La Thé Box (avril 2018) : Le lac des cygnes

La Thé Box : Le Lac des cygnes

La Thé Box est une box mensuelle spécialisée dans le thé que je reçois chaque mois depuis ses débuts. Je vous propose dorénavant d’en découvrir le contenu sur le blog. Pour découvrir le contenu d’anciennes éditions, vous pouvez consulter mon ancien blog Une histoire de thé.


Le design de la box de ce mois est splendide autant à l’extérieur qu’à l’intérieur. Et vous allez voir que le contenu est plutôt à la hauteur du contenant.

DSC_0602

THES

  • Newby London : English Breakfast, Green lemon, Strawberry Mango et Milky oolong. Avec ses sachets qui font très industriels dans leur apparence, Newby London est la marque la moins qualitative de la box. Elle s’en sort néanmoins très bien niveau goût puisque sans être délicates, les différentes saveurs se dégustent sans peine. Bonne surprise avec le Milky Oolong qui n’a pas la délicatesse de celui de la maison de thé Théodor, mais qui développe néanmoins de délicieuses notes lactées en bouche.

DSC_0617

  • Les Jardins Osmane : Rêve étoile ( Oolong à la fleur d’oranger et à l’arôme de noix de coco), Infusion menthe, Genmaicha (thé vert avec des grains de riz soufflés grillés) et Thé vert exotique (Thé vert, morceaux de mangue aux arômes de fruits exotiques). J’avais découvert cette marque grâce à La Thé Box et c’est toujours avec plaisir que je la retrouve. En plus de nous proposer des sachets de thé visuellement magnifiques, Les Jardins Osmane nous offre de très belles saveurs à l’instar du Genmaicha dont les saveurs caractéristiques sont ici parfaitement retranscrites.
  • Dammann : Miss Dammann (thé vert, gingembre, citron vert et fruit de la passion) et Pomme d’amour (thés noirs avec arôme de pomme caramélisée, marasquin). Pomme d’amour est un classique de cette maison de thé, mais Miss Dammann est un mélange que je ne connaissais pas. Si je crains toujours les thés avec du gingembre, j’ai beaucoup aimé cette création qui fait la part belle au citron vert autant au niveau des effluves qui se dégage à froid que des saveurs qui se développent en bouche. Une légère pointe de gingembre vient agréablement dynamiser l’ensemble.

DSC_0609

  • Betjeman et Barton, Comme une étoile : Thé vert aux arômes de violette, kiwi et pêche. Voici une marque que j’aime beaucoup, mais dont je connais finalement assez peu les mélanges. J’ai donc été ravie de découvrir Comme une étoile, un délicieux thé vert fruité plutôt subtil. Mon seul regret : l’arôme de kiwi trop discret à mon goût.
  • Ladurée : Thé vert de Chine, bergamote, rhubarbe, caramel, pétales de souci et écorces de citron. Je n’ai pas encore eu l’occasion de m’attaquer à ce sachet…
  • La malle à thé, Mélange russe aux 7 agrumes : Thé noir, arômes naturels d’orange, orange amère, bergamote, citron, citron vert, pamplemousse et mandarine. Les thés aux agrumes n’ont pas ma préférence même si j’ai dégusté avec plaisir ce mélange qui n’étouffe pas nos papilles avec un arôme trop fort de bergamote. Il saura sans aucun doute conquérir les amateurs du genre.

DSC_0613

GOURMANDISES/GOODIES

  • Jules Destrooper, Gaufrettes croustillantes et galettes fines au beurre : un sans faute pour cette marque de gourmandises dont j’aime beaucoup la finesse des produits.
  • Gelée au chaudron Cassis
  • Un repose sachet : n’ayant pas vraiment besoin d’un repose sachet, j’ai trouvé une nouvelle fonction à ce magnifique accessoire…

DSC_0604

DSC_0619

Pour ceux qui souhaiteraient craquer, la box est disponible sur le site de La Thé Box.

Et vous, lequel de ces thés vous tente le plus ? 

Publicités

La Thé Box (mars 2018) : La Petite Française

Je suis abonnée à La Thé Box depuis la première édition, vous pourrez d’ailleurs retrouver le contenu de certaines box sur mon ancien blog Une histoire de thé. Et c’est avec, à chaque fois, un immense plaisir que je découvre la box du mois. Et en ce mois de mars, cette édition intitulée La Petite Française nous propose un petit tour gustatif de France.

Côté thés/infusions :

  • Sainthé : La petite lorraine. En tant que Stéphanoise, c’est avec plaisir que j’ai découvert une entreprise locale dans cette édition de la Thé Box. Sainthé ne m’a jamais déçue même si je suis loin d’avoir encore testé toutes les références proposées. La petite lorraine, un thé vert aux morceaux de mangues séchées et à l’arôme de mirabelle, est d’ailleurs une totale découverte. Si vous aimez les thés aux effluves gourmandes et fruitées de mangues et de mirabelles, ce mélange devrait ravir et faire frétiller vos papilles. Que ce soit à froid ou à chaud, c’est doux, sucré, fruité et délicieusement parfumé.

  • 1336 : Thé noir Caramel. Ce thé noir fait partie des rares que j’achète en toute confiance dans les grandes surfaces. Gourmand, même s’il manque peut-être un peu de nuances, ce thé se déguste aussi bien au petit-déjeuner que dans l’après-midi pour une petite pause gourmande.

  • Provence d’antan : Cola, Fruits du soleil et Fruits des bois. Cola fait partie de ces mélanges tellement originaux qu’il m’est difficile de dire si je l’ai apprécié ou non. Je pense qu’il faudrait que je le teste de nouveau pour me forger une opinion. Quant aux deux autres saveurs, elles sont très agréables bien que beaucoup plus classiques.

  • Thé Hauts de France : Pain d’épices. Je suis toujours ravie de découvrir une nouvelle marque de thés d’autant que j’avoue n’avoir jamais entendu parler de celle-ci. Je confesserai détester la cannelle mais bizarrement, j’arrive à la tolérer dans le thé surtout quand il est à l’image de celui-ci, plein de gourmandise.

  • Callysthé : Maquis (Rooibos, myrthe, thym et romarin). Encore une maque que je ne connaissais pas, mais dont je trouve le nom très joli. Aimant beaucoup le rooibos, j’ai testé celui-ci sans appréhension particulière, mais je dois reconnaître ne pas l’avoir beaucoup apprécié. Le rooibos a un côté rond et doux qui ne se marie pas, du moins selon moi, avec le côté plus brut du romarin. Mais je ne suis pas objective n’appréciant guère le romarin dans les infusions…

  • Infusions Marie de Mazet : Mélisse, Menthe Verte et Cassis. Je ne suis pas une grande adepte de ce genre d’infusions toutes simples, mais j’aime bien, de temps en temps, en boire une d’autant que les produits de cette marque sont toujours agréables. J’ai donc bu avec plaisir ces trois infusions.

  • Compagnie Coloniale : Sencha Calida, Ceylan vanille et Thé vert au jasmin. Valeur sûre, je suis une grande amoureuse de cette marque qui ne m’a encore jamais déçue. Ces trois thés sont les premiers de la box que j’ai dégustés en commençant, au petit-déjeuner, par le thé à la vanille que je connais et que j’achète régulièrement. Le thé vert aux douces effluves de jasmin, quant à lui, a conclu en légèreté mon déjeuner et le Sencha Calida a marqué un tea-time des plus fruités. Points communs entre ces trois thés aux saveurs pourtant très différentes : les effluves qui font saliver et un goût toujours prononcé ET subtil, une alliance qui n’est pas si facile à trouver.

Côté gourmandises :

  • Une délicieuse tablette de chocolat noir 70% Le chocolat des Français : coup de cœur pour ce chocolat dont j’ai aimé la force de caractère et les légères notes fruitées. A tester de toute urgence si vous aimez le chocolat noir !
  • Des Petits sablés aux gouttes de chocolat Michel et Augustin.

Côté goodies et papeterie :

  • Le traditionnel cahier des saveurs et la carte postale :

  • Des dessous de tasse que je n’utiliserai pas : je les ferai gagner sur le blog lors d’un prochain concours.

Sans surprise, je suis encore ravie de cette édition et de toutes les nouvelles saveurs testées. Ayant reçu La The Box d’avril, je vous donne bientôt rendez-vous pour un nouvel article consacré au thé.

Et vous, que pensez-vous de cette édition ? Quel est le thé qui vous tente le plus ?

 

FairyLoot février 2018 : Twisted Tales

DSC_0675

Avec un thème comme Twisted Tales, je ne pouvais que craquer d’autant que fait assez rare pour la box, le livre était annoncé dédicacé.

Voici donc le contenu :

  • 1 carte sur le thème du mois révélant le contenu de la box.
  • 2 marque-pages dont un magnifique marque-page Le Petit Chaperon Rouge en bois de Ink and Wonder.
  • 1 petite bougie de la marque Wick and Fable inspirée du livre du mois : je n’allume presque plus de bougies étant dans une période de migraines, mais je suis sous le charme de l’odeur boisée que la bougie dégage même à froid.

DSC_0686

  • des chaussettes inspirées par le célèbre conte Hansel et Gretel que je trouve aussi belles que confortables. J’avoue que les chapeaux de sorcières m’ont plus fait penser au Magicien d’Oz qu’à ce conte, mais cela n’ôte rien à leur charme.

DSC_0694

  • des sels de bain parfum « pomme empoisonnée » de Little Heart : n’ayant pas de baignoire, ils feront une heureuse parmi mes amies à moins que je ne les garde pour un séjour à l’hôtel.

DSC_0689

  • 1 très beau mug créé par Aunjuli Art : je possède beaucoup de mugs, mais comme les livres, on n’en a jamais trop. Je suis donc ravie d’avoir ce mug qui fait référence à différents contes des Frères Grimm.
  • le livre du mois dédicacé et accompagné d’une lettre ainsi que d’une interview de l’auteure. Nous avons ainsi reçu une édition exclusive de The Hazel Wood écrit par Melissa Albert. Je dois avouer une légère déception préférant nettement la version US à celle-ci, mais l’histoire me tente quand même. Et puis, j’avais repéré le livre sur des chaînes des booktubeuses américaines et canadiennes.

DSC_0677

Pour ceux qui ne lisent pas en anglais, le livre va être publié par Milan le 25 avril 2018 :

Ne t’approche sous aucun prétexte d’Hazel Wood. »

Ces quelques mots laissés par la mère d’Alice juste avant son enlèvement scellent à tout jamais le destin de la jeune fille.

Hazel Wood, la résidence légendaire d’Althéa Proserpine, auteur des célèbres « Contes de l’Hinterland ».
Hazel Wood, dont vient d’hériter Alice.
Hazel Wood, où Alice doit s’aventurer pour espérer sauver sa mère.
Hazel Wood, cette demeure d’où semblent s’échapper des personnages inventés par Althéa.
Hazel Wood, dont personne ne revient jamais.

Et si Hazel Wood était bien plus qu’un simple manoir ? Un leurre ? Une porte d’entrée sur l’Hinterland ?
Et si Alice était bien plus qu’une simple New-Yorkaise ? Une princesse ? Une tueuse ?

Il était une fois… Hazel Wood.

BILAN DE LA BOX

Je suis contente de m’être laissée tenter, mais je pense que je vais espacer mes achats.

Je regrette en effet la présence un peu trop régulière de certains articles comme les bougies d’autant que je trouve leur format bien trop petit par rapport à avant. Je ne m’y retrouve pas toujours non plus dans les goodies (sels de bain et compagnie ne me servant à rien…). Du coup, même si je prends beaucoup de plaisir à recevoir cette box, je n’ai pas forcément l’impression de rentabiliser mon investissement, ce qui est gênant si l’on considère le coût global somme toute élevé. Vous me direz, c’est tout à fait normal puisqu’en achetant une box, on prend des risques…

Je me contenterai dorénavant de regarder le déballage des box réalisé par mes camarades blogueuses comme Le Tanuki et noterai le nom des boutiques qui proposent des choses qui pourraient me plaire. Je pense que ce sera, du moins pour moi, bien plus rentable. Néanmoins, adorant les surprises, je craquerai probablement, de temps en temps, pour cet achat qui, à défaut d’être très raisonnable, peut être qualifié de plaisir.

Et vous, elle vous tente cette box ? Connaissez-vous le livre ? 

 

Mes kits, make it novembre 2016 : mes bijoux graphiques

Je suis toujours abonnée à la box Mes Kits make it, mais je n’ai pas forcément pris le temps de vous présenter les dernières éditions reçues.

Je me rattrape un peu en vous parlant du dernier kit : mes bijoux graphiques.

dsc_0648

Il contenait :

  • le carnet explicatif
  • 2 pains de pâte FIMO
  • 1 rouleau pour pâte fimo
  • 1 bâtonnet
  • 1 chaîne
  • des fermoirs

dsc_0651

AVIS

J’ai eu une période pâte FIMO, mais je n’en fais plus depuis longtemps. Ce kit est donc l’occasion parfaite pour m’y remettre en douceur.

Je ne suis pas fan de la couleur de la chaîne que je trouve trop voyante ce qui ne m’empêchera pas de l’utiliser quand même. J’ai par contre été ravie de trouver un mini rouleau que je ne possédais pas et qui m’a souvent manqué.

Et vous, ce kit de novembre vous tente ?

Si c’est le cas, il est toujours possible de l’acheter sur le site Mes kits Make it.

La Box fait son cinéma : novembre 2016

La box fait son cinéma

J’ai connu La Box fait son cinéma grâce à différents blogs dont Satorukudo. Néanmoins, n’achetant quasiment jamais de DVD pour moi, je n’étais pas vraiment tentée jusqu’à ce que je découvre une offre promotionnelle sur Facebook.

J’ai donc fini par craquer dans l’optique de tester la box et d’éventuellement l’offrir à une amie pour Noël.

PRINCIPE DE LA BOX

Vous recevez chaque mois un film ainsi que trois ou quatre objets qui rappellent le film et son ambiance : objets exclusifs, jeux, musique, gourmandises, vêtements….

Il existe trois formules : un abonnement mensuel (21,90€), un abonnement de trois mois (65,70€) et un autre de six mois (131,40€).

Pour tous les détails, je vous invite à consulter le site La Box fait son cinéma.

AVIS

La box…

La box est présentée dans un joli carton et les articles sont donc très bien protégés. Voici ce que j’ai reçu :

  • 1 livret explicatif : il est très bien conçu et pensé avec notamment le contenu de la box, des informations sur le film, un menu, un quiz…

La box fait son cinéma

  • 1 film : Forrest Gump. J’avais vu le film plus jeune et je n’en garde qu’un vague souvenir. J’avoue ne pas être particulièrement enthousiasmée par ce choix et je ne suis pas certaine de le visionner.

La box fait son cinéma

J’aurais préféré que l‘équipe prenne des risques en proposant un film moins grand public, plus confidentiel. Une box sur le thème du cinéma me semble en effet  l’occasion rêvée de sortir des sentiers battus mais peut-être que cela réduirait le nombre de potentiels acheteurs.

  • du chocolat : j’accueille toujours très favorablement le chocolat à la maison. La boîte dans lequel les petits carrés de chocolats sont présentés est également très mignonne.

dsc_0632dsc_0637

  • 1 set de tennis de table : ça peut toujours servir notamment pour un moment de détente entre amis. Au niveau de la qualité, c’est à mon sens plus un set de vacances. Si vous voulez vous mettre sérieusement au ping-pong après avoir visionné le film, je suis au regret de vous annoncer qu’il vous faudra investir dans un set un peu plus qualitatif.

dsc_0646

  • 1 t-shirt Le monde de Gump : la couleur est sobre mais j’aime bien ce gris. Quant aux motifs, ils collent parfaitement au thème. C’est un t-shirt que je porterai sûrement à la maison. Je n’ai pas de photo du t-shirt car il était au lavage au moment de la rédaction de cet article.

Le désabonnement…

Après une mauvaise expérience avec une entreprise qui m’avait contrainte à solliciter la répression des fraudes, je suis devenue très méfiante quant aux modalités de désabonnement.

Mais là, l’entreprise a tout fait pour vous simplifier la vie : en un clic sur votre compte client vous pouvez désactiver votre abonnement. Facile et rapide, la procédure est une simple formalité.

Bilan…

Les plus :

  • la surprise de découvrir le film sélectionné par l’équipe,
  • les goodies qui respectent parfaitement le film et qui sont variés,
  • joli cadeau pour un amateur de DVD et de soirées cinéma,
  • la valeur de la box est supérieure à son prix,
  • désabonnement facile.

Les moins :

  • box au même prix que l’on choisisse un DVD classique ou un Blu-Ray : cela ne me semble pas économiquement très cohérent.
  • manque d’originalité dans le choix du film : une prise de risque plus importante aurait été, pour ma part, appréciée.

La box fait son cinéma


En conclusion, La Box fait son cinéma est une box que je recommande aux amateurs de films qui aiment se plonger dans l’atmosphère de ce qu’ils visionnent. Par contre, si vous n’êtes pas forcément intéressés par les goodies, je pense que cette box n’est pas faite pour vous.

Pour ma part, je suis contente d’avoir testé la box au moins une fois d’autant que j’ai aimé me questionner sur son futur contenu. Je sais maintenant qu’elle peut faire un cadeau très sympathique pour un cinéphile ou un collectionneur de DVD.

Enregistrer

Mes kits, make it mai 2016 : mes accessoires fruités

DSC_0584

Je ne vous avais pas encore présenté la box Mes kits Make it de mai reçue dans le cadre de mon abonnement. Le thème de ce mois était « Mes accessoires fruités »

Vous retrouverez dans la box tout le nécessaire pour réaliser des boucles d’oreilles et décorer un miroir de poche grâce, entre autres, à des cannes de fimo sur le thème des fruits.

J’ai beaucoup aimé ce kit de mai autant pour son originalité que pour la simplicité de réalisation d’autant que, comme toujours, les instructions du livret sont limpides.

DSC_0589

Je n’ai pas encore décoré le miroir de poche mais mes boucles d’oreilles sont terminées.

Le seul bémol de ce kit est, pour moi, le motif des cannes dont je ne suis pas folle mais il faut reconnaître que cela colle parfaitement au thème du mois.

DSC_0590

Et vous, que pensez-vous de ce kit?

Mes kits, make it de mars : mes coupelles en béton

Mes kits, make it mes coupelles en béton

Je vous avais parlé de mon abonnement à la box créative Mes kits, make it mais je n’avais pas pris le temps de vous présenter la deuxième box reçue en mars : Mes coupelles en béton. Je peux d’ores et déjà dire que cette édition me plaît beaucoup plus que celle du mois de févier (Mon tableau de liège).

DSC_0558

Le contenu :

  • le livret explicatif de nouveau très bien réalisé

DSC_0561

  • 1 sachet de béton
  • 2 feuilles métalliques cuivre et or
  • 1 pinceau
  • 1 vernis

DSC_0566 DSC_0567

Pour une découverte en vidéo de cette édition, je vous invite à visionner la vidéo de 1001 Créastuces :

Je n’ai pas encore utilisé mon kit mais j’apprécie son originalité et de nouveau, sa facilité de réalisation.

Si cette édition vous intéresse, vous pouvez la retrouver sur le site Mes kits, Make it.

Et vous, que pensez-vous de ce kit?