Grand dictionnaire des superstitions et des présages, Albine Novarino-Pothier

Je remercie les éditions De Borée pour m’avoir permis de découvrir le Grand dictionnaire des superstitions et des présages d’Albine Novarino-Pothier.

PRÉSENTATION ÉDITEUR

Araignée, chat noir, étoile filante, mandragore, œillet, poule noire… Connaissez-vous leurs significations ?

Superstitions et présages sont intemporels et universels ! Ils font parfois peur, ou se révèlent cocasses et inattendus. Découvrez ce patrimoine unique transmis au fil des générations, sous la plume d’une anthologiste de renom.

Editions De Borée (20 juin 2019) – 227 pages – Broché (18€)

AVIS

Je ne suis pas superstitieuse, mais curieuse, oui. C’est donc l’envie d’en apprendre plus sur ces superstitions et présages ayant cours en France et dans le reste du monde qui m’a poussée à découvrir ce dictionnaire d’autant que ma famille maternelle a toujours été friande de ce genre de choses. C’est ainsi que j’ai appris très jeune qu’on ne pose pas le pain à l’envers, qu’on n’ouvre pas un parapluie à l’intérieur, qu’on s’abstient de briser un miroir, qu’il est toujours de bon ton d’accrocher un fer à cheval au-dessus de sa porte d’entrée…

Des croyances d’un autre temps qui possèdent un certain charme et que, bien sûr, Albine Novarino-Pothier évoque ici ; le contraire m’aurait d’ailleurs déçue. Mais loin de se cantonner aux plus connues, ce qui n’aurait eu guère d’intérêt nous en convenons, l’autrice a effectué un véritable de travail qui nous permet d’appréhender la diversité qui existe en matière de superstitions et de présages. 

Je ne m’étais ainsi pas rendu compte que tout ou presque, d’une comète aux aiguilles en passant par la pastèque, pouvait être source de symbole et donner lieu à des croyances plus ou moins cocasses. En absence d’explications scientifiques, le cerveau humain a su trouver des échappatoires à ses peurs les plus profondes et combler avec beaucoup d’imagination, parfois avec une certaine logique, ses lacunes pour expliquer certains phénomènes et autres observations.

Un comportement universel qui apporte une grande richesse à ce livre puisque nous y découvrons aussi bien des croyances françaises, issues de nos compagnes ou non, que celles d’autres pays et ceci à travers le temps. A cet égard, j’ai beaucoup apprécié les quelques rappels historiques et plus particulièrement ceux liés au monde gréco-romain qui m’a toujours fascinée. Au fil des pages, on découvre également les explications derrière certaines expressions et croyances, et le lien qui peut exister entre superstitions et habitudes/conventions sociales comme le fait de mettre sa main devant sa bouche. Un geste que l’on fait maintenant mécaniquement, mais qui, à l’origine, était destiné à empêcher le diable d’entrer par la bouche du bâilleur…

Autre point intéressant, le fait qu’une même chose, vivante ou non, peut être perçue de manière diamétralement opposée en fonction de l’époque et/ou du pays. Le chat, passé de l’adulation en Égypte à la persécution dès le Moyen Âge, en est un bon exemple tout comme L’immortelle, symbole d’une longue vie en Chine quand elle est associée aux regrets en Occident. Mieux vaut donc se renseigner en cas de voyage histoire de ne pas commettre d’impair !

Ce dictionnaire, allant de la lettre A à V est donc une mine d’informations. Vous y découvrirez par exemple :

  • des définitions, des recettes et des instructions simples pour, entre autres, conserver une peau jeune à vie, confectionner un gri-gri, améliorer le caractère d’une personne ou guérir de l’alcoolisme grâce à une anguille (à ne pas tenter évidemment)…
  • le « langage » et les propriétés de certaines pierres, plantes et fleurs ainsi que quelques exemples d’utilisation à travers l’histoire : durant l’antiquité, les gladiateurs consommaient du fenouil, considéré comme bénéfique, avant un combat quand les Celtes pensaient que quiconque avait sur lui des graines de fenouil, ramassées à la Saint-Jean, avait le pouvoir de se rendre invisible. Encore mieux qu’une cape d’invisibilité !
  • des infos insolites et/ou amusantes comme l’existence, dans le Loir-et-Cher, d’une fontaine au doux nom de fontaine des Boudeurs dont l’eau était réputée pour améliorer l’humeur des grincheux.
  • des pratiques historiques qui font parfois frémir : certains peuples, convaincus du malheur apporté par la naissance de jumeaux, n’hésitaient ainsi pas à faire disparaître l’un d’entre eux… D’autres pratiques laissent parfois sceptiques, je pense notamment à l’utilisation d’un cercueil pour confondre un meurtrier. Cela a au moins le mérite de l’originalité.
  • d’anciennes croyances et superstitions : afin de protéger les habitations et leurs occupants, les lettres GMB pour Gaspard, Melchior, Balthazar étaient ainsi parfois gravées sur les linteaux des maisons en Alsace, Suisse et Allemagne.
  • différents mauvais et bons présages : les écrivains dont le premier livre a été refusé par un éditeur devraient se réjouir, c’est un signe de chance pour l’avenir à condition de ne pas attirer la malchance en commençant un livre avec une nouvelle plume,

Je vais m’arrêter ici, car la liste des choses qui m’ont étonnée, fait sourire, laissée sceptique, ou au contraire, paru pleines de bon sens, est longue.

En plus d’offrir des informations diverses et variées, le livre bénéficie, en outre, d’un travail éditorial de qualité : un format souple facile à prendre en main, de nombreuses illustrations de différents formats qui s’accordent à merveille à l’ambiance du livre, une mise en pages aérée, des entrées synthétiques qui apportent beaucoup de fluidité et n’étouffent pas les lecteurs sous une masse d’informations, un index permettant de guider la lecture, une bibliographie sélective utile pour approfondir d’éventuelles recherches, une page créditant les illustrations

Ce diaporama nécessite JavaScript.

En conclusion, que l’on dévore ce dictionnaire très rapidement ou que l’on prenne le temps de le parcourir au gré de ses envies et de son inspiration, on ressentira le même plaisir à découvrir, à travers des textes simples et informatifs et de nombreuses illustrations, toutes ces superstitions et présages inscrits dans l’imaginaire collectif. Un livre agréable autant sur le fond que la forme qui devrait ravir les curieux qu’ils soient superstitieux ou non !

Site de l’autrice

 

Publicités

12 réflexions sur “Grand dictionnaire des superstitions et des présages, Albine Novarino-Pothier

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.