ligne de mica foncé. J’ai donc trifouillé dans ma boîte à micas pour trouver un mica foncé que j’ai parsemé sur la couche de savon déjà coulée.

Rappelez-vous, improvisation et SAF ne faisant pas bon ménage, il arriva ce qu’il devait arriver et je n’ai pas pu répartir harmonieusement le mica. A la place d’une jolie couche de mica foncé, j’ai obtenu de jolis pâtés de mica.

J’ai ensuite remixé ma pâte à savon contenant le dioxyde de titane afin de l’épaissir et je l’ai coulée sur la couche de mica. Comme il me restait un peu de pâte à savon colorée avec le mica sorbet, je l’ai coulée sur le dessus du savon et avec une cuillère, j’ai réalisé de petites vagues. Pour terminer, j’ai légèrement saupoudré le savon de mica doré.

AVIS

Le savon semblait dur en apparence mais en le démoulant et en le coupant, je me suis aperçue qu’il aurait été nécessaire de le laisser encore dans le moule. En outre, la base du savon s’est révélée un peu friable ce qui n’est jamais bon signe et peut laisser craindre un excès de soude. Le test de la langue ne m’ayant néanmoins pas semblé alarmant, j’ai décidé de laisser une petite chance à ce savon. Ses 4 semaines réglementaires de cure ont donc commencé.

J’aime assez son aspect visuel bien qu’il soit perfectible. L’odeur de citron m’a agréablement surprise: elle est plus prononcée et gourmande que dans mes prévisions.

En résumé, bien que le rendu soit assez différent de celui auquel j’aspirais, ma séance d’improvisation a quand même donné un aspect visuel que j’apprécie. Il me reste maintenant à savoir si ce savon sera utilisable et que son odeur de citron perdurera dans le temps.

Savon bleu, marbrage goutte de lune

DSC_0401

 

Deuxième essai d’une technique que je vous avais présentée dans un précédent article: la technique de la goutte de lune. Je vous invite à le consulter pour découvrir la marche à suivre et/ou à vous rendre sur l’excellent blog Mes grimoires bio où vous trouverez une vidéo.

Ma recette:

  • lessive de soude 30.5%
  • micas La Folie des Senteurs: bleu glacial et bleu tropical dont vous pouvez voir la photo dans mon article présentant ma première commande sur le site
  • huile d’olive BIO: 60%
  • huile de coco BIO: 30%
  • beurre de karité BIO: 10%
  • surgraissage 5%: huile d’avocat BIO
  • fragrance La Folie des Senteurs Better than sex cake dosé à 1.8%: « Une fragrance divine et envoutante, où se mélangent subtilement des copeaux de chocolat sucrés et truffés, et des morceaux de caramel croquant. Des notes légères de crème vanille et de coco viennent compléter cette senteur.« L’odeur est très sucrée et gourmande à tel point que mon compagnon, grand bec sucré, n’a pu s’empêcher de sentir presque compulsivement le flacon pourtant vide.

Voici le résultat:

DSC_0411 DSC_0407  DSC_0403

AVIS

Ce deuxième essai est encore un échec dû cette fois-ci non pas à une trace trop épaisse mais au fait que mes deux pâtes à savon colorées ont été coulées trop près du moule. Espérons que le troisième essai sera le bon.

J’ai coulé le restant de pâte à savon dans mes deux moules individuels préférés: la chouette et la grue japonaise:

DSC_0393DSC_0395

DSC_0398

J’aime beaucoup le rendu du savon grue du japon même si un démoulage plus tardif aurait été sûrement préférable.

Et vous, vous aimez le marbrage goutte de lune?

 

Savon goutte de lune, premier essai

DSC_0119

En vue d’un cadeau d’anniversaire pour une amie, j’ai décidé de réaliser un savon en utilisant la technique de la goutte de lune que vous pouvez découvrir sur cette vidéo:

Pour réaliser ce savon, j’ai utilisé mon moule Dans ma nature et y ai incorporé l’un des séparateurs. J’ai ensuite suivi la technique présentée dans la vidéo. J’en profite pour vous inviter à visiter l’excellent blog Mes grimoires bio dont elle est issue.

DSC_0113

J’ai réalisé sur le dessus du savon, à l’aide d’une pique en bois, un marbrage totalement improvisé.

DSC_0118DSC_0128

Voici le savon coupé dans la longueur et la largeur:

DSC_0123 DSC_0130 DSC_0131

En ce qui concerne la recette, j’ai utilisé une formule des plus classiques:

  • lessive de soude 30.5%
  • micas La Folie des Senteurs: pink blush, passionata et old pink dont vous pouvez voir la photo dans mon article présentant ma première commande sur le site.
  • fragrance La Folie des Senteurs barbe à papa: j’ai mis la totalité du flacon soit 10ml.
  • huile d’olive BIO: 70%
  • huile de coco BIO: 30%
  • surgraissage 5%: huile de macadamia

AVIS

L’aspect du savon ne me déplaît pas mais est loin d’être à la hauteur de celui de la vidéo. J’ai en effet mixé trop longtemps les huiles et la soude alors que la technique de la goutte de lune nécessite une trace fine. Je pense donc réitérer l’expérience mais cette fois-ci, en veillant à m’arrêter de mixer dès l’obtention d’une trace fine.

Si vous voulez en apprendre plus sur les différents types de trace, vous trouverez un article très bien expliqué et illustré sur le site Rêvons savon, une véritable mine d’informations.

Enfin, si je suis satisfaite du rendu des micas, je suis en revanche plutôt déçue de l‘odeur du savon. Bien que dosée à 2%, je trouve l’odeur de la fragrance barbe à papa trop faible, du moins, à mon goût. A essayer avec un dosage plus important sauf si vous préférez les odeurs très discrètes.