Throwback Thursday Livresque #88 : Europe

Print

J’ai décidé de participer à un nouveau rendez-vous autour du livre : le Throwback Thursday Livresque. Organisé par Bettie Rose Books, le principe est de partager chaque semaine sa lecture autour d’un thème qu’elle aura au préalable défini.


Pour ce thème, j’ai choisi de vous parler d’un livre découvert dans le cadre d’un club de lecture virtuel : La couleur du lait de Nell Leyshon.

La Couleur du lait -

En cette année 1831, Mary, une jeune fille de 15 ans entame le tragique récit de sa courte existence : un père brutal, une mère insensible, en bref, une banale vie de misère dans la campagne anglaise du Dorset.
Simple et franche, mais lucide et entêtée, elle raconte comment, un été, sa vie a basculé lorsqu’on l’a envoyée chez le pasteur Graham, pour servir et tenir compagnie à son épouse, une femme fragile et pleine de douceur. Avec elle, elle apprend la bienveillance. Avec lui, elle découvre les richesses de la lecture et de l’écriture… mais aussi obéissance, avilissement et humiliation. Finalement l’apprentissage prodigué ne lui servira qu’à écrire noir sur blanc sa fatale destinée. Et son implacable confession.

Pourquoi ce choix ?

La Couleur du lait est un roman dans lequel j’ai eu beaucoup de mal à me plonger, mais qui, plus de deux ans après sa lecture, continue à me marquer. Il faut dire que la narration atypique et les thèmes abordés ne peuvent que laisser une trace dans l’esprit des lecteurs…

Dans ce roman, nous suivons le récit de la vie d’une jeune paysanne,  Mary, de 15 ans. Peu éduquée, celle-ci s’exprime dans une orthographe relative et une syntaxe créative, mais cela n’en rend son récit que plus réaliste et poignant. A travers son histoire, nous découvrons l’injustice et ce sentiment de révolte devant la dureté de la vie quotidienne des paysans et surtout des femmes dans la campagne anglaise des années 1830.

Mary va connaître quelques moments de bonheur comme lorsqu’elle apprend à lire à et écrire, mais elle va aussi affronter beaucoup d’épreuves. Il en ressort un certain attachement à cette jeune fille courageuse et au destin peu enviable.

Pour plus de détails, je vous invite à lire ma chronique dont voici la conclusion :

La Couleur du lait est un roman dont je n’aurais jamais terminé la lecture sans l’envie de partager mon avis sur ce livre avec le Club de lecture du Petit Pingouin Vert. Une fois passé outre l’orthographe et la syntaxe à rendre chauve un Académicien, force est de constater que ce petit roman vaut la peine d’être lu et qu’il ne laissera aucun lecteur indifférent d’autant que Nell Leyshon a très bien soigné la fin.

Et vous, connaissez-vous ce roman ? L’avez-vous déjà lu ? Qu’en avez-vous pensé ?

 

Publicités

21 réflexions sur “Throwback Thursday Livresque #88 : Europe

  1. Pingback: Throwback Thursday Livresque 2018 – 30 : Europe | BettieRose books

  2. Je ne connaissais pas du tout, je pense que cela pourrait me plaire, mais j’ai tendance à avoir peur de ce genre de sujet en ce moment. Je n’arrive pas à me confronter à des histoires qui vont m’indigner (en dehors de la WW2, je suis chelou).
    Je le note pour plus tard en tout cas 🙂

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.