Chats contre voleurs, Russell Ayto

Chats contre voleurs

Trois voleurs lorgnent sur une maison vide qu’ils imaginent remplie de trésors… Ils se glissent à l’intérieur à la recherche du butin, mais sans savoir qu’ils sont surveillés en cachette par deux matous bien plus futés qu’eux. Les deux chats-espions contre-attaquent en dispersant des pièges dans chaque pièce : patte à ressorts, lanceur de bac à litière, trappes ou carton anti-évasion : ils ont tout prévu ! Tout pour protéger le plus précieux trésor que renferme cette grande maison… Leur réserve de boîte à sardines !

Gautier Languereau (26 février 2020) – 40 pages – 14,95€

AVIS

Les chats, une obsession ? Peut-être, mais vu toutes les belles découvertes livresques qu’elle me permet de réaliser, je ne vais guère m’en plaindre !

Chats contre voleurs fut ainsi une excellente et désopilante lecture, cet album étant un petit concentré d’humour et de drôlerie. Enfin pour les lecteurs, pas pour les trois voleurs qui en voulant dépouiller une grande maison de ses biens les plus précieux, se retrouvent face à bien plus forts qu’eux : deux chats.

Mais attention, pas des chats de salon dociles et doux, mais des chats malins et facétieux bien décidés à recevoir comme il se doit les trois malfrats. Et je peux vous dire que l’accueil est grandiose et d’une ingéniosité sans nom. Rien ne pouvait préparer les trois voleurs, dignes des frères Dalton, aux pièges qui les attendent. Qui a dit qu’une litière ne pouvait avoir qu’une utilité ? Pas nos deux chats, assurément.

En quelques pages, l’auteur a réussi à me faire rire et à me donner l’impression d’être dans une histoire à la Maman, j’ai raté l’avion. Et le fait que les gags et pièges soient cette fois issus de l’imagination de deux chats et non d’un enfant rend le tout encore plus drôle et savoureux. L’humour passe également par la mise en forme dynamique et pleine de peps qui donne l’impression de vivre l’aventure de l’intérieur ou d’assister à une bonne séance de cinéma. La mise en page met également en valeur les différentes actions des voleurs et des chats, nous offrant ainsi une rencontre au sommet à ne manquer sous aucun prétexte !

En bref, voici un album parfait pour une lecture familiale drôle et divertissante qui devrait plaire aussi bien aux amateurs de chats qu’aux lecteurs appréciant les histoires dans lesquelles les méchants reçoivent une inattendue et amusante correction. Tel est pris qui croyait prendre… en voilà une expression qui résume à merveille cet album que, vous l’aurez compris, je vous recommande chaudement.

La véritable histoire de Boucle d’Or et du chat Marcel, Benjamin Perrier

PRÉSENTATION ÉDITEUR

Connaissez-vous vraiment l’histoire de Boucle d’Or ? Le chat Marcel, lui, peut tout raconter, il était là ! Et son histoire rétablit quelques vérités… notamment sur son action à lui, toujours ignorée !

Gautier Languereau (8 février 2017) – 3 ans et + – 32 pages – Album (10,50€)
Illustrations : Jules

AVIS

Découverte par hasard, cette chouette réécriture de conte, proposée par les éditions Gautier Languereau, a offert à la trentenaire que je suis un très joli retour en enfance.

Boucle d’Or fait partie de ces contes que je lisais toujours avec beaucoup de plaisir adorant cette petite fille qui ose entrer dans l’antre d’une famille d’ours. Et c’est avec tout autant de bonheur que j’ai découvert la version imaginée par Benjamin Perrier.

Avec l’auteur, cette histoire connue des petits et des grands prend une tout autre tournure et saveur grâce au chat Marcel, un personnage facétieux qui entre majestueusement en scène.

Un peu fainéant sur les bords, et gourmand comme il se doit, ce minet n’a qu’une idée : faire un festin aux frais de cette famille d’ours dont le petit-déjeuner le fait saliver d’avance. Profitant de leur habituelle balade et de l’arrivée fortuite de Boucle d’Or, il arrive enfin à atteindre son but quitte, au passage, à mettre dans une situation difficile une fillette qui ne demandait qu’à l’aider et à le câliner.

Mais rassurez-vous, tout est bien qui finit bien ! Et puis comment en vouloir à ce chat qui sait jouer des ronrons et des miaous pour faire fondre le cœur des lecteurs et de Boucle d’Or ? Impossible même si quand même, il est bien culotté notre poilu gourmand, un peu fainéant et quelque peu manipulateur. Mais attendez, n’est-ce pas exactement ce que l’on attend d’un chat ?

Cette réécriture de conte ne pourra que vous faire sourire, l’humour étant bien présent que ce soit grâce à l’habileté avec laquelle l’auteur se joue des stéréotypes autour des chats, un comique de répétition bien amené ou encore les illustrations de Jules qui viennent appuyer cette impression d’humour et de bonne humeur que l’on ressent tout au long de la lecture.

Le crayonné, simple et enfantin, facilitera, quant à lui, l’immersion des enfants dans l’histoire. Ceux-ci devraient être ainsi séduits par l’histoire non pas de Boucle d’Or, mais du chat Marcel qui lui vole sans vergogne la vedette ! L’arrivée des ours pourra peut-être inquiéter un peu les plus jeunes comme ce fut le cas avec ma nièce de trois ans, mais la douceur des dessins atténuera très vite la peur qu’ils pourraient ressentir. J’ai, en outre, apprécié l’utilisation d’une palette de couleurs restreinte qui permet de se concentrer sur l’histoire tout en offrant un cadre visuel assez plaisant pour capter l’attention des jeunes lecteurs.

En conclusion, le duo Benjamin Perrier et Jules nous offre ici une jolie réécriture d’un conte qui devrait rappeler de bons souvenirs aux adultes, et permettre aux enfants de passer un très joli moment de divertissement. L’humour est bien présent, les émotions au rendez-vous et le personnage haut en couleur du chat Marcel une raison suffisante pour se plonger dans cette jolie version de Boucle d’Or.

Retrouvez le livre sur le site Place des libraires