Le livre mystère de Noël

Livre, Cadeau, Cordon, Cordon D'Or, Or

Le samedi avant Noël, je suis allée récupérer quelques réservations à la médiathèque et en ai profité pour fureter un peu dans les rayons, avant de tomber sur un coin avec des livres, CD et DVD emballés dans du papier cadeau.

Après avoir lu les différents extraits de livres collés sur les emballages, j’ai jeté mon dévolu sur ce joli paquet :

Et voici, le roman que j’ai eu le plaisir de découvrir : Le Fléau des rois de Jenn Lyons.

Le choeur des dragons, tome 1 : Le fléau des rois par Lyons

Kihrin a grandi dans les quartiers pauvres de la Cité capitale. Voleur et fils de ménestrel élevé dans une maison close, il a été bercé par les fables évoquant des princes disparus et des aventures trépidantes.
Lorsqu’il est malgré lui désigné comme le fils perdu d’un seigneur cruel et corrompu, Kihrin se retrouve à la merci des querelles de pouvoir et des ambitions politiques qui animent sa nouvelle famille.

Quasi prisonnier, Kihrin découvre qu’être un prince disparu n’a pas grand-chose à voir avec les histoires des ménestrels.
D’ailleurs, il s’avère que celles-ci lui ont bien menti : sur les dragons, les démons, les dieux, les prophéties… et l’idée que le héros gagne toujours à la fin.

Peut-être Kihrin n’est-il pas ce héros, finalement. Car il n’a pas pour destin de sauver le monde… mais de le détruire.

Le hasard faisant bien les choses, j’avais déjà repéré ce titre, mais j’avoue que le nombre de pages m’avait quelque peu découragée. Je ne pense pas que j’aurais le temps de le lire ces prochaines semaines, mais le fait d’avoir pu en découvrir quelques pages m’a rassurée sur le style de l’auteur auquel j’accroche pas mal. Ce n’est donc que partie remise.


J’ai adoré le principe et le doux sentiment d’excitation au moment de choisir et d’ouvrir le paquet. Cela m’a donné l’impression, non pas d’emprunter un livre, mais de recevoir un cadeau de Noël avant l’heure. Je sais que le concept n’est pas nouveau, mais c’est la première fois que j’ai la chance de pouvoir le tester, et je dois avouer que je suis conquise ! J’espère d’ailleurs que l’opération sera renouvelée que ce soit à l’occasion des fêtes de Noël ou de manière régulière.

Et cerise sur le gâteau, j’ai pu récupérer l’emballage et le ruban pour emballer les cadeaux de Noël de ma sœur.

Et vous, vous connaissez le principe ?
Vous plaît-il ?

 

J’aime ma Médiathèque, Saint-Étienne

index2

J’emprunte beaucoup plus de livres que je n’en achète autant pour une question de budget que de place. J’ai donc décidé de régulièrement faire le point sur mes emprunts en médiathèque en ajoutant au blog une nouvelle catégorie : Mes emprunts bibliothèque. Mais avant tout, je voulais vous présenter un peu le système des bibliothèques de ma ville.

image3s

J’habite Saint-Etienne qui possède un réseau de médiathèques intéressant composé d’une bibliothèque principale (la médiathèque de Tarentaize), de deux bibliobus et de bibliothèques annexes. Pour des raisons de praticité, je me rends surtout dans la bibliothèque de quartier la plus proche de chez moi.

La Médiathèque de Tarentaize- Cinémathèque

Avec mon compagnon, il nous arrive de nous rendre à la médiathèque de Tarentaize le samedi après-midi pour passer deux ou trois heures en compagnie des livres. Pour ma part, cela me laisse tout juste le temps de faire ma sélection de livres à emprunter. Mon compagnon, quant à lui, en profite pour lire les nombreux magazines mis à disposition du public dans une salle à part.

index

La médiathèque sert aussi de cinémathèque avec des rendez-vous réguliers mais pour ma part, je n’y suis jamais allée. Mon père et ma grand-mère y allaient en revanche régulièrement et étaient enchantés de leur visite.

Un système de réservation bien pratique…

J’ai quitté Saint-Étienne pendant quelques années et à mon retour, j’ai eu l’agréable surprise de constater que la ville avait mis en place un système pratique de réservation. Il suffit ainsi de se connecter à son compte sur Internet, de choisir les livres que nous voulons réserver et de demander qu’ils soient mis à disposition dans la bibliothèque de notre choix. Les choses étant bien faites, il est même possible de retourner les livres dans la bibliothèque de son choix.

Capture d’écran 2016-07-26 à 18.56.31

Je ne sais pas si toutes les villes ont aussi mis en place ce système mais c’est très très pratique. J’use et j’abuse de ce système de réservation au risque de passer pour la casse-pieds de service.

Il me semble qu’il existe un système de portage afin de livrer les livres directement aux personnes qui ne peuvent se déplacer.

Offre numérique

Je me sers peu de cette possibilité mais en devenant adhérent, une offre numérique nous est offerte avec :

  • des magazines en ligne : LeKiosk.com, Europresse.com. Avec LeKiosk, c’est un vaste choix qui s’ouvre : actualité, BD, littérature…
  • des ebooks : on peut emprunter 5 titres en simultané (avec possibilité de restitution anticipée) et jusqu’à 5 titres par mois. L’offre n’est pas énorme mais je trouve le principe génial d’autant que je ne doute pas qu’au fil des mois, des titres s’ajouteront.
  • une offre de formation avec Toutapprendre.com

Capture d’écran 2016-07-26 à 18.51.55.png

  • de la musique en ligne :1DTouch.com

Borne_1Dtouch1

En bref, j’aime ma médiathèque ou je devrais plutôt dire le réseau de bibliothèques mis en place par Saint-Étienne. Je me rends environ trois à quatre fois par mois dans l’une des bibliothèques du réseau toujours avec autant de plaisir d’autant qu’en général le personnel est accueillant. J’emprunte souvent plus que de raison mais ces visites sont une pause agréable dont je ne me passerais sous aucun prétexte.

Et vous, l’offre de votre ville vous convient-elle ? Vous allez souvent à la bibliothèque ou vous préférez acheter vos lectures ?

Enregistrer

Enregistrer