Bilan Semaine à lire (21-28 août 2020)

Or, Coupe, Café, Panier, Livres, Livre

Pour rappel, après le Week-end à 1000, Lili Bouquine organise la semaine à lire. L’objectif est de se fixer un nombre de pages à lire durant la semaine du challenge. Pour tous les détails, vous pouvez consulter la vidéo de Lili, mais également joindre le groupe FB Challenge littéraire : « Week-end à 1000 »


Je vous propose un petit bilan de La semaine à lire qui s’est déroulée du vendredi 21 au vendredi 28 août. J’avais préparé une petite PAL pour le challenge, et pour une fois, je l’ai lue intégralement ! J’ai même réussi à caser en plus une BD et un tout petit livre jeunesse…

ROMANS

  • Du commerce de la souris : un petit livre jeunesse original découvert dans une boîte à livres. Amoureux des souris, cela devrait vous plaire surtout si vous êtes convaincus de leur intelligence !

Couverture Du commerce de la souris

La fromagerie tenue par Victor Lebrouteux depuis un-demi siècle compte désormais plus de souris que de clients. Qu’à cela ne tienne, son propriétaire changera de commerce. Il fera de la souris : en poil à gratter, en marque-page, en crème, en apéritif… M. Lebrouteux ne manque pas d’idées, mais les souris n’ont pas l’intention de se laisser faire !Une histoire loufoque et drôle qui prouve que savoir lire peut sauver la vie.

  • La belle-mère : les bons avis tombent et le mien est tout aussi enthousiaste !

Couverture La belle-mère

Avocate appréciée pour son dévouement, Diana se bat pour améliorer le sort des réfugiés, mais elle se montre froide et distante, sinon blessante, envers les siens. Ce dont souffre Lucy, sa belle-fille, qui rêvait de trouver en elle une mère de substitution.

Dix années ont passé, et Diana vient de mourir. Elle se serait suicidée. Mais, à l’autopsie, nulle trace d’un cancer… Qu’est-il donc arrivé à Diana, dont le testament a été modifié peu de temps avant sa mort ?

Avec ce suspense psychologique, dans la lignée des succès de Liane Moriarty, Phoebe Morgan ou B.A. Paris, Sally Hepworth livre le portrait glaçant d’une famille en apparence harmonieuse. En apparence seulement…

  • Cœur de menhir – tome 3 : une suite plein d’action que j’ai beaucoup appréciée ! On en reparle en début de semaine prochaine sur le blog.

Cœur de menhir: 3 - Le chaos d'Askaod par [Adrien Hortemel]

Les nouveaux druides sont désormais investis d’une mission : reformer le cénacle des druides. Cependant, après avoir été dupé par les Broc’h, leur groupe est divisé et leurs quelques alliés sont défaits ou emprisonnés. Dans leur sillage, le sang a coulé, les pertes ont été importantes. Leurs détracteurs se sont emparés des faits et les utiliseront en leur faveur. Les espoirs reposeront sur Sigrid, si tant est qu’elle puisse agir. Mais le groupe survivra-t-il aux calomnies et aux révélations, alors que dans l’ombre, le Dalc’h continuera de rallier des nouvelles âmes ?

OUVRAGES GRAPHIQUES

  • Découverte par hasard dans les rayons de ma médiathèque, cette BD m’a tout de suite attirée. Ce fut une très bonne lecture même si j’aurais adoré qu’il y ait une suite, l’autrice ayant tous les éléments en main pour nous proposer une série de qualité.

Couverture Héritages

Héritière d’un don surnaturel qui lui donne le pouvoir de guérison, Nina mène la vie normale d’une jeune femme moderne. Endeuillée par la disparition de son fiancé mort dans un accident, qu’elle n’est pas parvenu à sauver, elle hésite à accepter l’héritage de ce don magique. Jusqu’au jour où elle se découvre la proie d’un complot et réalise que l’accident dans lequel a péri son fiancé n’était pas le fruit du hasard. Elle comprend alors qu’elle a de puissants ennemis que son pouvoir semble particulièrement intéresser, et manifestement prêts à tout pour lui nuire. Ce thriller fantastique est le premier album du duo féminin Stéphanie Hans et Bénédicte Gourdon.

  • Comme un million de papillons noirs et Le chemin de Jada : deux magnifiques et poétiques albums sur la tolérance et l’acceptation de soi.

Couverture Comme un million de papillons noirs

A cause des moqueries, Adé est une petite fille qui n’aime pas ses cheveux. Accompagnée par sa mère et ses tantes, elle va découvrir en douceur la beauté de ces papillons endormis sur sa tête, jusqu’à leur envol final.

Couverture Le chemin de Jada

Jumelles, les héroïnes ont pourtant une couleur de peau différente. Lors d’une partie de cache-cache qui se prolonge jusqu’à la nuit tombée, l’une d’elle découvre que sa beauté est réelle même si elle n’est pas semblable à sa sœur. Un album sur la réconciliation, la sororité et l’acceptation de soi qui reprend les codes du conte africain.

Objectif de départ : 953 pages
Nombre de pages lues : 1065 pages

Et vous, avez-vous participé à cette semaine à lire ?
Quel est votre bilan ?

 

 

25 réflexions sur “Bilan Semaine à lire (21-28 août 2020)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.