C’est le 1er, je balance tout ! : Août 2017

c-est-le-1er-je-balance-tout-banniere-bleue

C’est le 1er, je balance tout est un nouveau RDV livresque mensuel créé par Allez vous faire lire. Son objectif est de « remettre au centre de sa pratique de la blogosphère la notion de partage qui unit la toile « . Pour ce faire, il vous suffit de partager des informations en fonction de 4 catégories.


1) Le Top & Flop de ce que vous avez lu le mois-dernier

Août a été un mois encore très riche en lecture et en belles découvertes. Je n’ai pas eu de flop, mais j’ai lu un ou deux livres dont mon avis reste mitigé. Voici mon top 3 :

2) Chroniques d’ailleurs lues le mois dernier

  • Je vous propose d’aller visiter le blog de l‘ourse bibliophile et de lire, entre autres, sa chronique sur Chère Ijeawele .

index

A une amie qui lui demande quelques conseils pour élever selon les règles de l’art du féminisme la petite fille qu’elle vient de mettre au monde, Chimamanda Ngozi Adichie répond sous la forme d’une missive enjouée, non dénuée d’ironie, qui prend vite la tournure d’un manifeste.
L’écrivain nigériane examine les situations concrètes qui se présentent aux parents d’une petite fille et explique comment déjouer les pièges que nous tend le sexisme, à travers des exemples tirés de sa propre expérience.
Cette lettre manifeste s’adresse à tous : aux hommes comme aux femmes, aux parents en devenir, à l’enfant qui subsiste en nous et qui s’interroge sur l’éducation qu’il a reçue. Chacun y trouvera les clés d’une ligne de conduite féministe, qui consiste à croire en la pleine égalité des sexes et à l’encourager.

  • Je vous invite ensuite à lire l’article de Bettie sur le roman qui a déchainé les passions sur les réseaux sociaux : Outrage. J’ai trouvé son article, qui n’est pas vraiment une chronique, très bien construit. Contrairement à beaucoup qui ont appelé à la censure sans même lire le roman (logique quoi), Bettie l’a lu et a surtout pris le temps d’analyser le contenu de l’histoire. Et si le résumé ne me tentait pas, j’avoue que la manière dont en parle Bettie lui donne une dimension intéressante. J’ai également apprécié qu’elle mette en avant les points qui l’ont perturbée. Bref, Bettie vous propose un article qui permet de rappeler qu’évoquer des pratiques ne signifie pas en faire l’apologie. Et pour cela, rien ne vaut de remettre les éléments dans leur contexte comme elle a su si bien le faire. N’ayant pas lu le livre, la seule chose que j’accorderai aux détracteurs, c’est le manque d’informations de la part de la maison d’édition ; un bandeau d’information aurait peut-être été souhaitable.

Le roman de l’emprise. Le roman de l’injustice des sentiments. Le roman de l’amour qui s’enfuit.

 » L’amour, le seul, l’unique, celui dont on n’oubliera jamais le nom, porte les stigmates de nos plus terribles douleurs.  »

Rose est une femme libre, indépendante, torturée, traumatisée, elle s’est construit une carapace de survie.Elle fuit l’amour par peur de l’attachement. Elle est perverse, passionnée, cyclique, addict au sexe et à l’alcool mondain. Mais ce soir-là, dans un bar, elle tombe amoureuse d’un être qui lui ressemble, peut être un peu trop. Tout en lui la repousse et pourtant… Lui, c’est Alex, un artiste paumé, un je-m’en-foutiste tout aussi névrosé qu’elle.

Rose va vivre cette passion destructrice où Alex la guide, la commande, la déconstruit, la fabrique, la façonne… Rose n’écoute pas la bête qui rugit en elle et qui lui dit  » fuis « . Son corps, son sexe deviennent chaque jour plus douloureux, mais elle tient, par amour pour cet homme qui la dévore chaque jour un peu plus…

Puis vient la douleur du déchirement. Alors, elle va essayer de noyer ses maux dans la seule addiction qui lui permet d’échapper à la douleur : le sexe.

  • Dans un style très différent, c’est du côté de June que je vous embarque. Alors vous la connaissez peut-être pour son amour et sa profonde connaissance de l’œuvre de Sir Arthur Conan Doyle, mais notre dragon préféré a plus d’une corde à son arc. C’est donc sa chronique sur La Maison jaune : Van Gaugh et Gauguin que j’aimerais vous faire découvrir.

Entre les mois d’octobre et de décembre 1888, deux des plus grands peintres de l’histoire ont partagé une petite maison jaune aux angles irréguliers dans la ville d’Arles.
Pendant neuf semaines, Vincent Van Gogh et Paul Gauguin y ont peint, bu, visité les bordels et hanté les cafés, se sont étudiés, jalousés, disputés, et s’y sont affrontés dans un huis-clos créatif à nul autre pareil.

Le célèbre critique d’art anglais, Martin Gayford, relate ici cette incroyable aventure ; la subtile, prodigieuse et toxique amitié entre deux géants qui ne pouvaient que se heurter dans un si petit espace, produisant des étincelles de génie et les ferments d’un drame connu. Le talent de Gayford est de dessiner pour nous, autour du motif tragique de cette oreille tranchée, une exploration intime ne se réduisant pas à une glissade vers la folie.

Dans sa maison jaune, Gayford, mieux que personne avant lui, nous fait pénétrer dans le secret de la création, toucher du doigt, ressentir le mystère et la matière nécessaires au surgissement du sublime.

3) Liens adorés hors chronique littéraire

  • J’ai découvert un rendez-vous organisé sur le blog La Frog Family : On lit quoi ? La blogo lit quoi ?. Le concept est de mettre en avant, chaque mois, le coup de cœur littéraire des blogueurs souhaitant partager leur chronique. Je trouve l’idée juste géniale et participerai avec plaisir chaque fois que je jugerai un livre assez bon pour être proposé. Si vous possédez un blog, je ne peux que vous encourager à participer à ce super rendez-vous. Pour ma part, j’ai proposé pour ma première participation l’excellent Codex Memoriae de Christophe Michaud.

logo

  • Si vous me suivez régulièrement sur le blog ou les réseaux sociaux, vous avez certainement constaté que je lis pas mal d’auteurs auto-édités. Pour moi, un auteur est un auteur, je ne fais pas de distinction entre ceux qui ont eu la chance de signer chez un éditeur et les autres. Je trouve donc intéressant l’article consacré à l’auto-édition sur le blog Les histoires d’Amélia et la Culture Geek. Au passage, mon petit doigt me dit qu’Amélia organise un concours qui pourrait vous intéresser.

4) Ce que j’ai fait de mieux le mois dernier

  • J’ai enfin remplacé mon ordinateur portable qui me rendait chèvre. Il faut dire qu’âgé de presque 10 ans, c’était un peu une antiquité. Cet achat va réduire de manière très importante mon budget livre pour les mois à venir ce qui tombe très bien puisque j’ai décidé de limiter au maximum mes achats en la matière. Je mets progressivement ma PAL à jour sur Livraddict et je suis un peu catastrophée par l’ampleur des dégâts. Je ne me suis pas lancée dans un défi no buy que je ne tiendrai jamais, mais plus dans un défi « devenir un peu plus raisonnable » avec l’optique de peser et soupeser chaque acquisition. J’ai cependant établi une wish list prioritaire et je piocherai dedans de temps en temps si le besoin s’en fait ressentir ou si je tombe sur de très bonnes occasions.
  • J’ai également commencé un petit tri de ma bibliothèque et ai donné une vingtaine de livres. C’est un bon début même s’il me reste encore beaucoup de travail pour avoir une bibliothèque épurée qui ne contient que des livres que je relirai ou aurai plaisir à côtoyer. Oui, voir de beaux livres me donne tout de suite le moral 🙂
  • J’ai également sauvé de la poubelle un sac entier de romans de type Harlequin. Je ne les lirai pas, mais je vais en dispatcher dans les boîtes à livres de la région stéphanoise, puis apporter le reste à Emmaüs. Je suis certaine que ces livres rencontreront leur public d’autant qu’ils sont en bon état.

Voilà pour ce mois d’août! Et vous, qu’aimeriez-vous partager avec nous sur vos lectures…. ?

 

16 réflexions sur “C’est le 1er, je balance tout ! : Août 2017

  1. J’ai beaucoup aimé l’article de Bettie sur Outrage. Même si je ne lirais pas ce livre (thématique), elle a bien expliqué son ressenti et analysé l’ouvrage.
    J’ai également apprécié le concept de La Frog Family : On lit quoi ? La blogo lit quoi ?. Je guetterai le prochain, là j’ai peur d’être surchargée avec la rentrée.
    Tu as bien fait de donner une seconde vie aux Harlequin ! Ca plait encore beaucoup, ce serait dommage de les brûler/jeter avec les ordures.
    Tu as eu un chouette mois d’août. Je te souhaite de belles découvertes en septembre !

    Aimé par 1 personne

  2. Déjà, merci d’avoir cité mon nom ! C’est toujours une très agréable surprise ! ^^
    J’entends souvent parler d’Orhan Pamuk et ta chronique de Cette chose étrange en moi m’a convaincue d’en lire !
    Bon, je suis aussi dans une période où j’essaie de faire du tri dans ma PAL et dans ma bibliothèque et de ne pas trop acheter, donc ce ne sera pas pour tout de suite. En tout cas, je comprends ton problème : difficile de résister à acheter des livres. Le pire étant pour moi ceux que je récupère de partout (des amis qui n’en veulent plus, une bibliothèque qui pilonne, un sac abandonné dans la rue…), et que j’entasse sans avoir le temps de les lire. Donc là, grosse décision : je ne garde que ceux qui m’intéressent vraiment (en essayant de faire taire la petite voix dans ma tête qui me dit « tiens, il peut être intéressant celui-ci ! ») et les autres, je les donne !
    En tout cas, je te souhaite bon courage et un beau mois de septembre ! 😀

    Aimé par 1 personne

  3. L’article de Bettie Rose Books est vraiment impressionnant, je le trouve très clair et bien argumenté, même si je n’ai pas plus envie de lire Outrage qu’avant !

    Merci mille fois de me mentionner, ça me fait vraiment très plaisir ♥

    Merci pour tous les liens à découvrir et très bon mois de septembre à toi !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.