Le château du temps perdu, Paul Bruard

Couverture Le château du temps perdu

Maxime, Lucien et toute leur bande de bons copains du CM2 ne se doutaient pas que leur voyage de fin d’année allait les entraîner dans de fantastiques aventures.
Un château médiéval, une chasse au trésor, jusque-là rien de plus banal ! Mais lorsque leur curiosité les conduit dans une autre dimension pour y faire la connaissance de deux enfants du treizième siècle, tout bascule.
Trouveront-ils le moyen de délivrer le château et ses habitants d’une malédiction qui les poursuit depuis neuf siècles ?

Ex Aequo éditions (7 février 2020) – 9/12 ans – 116 pages –
Papier (11€)- Ebook (3,99€)

AVIS

De la superbe couverture au résumé, tout me tentait dans ce roman jeunesse que j’ai lu d’une traite et qui m’a offert ce moment d’évasion et de distraction dont j’avais tant besoin. Maxime, Lucien et leurs amis de CM2 sont excités à l’idée de leur dernier voyage scolaire avant l’entrée en sixième, une étape tellement importante dans la vie d’un écolier. Au programme, la visite d’un château médiéval avec, en prime, une chasse au trésor ! Mais une surprise de taille va attendre les six amis : la rencontre avec deux enfants du treizième siècle qui vont leur demander de les aider à lever une terrible malédiction…

Le début d’une aventure menée tambour battant durant laquelle nos protagonistes vont devoir faire preuve de débrouillardise, d’intelligence, de réflexion, mais surtout de bravoure, les dangers étant nombreux et les défis de taille. Fort heureusement, notre groupe pourra compter sur les différentes personnalités qui le composent. Il y a ainsi le passionné d’histoire, l’amateur de gastronomie capable de détendre l’atmosphère avec son humour à toute épreuve, la très cartésienne, les aventuriers… Les enfants devraient vite s’attacher aux personnages et se retrouver, ainsi que certains de leurs camarades, dans ce sympathique et éclectique groupe. Et chose assez rare pour être noté, l’auteur a veillé à inclure des filles et des garçons dans son aventure.

Enfant, j’aurais adoré ce roman qui nous plonge avec réalisme dans un château médiéval dont on découvre, même si ce n’est que succinctement, la manière dont la vie y était organisée. Le mélange Histoire/fantastique fonctionne ici à merveille et apporte beaucoup de charme à ce roman dont on tourne les pages avec plaisir, curieux de découvrir comment les six amis vont faire face à un enchantement que personne n’a réussi, malgré les années, à lever. Je n’en dirai pas plus sur le sujet si ce n’est qu’ils ont de la ressource et que, malgré les moments de doute, les difficultés et les dangers, rien n’arrivera à ébranler la confiance qu’ils se portent mutuellement.

J’ai, en outre, fortement apprécié la relation entre les personnages, une relation faite de respect et de tolérance, les défauts des uns n’étant jamais méchamment moqués par les autres. À une époque où le harcèlement scolaire est plus que jamais d’actualité, ce genre de relations positives ne peut qu’être salué. Même la « rapporteuse » de service, qui va mettre en danger notre groupe, va réaliser que dénoncer à tour de bras ses camarades n’est peut-être pas la meilleure manière de se comporter. Une prise de conscience réaliste et très bien amenée tout comme l’est cette histoire de malédiction qui devrait attiser votre curiosité et satisfaire les amateurs de chasses au trésor, d’énigmes et de passages secrets !

Quant à la plume de l’auteur, elle m’a complètement charmée, Paul Bruard ayant trouvé un juste équilibre entre beauté du texte, accessibilité, réalisme et fluidité. En plus de descriptions courtes et percutantes, l’auteur veille à introduire, avec parcimonie et en toute intelligence, un peu de vocable moyenâgeux qu’il prend le temps d’expliquer en notes de bas de page. Cela facilite grandement l’immersion dans le récit et nous donne l’impression d’avoir fait, aux côtés de nos jeunes héros, un voyage dans le temps.

En conclusion, présent et passé se mêlent pour nous faire vivre une aventure fantastique dans laquelle des élèves de CM2 vont devoir, plus que jamais, compter sur leur amitié pour faire face à une succession de péripéties empreintes de danger et de mystère. Aventure, chasse au trésor, amitié, action et passages secrets vous attendent dans ce roman qui devrait ravir le cœur des enfants et leur prouver que l’Histoire, c’est loin d’être barbant !

Merci aux éditions Ex Æquo pour cette lecture.

14 réflexions sur “Le château du temps perdu, Paul Bruard

  1. Pingback: Challenge jeunesse / young adult #9 [Bilan 6] – Muti et ses livres

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.