La légende oubliée et le gardien du temps, Victor Zolem

https://static.fnac-static.com/multimedia/Images/FR/NR/cc/85/be/12486092/1540-1/tsp20200702161957/La-legende-oubliee-et-le-gardien-du-temps.jpg

Dan est un jeune garçon qui survit difficilement dans la société, son esprit est troublé par des idées noires, jusqu’au jour où un étrange personnage l’empêche de faire le grand saut et lui donne un médaillon étincelant. Emporté malgré lui par les évènements, son destin le conduira sur une île isolée remplie de mystères et de phénomènes étranges.

5 SENS (6 juillet 2020) – 282 pages – Prix (20,42€)

AVIS

Malgré de bonnes idées, ce roman n’a pas réussi à me passionner ni à grandement m’intéresser. Le prologue m’avait pourtant tout de suite emballée avec cette histoire de médaillon magique aux pouvoirs incommensurables, et potentiellement destructeurs. Un médaillon qui a été divisé en dix parties, chacune confiée à un gardien. Au fil du temps, les gardiens se sont succédé, mais leur rôle n’a, quant à lui, jamais changé : protéger coûte que coûte le morceau qui leur a été confié afin que personne ne puisse reconstituer le médaillon en entier et mettre en péril l’humanité…

On fait ensuite la connaissance de Dan, un jeune homme qui ne survit péniblement que grâce à ses talents de pianiste. Alors qu’il était prêt à se suicider devant la vacuité de son existence, un homme lui confie un médaillon avant de disparaître. Dan va être alors approché par une femme peu sympathique et loquace, puis conduit dans un sanctuaire isolé sur une île. Le début d’une nouvelle vie mouvementée et dangereuse, dont il n’aurait jamais pu anticiper la teneur ni en deviner tous les enjeux.

Dans un premier temps, j’ai adoré me plonger dans cette sorte de huis clos, de prendre le temps de suivre Dan dans l’apprentissage de son nouveau rôle, de découvrir tous les personnages et les pouvoirs associés à leur médaillon. La mythologie autour du médaillon original m’a également semblé intéressante d’autant qu’elle nous permet de réaliser l’importance des gardiens dans la préservation du monde…

Toutefois, très vite, le comportement du chef des gardiens nous semble suspect. L’homme nous apparaît, en effet, très mystérieux, cachottier, voire franchement menaçant à mesure que Dan s’affirme et pose des questions qu’il juge dérangeantes. La confrontation entre les deux personnages gagne en intensité, ce qui n’a pas été pour me déplaire même si au bout d’un moment, leur méfiance mutuelle a fini par me lasser. J’aurais peut-être apprécié qu’ils agissent au lieu de passer des lustres à se jauger… J’ai également regretté des longueurs et des phases d’action un peu trop bavardes à mon goût. Oui, il y a du mouvement, mais il est bien souvent entouré d’un blabla qui ne m’a guère convaincue.

L’auteur m’a, en outre, paru utiliser un peu trop les apartés pour donner des informations qu’il n’a peu réussi à inclure dans la narration. Est-ce un défaut en soi ? Non, mais ça manque clairement de subtilité. Or, c’est ce genre de petits détails qui peut rendre une lecture pesante et lui faire perdre son attrait. Je reconnais néanmoins que la plume de l’auteur gagne en maturité au fil des pages, les petites maladresses et lourdeurs des débuts laissant place à un style plus maîtrisé et donc plus agréable.

Dans l’ensemble, les personnages m’ont paru assez manichéens et peu attachants, ce qui ne m’a pas permis de vraiment m’inquiéter pour eux. Mais l’auteur offre une réelle évolution à son héros, le poussant dans ses retranchements jusqu’à lui faire prendre une direction à laquelle je ne m’étais pas attendue. Ce fut d’ailleurs la bonne surprise du roman, appréciant les prises d’initiative qui déconcertent et qui, comme ici, soulèvent différentes questions, notamment d’ordre éthique et moral. Car, vous verrez que les bonnes intentions ne s’accompagnent pas toujours des meilleures actions et décisions, et qu’un héros peut finir par agir comme la personne qu’elle combat. Une nouvelle preuve de la mince frontière entre le bien et le mal. On appréciera également le jeu autour du temps, du voyage temporel et des paradoxes qu’il peut engendrer…

En conclusion, La légende oubliée et le gardien du temps n’a pas répondu à mes attentes, mais je reconnais que le roman possède certains atouts que soit la mythologie mise en place autour d’un puissant médaillon ou le rôle délicat des gardiens, autant protecteurs que potentiels destructeurs. Si le roman n’a pas réussi à me passionner, je pense qu’il pourra plaire aux lecteurs appréciant les histoires de quête de pouvoir et de héros sur la voie de leur destinée.

Découvrez le roman sur le site de 5 sens éditions.
Merci à Babelio et à la maison d’édition pour cette lecture.

16 réflexions sur “La légende oubliée et le gardien du temps, Victor Zolem

  1. J’admire ta manière de nuancer ton ressenti même si ce titre n’a pas répondu à tes attentes. Ainsi, même si le héros a une évolution intéressante, je pense que le style d’un auteur joue beaucoup… Donc s’il y a des lourdeurs ou des maladresses, cela nuit à l’immersion dans le récit. Je ne pense donc pas tenter, mais j’espère que ce titre saura trouver son public.

    Aimé par 1 personne

  2. Pingback: Bilan Semaine à lire (décembre 2020) | Light & Smell

  3. Pingback: Challenge jeunesse / young adult #10 [Bilan 3] – Muti et ses livres

  4. Pingback: C’est le 1er, je balance tout ! Décembre 2020 | Light & Smell

  5. Bonjour,

    Je suis l’auteur, merci pour votre critique très bien construite, on me reproche souvent les mêmes choses vis à vis de la lourdeur d’écriture qui s’estompe au fil des pages.

    C’est dû au fait que j’ai écrit sur plusieurs années, en prenant de l’assurance au fur et à mesure.

    Toutes ces critiques sont très importantes pour moi et ça me permet de savoir sur quels points travailler pour la suite !

    Merci à vous.

    J'aime

  6. Pingback: Challenge jeunesse / young adult #10 [Bilan 4] – Muti et ses livres

  7. Pingback: Challenge jeunesse / young adult #10 [Bilan 5 ] – Muti et ses livres

  8. Pingback: Challenge jeunesse / young adult #10 [Bilan 6 ] – Muti et ses livres

  9. Pingback: Challenge jeunesse / young adult #10 [Bilan 7 ] – Muti et ses livres

  10. Pingback: Challenge jeunesse / young adult #10 [Bilan 8] – Muti et ses livres

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.