Alice au Pays des Morts-Vivants, Mainak Dhar

Pays des Morts, Inde. Du monde d’hier, il ne reste rien, juste les armes, nécessaires à la survie. Depuis qu’un virus a réduit la quasi-totalité de l’humanité à l’état de zombies, le Comité Central règne sur cette partie du globe. L’instrument de son pouvoir : son armée, Zeus.
Alice, quinze ans, vit dans une communauté restée indépendante et libre. Pour toute école, elle n’a connu que celle du combat. Mais elle y excelle. Lors d’une patrouille, elle surprend un mort-vivant portant des oreilles de lapin roses qui sort subitement de terre, puis qui disparaît. Des rumeurs parlent d’un réseau souterrain où les Mordeurs se réfugient.
Sans l’ombre d’une hésitation, elle s’engouffre à sa suite. Et chute…

Fleuve éditions (12 mai 2016) – 256 pages – Broché (17,90€)
Poche (7,60€) – Ebook (12,99€)

AVIS

Je ne suis pas très friande des histoires de zombies et de revenants, mais appréciant l’univers d’Alice au pays des merveilles, j’étais curieuse de découvrir ce roman. Une curiosité qui fut récompensée puisque je l’ai dévoré d’une traite ou presque.

J’ai apprécié l’ambiance très sombre du livre, les individus devant se battre, jour après jour, pour survivre dans un monde mis à feu et à sang. La situation est difficile pour tous, mais elle l’est peut-être encore plus pour ceux qui ont connu la vie d’avant le Réveil, avant qu’une épidémie ne frappe le monde et le transforme en un champ de bataille géant où s’opposent humains et Morts-Vivants, des humains affectés et transformés en bêtes assoiffées de sang. Dans ce chaos général et mondial, une organisation, le Comité Central, a pourtant réussi à instaurer un certain ordre, mais à quel prix ? Pour obtenir sa protection, il est demandé à chacun de renoncer à sa liberté, ce que refusent obstinément Alice, sa famille et d’autres survivants regroupés dans des camps. Mais la pression se fait de plus en plus forte de la part de cette organisation mystérieuse et puissante dont on ne peut que questionner les réelles motivations…

L’auteur reprend avec beaucoup d’aplomb et d’originalité les personnages phares d’Alice au pays des merveilles : Alice, bien sûr, la Reine de Cœur, le Chapelier, le lapin... Mais ceux-ci revêtent ici une saveur particulière puisque la plupart d’entre eux ne sont ni plus ni moins que des Morts-Vivants ! Si j’aurais apprécié que certains soient plus présents, j’ai adoré cette version de la Reine de Cœur qui ne devrait pas manquer de vous surprendre. Tout en nuances et très intrigante, cette femme est une brèche dans l’histoire du monde telle que le Comité la conte… Au fur et à mesure que l’on progresse dans le roman et au gré des rencontres, on réalise ainsi que les Morts-Vivants ne sont peut-être pas ces bêtes tueuses et incapables de réflexion que les humains traquent et tuent sans relâche. Une prise de conscience qui va bouleverser la vie d’Alice, de sa famille, mais aussi de centaines, puis de milliers de personnes. Et si une cohabitation était possible ?

Je m’attendais à un roman d’horreur avec de l’hémoglobine et des scènes de carnage à gogo quand j’ai découvert un roman bien plus profond qu’il n’y paraît, l’auteur nous plongeant dans les arcanes d’un complot de grande ampleur qui nous pousse à reconsidérer qui sont les vrais monstres dans cette histoire ! Je ne peux pas vous en dire plus sans vous gâcher le plaisir de la découverte, mais ce qui est certain, c’est que les apparences sont trompeuses et que dans cet univers violent et sombre, les élites et certains dirigeants politiques sont prêts à tout pour assurer leur suprématie et leur domination sur le monde. Certaines révélations devraient donc vous glacer le sang d’autant que, dans une certaine mesure, elles ne semblent pas si irréalistes que cela au regard de notre propre réalité et histoire.

En plus des réflexions soulevées, notamment sur la notion de liberté et de pouvoir, le roman n’est pas dénué d’action, les scènes de combat s’enchaînant et suscitant une certaine tension chez les lecteurs conscients des forces en jeu. J’ai beaucoup apprécié l’aspect stratégie militaire qui prend petit à petit de la place dans l’intrigue, Alice réalisant que la guerre, ce n’est pas que des affrontements directs, mais c’est aussi de la planification et une utilisation intelligente des réseaux de communication, la propagande étant une arme terriblement efficace.

Du haut de ses 15 ans, l’adolescente est une guerrière accomplie que l’on prend plaisir à voir évoluer. D’abord motivée par la vengeance et assez binaire dans ses réflexions, elle va ainsi progressivement gagner en maturité avant de s’imposer comme une cheffe de guerre dont le commandement est suivi et respecté. Symbole d’espoir et de lutte contre l’oppression, Alice va transformer le Pays des Morts en Pays des Merveilles. Cela ne se fera pas sans peine ni sacrifice, mais les partisans de la jeune femme sont prêts à tout pour retrouver leur liberté et un monde dans lequel ils pourront enfin arrêter de survivre pour (ré)apprendre à vivre.

En conclusion, Alice aux pays des Morts-Vivants est un roman mené tambour battant mêlant avec brio l’univers si particulier de Lewis Carroll et un monde en cendres dans lequel les survivants sont pris en étau entre une organisation secrète et menaçante et des Mordeurs peu avenants. Mais les apparences sont parfois trompeuses et derrière un roman d’horreur, se cache une histoire bien plus profonde dans laquelle la lutte pour la survie prend des allures de lutte pour la liberté et la vérité ! Rythmé, surprenant et plein de tension, ce livre devrait vous tenir en haleine et vous donner envie de vous jeter sur la suite.

In My Mailbox #68 : spécial France Loisirs

in-my-mailbox1

« In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C’est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque. Les liens pour les participants francophones sont regroupés sur Lire ou Mourir. »


Comme vous le savez peut-être, je suis abonnée à France Loisirs et fais donc parfois quelques achats sur le site ou en boutique que ce soit dans le cadre de l’achat trimestriel obligatoire ou l’envie de me faire plaisir. Voici donc mes dernières acquisitions France Loisirs :

  • J’ai d’abord réceptionné une BD commandée il y a plusieurs semaines et qui était en rupture de stock :

La sagesse des mythes : Persée et la Gorgone Méduse - Clotilde Bruneau - Giovanni Lorusso

  • J’ai ensuite pris le tome 2 d’un roman jeunesse dont j’ai le premier tome dans ma PAL, une BD jeunesse qui n’était pas encore arrivée en boutique et que j’ai donc réservée et un livre de dessin. Enfant, je dessinais souvent et j’avais bien envie de m’y remettre un peu…

Sherlock, Lupin & moi, tome 2 : Dernier acte - Irene Adler Les enquêtes d'Enola Holmes, tome 1 : La double disparition - Serena Blasco

Perspective et composition faciles - Lise Herzog

  • J’ai gardé le meilleur pour la fin avec une très belle édition d‘Alice au pays des merveilles. Ce livre fait le va-et-vient sur le catalogue depuis un moment alors quand j’ai eu mes 100 points fidélité et donc le droit à un livre gratuit, j’ai foncé le demander. Ce n’est pas forcément mon style d’illustrations, elles sont en effet un peu trop contemporaines pour moi, mais je trouve l’objet-livre sublime. Vous pouvez en feuilleter quelques pages sur le site de France Loisirs.

Alice au pays des merveilles - Lewis Carroll - Andrea D'Aquino

Et vous, quelles sont les dernières nouveautés de votre PAL ?

 

In My Mailbox : Book haul Noël, mais pas que…

DSC_0607

A noël, j’ai reçu un certain nombre de livres et quelques autres objets qui ne sont pas, pour la plupart, sans rapport à des univers livresques que j’affectionne. Je vous en propose donc un petit aperçu.

ALICE AU PAYS DES MERVEILLES

A l’exception du sac Alice que j’avais demandé à mon frère, tous les cadeaux suivants sont de merveilleuses surprises venant de ma belle-sœur, de Satoru (qui a fait des folies) et de June.

J’adore ce sac Alice et ses motifs en relief que je porte en alternance avec un sac à main plus sobre et plus passe-partout. A voir dans le temps, mais la qualité me semble au rendez-vous. Sa relative petite taille m’oblige à faire le tri dans mon bazar et à n’emporter que le strict minimum, un bon point donc pour moi qui transporte systématiquement la moitié de mon appartement avec moi…

DSC_0622

Je suis sous le charme de cette boîte à bijoux musicale Alice, offerte par ma belle-sœur, dont j’ai oublié de vous prendre une photo de l’intérieure où est présente une ballerine qui danse… Elle était accompagnée d’un joli collier et d’une paire de boucles d’oreille.

DSC_0604

 

Satoru m’a mis des étoiles plein les yeux avec sa magnifique carte 3D !

DSC_0611

Puis, elle a réveillé mon âme d’enfant avec un porte-clefs que je convoitais, celui du mignon Chessur.  Et j’ai eu la chance d’en recevoir un autre de la part de June. Mon addiction à Alice serait-elle donc si transparente ? Je suis super contente, car c’est le genre d’accessoires que je pourrais posséder en dizaine d’exemplaires sans jamais m’en lasser. Mes deux bibliothèques ont donc chacune la chance d’accueillir Chessur.

DSC_0613

Et, gros coup de cœur pour cet album offert par Satoru et qui était dans ma whis-list depuis sa parution. Les dessins sont justes adorables !

DSC_0609

SHERLOCK HOLMES

Satoru, June et moi avons entrepris la lecture commune de l’intégrale des aventures de Sherlock Holmes. Unies par notre amour pour ce détective, elles m’ont chacune gâtée en m’offrant des livres relatifs à son univers.

June m’a ainsi offert le second tome d’un manga que tout fan de la série Sherlock Holmes se doit de posséder. Je ne l’ai que feuilleté n’ayant pas encore lu le premier tome, mais j’ai hâte de le découvrir. Et puis, regardez-moi cette couverture !

DSC_0632

Et Satoru m’a fait une superbe surprise avec le coffret des deux premiers tomes d’une série que je ne me rappelle pas avoir déjà croisée.

 

Après avoir nourri mes yeux, Satoru s’est attaquée à mon estomac avec des gourmandises que je partagerai bien sûr avec monsieur. Il a été effaré de voir ces livres débarquer à la maison, mais enchanter de découvrir de quoi faire quelques séances grignotages. Chacun ses priorités, vous me direz…

DSC_0628

HARRY POTTER ET FANTASTIC BEASTS

Ma mère m’a gâtée avec ces superbes ouvrages que l’on peut aisément qualifier d’articles de collection tellement la fabrication est soignée.

DSC_0641

 

AUTRES OUVRAGES

Ma sœur connaissant mon amour pour les chats m’a offert un livre que je ne connaissais pas, mais qui regorge de photos rigolotes.

DSC_0625

BIG BEN !

Je ne suis pas une fan inconditionnelle de La Belle et la Bête, mais j’adore certains accessoires comme la théière Mme Samovar, le chandelier Lumière ou encore le superbe Big Ben que M. m’a offert. Pour ceux qui se poseraient la question, il fonctionne et reste relativement silencieux. C’est une totale surprise qui m’a fait plus que plaisir puisque je lorgne sur cette adorable pendule depuis une éternité. Il me reste à réorganiser ma bibliothèque consacrée à mes théières et tasses, mais en attendant, Big Ben s’est fait sa place. N’est-il pas bien entouré ?

DSC_0603

J’ai oublié de prendre certains cadeaux en photo, car arrivés un peu plus tard, mais je tenais à remercier ma famille et mes amis pour leurs présents qui m’ont comblée de bonheur.

Et je voulais remercier doublement Satoru et June, deux personnes adorables et passionnées rencontrées sur la toile. Alors que nous ne nous connaissons pas depuis très longtemps, elles ont quand même tenu à m’offrir des cadeaux de Noël. Une attention qui me touche évidemment beaucoup. Mais ce qui m’a le plus émue, c’est de voir à quel point elles ont réussi à mieux me cerner que des personnes que je connais pourtant depuis beaucoup plus longtemps. Alors, merci les filles de m’avoir montré que l’amitié dépasse les frontières, même virtuelles !

Et vous, avez-vous reçu des livres pour Noël ?

Cadeaux d’anniversaire : Kobo Aura One, livres et Alice !

dsc_06501.jpg

Il y a un peu plus d’une semaine, j’ai fêté mon anniversaire et ai été, à cette occasion, très gâtée. Aucune réelle surprise puisque j’ai choisi tous les cadeaux moi-même, mais cela ne m’a pas empêchée de me sentir comme une enfant à chaque ouverture de paquet.

ALICE FOREVER

Cette série de A. G. Howard s’inspirant d‘Alice au pays des merveilles me tente depuis longtemps d’autant que les couvertures sont juste magnifiques. L’intérieur des livres est également très joliment travaillé.

DSC_0653

Cet album du film est une pure merveille même si je n’ai, pour le moment, fait que le feuilleter.

DSC_0662

Cette montre est restée longtemps en rupture de stock, mais elle est maintenant mienne. Je la trouve sublime, mais ne pense pas la mettre sauf en de rares occasions. Je la considère plutôt comme un objet de collection.

DSC_0664

Et voici mes premiers tsum-tsum qui sont encore plus adorables en vrai que sur la photo. J’ai un peu l’impression de retomber en enfance avec ces petites peluches.

DSC_0654

AUTRES LIVRES

J’ai reçu deux livres de ma wish-list avec comme thème les vampires :

DSC_0666

FAIRYLOOT

Je ne l’ai pas encore reçue, mais j’ai eu la chance qu’on m’offre la box de juillet. Si vous ne connaissez pas cette box, je vous invite à consulter cet article ou celui-ci. Vous y découvrirez le concept ainsi que le contenu de deux éditions.

static1.squarespace.com

LE SUPER MÉGA CADEAU : la KOBO AURA ONE

Mon ereader Sony faisant quelques siennes, j’avais pris l’habitude de lire sur mon portable ce qui n’est pas forcément la panacée quand on souffre déjà d’une très forte myopie. Après de très longues hésitations, j’ai jeté mon dévolu sur la Kobo Aura One principalement pour la taille de son écran.

DSC_0672

Je suis en pleine découverte de ma KOBO et reprends plaisir à la lecture en numérique. On peut maintenant espérer que je fasse un peu diminuer ma PAL numérique qui a dangereusement enflé au fil des années. Heureusement que les ebooks ne prennent pas de place…

Après mon obsession pour les chats, je crois que vous ne douterez plus de celle pour l’univers d’Alice au pays des merveilles 🙂