Il pleut des en fait, des du coup et des voilà, Susie Morgenstern

Couverture Il pleut des EN FAIT, des DU COUP et des VOILA

PRÉSENTATION ÉDITEUR

S’il y a bien une chose que Célia déteste autant que les parapluies, ce sont les tics de langage de sa prof de français. Avec Martin, la jeune fille se met en tête de développer une machine qui supprime tous ces « en fait », ces « du coup », ces « voilà » qui polluent son quotidien. Son idée ? Une boîte à bruitage un peu améliorée… Pas sûr que ça fasse rire tout le monde, mais Célia en est certaine, son invention révolutionnera les discussions !

Rageot Editeur (10 avril 2019) – 160 pages – 10/12 ans – Poche (7,10€)

AVIS

Vous ayant déjà parlé de tous les avantages de la collection Flash fiction pour les jeunes lecteurs ou ceux qui lisent peu, je ne reviendrai pas dessus préférant me concentrer sur l’intrigue proposée dans ce court roman qui ne manque pas de panache et d’humour !

Célia, jeune inventrice ayant connu son petit succès avec le chapluie, un immense bonnet permettant de se balader sous la pluie les mains libres, est en quête d’une nouvelle invention. Coup de chance, quoi que cela dépendra des points de vue, sa nouvelle professeure de français, Mademoiselle Laurent, va lui donner une idée : inventer un dispositif traquant et corrigeant ces vilains tics de langage qui finissent par rendre fou ! Pour ce faire, elle pourra compter sur le soutien de son petit ami.

J’ai adoré l’idée de Célia, personne n’étant à l’abri d’un tic de langage conscient ou non. Un tel dispositif m’aurait d’ailleurs rendu grand service pendant mes études. Si je n’ai pas connu, comme nos deux jeunes héros, une « Madame En Fait », j’ai côtoyé un « Monsieur Au jour d’aujourd’hui ». Ce barbarisme, certainement le pire de la langue française, a sérieusement mis ma patience à rude épreuve…

J’ai donc compris sans peine la volonté de Célia de tester rapidement une version sommaire, et peut-être un peu vulgaire, de son correctic sur son enseignante. Une initiative qui sera fort mal accueillie ! Il faut dire qu’entendre des rots et des pets pendant que l’on donne ses cours, ce n’est pas forcément des plus agréables surtout quand l’on ne connaît pas les raisons d’une telle grossièreté. Mais Célia ne se laissera pas abattre par ce premier échec et saura solliciter les bonnes personnes pour l’aider à mener à bien son projet.

On suit donc avec intérêt l’adolescente dans ses recherches tout en admirant sa pugnacité et sa débrouillardise. Imaginative et intelligente, elle apprend de ses erreurs et se donne les moyens pour atteindre ses objectifs ! Un joli message sur la force des rêves et la nécessité de ne pas baisser les bras devant les problèmes est ainsi subtilement adressé aux jeunes lecteurs qui ne pourront qu’être inspirés par Célia et son petit ami. Ils devraient être également touchés par la romance toute mignonne entre les deux adolescents. Complémentaires, amusants, inventifs et drôles, les deux amoureux possèdent de sacrés atouts pour plaire à un large public…

En conclusion, Il pleut des en fait et des du coup et des voilà est un livre jeunesse plein de peps et d’humour qui devrait offrir un très bon moment de divertissement aux jeunes lecteurs, mais aussi à tous ceux qui ont déjà eu affaire à d’exaspérants tics de langage…

Autres titres de la collection : Les fantômes du manoirMiss Samouraï et le Ninja Bleu

10 réflexions sur “Il pleut des en fait, des du coup et des voilà, Susie Morgenstern

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.