A question of magic, E.D Baker

J’ai découvert A question of magic de E.D Baker par hasard lors de mes pérégrinations livresques sur Momox. Attirée par la couverture et le résumé, je n’ai pu que me laisser tenter.

Lu en anglais, je n’ai pas l’impression que ce roman jeunesse ait déjà été traduit. Néanmoins, le niveau d’anglais reste très accessible.

PRÉSENTATION ÉDITEUR

Serafina was living the normal life of a village girl, when she gets a mysterious letter–her first letter ever, in fact–from a great aunt she’s never heard of in another village. Little does ‘Fina know, her great aunt is actually a Baba Yaga, a magical witch who lives in an even more magical cottage.

Summoned to the cottage, Serafina’s life takes an amazing turn as she finds herself becoming the new Baba Yaga. But leaving behind home and the boy she loves isn’t easy, and as Serafina grows into her new and magical role answering the first question any stranger might ask her with the truth, she also learns about the person she’s meant to be, and that telling the future doesn’t always mean knowing the right answers.

AVIS

Un bel objet

Je trouve le livre très réussi visuellement de la couverture aux petits détails insérés en début de chapitre et dont vous comprendrez le sens une fois l’histoire dévorée :

Une réecriture de conte…

L’auteure nous propose une réécriture de conte qui met en scène une figure traditionnelle des contes russes et plus généralement slaves, Baba Yaga. Je connaissais vaguement ce personnage pour l’avoir découvert enfant, mais je n’en gardais pas un grand souvenir.

J’ai donc effectué quelques petites recherches sur cette sorcière ce qui m’a permis de constater que si l’auteure nous offre sa propre version du conte, elle en a toutefois conservé quelques éléments.

Si vous désirez en apprendre plus sur cette sorcière, cet article du Courrier de Russie pourrait vous intéresser.

L’histoire…

Seraphina est une jeune villageoise qui vit entourée de sa famille et de son ami d’enfance, presque fiancé. Jeune fille curieuse et instruite, l’une des rares à avoir appris à lire et à écrire, elle voit sa vie chamboulée par l’arrivée d’une lettre provenant d’une mystérieuse grande-tante dont personne n’a le souvenir. Elle est ainsi invitée à venir récupérer son « héritage » sans que ne lui en soit dévoilée la nature.

Et le cadeau se révèlera plutôt fardeau puisque Serafina va devenir la nouvelle Baba Yaga et devoir apprendre, par elle-même, l’étendue de ses capacités et de ses obligations. Maintenant liée à un cottage qui se déplace sur des pattes de poulet, elle va voguer de lieu en lieu pour répondre aux questions des personnes la sollicitant ce qui ne sera pas sans conséquence sur sa propre santé….

Les personnages…

Livrée à elle-même, Seraphina pourra heureusement compter sur l’aide de personnages les plus attachants les uns que les autres à l’instar de ces crânes qui parlent et qui vont devenir ses amis. Elle prendra bien soin de les polir et eux de la soutenir, une jolie coopération en somme. Elle partagera également sa vie avec un chat qui parle, même s’il se révèle plutôt bougon et que ses paroles sont souvent plus sibyllines que limpides. Mais cela fait partie de son charme…

Durant son apprentissage du rôle de Baba Yaga, Seraphina rencontrera, bien sûr, des personnes malintentionnées, souhaitant tirer profit de ses capacités. Mais elle fera surtout la connaissance de personnes qui lui apporteront, directement ou indirectement, leur soutien.

Quant à Seraphina, difficile de ne pas s’attacher à cette jeune héroïne d’une grande gentillesse et pleine de bonne volonté. Malgré son envie de retrouver sa vie d’avant et son fiancé, elle fait de son mieux pour assurer son nouveau rôle et ceci sans se lamenter sur son sort.

Deux petits points…

J’ai beaucoup aimé cette histoire mêlant magie, amitié, découverte de soi, amour (mais de manière très légère)… Enfant, je pense que ce roman aurait été un coup de cœur ! Cependant, deux points pourraient gêner certains lecteurs même si cela n’a pas été le cas pour moi.

D’abord, il y a une certaine redondance de l’action puisque la nouvelle vie de Seraphina est assez répétitive : elle va dans un lieu grâce à son cottage magique, répond aux questions de personnes et change de lieu… Heureusement, des péripéties et surtout la quête de l’héroïne pour retrouver sa vie d’avant viennent se greffer rendant l’intrigue intéressante et pleine de rebondissements.

Ensuite, des thèmes comme la mort, la guerre mais également la question de savoir si toutes les vérités sont bonnes à entendre sont abordés. Mais nous restons dans un roman jeunesse avec une histoire toute gentillette. De la même manière, la fin est assez convenue, mais elle correspond à tout point à ce que l’on peut attendre de ce genre de livre.

En résumé, si vous avez envie de découvrir une jolie réécriture de conte traitant du personnage de Baba Yaga, A question of magic devrait vous plaire. L’histoire est mignonne à souhait et tout le monde se révèle attachant, ou presque, de l’héroïne aux personnages secondaires. Une très jolie découverte qui devrait vous offrir un joli moment de magie… un peu comme un Disney version papier.

Publicités

12 réflexions sur “A question of magic, E.D Baker

  1. Pingback: Challenge des langues 2016/2017 : suivi des lectures et chroniques | Light & Smell

  2. Pingback: Challenge lire en thème 2017 | Light & Smell

  3. Ça m’a tout l’air d’être une chouette lecture ! J’aime beaucoup le conte de Baba Yaga, il fait toujours son petit effet quand on le lit aux plus jeunes. Je serai curieuse de voir ce que ça donne sous forme de roman, je note 🙂
    Merci pour la découverte !

    Aimé par 1 personne

  4. Pingback: C’est le 1er, je balance tout ! #3 | Light & Smell

  5. Pingback: [Challenge jeunesse / young adult #6] Bilan 6 – Muti et ses livres

  6. Pingback: Top Ten Tuesday #30 : les 10 romans anglophones que vous conseillez à quelqu’un qui veut se lancer dans la lecture en anglais | Light & Smell

  7. Pingback: Top Ten Tuesday #: 10 noms de personnages féminins que vous avez trouvés originaux | Light & Smell

  8. Pingback: [Challenge jeunesse / young adult #6] Bilan 7 – Muti et ses livres

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s