Throwback Thursday Livresque #39 : Le livre le plus marquant de vos lectures 2016

Print

J’ai décidé de participer à un nouveau rendez-vous autour du livre : le Throwback Thursday Livresque. Organisé par Bettie Rose Books, le principe est de partager chaque semaine sa lecture autour d’un thème qu’elle aura au préalable défini.

Le thème de la semaine : Le livre le plus marquant de vos lectures 2016.

2016

Le livre le plus marquant de 2016 est pour moi Nos jours heureux de Gong Ji-Young , mais je vous en ai déjà parlé. On va donc évoquer un autre titre qui m’a également beaucoup marquée : Les évaporés du Japon.

23569947

« Mon fils était à l’école. Je suis sortie en laissant la maison ouverte. Abandonner son fils : peut-on faire pire ? J’ai fait cela. Je savais où j’allais. Partir, repartir à zéro. Être prête à tout… »

Chaque année, quelque 100 000 japonais s’évaporent sans laisser de traces.
Débarrassés de leur passé, ils tentent de refaire leur vie en passagers clandestins de l’archipel.

Lié à la honte et au déshonneur, le phénomène est au coeur de la culture nippone. Léna Mauger, journaliste, et Stéphane Remael, photographe, ont enquêté sur la part d’ombre du Japon.

  • Pourquoi ce choix ? : aimant beaucoup le Japon, j’étais curieuse de découvrir un livre mettant en lumière un phénomène typique de l’Archipel : les évaporations volontaires. La volonté de disparaître sans laisser de traces peut être ressentie par chaque personne à un moment de sa vie. Mais au Japon, elle se transforme en réalité grâce à des sociétés vous aidant purement et simplement à vous évaporer. Au fil du livre, on découvre les raisons qui peuvent pousser un individu à tout quitter pour se reconstruire (ou non, certains choisissant la mort) loin des siens et de tout ce qui constituait jusqu’à présent sa vie. On y ressent également le poids des traditions japonaises qui tendent à effacer l’individu au profit de la collectivité… Au-delà de ces évaporations volontaires, ce qui reste fascinant et dérangeant est l’omerta qui règne dans le pays au sujet de ce phénomène qui officiellement n’existe pas. Encore cette volonté de sauver les apparences très asiatique… qui explique en partie l’ampleur du phénomène. En bref, cette enquête sur les évaporations est fascinante et vous offre une plongée dans la culture japonaise.
  • Pour qui ? : pour les passionnés du Japon et pour toutes les personnes curieuses de découvrir un phénomène typique d’une culture autre que la nôtre.
  • Quand ? : le sujet n’est pas léger, mais le livre est assez facile d’accès pour être lu n’importe quand.

Si le livre vous intéresse, je vous invite à lire ma chronique et/ou à visionner cette petite vidéo :

Et vous, vous connaissez ce livre ? Il vous tente ?

29 réflexions sur “Throwback Thursday Livresque #39 : Le livre le plus marquant de vos lectures 2016

  1. J’ai beaucoup entendu parler du reportage (pas vu car je n’ai pas la TV française au Japon) mais je n’ai pas lu le livre que je lirai sans doute un jour car je trouve ces disparitions fascinantes et effroyables tout à la fois. Parmi mes collègues ou amis japonais, personne ne m’en a jamais parlé, c’est l’omerta.

    Aimé par 1 personne

  2. Pingback: Throwback Thursday Livresque #44 : Le livre le plus marquant de 2016 | BettieRose books

  3. Pingback: Throwback Thursday # 28 de Bettie Rose : And the Oscar goes to… – June & Cie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.