Fairlyloot août 2018 : Mutinous pirates

FairyLoot August 2018 Theme

Adorant les histoires de pirates, le thème de la box d’août ne pouvait que me plaire… Je vous propose un petit aperçu de son contenu qui, vous le verrez, m’a plutôt plu.

  • Un magnet reprenant une citation tirée du livre Daughter of the Pirate King que je n’ai pas lu. Le magnet est joli, mais il est arrivé plutôt endommagé.
  • Une bougie exclusive Prince Elian Candle inspirée par le prince pirate de To kill a Kingdom. L’odeur est agréable et j’aime beaucoup l’illustration.

DSC_0620

  • Un kit de cire sur le thème des pirates : un article super original et en parfaite adéquation avec le thème ! Si avec ça, je ne prends pas la plume et la feuille pour recommencer à envoyer des lettres manuscrites…

DSC_0617

  • Un drapeau à accrocher avec une citation de Nikolai Lanstov, un personnage du tome 2 de la série Grisha que j’ai juste adoré. Dommage qu’il y ait une vilaine faute d’orthographe, mais comme à son habitude, le service client de la Fairyloot est top et nous devrions recevoir un nouvel exemplaire. L’article est original, mais j’avoue ne pas être particulièrement emballée…

DSC_0628

  • Une gourde avec une citation inspirée par le célèbre Jack Sparrow : la gourde a l’air de bonne facture, mais comme plusieurs fois ces derniers mois, je regrette une certaine austérité ou du moins, une bien grande sobriété. Un peu de couleurs n’aurait pas été de refus et aurait rendu l’article plus attrayant ! Je pense laisser la gourde chez ma mère afin d’avoir un récipient pour rapporter du jus d’orange chez moi puisqu’à chaque visite, elle en prépare des quantités astronomiques. La gourde était accompagnée d’un pochon. Je ne fais plus de coloriages, mais c’est typiquement le genre d’articles qui aurait été très pratique pour transporter mes crayons.

DSC_0623

  • 1 savon exfoliant : aussitôt reçu aussitôt testé (à quelques heures près) et je peux vous dire que je suis fan autant de l’odeur que de la texture. Et j’apprécie le clin d’œil de la box aux pirates et à leur hygiène corporelle…
  • Le coin papier : nous avons reçu une jolie illustration, un marque-page reprenant la photo du thème du mois, de la publicité pour une collection de livres que j’adore, une interview de l’autrice, une carte de botanique liée au livre du mois et un extrait du prochain roman de Leigh Bardugo.

DSC_0614

  • Le livre dédicacé : These Rebel Waves by Sara Raasch.

DSC_0601

Adeluna is a soldier. Five years ago, she helped the magic-rich island of Grace Loray overthrow its oppressor, Agrid, a country ruled by religion.

But adjusting to postwar life has not been easy. When an Argridian delegate vanishes during peace talks with Grace Loray’s new Council, Argrid demands brutal justice—but Lu suspects something dangerous is at work.

Devereux is a pirate. As one of the stream raiders who run rampant on Grace Loray, he scavenges the island’s magic plants and sells them on the black market. But after Argrid accuses raiders of the diplomat’s abduction, Vex becomes a target. An expert navigator, he agrees to help Lu find the Argridian—but the truth they uncover could be deadlier than any war.

Benat is a heretic. The crown prince of Argrid, he harbors a secret obsession with Grace Loray’s forbidden magic. When Ben’s father, the king, gives him the shocking task of reversing Argrid’s fear of magic, Ben has to decide if one prince can change a devout country—or if he’s building his own pyre.

As conspiracies arise, Lu, Vex, and Ben will have to decide who they really are . . . and what they are willing to become for peace.

BILAN

Je suis très contente de cette box qui nous offre des articles variés bien que, pour certains, manquant un peu de fantaisie. Le savon est un produit que je rachèterai avec plaisir si je le trouve à un prix raisonnable et j’ai hâte de tester le kit de cire avec son cachet au charme fou. Seul bémol de cette box, l’extrait du prochain livre de Leigh Bardugo est tellement bien travaillé que je n’ai qu’une envie, avoir entre mes mains le roman qui paraîtra début 2019.

Et vous, cette édition vous plaît ? Quel article vous tente le plus ?

 

 

 

Publicités

La Thé Box (mai 2018) : Douceur

La Thé Box est une box mensuelle spécialisée dans le thé que je reçois chaque mois depuis ses débuts. Je vous propose dorénavant d’en découvrir le contenu sur le blog. Pour découvrir le contenu d’anciennes éditions, vous pouvez consulter mon ancien blog Une histoire de thé.


C’est encore une très jolie box que nous découvrons ce mois-ci. Avec des illustrations signées Manon Bucciarelli, nous entrons dans un monde de douceur que je vous propose de découvrir.

LES THÉS ET INFUSIONS

  • Kodama, La vie comme elle vient : Infusion aux morceaux de pomme, écorces de citron, hibiscus, écorces et morceaux d’orange et d’orange sanguine. Très fruité, ce mélange est parfait pour une infusion à froid.
  • Parti du thé, Les îles Stevenson: thé vert Sencha de Chine, arômes naturels de fraise, fruit de la passion, vanille et mangue. Ce mélange respire le soleil et les vacances, c’est probablement l’un de mes préférés de cette édition. Si vous aimez les thés fruités et exotiques, il est fait pour vous. Cerise sur le gâteau, les effluves de ce mélange sont aussi divines à sec qu’une fois le thé infusé.
  • Jardins de l’hermitage, Datte Kassiba : thé noir, morceaux de dattes, arôme datte, jus de datte bio, noisette, pomme tatin et miel. C’est exactement le genre de thé gourmand et parfumé que j’affectionne le matin ! Les personnes qui ont des difficultés à se passer de sucre dans leur thé devraient pouvoir y arriver un peu plus facilement avec celui-ci, sa gourmandise permettant de faire l’économie de l’ajout d’un sucrant.

  • Compagnie des Indes : Suntox (Gingembre, hibiscus, curcuma, romarin, mélisse et citron), Absolute Harmony (Reine des prés, vigne rouge, gingembre, menthe douce, olivier, mauve, marjolaine, fenouil, cannelle de Ceylan, cardamome et sauge), Chakra Booster (Cannelle, gingembre, citronnelle, cardamome, clou de girofle, écorce d’orange amère et zeste de citron) et Nirvana (Mélange rooibos, camomille, honeybush, citronnelle, mélisse, zeste de citron et orange amère).

J’avoue ne pas être très bon public pour ce genre d’infusions et sans grande surprise, je n’ai pas été particulièrement séduite même si j’ai apprécié Nirvana. Je n’ai, en revanche, pas réussi à terminer ma tasse d’Absolute Harmony. Il se dégage néanmoins une impression de qualité de ces sachets transparents qui ne cachent rien de la composition de chaque mélange. Je pense donc que les amateurs d’infusions pourront trouver leur bonheur avec cette marque.

  • P & T : Perfect Day (thé blanc, la pomme, l’arôme naturel d’abricot et de miel se mêlent à la fleur de sureau), Brave New Earl (Mélange de thés noirs, d’arômes de bergamote, de baies de genièvre et d’agrumes), Jackpot Derby (Mélange de thés noirs fumés à l’arôme de figue et aux notes cuivrées de miel) et Mint Julep (thé vert fumé au zeste de citron et à la menthe poivrée).

Le thé blanc reste un thé que je consomme peu, car je le trouve souvent un peu fade par rapport à mon thé de prédilection, le thé noir. J’ai cependant beaucoup apprécié Perfect Day qui, sur une base de thé blanc, nous offre de délicates saveurs fruitées et sucrées. Brave New Earl reste finalement plus classique avec ses notes de bergamote qui se révèlent assez prononcées sans être étouffantes. Mais ma préférence est allée à Jackpot Derby, un thé qui a définitivement du caractère !

  • Whittard : Tippy Assam, Marrakech Mint (thé vert à la menthe poivrée), English Rose (thé noir, arôme de rose) et Mango and bergamot (thé vert, arôme mangue, arôme bergamote).

Je n’ai pas particulièrement apprécié le thé à la rose dont l’odeur et le goût manquent pour moi de subtilité, mais je n’aime pas les thés à la rose… A l’inverse, bonne surprise avec Mango and Bergamot puisque malgré la présence de la bergamote qui est souvent forte en bouche, on perçoit assez bien les arômes de mangue. L’assam est bon sans se démarquer de ceux que j’ai eu l’occasion de tester. Quant au thé vert à la menthe, il est plus que rafraîchissant.

LES GOURMANDISES ET GOODIES

Il y a le traditionnel cahier des saveurs et la carte-postale :

Je ne mets pas de broches, mais je trouve celle-ci très jolie. Quant aux sablés au citron de la marque Regent’s Park, ils ont fait le bonheur de M., amateur de ce genre de gourmandises acidulées.

Dans le cahier des saveurs, vous découvrirez un petit article sur un roman qui me tente beaucoup et qui devrait plaire aux amateurs de thé : La Mémoire du thé de Lisa See aux éditions Pygmalion.

La mémoire du thé

Sud-ouest de la Chine, années 1990.
À la Source de Printemps, sur le mont Nannuo, la culture du thé rythme la vie des habitants depuis toujours. Loin de connaître les progrès sans précédent qui se propagent au reste du pays, les Akha perpétuent des méthodes de récolte archaïques et des principes religieux très strictes.
Li-yan, première personne de sa famille à savoir lire et écrire, rejette les traditions qui ont jusqu’alors façonné son existence. Sur le point de débuter la formation qui fera d’elle la prochaine sage-femme de la vallée, elle décide de poursuivre ses études malgré les réticences de la communauté.
Malheureusement, lorsqu’elle doit faire face à une grossesse non désirée, la loi akha tombe, et Li-yan n’a d’autre choix que tout abandonner – jusqu’à son enfant, qu’elle dépose sur les marches d’un orphelinat, accompagnée d’une galette de thé.
Les années passant, le souvenir de cette tragédie la hante, tandis qu’à des milliers de kilomètres, une jeune femme se lance à la recherche de ses racines…

Pour ceux qui souhaiteraient craquer, la box est disponible sur le site de La Thé Box.

Et vous, vous aimez le thé ? Lequel vous tente le plus ?

La Thé Box (mars 2018) : La Petite Française

Je suis abonnée à La Thé Box depuis la première édition, vous pourrez d’ailleurs retrouver le contenu de certaines box sur mon ancien blog Une histoire de thé. Et c’est avec, à chaque fois, un immense plaisir que je découvre la box du mois. Et en ce mois de mars, cette édition intitulée La Petite Française nous propose un petit tour gustatif de France.

Côté thés/infusions :

  • Sainthé : La petite lorraine. En tant que Stéphanoise, c’est avec plaisir que j’ai découvert une entreprise locale dans cette édition de la Thé Box. Sainthé ne m’a jamais déçue même si je suis loin d’avoir encore testé toutes les références proposées. La petite lorraine, un thé vert aux morceaux de mangues séchées et à l’arôme de mirabelle, est d’ailleurs une totale découverte. Si vous aimez les thés aux effluves gourmandes et fruitées de mangues et de mirabelles, ce mélange devrait ravir et faire frétiller vos papilles. Que ce soit à froid ou à chaud, c’est doux, sucré, fruité et délicieusement parfumé.

  • 1336 : Thé noir Caramel. Ce thé noir fait partie des rares que j’achète en toute confiance dans les grandes surfaces. Gourmand, même s’il manque peut-être un peu de nuances, ce thé se déguste aussi bien au petit-déjeuner que dans l’après-midi pour une petite pause gourmande.

  • Provence d’antan : Cola, Fruits du soleil et Fruits des bois. Cola fait partie de ces mélanges tellement originaux qu’il m’est difficile de dire si je l’ai apprécié ou non. Je pense qu’il faudrait que je le teste de nouveau pour me forger une opinion. Quant aux deux autres saveurs, elles sont très agréables bien que beaucoup plus classiques.

  • Thé Hauts de France : Pain d’épices. Je suis toujours ravie de découvrir une nouvelle marque de thés d’autant que j’avoue n’avoir jamais entendu parler de celle-ci. Je confesserai détester la cannelle mais bizarrement, j’arrive à la tolérer dans le thé surtout quand il est à l’image de celui-ci, plein de gourmandise.

  • Callysthé : Maquis (Rooibos, myrthe, thym et romarin). Encore une maque que je ne connaissais pas, mais dont je trouve le nom très joli. Aimant beaucoup le rooibos, j’ai testé celui-ci sans appréhension particulière, mais je dois reconnaître ne pas l’avoir beaucoup apprécié. Le rooibos a un côté rond et doux qui ne se marie pas, du moins selon moi, avec le côté plus brut du romarin. Mais je ne suis pas objective n’appréciant guère le romarin dans les infusions…

  • Infusions Marie de Mazet : Mélisse, Menthe Verte et Cassis. Je ne suis pas une grande adepte de ce genre d’infusions toutes simples, mais j’aime bien, de temps en temps, en boire une d’autant que les produits de cette marque sont toujours agréables. J’ai donc bu avec plaisir ces trois infusions.

  • Compagnie Coloniale : Sencha Calida, Ceylan vanille et Thé vert au jasmin. Valeur sûre, je suis une grande amoureuse de cette marque qui ne m’a encore jamais déçue. Ces trois thés sont les premiers de la box que j’ai dégustés en commençant, au petit-déjeuner, par le thé à la vanille que je connais et que j’achète régulièrement. Le thé vert aux douces effluves de jasmin, quant à lui, a conclu en légèreté mon déjeuner et le Sencha Calida a marqué un tea-time des plus fruités. Points communs entre ces trois thés aux saveurs pourtant très différentes : les effluves qui font saliver et un goût toujours prononcé ET subtil, une alliance qui n’est pas si facile à trouver.

Côté gourmandises :

  • Une délicieuse tablette de chocolat noir 70% Le chocolat des Français : coup de cœur pour ce chocolat dont j’ai aimé la force de caractère et les légères notes fruitées. A tester de toute urgence si vous aimez le chocolat noir !
  • Des Petits sablés aux gouttes de chocolat Michel et Augustin.

Côté goodies et papeterie :

  • Le traditionnel cahier des saveurs et la carte postale :

  • Des dessous de tasse que je n’utiliserai pas : je les ferai gagner sur le blog lors d’un prochain concours.

Sans surprise, je suis encore ravie de cette édition et de toutes les nouvelles saveurs testées. Ayant reçu La The Box d’avril, je vous donne bientôt rendez-vous pour un nouvel article consacré au thé.

Et vous, que pensez-vous de cette édition ? Quel est le thé qui vous tente le plus ?

 

FairyLoot février 2018 : Twisted Tales

DSC_0675

Avec un thème comme Twisted Tales, je ne pouvais que craquer d’autant que fait assez rare pour la box, le livre était annoncé dédicacé.

Voici donc le contenu :

  • 1 carte sur le thème du mois révélant le contenu de la box.
  • 2 marque-pages dont un magnifique marque-page Le Petit Chaperon Rouge en bois de Ink and Wonder.
  • 1 petite bougie de la marque Wick and Fable inspirée du livre du mois : je n’allume presque plus de bougies étant dans une période de migraines, mais je suis sous le charme de l’odeur boisée que la bougie dégage même à froid.

DSC_0686

  • des chaussettes inspirées par le célèbre conte Hansel et Gretel que je trouve aussi belles que confortables. J’avoue que les chapeaux de sorcières m’ont plus fait penser au Magicien d’Oz qu’à ce conte, mais cela n’ôte rien à leur charme.

DSC_0694

  • des sels de bain parfum « pomme empoisonnée » de Little Heart : n’ayant pas de baignoire, ils feront une heureuse parmi mes amies à moins que je ne les garde pour un séjour à l’hôtel.

DSC_0689

  • 1 très beau mug créé par Aunjuli Art : je possède beaucoup de mugs, mais comme les livres, on n’en a jamais trop. Je suis donc ravie d’avoir ce mug qui fait référence à différents contes des Frères Grimm.
  • le livre du mois dédicacé et accompagné d’une lettre ainsi que d’une interview de l’auteure. Nous avons ainsi reçu une édition exclusive de The Hazel Wood écrit par Melissa Albert. Je dois avouer une légère déception préférant nettement la version US à celle-ci, mais l’histoire me tente quand même. Et puis, j’avais repéré le livre sur des chaînes des booktubeuses américaines et canadiennes.

DSC_0677

Pour ceux qui ne lisent pas en anglais, le livre va être publié par Milan le 25 avril 2018 :

Ne t’approche sous aucun prétexte d’Hazel Wood. »

Ces quelques mots laissés par la mère d’Alice juste avant son enlèvement scellent à tout jamais le destin de la jeune fille.

Hazel Wood, la résidence légendaire d’Althéa Proserpine, auteur des célèbres « Contes de l’Hinterland ».
Hazel Wood, dont vient d’hériter Alice.
Hazel Wood, où Alice doit s’aventurer pour espérer sauver sa mère.
Hazel Wood, cette demeure d’où semblent s’échapper des personnages inventés par Althéa.
Hazel Wood, dont personne ne revient jamais.

Et si Hazel Wood était bien plus qu’un simple manoir ? Un leurre ? Une porte d’entrée sur l’Hinterland ?
Et si Alice était bien plus qu’une simple New-Yorkaise ? Une princesse ? Une tueuse ?

Il était une fois… Hazel Wood.

BILAN DE LA BOX

Je suis contente de m’être laissée tenter, mais je pense que je vais espacer mes achats.

Je regrette en effet la présence un peu trop régulière de certains articles comme les bougies d’autant que je trouve leur format bien trop petit par rapport à avant. Je ne m’y retrouve pas toujours non plus dans les goodies (sels de bain et compagnie ne me servant à rien…). Du coup, même si je prends beaucoup de plaisir à recevoir cette box, je n’ai pas forcément l’impression de rentabiliser mon investissement, ce qui est gênant si l’on considère le coût global somme toute élevé. Vous me direz, c’est tout à fait normal puisqu’en achetant une box, on prend des risques…

Je me contenterai dorénavant de regarder le déballage des box réalisé par mes camarades blogueuses comme Le Tanuki et noterai le nom des boutiques qui proposent des choses qui pourraient me plaire. Je pense que ce sera, du moins pour moi, bien plus rentable. Néanmoins, adorant les surprises, je craquerai probablement, de temps en temps, pour cet achat qui, à défaut d’être très raisonnable, peut être qualifié de plaisir.

Et vous, elle vous tente cette box ? Connaissez-vous le livre ? 

 

Calendriers de l’Avent 2017 : jour 1 à 7

Calendriers de l'Avent

Je vous propose de vous dévoiler le contenu des sept premiers jours de mes trois calendriers de l’Avent.

CALENDRIER TSUM-TSUM

J’ai reçu mon calendrier le 6 décembre et me suis donc empressée de rattraper le temps perdu. Imaginez mon bonheur d’ouvrir 6 cases d’un coup 🙂

DSC_0610

Je ne pense pas que cet objet en deux parties se monte de cette manière, mais pour le moment mon cerveau n’a pas encore trouvé d’autre possibilité….

DSC_0627

Pour le moment, je suis complètement fan des mini tsum-tsum, beaucoup moins des accessoires…

CALENDRIER DE L’AVENT FÉES COLORÉES

Ne pouvant pas disposer les petits paquets sous un sapin en raison de deux félins féroces, je les ai mis dans ma bibliothèque d’accessoires de thé. C’est finalement bien plus pratique que de trifouiller chaque jour dans le carton.

Contrairement à une gourmande dont je ne citerai pas le nom, la gomme n’a pas su tromper ma vigilance.  Je n’ai donc pas tenté de la croquer, mais je dois admettre qu’elle est plutôt réaliste.

Par le passé, j’ai eu une grande utilisation de rouleaux de masking-tape ce qui n’est plus le cas maintenant. Mais ce rouleau est en tout cas très joli.

DSC_0632

DSC_0634

Je ne pense pas que ce stylo soit des plus pratiques à utiliser, mais je le trouve très original. Un objet vitaminé qui tombe à pic pour donner un peu de peps en cette période de froid.

J’ai oublié de prendre en photo les deux chocolats du sixième jour engloutis par mon compagnon.

C’est grâce à Satoru que j’ai compris que ce que je prenais pour des mini-stickers sont en fait destinés aux ongles. Je ne les utiliserai pas de cette manière, mais je les trouve tout de même très jolis en fan d’Alice que je suis.

DSC_0652

Pour un autre aperçu de ce calendrier, je vous invite à consulter le blog de Satoru qui vous en détaille le contenu au jour le jour.

CALENDRIER LA FABRIQUE DE THÉ

wp-image--94891391

J’ai laissé La Caravelle a une amie très grande amatrice de thés aux fruits rouges, mais j’ai pu déguster les autres thés. Vallée de neptune m’a plu : j’ai aimé découvrir ses notes prononcées de miel contrebalancées par le côté un peu plus amère de l’amande qui se fait d’ailleurs très discrète. Quant à Breakfast Kingpin, c’est un honnête thé de petit-déjeuner même si je préfère les thés noirs un peu plus subtils.

wp-image-1005246882

Je n’apprécie guère les thés à la rose les trouvant bien trop écœurants. Et Vert à la rose ne m’a pas fait changer d’avis sur le sujet. Dès qu’un arôme de rose est présent, je ne sens plus que ça avec l’impression désagréable de manger la crème pour les mains de ma grand-mère.
A contrario, j’ai apprécié le rooibos Earl Grey. Je ne suis pas très fan de l’arôme de bergamote qui, comme celui la rose, tend à asphyxier les autres. Néanmoins le côté très doux du rooibos se marie à la perfection au côté plus prononcé de la bergamote.
Quant au thé vert nature, je l’ai bu volontiers, mais j’aime les thés peut-être un peu moins astringent. Mais je suis très très pénible en matière de thé vert nature.

wp-image--111536934

J’ai cette fois gardé le thé pour moi. L’association entre thé noir et fruits rouges fonctionne toujours très bien d’autant qu’avec Le rouge et le noir, le thé noir n’est pas noyé sous les arômes de fruits rouges. Un bon équilibre entre force et douceur…


En espérant que ce petit tour de mes calendriers de l’Avent vous ait plu, je vous donne rendez-vous samedi prochain pour les jours 8 à 14. 

 

Calendriers de l’Avent 2017 : du thé et des accessoires

J’adore les calendriers de l’Avent et notamment ceux de thés avec une préférence pour les calendriers Dammann et Chakaiclub. Mais cette année, je me suis tournée vers celui de La Fabrique de thé dont je connais peu les thés et infusions.


La présentation est très simple avec un côté rustique qui n’est pas pour me déplaire même si je regrette le côté festif du calendrier Dammann qui met tout de suite dans l’ambiance des fêtes de fin d’année.


Chaque thé est emballé individuellement et possède une étiquette contenant le nom du thé du jour.

Une feuille dépliante reprend tous les thés du calendrier avec les ingrédients et différentes informations indispensables pour préparer son thé dans de bonnes conditions. J’avoue ne pas forcément me fier aux conseils, mais j’apprécie de les avoir à portée de main.

Je suis ravie de ce calendrier dont j’apprécie la simplicité. J’aurais toutefois apprécié que la Fabrique de thé nous propose un système qui présente le thé du jour sans nous faire prendre le risque de voir ceux adjacents. Pour ma part, je préfère filer chaque matin sur le site pour découvrir, après avoir bu mon thé, sa composition. Des dégustations à l’aveugle que j’attends chaque matin avec grande impatience.


J’ai également pris un calendrier de l’Avent découvert grâce à Satoru : Les Fées Colorées. Je n’avais pas été époustouflée par le contenu de celui de l’année dernière que vous trouverez sur le blog de Satoru, mais j’ai été attirée par le côté artisanal.

J’en ai profité pour passer une petite commande et ne peux que remercier la gérante pour le soin apporté à la préparation du colis sans oublier les petits cadeaux. C’est une attention qui m’a fait très plaisir d’autant que c’était ma première commande. Je vous mets en photo quelques exemples de mignonneries achetées sur le site.

Pour les amateurs d’Alice au pays des merveilles, mon petit doigt me dit que le site devrait vous plaire :


Enfin, j’ai craqué pour un calendrier de l’Avent Tsum-Tsum l’ayant trouvé à un prix raisonnable. Je m’y suis prise un peu tard, je ne l’ai donc pas encore reçu.

Capture d_écran 2017-12-02 à 12.20.02

Mon seul regret est de ne pas pouvoir exposer mes calendriers dans ou au pied d’un sapin, mes deux terreurs poilues n’appréciant guère ce genre de fantaisie dans l’appartement.

Et vous, vous avez craqué pour un ou des calendriers de l’Avent cette année ?

 

FairyLoot#4 octobre 2017 : Villainous (+ mini-concours)

DSC_0697

J’adore la box Fairyloot que je prends de temps en temps en fonction du thème et de mon budget. A l’annonce du thème d’octobre et de la présence dans la box de deux livres dont une édition exclusive, je n’ai pu que craquer…

A noter qu’un petit concours vous est proposé en fin d’article 🙂

Voici donc le contenu de la box :

  • Une bougie exclusive de Meraki Candles : Maleficient Candle. En plus d’un nom parfait pour le thème du mois, je trouve son odeur à froid simplement divine.
  • Un dessous-de-verre de Evie Seo : je n’en utilise pas vraiment, mais celui-ci ne peut que me plaire puisqu’il est inspiré de Moriarty, le grand méchant de Sherlock Holmes.

DSC_0659

  • Un pin’s de House of Wonderland : n’étant pas très pin’s, je vous propose de le remporter (concours en fin d’article).

DSC_0652

  • Un miroir de poche exclusif de Little Inkling Designs : ne me maquillant pas, je n’en ai pas vraiment l’utilité d’autant que nous en avons déjà reçu un dans une précédente box. Il fera néanmoins le bonheur d’une amie.

DSC_0654

  • Deux cartes, un marque-pages sur le thème de la box et une carte détaillant le contenu de la box :
  • Une édition exclusive de The Language of Thorns de Leigh Bardugo et son jeu de cartes postales : ce livre est mon article préféré de la box. Il est juste splendide !
  • Le livre du mois, Forest of a Thousand Lanterns de Julie Dao : me tenant régulièrement informée des sorties américaines, j’étais certaine de recevoir ce titre qui heureusement me faisait très envie. J’ai donc hâte de le dévorer, peut-être en lecture commune d’ailleurs.
  • Le livre est, comme toujours, accompagné d’un autographe, d’une interview et d’une lettre de l’auteure :

Pour conclure, je n’ai pas forcément été séduite par tous les goodies, mais c’est toujours le risque en prenant une box… Je suis par contre enchantée des deux livres sélectionnés par l’équipe de la Fairyloot !

Et vous, est-ce que cette édition vous plaît ? Quel article préférez-vous ?

ANNONCE MINI-CONCOURS

Comme annoncé plus haut, je n’aurai pas l’utilité du Pin’s et vous propose donc de le gagner. Le concours est ouvert à l’international et se tiendra du 25 octobre au 1er novembre inclus. Le gagnant sera contacté par mail et aura 10 jours pour me répondre.

Ce concours est avant tout organisé pour remercier les lecteurs du blog, il vous faudra donc être abonné au blog et/ou avoir déjà laissé au moins un commentaire pour participer. Voici le petit questionnaire à remplir :

Et vous, est-ce que cette édition vous plaît ? Quel article préférez-vous ?