Cœur de menhir – tome 2 : les nouveaux druides, Adrien Hortemel

couverture tome 2 du livre fantasy Cœur de menhir

Je remercie Adrien Hotemel de m’avoir proposé la suite de son premier roman, Cœur de Menhir ainsi que pour sa patience, ayant eu un certain retard dans ma lecture/chronique.

ATTENTION : risque de spoiler du tome 1 dont vous pourrez retrouver ma chronique sur le blog.

QUATRIÈME DE COUVERTURE

La prophétie s’est accomplie : le Dalc’h, une magie démoniaque, est de retour et va chercher à conquérir l’âme des êtres vivants de ce monde. Et alors que le contrôle de la forêt de Déremkas est plus que jamais sujet de conflits, les survivants de l’expédition, devront partir à la recherche des cœurs de menhir, sans pouvoir prendre le temps de pleurer leurs morts.

La suite de cette quête, à l’issue incertaine, sera parsemée d’embûches. Les bandits, les monstres et les serviteurs du Dalc’h, seront légion. De nouvelles alliances vont naître, mais les survivants pourront-ils trouver les gardiens à temps ? Seront-ils aidés par les villages avoisinants ? Qui sera assez brave pour combattre les ténèbres ?

Illustrations : Christophe Le Galliot – 237 pages – 17€

AVIS

Mon seul regret concernant cette lecture que j’ai appréciée est de ne pas l’avoir lue plus tôt, les souvenirs du premier tome s’étant quelque peu estompés. Je vous conseillerais donc de ne pas suivre mon exemple, la multiplicité des personnages et l’enchaînement plutôt intensif des événements du premier tome nécessitant, en effet, de bien avoir toutes les informations en mémoire pour apprécier à sa juste valeur cette suite…

Le groupe d’amis formé dans la première aventure a subi des dommages importants et a été mis à mal par une trahison inattendue qui m’avait d’ailleurs laissée pantoise… Nous retrouvons donc, dans ce deuxième tome, certains de ses membres à commencer par Sigrid et Raudan. Si ce dernier ne m’avait pas vraiment marquée, difficile de ne pas se souvenir de Sigrid et de son secret sur lequel elle continue de veiller jalousement ! Forte, mais avec des failles et des blessures qui menacent à tout moment de lui faire perdre son équilibre, cette femme apporte une dualité bienvenue à l’histoire. Avec elle, on oscille toujours entre admiration devant sa force physique et mentale et crainte devant les dommages qu’elle pourrait occasionner si elle laissait se déchaîner toute sa bestialité…

D’autres personnages rencontrés dans le premier tome font également leur apparition, mais je vous laisserai le (dé)plaisir de les découvrir par vous-mêmes. Je peux néanmoins vous dire que j’ai apprécié d’en apprendre plus sur certains d’entre eux, sur leurs capacités, leurs objectifs et sur les motivations expliquant certaines trahisons. Aux côtés de ces personnages apparaît un duo atypique composé d’un nain et d’un géant très gentil, mais un peu simplet. Si le premier est intelligent et a du caractère, le second se révèle terriblement attachant. Ses réactions sont emplies d’une naïveté toute juvénile qui contraste avec sa physionomie. À travers ce protagoniste au grand cœur, l’auteur aborde également, sans s’appesantir, des thèmes intéressants comme l’acceptation de soi, la peur et le rejet de la différence, le déterminisme social… J’ai, pour ma part, adoré ces deux personnages dont l’amitié indéfectible apporte, d’une certaine manière, un peu de renouveau et de douceur à l’intrigue.

Une douceur bienvenue puisque l’auteur n’hésite pas, pour mon plus grand plaisir, à malmener ses personnages ! Un peu comme dans ces séries où vous savez qu’à tout moment une tête d’affiche peut tomber, vous ne pourrez que rester sur le qui-vive, à l’affût d’une mort inattendue et brutale. Je peux vous dire que ma lecture a été entrecoupée d’interjections de surprise et de quelques sursauts d’indignation. Je vous rassure, j’ai aimé les choix scénaristiques de l’auteur, mais il m’a quand même brisé le cœur à de multiples reprises bien que quelque chose nous laisse penser que tout n’est peut-être pas fini pour tout le monde…

La multiplicité des personnages permet à l’auteur de varier les profils d’autant qu’avec ce dernier, rien n’est gravé dans le marbre ! Les alliés d’aujourd’hui peuvent devenir les ennemis de demain et les traîtres du passé, les alliés du moment. Une valse de trahisons et d’alliances amicales/politiques qui apporte une certaine tension au récit et pas mal de suspense. Le danger qui revêt bien des formes est là, prêt à bondir sur nos héros qui vont devoir faire montre de beaucoup de courage et de pugnacité pour l’affronter. Comme dans toute guerre, des sacrifices et des choix difficiles devront être faits…

L’univers mis en place par l’auteur est très immersif grâce, entre autres, à des descriptions détaillées, mais toujours concises. Les lecteurs qui ne lisent pas de fantasy pourront donc découvrir l’ouvrage sans se sentir dépassés par des longueurs. La présence d’une très jolie carte facilite également la lecture et l’immersion dans le récit tout comme les superbes illustrations de Christophe Le Galliot qui émaillent le roman. Celles-ci permettent de se représenter avec précision les personnages et les différentes créatures rencontrées tout au long de l’aventure.  L’auteur nous offre, en effet, un bestiaire étoffé et passionnant : banshee, elfes, kobolds, loup-garou, créatures monstrueuses…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

L’intrigue, menée tambour battant, ne laisse aucune place à l’ennui, les lecteurs étant pris par les différents événements qui s’enchaînent rapidement et sans aucun temps mort. Loin de se limiter à une succession de batailles, l’histoire se révèle donc d’une grande richesse, les enjeux étant multiples et les dangers nombreux… Il y a bien sûr cette magie démoniaque qui pervertit les âmes et contre laquelle il est impératif de lutter. Mais il ne faut pas non plus sous-estimer le Tric’horn qui poursuit ses propres objectifs ou cette montée de l’intolérance et du fanatisme religieux à travers un ordre bien décidé à exterminer tous les hérétiques et les « mauvais croyants ». Nos héros ne sont donc pas au bout de leur peine et devront, plus que jamais, unir leurs forces pour affronter tous ces dangers. Mais les amitiés et les alliances résisteront-elles aux tensions, aux non-dits, aux malentendus et aux nombreux coups durs ?

Quant à la plume de l’auteur, j’ai trouvé qu’elle avait gagné en maturité et en profondeur, l’auteur semblant avoir peaufiné son style depuis le premier tome. Le phrasé est fluide, les descriptions précises, et parfois non dénuées d’une certaine poésie, et les dialogues naturels. À noter également que ce deuxième tome a bénéficié d’un travail de relecture et que cela se ressent dans la qualité de l’œuvre finale.

En conclusion, avec ce deuxième tome, Adrien Hortemel confirme sa capacité à embarquer ses lecteurs dans une épopée rythmée, riche en action, en rebondissements, en magie et en créatures plus ou moins sympathiques. Portée par des personnages complexes et nuancés, l’intrigue devrait vous offrir un moment de lecture intensif et plein de surprises ! Amateurs ou non de fantasy, je ne peux que vous inviter à vous laisser séduire par la plume de l’auteur et son imaginaire très joliment capturé par Christophe Le Galliot.

Retrouvez Cœur de menhir – tome 2 sur le site de l’auteur

cœur-de-menhir

pt-logo-pif_0

Publicités

6 réflexions sur “Cœur de menhir – tome 2 : les nouveaux druides, Adrien Hortemel

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.