C’est le 1er, je balance tout ! mars 2021

c-est-le-1er-je-balance-tout-banniere-bleue

C’est le 1er, je balance tout est un nouveau RDV livresque mensuel créé par Allez vous faire lire. Son objectif est de « remettre au centre de sa pratique de la blogosphère la notion de partage qui unit la toile ». Pour ce faire, il vous suffit de partager des informations en fonction de 4 catégories. Depuis quelques mois, les partages se font sur Charmant Petit Monstre.


1) Le Top & Flop de ce que vous avez vu/lu le mois dernier

Le mois s’est terminé sur quelques petits incidents dont l’endommagement de notre voiture lors d’une visite à Noz (pour le coup, on repassera pour les économies). Heureusement pas de blessé et la preuve qu’il y a encore des gens honnêtes parce que si le couple n’était pas venu nous faire appeler à l’accueil pour nous expliquer avoir malencontreusement embouti le côté droit de notre voiture lors d’une marche arrière, on n’aurait eu aucun moyen de connaître les responsables… En ces temps où le covid fait ressortir le pire chez beaucoup, j’ai apprécie la démarche, d’autant que le mari et la femme étaient fort sympathiques, et peut-être encore plus gênés que nous par l’incident…

Comme prévu, j’ai moins lu que le mois précédent, mais je n’ai pas eu de gros flop, ce qui es toujours appréciable.

Mousson froide par SylvainMac sur un toit brûlant par Metz

Eschaton par DuvertLes chroniques de la cité, tome 2 : Exil par GuyotCouverture Nos premières élections en classe

  • BD/Mangas : malgré quelques lectures en demi-teinte (Drifting Dragons, Bestioles, les deux tomes de Mini cats), j’ai fait de belles découvertes comme Prunelle, Artemis Fowl et Le Cinérêve, voire d’excellentes découvertes : Bouche d’Ombre, Robilar, Mercy, Mon cauchemar et moi… Et j’ai profité de ce mois pour continuer des séries : Ekho, Moriarty, Zombillénium et L’Enfant et le Maudit (l’un de mes mangas préférés). Certaines chroniques sont en attente de correction…

Couverture Bouche d'ombre, tome 1 : Lou 1985Couverture Robilar ou le Maistre chat, tome 1 : Maou !!Couverture Mercy (BD), tome 1 : La dame, le gel et le diableCouverture Mon cauchemar et moi

  • Livre audio : il m’a fallu trois mois pour le terminer, mais je suis enfin venue à bout de From Blood and Ash qui, après un début un peu long à mettre en place, m’a emportée ! Pour ceux qui participent au challenge Romantasy, le livre s’y prête très bien.

From blood and ash par Armentrout

2) Chroniques d’ailleurs lues le mois dernier

  • Mana traverse les pages vous parle d’un livre audio que j’avais adoré : The Mystwick School of Musicraft. Si vous aimez la littérature jeunesse, la magie et la musique, ce roman est fait pour vous !

https://images-na.ssl-images-amazon.com/images/I/519-JJ-TC3L._SX341_BO1,204,203,200_.jpg

  • Sur Pages Unbond Reviews, j’ai découvert un article écrit en 2016, qui m’a donné très envie de lire un classique dont je n’avais jamais entendu parler : Le Roman de Silence d’Heldris de Cornuäll). En avance sur son temps, si l’on se réfère aux insanités que l’on peut encore lire, ce roman français de littérature médiévale évoque la question du genre, du sexe et de l’indentité. L’article est en anglais, mais avec google vous devriez pouvoir le traduire sans problème.

Silence: A Thirteenth-Century French Romance

  • Je ne résiste pas au plaisir de vous partager l’article des Blablas de Tachan sur un manga, Paradise Kiss, que j’avais apprécié sans plus, mais dont elle parle si bien que je pense clairement ne pas avoir su saisir, à l’époque, toutes les qualités.

https://images-na.ssl-images-amazon.com/images/I/51pkvjUs9+L._SX336_BO1,204,203,200_.jpg

  • PatiVore vous parle avec enthousiasme de l’Anniversaire de Nikolaï Pavlov, une nouvelle qui pourrait tenter notamment les participants au Projet Ombre.

3) Liens adorés hors chronique littéraire

  • Sur le compte Instagram de missafro_lectrice, découvrez l’interview de la cofondatrice de la maison d’édition Beth Story qui met en lumière des héros afrodescendants dans ses parutions.
  • Sur The Notebook 14, vous découvrirez un nouveau concept d’article sympathique qui oppose des séries ayant des points communs. Pour cette première édition, vous retrouverez des grandes séries comme Percy Jackson/ Harry Potter, La Passe-Miroir/Lady Helen

4) PAL d’avril

Je n’ai pas encore réfléchi à mes lectures pour le Hanami Book Challenge, mais elles viendront s’ajouter à cette liste :

  • Romans :

Couverture La loutre et le PrinceAquaal, tome 1 : Le secret de l'île originelle par Genêt

  • BD/Mangas : 

  • Livre audio :

Couverture de Rhapsodic

Et vous, que retenez-vous de votre mois de mars ?
Un livre, une série et/ou un film en particulier ?

Top Ten Tuesday #207 : les 10 livres lus durant le week-end à 1000 (mars 2021)

566856438

« Le Top Ten Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire prédéfini. Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et est repris en français sur le blog Frogzine. »


Je vous propose aujourd’hui de vous présenter les 10 livres lus durant le week-end à 1000 qui s’est tenu du 26 au 28 mars.

  • Vendredi soir/nuit : j’ai lu le tome 2 des Brumes de Cendrelune que j’ai apprécié même je l’ai trouvé peut-être moins rythmé que le précédent. On tourne beaucoup autour des sentiments des personnages, mais la fin laisse espérer un tome trois riche en action !

Couverture Les Brumes de Cendrelune, tome 2 : La symphonie du temps

  • Samedi : ayant passé une grande partie de la journée de samedi chez mon frère pour fêter un double anniversaire, mes lectures de la journée ont été celles faites à ma nièce : les deux tomes de La reine des neiges du splendide coffret Hachette et Découvre le A avec l’âne Anatole (dans une autre version que celle de la photo). Dans la soirée, plutôt fatiguée, je me suis orientée vers des ouvrages graphiques : Les gardiennes du grenier, Mini cats tomes 1 et 2, Mon cauchemar et moi (un quasi coup de cœur) et le tome 9 de Moriarty.

https://images-na.ssl-images-amazon.com/images/I/51BCATXw9rL._SX358_BO1,204,203,200_.jpghttps://images-na.ssl-images-amazon.com/images/I/51-nod2F9fL._SX387_BO1,204,203,200_.jpgCouverture Les gardiennes du grenier

Couverture Mini cats, tome 1 : Chatons sous la pluieCouverture Mini Cats, tome 02 : SmileCouverture Mon cauchemar et moi

Couverture Moriarty, tome 09

  • Dimanche : j’ai lu Hellishly ever after qui, hélas, ne m’a pas convaincue plus que cela. J’ai beaucoup aimé le début avec cette idée d’un démon piégé par une mortelle qui ne se souvenait même plus de l’avoir contraint à signer un pacte, mais au bout d’un moment, les scènes de sexe et les longueurs ont pris le dessus. J’avoue avoir d’ailleurs lu quelques passages en diagonale, puisqu’ils n’apportaient pas grand-chose à l’intrigue…

Couverture Hellishly Ever After

Malgré une légère déception, mon bilan de ce week-end à 1000 est très positif et bien plus étoffé que je ne le pensais.

Et vous, avez-vous participé ? Quel est votre bilan ?
Certains de ces titres vous tentent-ils ?

Top Ten Tuesday #207 : les 10 livres lus durant la Semaine à 1000 pages (mars 2021)

566856438

« Le Top Ten Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire prédéfini. Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et est repris en français sur le blog Frogzine. »


Je vous propose aujourd’hui de vous présenter les 10 livres lus durant la Semaine à 1000 pages du Petit Pingouin Vert qui s’est tenue du 15 au 21 mars.

À part Drifting Dragons qui m’a laissée un avis mitigé, j’ai adoré mes autres lectures et plus particulièrement, Eschaton, Mac sur un toit brûlant et Pride and Partnership, sans oublier le tome 9 de l’Enfant et le Maudit. J’ai apprécié le nouveau tome de Zombillénium, mais il s’est passé tellement de temps entre la publication du tome 4 et 5 que j’avais quand même oublié pas mal de choses… La fin appelant à une suite, j’espère que l’auteur ne va pas nous faire attendre trop longtemps comme il en a l’habitude…

Bilan Semaine à 1000 pages du Petit Pingouin Vert

Je triche un peu avec ce Top Ten Tuesday parce qu’en plus de ces 10 livres, j’ai lu trois nouvelles dont je vous ai déjà parlé dans un article Mini-chroniques en pagaille : Dans ses yeux, Après l’effondrement et La Tour des hiboux.

Et vous, avez-vous participé ? Quel est votre bilan ?
Certains de ces titres vous tentent-ils ?

Films et séries en pagaille #2 (février 2021)

Sur le modèle des articles Mini-chroniques en pagaille, j’ai décidé de tenter un nouveau type d’article : Films et séries en pagaille. Chaque fin de mois, je reviendrai rapidement sur les séries et films visionnés. Une expérience qui, je l’espère, me permettra de fixer un peu plus longtemps dans ma mémoire les œuvres vues…


Tout d’abord, je voulais vous remercier pour l’accueil que vous avez réservé à ce nouveau rendez-vous sur le blog. Je n’étais pas certaine que ce type d’article vous intéresserait, alors vos encouragements et vos commentaires m’ont beaucoup touchée et quelque peu rassurée.

Avec deux déceptions et deux bons visionnages, le bilan de février est mitigé, mais il est largement compensé par l’excellent mois de lecture que j’ai eu…

SÉRIES

  • Suspicious partner (abandon au milieu du 10ème épisode) :

Suspicious Partner

Une jeune avocate accusée injustement d’un meurtre. Un meurtrier qui l’épie pour vérifier qu’elle ne découvre pas la vérité… Un procureur qui sacrifie sa carrière pour sa stagiaire. Trois destins irrémédiablement liés.

Si j’ai bien accroché au premier épisode, mon intérêt n’a cessé de décroître au fil de la série jusqu’à me pousser à l’abandonner. J’ai apprécié la tension liée à un meurtrier qui a bien failli condamner Bong Hee à la prison. Mais j’ai trouvé que le dénouement relatif à cette histoire de meurtrier machiavélique tendait à s’éterniser.

Mais ce qui m’a le plus gênée, c’est la romance que j’ai trouvée adorable en début de série puis franchement exaspérante. Les choses n’avancent pas et les protagonistes se comportent bien plus comme des collégiens que des adultes. C’est assez dommage quand on voit à quel point l’ancien procureur Ji Wuk est intelligent et perspicace dans le domaine professionnel.

Les femmes m’ont également paru assez stéréotypées avec soit la jeune ingénue, soit la femme sans cœur qui ne pense qu’au travail ou pire, la garce qui ne pense qu’à reconquérir un ex qu’elle n’avait pas hésité à tromper avec leur meilleur ami commun… J’ai d’ailleurs trouvé assez injuste que cette femme soit complètement effacée de la vie des deux hommes quand ces derniers continuent à se côtoyer, même s’ils n’ont pas retrouvé leur complicité d’antan.

Toutefois, je reconnais avoir apprécié la fraîcheur et l’optimisme de Bong Hee qui est une jeune femme joyeuse et confiante en l’avenir malgré l’accusation de meurtre dont elle a été victime. De la même manière, j’ai souvent souri devant les réunions de travail de l’équipe d’avocats qui donnent lieu à des chamailleries et des à échanges pleins d’humour… Mention spéciale pour le patriarche du groupe, peut-être le plus enfantin, mais définitivement le plus drôle !

Suspicious partner n’est pas une série désagréable, mais elle a manqué de ce punch et de cette alchimie entre les protagonistes qui me donnent envie d’enchaîner les épisodes…

N’hésitez pas à consulter l’avis de L’imaginaerum de symphonie que je partage entièrement !

  • Brooklyn Nine-Nine, saison 7 : 13 épisodes de 20 minutes

Brooklyn Nine-Nine Season 7 Netflix update and All You Need To Know - Otakukart NewsC’est en parcourant le catalogue Netflix à la recherche d’une série au format court que j’ai réalisé que la nouvelle saison de cette série que j’adore était sortie.

Si cette saison est peut-être un peu moins pétillante que les précédentes, la faute à une saison raccourcie et à des comiques de situation qui tendent à se répéter, j’ai adoré retrouver cette bande de policiers complètement loufoque et dont chaque membre à une personnalité marquée : la freak control, la femme froide qui cache un bond fond et une petite réserve de tendresse, le foufou de service, le meilleur ami qui ressemble à lui tout seul à un fan club, le gros balèze qui se révèle être un gros nounours au cœur tendre, les deux gloutons plus intéressés par la nourriture que l’arrestation de criminels…

C’est toujours un plaisir de les voir évoluer les uns aux côtés des autres, se titiller, se lancer dans des jeux idiots, et parfois travailler ; on est dans un commissariat après tout ! Certains épisodes partent dans tous les sens et nous plongent dans des situations complètement folles, marque de fabrique de la série…

Comme on est dans une saison 7, je n’entrerai pas dans les détails, mais je tenais à signaler l’évolution de Raymond Holt qui nous apparaît très différent du capitaine des débuts. Oubliez la machine froide et rationnelle… Une évolution qui ne manque pas de charme ni de piquant, notre homme nous dévoilant une facette bien plus humaine, voire enfantine, qui le rapproche parfois un peu de Jake. Les deux peuvent ainsi se montrer quelque peu extrêmes dans leurs plans. Et puis, impossible de ne pas craquer devant son chien Cheddar qui ne manquera pas de faire son apparition.

En bref, la série ne se prend pas au sérieux, même si elle n’hésite pas à aborder certaines problématiques comme le racisme, mais c’est ce qui la rend aussi savoureuse. En attaquant un épisode, on sait qu’on va automatiquement passer un bon moment de divertissement sans prise de tête, et c’est parfois largement suffisant !

FILMS

  • Come away :

Résultat de recherche d'images pour "come away affiche"

Je n’ai pas grand-chose à dire sur ce film qui ne m’a guère enthousiasmée. Mais il est tout à fait possible que mon ressenti soit fortement influencé par le décalage entre mes attentes et la réelle teneur du film. En lisant le résumé et en voyant l’affiche à l’esthétique très Disney, je m’étais attendu à un film avec un bel aspect fantastique, quand l’histoire est bien plus profonde et sombre. Il est ainsi question de deuil et de la manière dont chacun va de l’avant et arrive à faire face à la situation… ou non.

Des sujets pas inintéressants en soi, mais qui ne correspondaient pas du tout à ce dont j’avais envie sur le moment, d’autant qu’il y a quand même une légère tendance à la surenchère dans le drame, avec un jeu peu subtil sur le pathos. Et c’est quelque chose qui a bien souvent du mal à passer avec moi. J’ai toutefois apprécié les multiples références à Alice au pays des merveilles et à Peter Pan, le mélange est audacieux et apporte une certaine profondeur au récit, nous montrant le pouvoir des contes pour aborder des situations difficiles de la vie…

  • L’amour sans Préavis :

https://fr.web.img4.acsta.net/c_210_280/medias/nmedia/00/02/57/88/aff.jpg

Après l’échec de mon précédent visionnage, j’ai cliqué sur un film que j’avais vu, il y a de nombreuses années et dont je gardais un bon souvenir. D’ailleurs, si j’avais oublié les détails, je me souvenais quand même très bien de la personnalité des héros, des parents de l’héroïne, de l’arrivée d’une jeune avocate aux dents longues et de la fin. Cela ne m’a pas empêchée de passer un bon moment devant cette comédie romantique efficace, bien que très sage par rapport à ce qui se fait actuellement.

Oubliez donc les scènes de sexe à gogo et les mélodrames destinés à faire pleurer dans les chaumières, ce qui n’a pas été pour me déplaire ! Et si ça reste classique, j’ai savouré le décalage d’éducation entre le très riche Georges et sa brillante conseillère Lucy élevée par des parents engagés. Malgré leurs différences, Lucy est très vite devenue indispensable à George qui la consulte absolument pour tout, qu’il s’agisse de ses dossiers professionnels ou du choix de ses caleçons, ce qui ne manquera pas de faire sourire. Du moins les spectateurs, parce que Lucy commence sérieusement à être exaspérée par la situation et finit par donner son préavis… poussant insidieusement chacun d’entre eux à se poser des questions sur la nature de leurs relations.

L’histoire est très classique, mais si vous avez envie d’une comédie romantique légère et tendre avec deux acteurs spécialistes du genre, L’amour sans Préavis est fait pour vous !

Et vous, qu’avez-vous vu en février ?
Connaissez-vous ces œuvres et/ou vous tentent-elles ?

C’est le 1er, je balance tout ! février 2021

c-est-le-1er-je-balance-tout-banniere-bleue

C’est le 1er, je balance tout est un nouveau RDV livresque mensuel créé par Allez vous faire lire. Son objectif est de « remettre au centre de sa pratique de la blogosphère la notion de partage qui unit la toile ». Pour ce faire, il vous suffit de partager des informations en fonction de 4 catégories. Depuis quelques mois, les partages se font sur Charmant Petit Monstre.


1) Le Top & Flop de ce que vous avez vu/lu le mois dernier

Le mois de février a principalement été consacré à la romance comme vous avez pu le voir dans mon bilan du challenge Le mois de la romance.

  • J’ai néanmoins fait trois belles découvertes dans d’autres genres : Au pays des Eucalyptus (un beau voyage en Australie), En arden (un roman plein d’intelligence et de sensibilité) et Astre-en-Terre (un roman de fantasy très rythmé).

Couverture Au pays des eucalyptus Couverture En arden Couverture Astre-en-Terre

  • Grâce aux rayons bien achalandés de ma médiathèque, j’ai également eu l’occasion de lire quelques ouvrages graphiques dont Ceux qui restent qui m’a énormément touchée. La chronique est dans mes brouillons et ne devrait plus tarder…Il faudrait d’ailleurs un jour que je vous parle de ma tendance à la procrastination quand il s’agit de corriger mes brouillons.

Bilan BD/Mangas février 2021

  • J’ai continué ma découverte des classiques grâce aux livres audio proposés gratuitement et légalement sur le net : deuxième expérience de lecture avec Gaston Leroux et j’en viens à me dire que si j’apprécie les idées de l’auteur, il y a quelque chose dans leur application qui ne me permet pas de totalement d’accrocher son travail. Le Fauteuil hanté fut donc une lecture moyenne : pas désagréable, notamment grâce aux pointes d’humour, mais pas non plus enthousiasmante. Après avoir voulu me confronter au texte fondateur du courant gothique en littérature (Le Château d’Otrante) j’ai décidé de lire l’un des socles du courant romantique : Les Souffrances du jeune Werther.

Le Fauteuil hanté par LerouxCouverture Les souffrances du jeune Werther

2) Chroniques d’ailleurs lues le mois dernier

  • Je vous recommande très chaudement la chronique de Peau d’Homme de La Bibliothèque d’Aelinel : un très beau travail d’analyse à la hauteur d’un ouvrage d’une rare intelligence !
  • Si ce n’est pas encore fait, L’Apprenti Otaku devrait vous donner envie de vous jeter sur la superbe réédition de Sailor Moon tout en vous permettant de faire le point sur la genèse d’un manga/animé culte.

Peau d'Homme par HubertCouverture Sailor Moon : Eternal Edition, tome 1 : Pretty Guardian

3) Liens adorés hors chronique littéraire

  • Nisa Lectures, en sa qualité de lectrice ayant une certaine expérience des comités de lecture, donne aux auteurs quelques conseils pour répondre à un appel à textes de nouvelles. Bien que je ne sois pas concernée directement par le sujet, j’ai trouvé son article intéressant, et probablement instructif pour les auteur(e)s qui aimeraient sauter le pas.
  • Si comme moi, le Moyen Âge fait partie de vos périodes historiques préférées, le site Actuel Moyen Âge devrait vous plaire. Je n’en ai pas encore fait le tour, mais j’apprécie de lire de temps en temps un ou deux articles.
  • Info trouvée par hasard sur Twitter et que j’ai trouvée amusante : Barilla a créé des playlists sur Spotify en fonction de la durée de cuisson des pâtes. Ingénieux !

4) PAL de mars

Je compte piocher dans ma PAL pour le Printemps de l’Imaginaire Francophone, mais aussi dans mes SP et mes emprunts :

  • Romans et essai :

Mac sur un toit brûlant par MetzLe cadeau par FitzekNos premières élections en classe par ColotUne histoire de genres par Lexie

  • Ouvrages graphiques :

Robilar ou le maistre chat, tome 1 : Miaou ! par ChauvelArtemis Fowl - La bande dessinée par ColferCouverture Mercy (BD), tome 1 : La dame, le gel et le diable

Et vous, que retenez-vous de votre mois de février ?
Un livre, une série et/ou un film en particulier ?

Le mois de la romance (février 2021) : l’heure du bilan #MDLR2021

Papier, Romance, Symbole, Saint Valentin

Durant le mois de février, j’ai lu principalement de la romance afin de marquer ma participation au challenge Le mois de la romance de Ludovic de la chaîne booktube et du blog Prends un livre et détends-toi.

J’avais prévu de lire 9 romans, j’en ai lu 19. Je ne m’attendais pas à un tel bilan, mais le genre se prête très bien au binge reading. J’ai d’ailleurs pris l’habitude de lire les romances historiques d’une traite, notamment le week-end.

Globalement, j’ai fait de bonnes lectures, voire de très bonnes lectures. Et si j’ai également eu quelques lectures assez moyennes durant lesquelles je me suis parfois ennuyée, il n’y a aucun véritable flop à déplorer !

Toutefois, lire autant de livres d’un même genre a fini par me lasser et j’ai décidé de mettre au moins les romances historiques en pause pendant quelques semaines…

Plusieurs chroniques sont attentes de publication (The Ex Talk, Le Royaume Assassiné, Ivy Wilde...), mais je vous ai déjà parlé de Psi-Changeling qui m’avait agréablement surprise, de La Belle et le Highlander, des Hommes virils lisent de la romance, d’Entre les bras d’un rival et de Seigneur et époux.

Et vous, certains de ces livres vous tentent-ils ?
Avez-vous participé à ce challenge ? Quel est votre bilan ?

Films et séries en pagaille #1 (janvier 2021)

L’une de mes résolutions de cette année est de regarder au moins deux films par mois avec mon compagnon qui a accepté de m’accompagner dans ce défi, ma capacité de concentration devant un écran quand je suis seule étant quelque peu inexistante. En parallèle, nous essayons de regarder chaque soir un épisode d’une série en format court.

Sur le modèle des articles Mini-chroniques en pagaille, j’ai donc décidé de tenter un nouveau type d’article : Films et séries en pagaille. Chaque fin de mois, je reviendrai rapidement sur les séries et films visionnés. Une expérience qui, je l’espère, me motivera pour tenir ma résolution et qui me permettra de fixer un peu plus longtemps dans ma mémoire les œuvres vues…


Malgré une grosse déception, ce premier mois de l’année n’en demeure pas moins positif avec la découverte d’une série coup de cœur et le revisionnage (vous m’excuserez ce barbarisme) d’un film qui m’a offert un beau retour en enfance.

SÉRIES

  • Modern family : nous avons regardé la deuxième saison de Modern Family, une série mettant en scène les membres d’une famille plutôt haute en couleur. Sans être remarquable, la série se laisse regarder et présente l’avantage d’offrir une certaine diversité. L’humour est au rendez-vous même si au bout de deux saisons, je commence à trouver un peu lourd les blagues autour de l’origine colombienne de Gloria. En revanche, j’apprécie sa personnalité et le fait que contrairement à ce que je craignais, elle ne soit pas présentée comme une croqueuse de diamant. Bien que très belle et plus jeune que son mari, elle semble, en effet, sincèrement attachée à lui et non à sa fortune… J’adore aussi son fils, un garçon, très en avance sur son âge, à la sensibilité exacerbée.


    Néanmoins, si ce genre de série m’aurait énormément plu enfant/ado, adulte, elle me laisse indifférente d’autant que je la trouve assez répétitive… Mon copain n’étant pas plus attaché à la série, nous avons décidé de ne pas la poursuivre.

  • Abandon : La chronique des Bridgerton. C’est ma plus grosse déception de ces derniers mois. J’attendais beaucoup de cette série, mais je n’ai pas tenu plus de trois épisodes, m’ennuyant profondément et ne ressentant absolument aucune alchimie entre le couple principal. Je retiendrai néanmoins le travail artistique réalisé sur les costumes et l’accent mis en avant sur la condition féminine de l’époque et le poids écrasant des conventions sociales et sociétales.

La Chronique des Bridgerton - Série TV 2020 - AlloCiné

  • Miss Scarlet and The Duke : série coup de cœur ! Cela ne m’était pas arrivé depuis des lustres, mais j’ai regardé les 6 épisodes de la série en une soirée/nuit. Je remercie donc Les Blablas de Tachan pour cette excellente découverte.

Cette série policière historique contient tout ce que j’apprécie : une héroïne intelligente, indépendante et en avance sur son temps qui brave les conventions pour tracer son propre chemin, des thématiques fortes avec cette question de la condition féminine et du sexisme, un questionnement sur ce qui est tolérable ou non de faire pour acquérir et défendre ses droits, le déterminisme social, du suspense, des enquêtes extrêmement bien menées… Et j’ai ressenti entre Miss Scarlet et The Duke, cette alchimie qui m’a manqué dans La chronique des Bridgerton. Les échanges entre ces deux fortes têtes ne manquent ainsi ni de piquant ni de mordant. J’attends donc la deuxième saison avec impatience !

FILMS :

  • The Professor and the Madman

Basée sur une histoire vraie, ce drame historique m’a laissée une forte impression et ceci avant tout en raison de l’interprétation magistrale de Sean Penn et Mel Gibson. Le premier interprète un ancien médecin de l’armée américaine interné dans un hôpital psychiatrique, et le second, un philologue et lexicographe écossais engagé pour créer l’Oxford English Dictionary. Une tâche tellement colossale qu’il va lancer un appel général au bénévolat afin que chacun apporte sa pierre à l’édifice. C’est dans ce contexte que va commencer une correspondance puis une amitié entre ces deux hommes dont la route n’aurait jamais dû se croiser.

The professor and the madman - Ecran et toile

Si en commençant ce film, c’est la partie création du dictionnaire qui m’intéressait, il m’est vite apparu que son intérêt se situait ailleurs. Ce qui fait la force de cette histoire est le travail réalisé sur les émotions et la psyché d’un médecin qui n’est pas sorti indemne de la guerre. Le docteur Minor a des troubles mentaux, craignant des ennemis qu’il est le seul à voir, mais aucun diagnostic n’est vraiment posé, du moins pas avant le point final… Cela n’est pas dérangeant en soi, l’important étant de le suivre dans ses hauts et ses bas, de le voir reprendre espoir avant éventuellement de rechuter, car pour cet homme fortement affecté par la guerre, la moindre chose est susceptible de le replonger dans ses tourments.

Si j’aurais préféré que l’histoire avec la veuve de l’homme que Minor a tué lors d’une crise de démence soit gérée autrement, j’ai néanmoins apprécié les idées de pardon et de rédemption qu’elle soulève. J’ai également été touchée par l’amitié entre Minor et James Murray qui va tenter comme il le peut de soutenir cet homme avec lequel il a développé des liens sincères et profonds… La thématique des conditions d’internement est, en outre intéressante, bien que j’ai trouvé le changement de comportement du directeur un peu abrupt, ce qui m’a laissée un certain sentiment d’incompréhension…

En bref, voici un film émouvant à regarder, en gardant à l’esprit que s’il y a des pointes de lumière, l’esthétique globale du film peut se révéler un peu sombre.

  • Aladdin (revisionnage ) : Aladdin est l’un de mes Disney préférés et l’un de ceux que je regardais très régulièrement enfant. J’avais un peu peur que le charme n’opère plus, mais j’ai vite été rassurée sur ce point : presque trente ans après sa sortie, ce classique de Disney n’a pas pris une ride. J’ai donc adoré me replonger dans ce film et retrouver toutes ces chansons que j’aimais tant et que je connais encore par cœur. Ce film, c’est un petit concentré de bonne humeur qui, en ces temps incertains et anxiogènes, offre une bouffée d’air frais bienvenue et salutaire !

Le programme de février : la saison 2 d’Umbrella Academy, et deux films Prime Video : État d’esprit et L’histoire personnelle de David Copperfield.

Et vous, qu’avez-vous vu en janvier ?
Connaissez-vous ces œuvres et/ou vous tentent-elles ?

Challenge ABC 2020, le bilan

Cubes En Bois, Abc, Cubes, Lettres

L’idée du Challenge ABC est de comptabiliser ses lectures selon le principe : 1 lettre, 1 auteur.

Je ne me suis pas inscrite officiellement au challenge, mais à la fin de chaque année, j’ai pris l’habitude de regarder quelles lettres de l’alphabet mes lectures m’ont permises de valider. Et cette année, c’est un sans-faute ! La plupart des livres ont été chroniqués, alors pour en apprendre plus, n’hésitez pas à utiliser la barre de recherche.

Il y a un petit problème d’affichage que je n’ai pas réussi à régler ; j’espère que cela ne nuira pas trop à la lecture de l’article…

  • Ammitsu, Leigh Bardugo et Harlan Coben  :

Couverture Jardin Secret, tome 1Couverture Grisha, tome 3 : L'oiseau de feuCouverture L'inconnu de la forêt

  • Jean-Laurent Del Socorro, Nick Eliopulos et Estelle Faye :

Couverture Je suis fille de rageCouverture La guilde des aventuriers, tome 1Couverture Le Drakkar éternel

  • Catherine Ganz-Muller, Helen Harper et Susan Illene !

Couverture Le libraire de CologneCouverture Ivy Wilde, tome 1 : Quand fainéantise rime avec magieCouverture Melena Sanders, tome 1 : Hantée par les ténèbres

  • J. James, Ken Kesey et Camilla Läckberg :

Couverture Les tribulations de Lady Eleanor Grant, tome 1 : La première reineCouverture Vol au-dessus d'un nid de coucouCouverture Femmes sans merci

  • Shelby Mahurin, Jenn Nguyen et Yukako Ohde

Couverture Serpent & Dove, book 1Couverture FakeCouverture La cordonnerie des ours polaires

  • Aurore Payelle, Amanda Quick et Jenna Ric’s

Couverture Interférences, tome 1 : CendresCouverture Le jardin des mensongesCouverture Ronde et sexy, tome 1 : Love séduction

  • Federico Saggio, Aurélie Tramier et Uderzo :

Couverture Sigurd, tome 1Couverture Peindre la pluie en couleursCouverture Le Menhir d'Or

  • Marie Vareille, Aurélie Wellenstein et Xia :

Couverture La vie rêvée des chaussettes orphelinesCouverture Mers mortesCouverture La princesse vagabonde, tome 1

  • Kyo Yoneshiro et Zanzim :

Couverture Kanon au bout du monde, tome 1Couverture Peau d'Homme

Je trouve que ce bilan reflète assez bien la diversité de mes lectures puisque j’aime puiser dans à peu près tous les genres…

Et vous, participez-vous au challenge ABC ?
Quel est votre bilan ?

 

C’est le 1er, je balance tout ! Janvier 2021

c-est-le-1er-je-balance-tout-banniere-bleue

C’est le 1er, je balance tout est un nouveau RDV livresque mensuel créé par Allez vous faire lire. Son objectif est de « remettre au centre de sa pratique de la blogosphère la notion de partage qui unit la toile ». Pour ce faire, il vous suffit de partager des informations en fonction de 4 catégories. Depuis quelques mois, les partages se font sur Charmant Petit Monstre.


1) Le Top & Flop de ce que vous avez vu/lu le mois dernier

  • TOPS : pourquoi n’ai-je pas lu Cyrano de Bergerac avant ? Cette pièce est une petite merveille de sensibilité, d’amour courtois, de poésie et une ode à la langue française. Ce fut ma plus belle lecture du mois ! J’ai aussi adoré Pas de trois, une magnifique réécriture de Lac des cygnes. La chronique est dans mes brouillons, mais il va falloir que je la retravaille, parce qu’en l’état, elle est beaucoup trop longue… L’anti-lune de miel, une excellente romance ennemies to lovers, m’a permis de commencer l’année sur une touche de légèreté fort appréciée. Et j’ai été très agréablement surprise par L’Ouros, un roman de low fantasy, dont la première partie de l’action se déroule à bord d’un navire !

https://img.livraddict.com/covers/355/355104//couv15375304.jpgCouverture L'anti-lune de mielCouverture L'Ouros, tome 1 : Dernières escales

  • Lectures graphiques : comme toujours, c’est dans ce rayon que je fais les plus belles et émouvantes découvertes. Et à cet égard, la palme revient au Jardinier de la nuit qui m’a donné des frissons, au Dernier des loups, d’une beauté à vous couper le souffle, et à Chaque jour Dracula qui m’a beaucoup émue. Parmi les livres lus, vous pouvez retrouver mon avis sur Vikings, Le dernier des loups, Les éveilleurs des mots, 109 rue des soupirs et Nico Bravo.

  • FLOPS : Fièvre noire a été une déception magistrale. Je m’attendais à une lecture addictive, je me suis ennuyée de la première à la dernière page. J’ai d’ailleurs finir par survoler le roman, histoire d’abréger mes souffrances. La coiffeuse enchantée s’est également révélé décevant par son manque de profondeur…

Couverture Les chroniques de MacKayla Lane, tome 1 : Fièvre noireCouverture La coiffeuse enchantée, tome 1 : Derrière le miroir

  • ABANDONS : ça reste toujours difficile pour moi, mais je me retrouve de plus en plus à abandonner des livres. Devant la taille de ma PAL, ça devient le seul moyen de ne pas me laisser submerger. Lux n’est pas mauvais en soi, et peut-être que je l’aurais apprécié à sa sortie, mais en 2021, c’est juste un concentré de romans à la Twilight, les vampires en moins, les extraterrestres en plus. Quant à The Rogue King, l’univers est sympa avec une guerre entre différents clans de dragon, mais je n’ai pas eu cette petite étincelle qui me donne envie de tourner les pages. Et après m’être ennuyée des heures avec Fièvre noire, je n’avais guère hâte de renouveler l’expérience !

Couverture Lux, tome 1 : ObsidienneCouverture The Rogue King

  • Lectures VO : j’ai eu beaucoup de mal à me replonger dans l’écoute de la sage de Mary E.Pearson, mais au bout d’une heure ou deux, j’ai réussi à m’immerger dans l’histoire. J’ai néanmoins préféré le premier tome, peut-être un peu plus rythmé. Très très bonne surprise avec A promise of fire, un roman de fantasy laissant une large place à la romance…

Couverture Dance of Thieves, tome 2 : Vow of ThievesCouverture The Kingmaker Chronicles, book 1: A Promise of Fire

2) Chroniques d’ailleurs lues le mois dernier

  • L’avis d’OmbreBones sur Peau d’homme explicite avec brio tout ce qui fait le charme et l’intelligence de cet ouvrage que je ne peux que vous recommander !

Couverture Peau d'Homme

  • Sur Cybelleslettres, vous trouverez un avis sur un roman dont vous être le héros qui me tente pas mal même si ça ne semble pas le livre du siècle : Orgueil et Destinées.

Couverture Orgueil et destinées : La romance dont vous êtes l'héroïne

  • Envie de lire un roman de fantasy avec des personnages matures et à la retraite ? Filez lire l’avis d’Ichmagbücher sur Wyld.

Couverture Wyld, tome 1 : La mort ou la gloire

3) Liens adorés hors chronique littéraire

  • Connaissez-vous la cérémonie des Oeufwards ? Si ce n’est pas le cas, allez lire l’article de Plumes de lune. Bonne humeur et sourire garantis !
  • Grâce à Thoughts on papyrus, j’ai découvert l’existence du Science-fiction Day, un jour destiné à célébrer la SF sous toutes ces formes. Lisant peu de SF, j’ai pris note de ses suggestions de lecture.

4) PAL de février

Je vous ai déjà présenté ma PAL pour Le mois de la romance, un challenge qui va bien occuper mon mois de février. J’aimerais néanmoins lire quelques livres n’appartenant pas à cette PAL :

Couverture Au bois dormant

Couverture Au pays des eucalyptus Couverture Le sang des BelaskoEn arden par Hug

Et vous, que retenez-vous de votre mois de janvier ?
Un livre, un film ou une série en particulier ?

C’est le 1er, je balance tout ! Décembre 2020

c-est-le-1er-je-balance-tout-banniere-bleue

C’est le 1er, je balance tout est un nouveau RDV livresque mensuel créé par Allez vous faire lire. Son objectif est de « remettre au centre de sa pratique de la blogosphère la notion de partage qui unit la toile ». Pour ce faire, il vous suffit de partager des informations en fonction de 4 catégories. Depuis quelques mois, les partages se font sur Charmant Petit Monstre.


Entre l’appel de la maison de retraite nous signalant que ma grand-mère de 98 ans était positif au covid et l’incendie de l’immeuble de ma mère, le mois de décembre a été compliqué. Mais l’année s’est néanmoins terminée sur du positif : si tout le monde a dû être relogé, personne n’a été blessé dans l’incendie et ma grand-mère a traversé la crise sans aucune séquelle ! Je ne suis pas sensible aux signes, mais j’aime à y voir l’annonce d’une année un peu plus simple…

Quant à la lecture, elle a été plus que jamais mon refuge…

1) Le Top & Flop de ce que vous avez vu/lu le mois dernier

  • Lectures VO (anglais) : bien que cela n’ait pas été un choix conscient de ma part, le mois de décembre a été celui de la lecture en VO avec pas moins de six romans, dont un livre audio : Serpent & Dove. J’ai également lu les quatre derniers tomes de la série Blood Destiny que les éditions Bookmark ont commencé à traduire sous le titre Les liens du sang. Il me reste maintenant à lire les cinq livres vus du point de vue du protagoniste masculin. Le dernier roman en VO lu a, quant à lui, été une déception. J’ai trouvé l’intrigue assez plate et ai d’ailleurs fini par lire le roman en diagonale.

undefinedundefinedundefinedundefined

Serpent & Dove par MahurinNever Play with a Rakish Duke: A Historical Regency Romance Book (English Edition) par [Emily Honeyfield]

  • Mon top 3 : je ne suis pas très romance de Noël ou contemporaine, mais j’ai adoré Tu fais quoi pour Noël ? Je t’évite ! J’ai été saisie par l’ambiance de Se cacher pour l’hiver ainsi que par la plume de l’autrice. Quant à Mille lions que j’ai chroniqué sur le site eMaginarock, ce fut une très bonne surprise. Je regrette d’ailleurs qu’il n’ait pas été sélectionné pour les 25 finalistes du PLIB.

Tu fais quoi pour Noël ? Je t'évite ! par BonteMille lions par Bocquenet-CarleSe cacher pour l'hiver par St. Vincent

  • Le flop du mois : le résumé était prometteur, mais je n’ai pas réussi à m’intéresser à La légende oubliée

La légende oubliée et le gardien du temps par Zolem

  • Mon top 3 au rayon graphique : j’ai eu un coup de cœur pour La petite bûche, ai fondu devant le beau message d’Un Noël presque parfait et ai été conquise par l’intelligence de Peau d’Homme.

La petite bûche par EscoffierPeau d'Homme par HubertUn Noël presque parfait par Gravett

2) Chroniques d’ailleurs lues le mois dernier

  • La chronique de La vie de Kat m’a donné envie de sortir Cemetery Boys de ma PAL…
  • Sur le blog Dans la bibliothèque de Calysse, vous trouverez un excellent avis sur un roman dont la couverture ne paie pas de mine, mais qui semble beaucoup plaire : Les tribulations d’Esther Parmentier. Un roman que j’ai hâte de découvrir.

Cemetery Boys - Livre de Aiden Thomas

3) Liens adorés hors chronique littéraire

  • Cela fait un moment que j’ai mis de côté mes aiguilles, mais le tuto d’À livre ouvert pour tricoter un marque-page pourrait me pousser à y remédier. Ce projet est parfait pour les livraddict, mais aussi pour les personnes qui souhaiteraient se lancer dans le tricot puisqu’il est accessible et rapide !
  • Fin décembre, Holly Hearts Books a annoncé le retour d’un challenge que j’aime beaucoup : Medieval-A-Thon. Pour ceux qui voudraient y participer, le challenge commence le 10 janvier et se termine le 10 février.

4) PAL de janvier

Mon objectif principal est de venir à bout de tous les emprunts réalisés ces dernières semaines ! Ma PAL sera donc résolument orientée albums jeunesse.

Je pense aussi lire quelques nouvelles dans le cadre d’un challenge littéraire ainsi que trois SP :

Derrière le miroir 1 - La coiffeuse enchantéeNico Bravo, Tome 1 : Et le chien d'Hadès par CavallaroCouverture L'Ouros, tome 1 : Dernières escales

Et si j’ai le temps, un ou deux romans de ma PAL personnelle :

Couverture La tour sans fin

Et vous, que retenez-vous de ce mois de décembre ?
Des envies particulières pour janvier ?