Le Dragon qui rêvait de crépuscule (tome 2), Akira Himekawa

Couverture Le dragon qui rêvait de crépuscule, tome 2

En faisant du tri dans mes (trop) nombreux brouillons, j’ai réalisé que je n’avais toujours pas publié mon avis sur le tome 2 d’une duologie : Le Dragon qui rêvait de crépuscule d’Akira Himekawa. Plus d’un an et demi après l’avoir écrit, je prends donc enfin le temps de le publier. Lire la suite

Wild Child, Neil Connelly

Couverture Wild Child

Eddie est un lutteur hors-pair.
Battu pendant toute son enfance par son père, il écume sa rage sur le ring.
Un jour, il explose et s’en prend à l’arbitre. Sa vie bascule. Il est exclu de son lycée et risque la prison.
Mais Sunday, l’organisateur des plus grands combats illégaux du pays, a repéré depuis longtemps le talent de Mac, et souhaite qu’il rejoigne ses combattants.
En échange : la richesse et la liberté.
Eddie rentre alors dans un monde de violence et de fureur, un univers sans pitié soumis à la loi du plus fort.
Pour l’entraîner, il est confié à Khadjee, une jeune adolescente qui évolue dans ce milieu depuis sa plus tendre enfance.
Elle connaît les combats et les lutteurs mieux que quiconque.
Si elle n’était pas une femme, elle serait, elle aussi, sur le ring.
Ensemble, ils vont tenter de survivre et de ne pas laisser leurs démons prendre le contrôle.

Bayard (21 avril 2021) – 408 pages – 14 ans et +
Traduction : Dominique Kugler 

AVIS

Les histoires de combat, ce n’est pas vraiment ma tasse de thé, mais la couverture avec ses teintes rouges et les deux points prêts à frapper ainsi que le résumé m’ont intriguée. J’ai donc décidé de sortir de mes habitudes de lecture pour me plonger dans ce roman où la rage de se battre est omniprésente et l’amitié en trame de fond, un peu comme un phare dans la tempête. Lire la suite

Throwback Thursday Livresque #172 : combat

J’ai décidé de participer à un nouveau rendez-vous autour du livre : le Throwback Thursday Livresque. Imaginé par Bettie Rose Books, le principe est de partager chaque semaine sa lecture autour d’un thème mensuel qui sera décliné chaque semaine. Depuis peu, les liens de participation sont à déposer sur My-books.


Pour ce thème, j’ai eu envie de mettre en avant un très joli roman jeunesse qui évoque un sujet qui me révolte et me révulse, la corrida.

Couverture Bucéphale et Alexandre, une amitié interdite

Le père d’Alexandre est éleveur de taureaux de corrida. Le garçon grandit dans le milieu de la tauromachie qu’il adore. Jusqu’au jour où né dans l’exploitation, un jeune taureau, Bucéphale. Entre le garçon et l’animal née une amitié extraordinaire qui va tout balayer, les anciens rêves, les certitudes et les doutes. Mais comme tous les taureaux de l’exploitation, Bucéphale est destiné à mourir dans une arène. Pour le sauver, Alexandre est prêt à tout. Aidé de sa fidèle chienne Vadrouille, il s’enfuira et devra affronter l’incompréhension, mais découvrira aussi des mains tendues. Cela suffira-t-il à sauver Bucéphale ?

Un formidable hymne à l’amitié, un cri contre la corrida

À travers une magnifique histoire d’amitié entre un petit garçon et un taureau destiné à être massacré, Marjolaine Pauchet offre un très beau plaidoyer anti-corrida. Plein d’émotions et de justesse, ce roman, qui m’avait beaucoup émue, devrait plaire aux personnes sensibles à la cause animale…

Pour en apprendre plus, n’hésitez pas à lire mon avis sur Bucéphale et Alexandre, une amitié interdite, le combat contre la corrida étant, hélas, toujours d’actualité. Et puis, je ne peux que vous encourager à découvrir les péripéties qui souderont définitivement la belle amitié entre Bucéphale et Alexandre.

Et vous, ce roman vous tente-t-il ?

Mini-chroniques en pagaille #24

Mini-chroniques en pagaille

Plus détaillées qu’un simple commentaire, mais moins développées qu’une chronique, les mini-chroniques me permettent de partager succinctement mon avis sur certaines de mes lectures que je n’ai pas eu le temps ou l’envie de chroniquer de manière plus classique.
Lire la suite