Bouche d’ombre : Lou 1985, Carole Martinez et Maud Begon

Couverture Bouche d'ombre, tome 1 : Lou 1985

Paris, printemps 1985 : Lou est en classe de première. Elle ne s’intéresse qu’à son monde adolescent, ses amis, les fêtes, le lycée… Jusqu’au jour où toute sa petite bande décide de s’essayer au spiritisme. Le verre bouge et l’univers de Lou vacille…

Casterman (28 mai 2014) – 70 pages – 17€

AVIS

Bouche d’ombre m’a fait penser à ces films d’horreur dans lesquels des adolescents ou jeunes adultes commettent l’imprudence de se lancer dans une séance de spiritisme sans penser aux conséquences. Si on suit ce schéma que j’apprécie beaucoup, on ne tombe heureusement jamais dans le gore. Le drame s’invite néanmoins bien dans la vie d’une bande de lycéens insouciants qui aiment faire la fête, se lancer des paris plus ou moins idiots et passer du bon temps. Une vie banale qui va prendre une tournure bien plus sombre après une séance de spiritisme qui ira au-delà de leurs attentes. Et si en jouant avec des forces qui les dépassent, nos lycéens avaient mis le pied dans un engrenage infernal qui ne sera pas sans conséquence pour certains d’entre eux ?

Je préfère rester vague pour ne pas vous gâcher le plaisir de la découverte, mais je ne m’attendais pas à l’événement qui va venir tout chambouler dans la vie des personnages, et notamment dans celle de Lou. La famille de la jeune fille n’est pas étrangère au monde de l’occulte, sa tante ayant d’ailleurs fait carrière en tant que voyante. Cela explique probablement son affinité avec l’au-delà qui tend quelque peu, depuis un drame, à s’inviter dans sa vie autant onirique que réelle…

Lou n’aura alors pas d’autre choix que de tenter de trouver des réponses et de s’essayer à une pratique qui, pour ma part, m’intéresse beaucoup, bien qu’elle n’ait jamais eu les effets escomptés sur moi. De fil en aiguille, des secrets vont être dévoilés et des moments du passé révélés. En plus de cette entrée délicate et quelque peu angoissante dans le monde du surnaturel, Lou doit également faire face aux problématiques inhérentes à son âge : l’amitié, les amours, la jalousie… Mais aussi à des thématiques plus générales qui toucheront tous les lecteurs : la famille, les secrets, la culpabilité, le deuil… Des sujets difficiles mais abordés avec subtilité et sans lourdeur.

Mais je dois avouer que c’est vraiment la partie fantastique qui m’a le plus intéressée. J’ai aimé me plonger dans ce monde de l’occulte que l’on découvre aux côtés de Lou. Bien que perturbée par les événements, elle les affronte avec courage et fait de son mieux pour apporter la paix aussi bien aux vivants qu’aux morts. Une tâche qui requerra tact, patience et bienveillance… Qualités dont cette jeune fille, à laquelle on ne peut que s’attacher, ne semble pas manquer. À la fin de ce premier tome, on sent que Lou n’est qu’au début de l’aventure et que l’autrice lui réserve encore quelques rencontres fantasmagoriques et autres résurgences du passé à gérer.

Quant aux illustrations, elles soulignent à merveille les différents changements d’atmosphère que l’on ressent tout au long de la lecture : sombres et presque oniriques pour les phases dramatiques où le surnaturel et la mort s’invitent, douces et lumineuses pour les scènes d’amitié, de complicité et d’insouciance. Une insouciance qui, petit à petit, s’envole à mesure que les conséquences d’un épisode peut-être pas aussi innocent que cela se font sentir sur la vie du groupe. Mais les adolescents semblent déterminés à aller de l’avant…

En bref, ce premier tome pose les bases de l’histoire et nous permet de faire connaissance avec une jeune fille qui semble avoir un don naturel pour communier avec les morts. Reste à découvrir comment elle va arriver à concilier réalité et fantômes dans une vie de lycéenne déjà bien remplie…

20 réflexions sur “Bouche d’ombre : Lou 1985, Carole Martinez et Maud Begon

  1. Pingback: C’est le 1er, je balance tout ! mars 2021 | Light & Smell

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.